Recherche avancée       Liste groupes



    



[-] 2013
YEAR OF NO LIGHT
Par WËN
Le 11 Décembre 2013

THE GATHERING
Par VOLTHORD
Le 30 Novembre 2013

DISGORGE + INTERNAL BLEEDING + BEHEADED
Par DARK MORUE
Le 11 Novembre 2013

Festival 15ans de Garmonbozia
Par DARK MORUE
Le 3 Novembre 2013

Steve VAI met le feu à la Coop' de Mai
Par JEFF KANJI
Le 20 Octobre 2013

NOFX à La Coopérative de Mai
Par CHAPOUK
Le 20 Octobre 2013

FINNTROLL + TYR + SKALMOLD
Par VOLTHORD
Le 12 Octobre 2013

NECROS CHRISTOS + GRAVE MIASMA (Bruxelles)
Par ZODD
Le 7 Octobre 2013

NECROS CHRISTOS + GRAVE MIASMA (Paris)
Par ENENRA
Le 7 Octobre 2013

Vulcain
Par CITIZEN
Le 6 Octobre 2013

Psycroptic + Hour of Penance
Par DARK MORUE
Le 2 Octobre 2013

WACKEN OPEN AIR 2013
Par JEFF KANJI
Le 19 Septembre 2013

Motocultor 2013 (2)
Par DARK MORUE
Le 30 Août 2013

Motocultor 2013 (1)
Par DOLORÈS
Le 29 Août 2013

Metal Méan 2013
Par CITIZEN
Le 26 Août 2013

EYEHATEGOD + ORANGE GOBLIN
Par ENENRA
Le 23 Août 2013

Party San 2013
Par DARK MORUE
Le 15 Août 2013

Hell's Pleasure 2013
Par ENENRA
Le 1 Août 2013

TORCHE
Par ENENRA
Le 24 Juillet 2013

PRAGUE DEATH MASS Vol. II
Par ENENRA
Le 19 Juillet 2013

NEUROSIS
Par ENENRA
Le 7 Juillet 2013

SUFFOCATION
Par DARK MORUE
Le 20 Juin 2013

NEUROTIC DEATHFEST 2013
Par ENENRA
Le 20 Juin 2013

IRON MAIDEN
Par WËN
Le 8 Juin 2013

MICHAEL SCHENKER
Par JEFF KANJI
Le 29 Mai 2013

SEPTICFLESH
Par DARK MORUE
Le 27 Mai 2013

MELVINS
Par ENENRA
Le 23 Mai 2013

AMENRA
Par ENENRA
Le 9 Mai 2013

PPM Fest 2013
Par JEFF KANJI
Le 20 Avril 2013

KVELERTAK
Par ENENRA
Le 26 Mars 2013

ROMPEPROP
Par DARK MORUE
Le 25 Mars 2013

CULT OF LUNA
Par WËN
Le 7 Février 2013
Voir toutes les interviews et les live reports
de NIME publiés sur Dark Side
EYEHATEGOD + ORANGE GOBLIN
Par ENENRA le 16 Août 2013
Publié le 23 Août 2013 Consulté 2752 fois

Parfois c'est chiant les live report. Parce que t'as juste envie de dire : bien entendu ça butait ! Alors là dernièrement y avait EYEHATEGOD et ORANGE GOBLIN, avant que ces deux groupes passent (ou non) au Motocultor Festival. C'était au Glazart et il faisait chaud, très chaud. Allez le report là, ça commence à dire des conneries dans l'introduction.



Donc, comme on nique la logique, on place EYEHATEGOD avant ORANGE GOBLIN, soit le crash avant la virée en voiture. Ne cherchez pas, j'ai laissé tomber personnellement. Passons sur le fait que le concert commence (et ce n'est pas la première fois) alors que les dix premiers gaillards viennent juste de rentrer dans la salle... Quand c'est une première partie, je veux bien, mais on parle pas du premier groupe venu ici et ça fout les glandes d'entendre les premiers riffs résonner à l'intérieur de la salle quand t'attends sagement dehors depuis quelques temps. De plus, on peut pas dire que ce soit super bien géré, donc après 2-3 morceaux je me fais enfin une place dans la salle, profite du pit qui se réveille quelques temps plus tard pour me faire une place devant et rentrer dans le bordel. Le groupe était comme à son habitude totalement déchiré. Pour les avoir vu au Nouveau Casino en 2011 (un des tous meilleurs concerts de l'année) bien défoncés également, ce n'était pas une grande surprise, et on se demande encore comment M. Williams peut se souvenir de ses paroles dans un tel état...

EYEHATEGOD le souci c'est que j'ai beau écouter la masse de fois les albums, j'ai encore des difficultés à nommer les titres que j'entends. Tout ce que je peux dire c'est que ça me fout la trique et que j'ai envie de me rouler dans la fosse de plaisir, après vous dire s'ils ont joué "White Nigger" avant "30$ Bag" ou "Lack Of Almost Everything" après "Sister Fucker"... Je me sens con, mais c'est pas possible. Alors EYEHATEGOD aura servi le show qu'on attendait de sa part. Suant, délabré, virulent mais aussi bien désemparé et colérique. La fosse a répondu présente. Le Glazart s'est tout de suite chargé d'une chaleur écrasante et impitoyable qui nous a plongé en plein dans l'ambiance adéquate. Moite.

On ne me fera pas changer d'avis : EYEHATEGOD, une valeur sûre en live.

Vient maintenant la partie de la soirée où j'étais plus sceptique. ORANGE GOBLIN je connais pas mal leur premier album, le reste est un trou noir me concernant, autant l'avouer. Donc je ne savais pas trop à quoi m'attendre quand j'ai vu débarquer les gus et le frontman totalement imposant. Sorte de gros viking au gros coeur d'ours qui vient t'haranguer la foule comme un dingue entre chaque morceau, t'encourager à faire mal à tes cervicales, Ben Ward. Retiens bien son nom, il veut ta perte. Parce qu'ORANGE GOBLIN m'aura bien eu. Placé pour une fois en retrait, dès les premières minutes du show je me retrouve avec un large sourire sur le visage à bouger ma tête comme un forcené au son des gros riffs de routiers du groupe manifestement chaud comme la braise et bien décidé à nous foutre tous la raclée de notre vie.

Et ça enchaine, ça enchaine... Zéro interruptions. Malheureusement le groupe atteindra vite son apogée live. Dû à la chaleur étouffante qui régnait dans la salle, on perd assez vite la main et finit par n'apprécier que solennellement la musique du groupe. Ou est-ce le fait que ORANGE GOLBIN interprète sa musique de manière bien trop carrée ? Peut-être est-elle trop codifiée et tourne trop en rond ? En tout cas, au bout de cinq titres j'ai vite décroché et apprécier le set comme un bon gros ramassé de riffs qui blastent la gueule, font du bien mais sans plus d'envie d'en découdre. Là où EYEHATEGOD m'aura posséder tout du long, voilà que je m'éloigne peu à peu, que mon intérêt retombe. Ceci n'enlevant rien à la qualité de showman que possède indéniablement Ben Ward et au professionnalisme des autres membres du groupe, toujours prêt à foutre le feu à leur ampli et baguettes.

En bref et en clair : EYEHATEGOD reste et restera un groupe à voir en live, loin d'être mort dans son vomi, et ORANGE GOBLIN se place comme une bonne grosse surprise qui te donne envie de faire blaster leur son dans ta bagnole lors de ta prochaine virée sauvage. Bien que la réunion du Stoner routier et de Sludge de caniveau pouvait surprendre, le résultat final est tout sauf décevant. Une bonne grosse soirée familiale, un point c'est tout.


Le 04/09/2013 par VILE

Très bon show, rien à redire.

Prix spécial de la connerie intersidérale à ce slamer de merde qui n'arrêtait pas de monter sur scène, et, Dieu sait pourquoi, s'est allongé derrière le frontman à la fin du show : ce dernier ne l'ayant pas vu, il est tombé sur scène, très remonté, et a quitté le show peu de temps après sans dire au revoir.

Pas très cool pour les autres, mais ça se comprend. Monter sur scène et faire des stage dives, c'est cool, faire le mongol sur scène, ça l'est moins, on vient voir un groupe, pas vos prouesses alcooliques, notez-le bien pour les (j'espère rares) personnes se sentant visées.


Le 25/08/2013 par WZX

Merci pour le papier. Je voulais juste demander que, par pitié, tu fasses gaffe au fait que tu utilises un participe (en "é") ou un verbe à l'infinitif ("er"). Tu fais pas mal d'inversions. C'est dommage, et pourtant si facile à rectifier...

Merci d'avance!


Le 25/08/2013 par ENENRA

Oui j'avoue que j'avais déjà la flemme d'écrire le papier (donc écrit vite), alors j'ai remis la relecture à plus tard... Ça fait un peu irrespectueux j'avoue. Je vais relire tout ça.


Le 25/08/2013 par FREDOUILLE

Information concernant EYEHATEGOD :

Joey LaCaze, le batteur et membre fondateur de EYEHATEGOD est décédé.

L'origine de la mort du musicien officiant également dans OUTLAW ORDER ou encore TEN SUICIDES n'est pas encore connue.

EYEHATEGOD venait tout juste de rentrer à la Nouvelle Orléans après une tournée française achevée en début de semaine.



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod