Recherche avancée       Liste groupes



    



[-] 2011
MONSTER MAGNET
Par ENENRA
Le 7 Décembre 2011

THRASHFEST
Par MAXXX
Le 7 Décembre 2011

MOTORHEAD
Par MAXXX
Le 24 Novembre 2011

ALICE COOPER
Par ALANKAZAME
Le 18 Novembre 2011

ANNIHILATOR
Par MAXXX
Le 8 Septembre 2011

WACKEN 2011
Par DARK MORUE
Le 20 Août 2011

SONISPHERE AMNEVILLE
Par MAXXX
Le 10 Août 2011

TUSKA OPEN AIR
Par DREAMSLAYER
Le 30 Juin 2011

JUDAS PRIEST - Epitath - Zénith de Paris 2011
Par SHUB-NIGGURATH
Le 28 Juin 2011

HELLFEST 2011
Par BIONIC2802
Le 20 Juin 2011
Voir toutes les interviews et les live reports
de NIME publiés sur Dark Side
MONSTER MAGNET
Par ENENRA le 26 Novembre 2011
Publié le 7 Décembre 2011 Consulté 3982 fois

La Maroquinerie est surement une des meilleures salles parisiennes (rien que ça). Petite mais pas trop et un son toujours impeccable. Seul petit défaut, le système bac à sable qui sépare la fosse du reste de la salle de 2 marches, donc pendant les pogo et autre mouvement de foule, on a vite fait de se manger la gueule sur les marches.





Dans cette merveilleuse salle j'ai déjà eu l'occasion de voir Devin TOWNSEND (accompagné du collègue poisson) et BORIS (le groupe de Doom pas le gars qui fait de la Disco). Tout deux des très bons concerts. Et là c'était le tour de MONSTER MAGNET Samedi soir. Ils nous faisaient le plaisir de passer par la capitale durant leur tournée européenne 2011 pour nous jouer en entier (c'est la mode) leur troisième album "Dopes To Infinity", celui qui les aurait fait connaitre au grand public. Mais avant de commencer les hostilités c'est BLACK SPIDERS qui a l'honneur de devoir chauffer un peu la salle. Mission dont il s'acquittera avec joie. Personnellement je ne connaissais pas BLACK SPIDERS avant ce concert, totale découverte pour moi donc. Ces Anglais sont actifs depuis 2005 et ont sorti leur premier album cette année "Sons of the North", leur sonorité s'apparente plus à du Hard Rock qu'à du Stoner grassouillet et, bien qu'il pourrait sonner anecdotique sur disque, envoie convenablement la pâté en live (même si on notera quelques longueur sur certains morceaux) et permet de chauffer toute la salle au bout des grosses 30 minutes de show. On notera leur batteur totalement dingue et survolté, lâchant 15 mimiques à la minutes, haranguant la foule en montant sur son siège voire même faisant une séance de headbang acharné entre deux morceaux, le bassiste en mode old school cheveux raide et petite moustache british bien marrant également et le merveilleux doigt d'honneur sur ressort placé sur un ampli. Car si une chose compte chez les BLACK SPIDERS c'est bien ce doigt là, allant jusqu'à demander au public de crier en choeur "Fuck You Black Spideeers" tout en brandissant fièrement le doigt chéri en l'air. Bref, show survitaminé, échauffement de cervicales au poil, bonne ambiance bien qu'un début des hostilités à l'autre bout de la salle (c'est à dire à 3m, rappelons que la salle est plutôt petite). C'est parti pour attendre les MONSTER MAGNET.

Quelques minutes plus tard et après avoir parlé avec deux fervents lecteurs (que je salue) de ce merveilleux webzine qu'est Nightfall (vous connaissez ?) les monstres rentrent sur scène et c'est parti pour plus d'une heure de live. Setlist connue d'avance, c'est dans le titre, le groupe nous jouera "Dopes To Infinity" en entier. Album plus orienté Hard Rock et assez varié car aussi garni de chansons plus orientée "ballades" ou "allonge toi dans l'herbe et rêve". Certes pas mon préféré mais un bon cru tout du moins. La fosse s'est pas mal remplie et la salle a l'air quasi complète (j'avais quand même réussi à avoir ma place la veille). Le public très varié, des filles plutôt jeunes aux vieux expérimentés en passant par le mec ordinaire, le metalleux courant voire même la blonde de 40 ans passés qui vient par groupe de 3 et qui affole tout le sexe opposé environnant, on était servi ! Le son de la salle impeccable comme d'habitude, ça riffaille dans tous les coins (mange toi "Negasonic Teenage Warhead" et "Ego The Living Planet"), le groupe délivre un show énergique et qui me laisse un souvenir assez explosif, une charge riffesque contre le spectateur, ça bastonne au sens propre comme au sens figuré. Le pogo fait en effet rage en centre de la fosse et les slam fleurissent comme tulipes en été. Ca flotte au dessus de la foule toutes les 5 minutes et si y a un truc qui me fait chier en concert c'est bien les slams... T'es pépère loin du pogo (ou juste à côté mais pas dedans quoi), tu profites du spectacle, tout cheveux dehors et sourire aux lèvres et... bim ! tu te manges le pied d'un empaffé qui slamme. En gros tu peux pas profiter pleinement du concert, faut toujours qu'un con arrive vers toi par la voie des airs, les yeux semi révulsés par le joint qu'il vient de fumer et le sourire aux lèvres alors que sans rire : qui ça fait rire de porte quelqu'un qui fait le con ? Alors on a bien vu que quand c'était une demoiselle qui voulait slammer, là y avait du monde (et surtout sur les parties arrondies du corps) ! Je râle, je râle mais je pense que le guitariste serait d'accord avec moi, pour l'anecdote il a frappé de sa gratte un slammeur qui était tombé et avait foutu le bordel sur scène.
En rappel le groupe nous joue le dernier titre de "Dopes To Infinity" avant d'enchainer avec 3 titres : le lourd "Hallucination Bomb" du dernier album en date "Mastermind" histoire de nous charger le bide, s'ensuit deux chansons de l'album "Powertrip" : l'énergique "Powertrip" et la fédératrice "Spacelord" reprise en choeur sur le refrain par toute la salle.

MONSTER MAGNET a donné un super concert, altéré par des slam incessant et un pogo un peu trop intense pour la musique écouté. Mais en y repensant là quand même... c'était vraiment explosif. Une très bonne soirée.


Je vais clore ce live report par une phrase de Dave Wyndorf quand il introduisit la chanson "Spacelord" :
"Mother" and "Fuckers" are two pretty cool words, but when they are joined together, it's even better ! Hum... I think we've got the idea.


La chronique de l'album en question: http://metal.nightfall.fr/index.php?idchoix=2652


Le 18/12/2011 par SISCO

La première fois que je lis que les slammeurs font chier... c'est la différence entre le rock et ses dérivés et la musique de merde qui passe à la radio : un public vivant. Ceci dit la Maroquinerie est vraiment LA salle. Y avait SICK OF IT ALL il y a deux mois et c'était géant. Mais bon ça slammait....


Le 11/12/2011 par LE FERVANT LECTEUR

C'était vraiment un super concert, MONSTER MAGNET au top, depuis qu'il a pris du poids. La voix de Dave Wyndorf a pris également une puissance extraordinaire. C'était la première fois que j'allais à la Maroquinerie, c'est vrai que c'est une super salle de concert, un super son et une bonne disposition. C'était cool de te croiser, t'as bien décris la soirée. Une super ambiance malgré il est vrai des fois que le public n'était pas vraiment en raccords avec la musique que nous proposais le groupe. En espérant te recroiser dans d'autre concerts...



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod