Recherche avancée       Liste groupes





Messages de l'équipe :  1 2 3 4 5 6 7 8 ...>...>>... 20
Le 6 Juillet 2019 - Billet d'humeur d'ISAACRUDER - Le Hellfest ou la secte des rousseauistes

La gentille famille du Metal vient de se prendre une mandale à laquelle elle a réagi avec toute la beauferie qui la caractérise.

Les faits: une jeune femme raconte un récit sordide sur un groupe privé de fans du Hellfest, sur Facebook. Elle aurait été droguée lors du concert d'ARCHITECTS, emmenée dans la tente d'un type puis violée. Appel à témoins, demande d'images de surveillance et j'en passe, le post fait le tour du web et sidère les bisounours du Metôl dont les réactions vont enfin faire tomber la mascarade d'une communauté Metal pure.

Remise en cause du récit, fake news, complot contre le Hellfest, "petite salope de profiteuse qui cherche de l'attention", "mdr jé déjà vu cet histouar": le florilège de commentaires est un argument supplémentaire pour le retour du Roi. Inutile de copier/coller certains messages, cette fantastique lecture vous attend, public curieux, si vous fouinez un tant soit peu sur la start up de Zuckerberg Reptilien 1er.

Bien sûr, je ne parle ici que des réactions les plus gogoles, et je ne parle pas des commentaires bienveillants qui sont, bien évidemment, aussi de la partie.

Un choix volontaire de ma part, car cette frange pestiférée de la population est celle que le Hellfest a choisi de rejoindre.

La dernière communication du Hellfest est à vomir, et je pèse mes mots. Sous couvert de s'inquiéter du sort de la victime et d'assurer une entière collaboration avec les autorités pour aider cette jeune femme, le Hellfest a décidé de jouer franc jeu en posant plusieurs pêches nauséabondes:

- Contacter le parquet de Nantes pour savoir si elle avait déposé une plainte.
- Contacter l'ensemble des services de pompiers, des médecins (!!!!) et tout autre service susceptible d'avoir reçu une personne en détresse pour un examen médical (traduire: "est-ce que vous avez reçu une femme et est-ce que son vagin montre des signes de pénétration sans accord lol bisou merci?")

Je vous laisse imaginer le dégré d'intrusion qu'il faut pour appeler le personnel médical afin d'être sûr qu'une femme est venue se faire examiner pour viol.

A ce stade là, ce n'est pas de la remise en cause du récit, c'est de la réaction défensive doublée d'une vision de complot.

Et c'est une évidence, car le Hellfest est né dans la lutte, à Clisson, contre des associations diverses, notamment catholiques, et qu'il a toujours joué de son image de communauté parfaite pour se faire bien voir et continuer à exister. Sauf que cette communication est devenue non plus une vérité mais un dogme. Le Hellfest est parfait car les metalleux sont parfaits. Les metalleux sont parfaits, dont le Hellfest est parfait. Et comme tout ce beau monde est parfait, personne ne peut se faire violer sur notre territoire raelien. Si l'on lit entre les lignes, le Hellfest pense que soit le témoignage est faux, soit il est monté de toute pièce par Christine Boutin et ses potes, qui rient bien de la chute imminente du Royaume Metal en dégustant un Monbazillac en se faisant enfiler par leurs cousins.

Le Hellfest apparait ici comme ce qu'il est devenu: une secte de rousseauistes du Metal, persuadée que le metalleux est intrinséquement bon, qu'il y a une "grande famille du Metal" (tuez-moi) et qu'un jour la France rasera enfin la Bretagne pour pouvoir y créer Metaland, où Jean-Burzum pourchassera Jean-Rammstein en riant dans un champ immaculé de lumières, avec la gueule de Barbaud sur des panneaux "El Metal o la muerte"!

Mais il apparait également comme une entreprise, soucieuse de son image, et prête à faire intrusion dans la vie d'une femme pour vérifier s'il n'y a pas complot. Une entreprise qui en profite aussi pour attaquer les médias en fin de post, dans une dynamique classique du seul contre tous ridicule et définitivement paranoïaque.

Que la parole de cette jeune femme soit vraie ou non, peu importe, il faut soutenir ces victimes dans une société où ces faits restent impunis, minorés, ou moqués. Si c'est un fake, tout le monde reste chez soi. Si c'est vrai, le Hellfest va se sentir sacrément con avec sa com du complot.

Reste que tout cela est révélateur d'une communauté qui a tellement appris à headbanger la tête courbée qu'elle a réussi à s'autosucer! Une communauté de types qui vont s'étriper sur le net à propos du dernier DARKTHRONE, mais qui pensent que rassemblés dans un festival blindé de personnes, l'Amour rayonnera comme à Woodstock. Et autant dire qu'à Woodstock il y a dû y en avoir des viols!

Va bien te faire enculer Rousseau va!

ISAACRUDER.

Le 25 Juin 2019 - "Concours PLANE'R'FEST"

Les jeux sont faits, la messe est dite ! Les dieux ont désigné Sandy C. qui gagne le pass du concours Facebook. Maliak remporte le pass du concours site web (mais redonne nous ton mail via le site...on a de quoi vérifier l'ip gare à vous petits coquins). On vous recontacte très bientôt !


Et pour les perdants, il y a toujours la possibilité de les rejoindre, on dit ça on dit rien !

Le 8 Mai 2019 - Du renfort... L'équipe accueille NEURO6 ! W(h)ellcome !

Tombé dans la marmite en Metal au début des années 2000, autour des grands "classiques" comme METALLICA, IRON MAIDEN ou encore RAMMSTEIN, j'ai par la suite pris un virage vers le Grand Nord, me tournant vers le Black, le Pagan, le Viking et le Folk, brandissant fièrement mon Marteau de Thor. En 2007, j'ai participé au Hellfest, deuxième du nom : ce fut une véritable claque. Nul doute que ce festival a complètement élargi mon champ de vision musical.
Depuis quelques années, je me tourne plus volontiers vers des sous-genres avant-gardistes et hybrides : Post Hardcore, Doom, Sludge, Metal Atmosphérique, etc. Bref, beaucoup de rejetons de NEUROSIS ! Également, j’apprécie beaucoup les groupes qui transcendent les sous-genres et qui n'hésitent pas à dépasser les frontière du Metal.
De quoi augurer des heures de décorticage d'albums sur NIME !

Le 30 Avril 2019 - Du renfort... L'équipe accueille OPENCHAKRAS ! W(h)ellcome !

Bonjour à tous les lecteurs de Nightfall.

Comme tous mes prédécesseurs je suis bien évidemment aux anges quant à l’idée d’intégrer ce site. Il y a une quinzaine d’années quand le streaming, les réseaux sociaux et compagnie n’existaient pas, il était bien plus compliqué et hasardeux, le tout avec un budget limité d’étendre sa discographie et de cultiver ses goûts en matière de Metal.
Alors oui le bouche à oreille existait pour se faire une idée sur tel ou tel album mais encore fallait-il être sur le même diapason que ses interlocuteurs, chose pas toujours facile. C’est là que m’est apparu NIME, une sorte de bible du Metal mais aussi un point de ralliement identitaire très fort pour moi, afin de comprendre que je n’étais pas le seul à apprécier cette musique, qui pour d’autres se résumait à « du bruit » ou encore « un délire d’adolescent en pleine rébellion ».
Quatorze ans après, mon amour du Metal n’a pas disparu même s’il s’est mû. Oui car à vingt-sept ans on n’aime plus les mêmes choses qu’à quatorze. Mais ce n’est pas le plus important car je suis maintenant passé de l’autre côté, dans une équipe de super chroniqueurs et je tiens, à ma manière, à donner un peu de mon temps à ce site qui m’a beaucoup apporté. J’espère que vous prendrez du plaisir à me lire !!
À bientôt
OpenChakras.

Le 22 Avril 2019 - Du renfort... L'équipe accueille HAPLO ! W(h)ellcome !

Bonjour à tous ! Ravi et honoré d’endosser le costume à clous du kronikeur chez NiME, webzine que je fréquente depuis plus d’une dizaine d’années maintenant et auquel je dois beaucoup pour mes échappées musicales & métalliques sur cette même période. Soyons bref et efficace, j’ose espérer que vous avez des chroniques intéressantes à aller lire d’urgence :
- ce que je suis : fan de Metal tombé tout jeune dans le Hard Rock des années 80, ma première inspiration à l’air libre m’a rempli les poumons de MOLLY HATCHET, SCORPIONS puis QUEENSRŸCHE. Après quelques pérégrinations sur des terres plus Pop Rock (TOTO – KANSAS), je reviens à la source avec du Prog haut de gamme (DREAM THEATER), du symphonique nordique (AFTER FOREVER – EPICA – NIGHTWISH - THERION…) ou encore de l’atmosphérique batave (The GATHERING) tout en faisant un petit crochet par do Brasil (ANGRA !) pour revenir sur du Prog high-tech (CIRCUS MAXIMUS, PAGAN’S MIND, REDEMPTION…).
- ce que j’aime : le beat basse-batterie, le feeling mélodique, les riffs ciselés au millimètre à décrocher des lustres, les rythmiques hypnotiques sur lesquelles on s’imagine faire des trucs de fou avec cinq filles nues dans un lit XXL à baldaquins… Bon, bref, que la musique me fasse pousser les cheveux, qu’elle me remue les tripes et qu’elle m’emmène voyager ! Les surprises ! La prise de risque !
- ce que je n’aime pas : l’approche trop intello de la musique (allez, on arrête de se tirer sur la nouille à cogiter et on monte le son) ! Les trucs trop archi-prévisibles ! Le « pas de couille, pas d’embrouille », y faut surtout pas perturber les fans ! Le Rap !
- ce que je souhaite faire : vous proposer mon humble avis pour augmenter vos chances de faire une chouette découverte, d’avoir un coups de cœur ou au contraire d’éviter un naufrage musical ou une déconvenue financière...
- comment je compte le faire : si possible avec humour et humilité, en respectant les groupes (même ceux que je n’aime pas ou qui ont vraiment pondu une grosse M_!) et surtout-surtout en vous faisant partager mon ressenti et la manière dont la musique m’a touchée sur un album donné - ou pas ! -.
- ce que je ne pourrais pas faire : me mettre à votre place et juger avec vos oreilles ! Vous donner les coordonnées des cinq filles nues qui adorent les rythmiques hypnotiques !
Voilà pour l’essentiel et merci par avance de votre indulgence et de vos critiques (constructives of course !).
Longue vie à NIME !!!

Haplo.

Le 5 Mars 2019 - Du renfort... L'équipe accueille JAZ ! W(h)ellcome !

Bonjour chers frères lecteurs et chroniqueurs, je vous propose une introduction toute en progression afin que nous fassions plus ample connaissance. Sachez tout d'abord que c'est un plaisir d'intégrer ce site afin que nous puissions partager mutuellement notre passion de la musique et de l'écriture. Alors, vous l'avez sans doute remarqué mais j'ai usé du terme "progression" dans ma première phrase, c'est précisément le type de disques auquel je vais m'atteler, mais je suis également fan de Djent et de Jul. Je pense que nous pourrons nous amuser, alors abonnez-vous et lâchez vos plus grosses cornes du diable (ou pouce bleu, au choix) ! À très bientôt les srabs, la bise

Le 25 Février 2019 - Du renfort... L'équipe accueille ANIMA ! W(h)ellcome !

Bonjour, bonsoir à tous, je suis Anima, un tout nouveau chroniqueur sur NIME. Je suis ici pour répandre la bonne parole de l’Indus ainsi que tout ce qui touche à la Fusion entre le Metal et l’Electro. Je ne me limite pas non plus uniquement à ça, j’ai de grosse place dans mon cœur pour le Melodeath et le Black Metal ainsi que tout autre groupe ou style qui arrivent à attirer mon attention. Pour ce qui est de mon rapport avec la musique, je suis quelqu’un qui cherche surtout une musique capable de me transporter ailleurs, et étant un grand amateur de science-fiction, mes styles de prédilections sont devenus les meilleurs moyens pour moi de vivre ces mondes futuristes.

Le 12 Février 2019 - Du renfort... L'équipe accueille SIRFRANGILL ! W(h)ellcome !

Hola, ici SirFranGill, le petit nouveau parmi les chroniqueurs de NIME ! Si vous vous demandez si je mérite de faire partie de l'équipe de ce site illustre, je vous répondrai que je ne crois pas qu'il y ait de bons ou de mauvais chroniqueurs. Si je devais résumer ma vie de métalleux aujourd'hui avec vous je dirais que c'est avant tout des rencontres avec des nouveaux styles et artistes de notre genre favori, des artistes qui m'ont tendu la main à un moment ou je ne pouvais plus croire en cet art lorsque que j'étais seul chez moi. Et c'est assez curieux de se dire que les hasards de ces rencontres forgent une passion, parce que quand on a le goût du riff, le goût du riff bien efficace, du beau geste, on ne trouve pas toujours le bon musicien en face, je dirais le miroir qui vous aide à voyager. Alors ce n'est pas mon cas comme je le disais là, puisque moi au contraire j'ai pu, et je dis merci au Metal, j'headbang avec le Metal, je vis le Metal, je ne suis qu'amour pour cette musique. Et finalement quand beaucoup de gens aujourd'hui me demandent : « Mais comment fais-tu pour avoir un tel intérêt pour ces abominations sonores ? ». Et bien je leur réponds très simplement « C'est ce goût pour la lourdeur, ce goût de l'agressivité qui m'a poussé aujourd'hui à entreprendre une carrière dans la chronique d'albums de Death, mais demain, qui sait, peut-être simplement à me mettre au service de la communauté Metal, à lui faire don de ma musique ».


Messages de l'équipe :  1 2 3 4 5 6 7 8 ...>...>>... 20






1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod