Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ...>...>>... 2453
Comment poster un commentaire ?


PRETTY MAIDS
PLANET PANIC


Le 14 Avril 2021 par STEPHEN PAGE


Je suis assez content de cette relecture de certains albums de PRETTY MAIDS par le Dark Beagle.
Cet album vient quelques mois après le fameux 9/11 et une partie des textes traitent de ces attentats....
Il en résulte un album assez brutal (pour du PM hein) et ça tombe plutôt bien car c'est la facette du groupe que je préfère.
Le son se veut plus moderne, plus massif avec pas mal d'expérimentations dans l'air du temps (les effets vocaux à la EIFFEL 65).
Donc c'est un quasi sans faute jusqu'à "Natural High" qui casse une dynamique très heavy... Pas que le morceau soit mauvais (c'est vrai qu'on penche vraiment du côté de TOTO) mais la cassure est trop nette.
Au final, un bon album, moderne avec de très bons morceaux heavy ("Virtual Brutality", "Playing God", "Worthless, Who's Gonna Change"), des morceaux plus mainstream et une reprise de Sammy Hagar qui ne sert à rien.
Bref du PRETTY MAIDS qui fait le job et près de vingt ans après je le réécoute toujours avec autant de plaisir. 3,5/5... penchant vers le 4





BOSTON
BOSTON


Le 14 Avril 2021 par ALIBRéO


Je connais cet album depuis 1981 environ (apparition des radios FM), alors que j'étais en pleine construction de ma culture musicale, du haut de mes 14 ans.
Une gifle.
Une claque.
Une torgnole.
Un uppercut.

Signature vocale sublime, mélodies d'une douceur infinie, style Hard FM avant l'heure (c'était cinq ans avant l'arrivée de la FM en France !). Ce disque était unique en son genre à l'époque. Les équivalents en termes de forme (pas forcément en talent), sauf groupe underground qui pourrait m'être opposé, sont arrivés bien plus tard.
Et même avec le recul, Tom Scholz est parvenu a donner une signature sonore unique à son groupe.
Effectivement, découvrir ce disque maintenant empêcherait de distinguer tout le travail artistique et toute la magie de ce disque qu'il convient de resituer dans son époque. Et, à ce titre, je trouve les comparaisons de la chroniques très pertinentes car elles permettent de se souvenir du son des "concurrents" (que j'adore ! THIN LIZZY en particulier) et de se rendre compte de la modernité (pour l'époque) du son et des idées dans la composition.

Pour finir, je tire un plaisir infini à l'écoute de ce disque car ce chant magnifique, ces mélodies simples mais imparables, ce son Hard FM délicieux fonctionnent admirablement ensemble.

Un des disques que je suis fier de posséder en vinyle.





MÖTLEY CRÜE
GIRLS, GIRLS, GIRLS


Le 14 Avril 2021 par MUSTIS 666


J'ai un avis diamétralement opposé aux derniers commentaires mais fort heureusement, nous n'avons pas tous le même ressenti, surtout quand il s'agit d'art et de musique.
"Girls, Girls, Girls" est mon album préféré du CRÜE avec l'album éponyme avec Corabi qui n'a pas trouvé son public (le pouvait-il ?).
Les quatre premiers morceaux sont selon moi, les meilleurs composés par le groupe et la seconde face (pour ceux qui ont connu !) est sensiblement inférieure mais d'excellente qualité.
De plus, la production est énorme encore aujourd'hui et je me rappellerai toujours la bourrasque que j'ai ressentie avec l'entrée de la batterie de Tommy Lee lors de ma première écoute de "Wild Side".
Bref un très grand MÖTLEY CRÜE que je classe sans hésitation dans mes cinquante meilleurs albums tous styles confondus.
Ce n'est que mon avis mais je le partage !





MÖTLEY CRÜE
GIRLS, GIRLS, GIRLS


Le 14 Avril 2021 par BAAZBAAZ


Moi non plus, je n'ai jamais rien compris à ce disque.

Je l'avais acheté vers 1990 après la tempête "Dr Feelgood"... Quelle déception. Des chansons un peu plates, linéaires, sans refrains notables, plombées par une production étrangement sèche et monotone. Ce disque m'a toujours donné l'impression d'être terne et poussif. Ni assez Heavy, ni assez Pop...

Prenez "Wild Side"... J'ai tout de suite détesté cette chanson. Je trouve le riff un peu facile, le son de la batterie m'agace avec cet effet "marteau" bizarre et très moche par moments et le refrain est trop minimaliste. En fait cela ne me procure aucune émotion là où une "Tonight (We Need A Lover)", quasi-Prog en comparaison (!), fait mon bonheur depuis plusieurs décennies.

À force d'écouter cet album (à l'époque je m'acharnais sur chaque disque que j'avais la chance de pouvoir me payer), j'ai fini par le trouver sympathique mais il reste à mes yeux le moins bon du groupe. Celui que je ne réécoute plus du tout.





MÖTLEY CRÜE
GIRLS, GIRLS, GIRLS


Le 13 Avril 2021 par ED VAN PETRUCCI


M. Beagle je vais vous rassurer : je suis du même avis que vous. J'ai découvert MÖTLEY CRÜE en 1989 (cela ne me rajeunit pas) avec quelques titres compilés de "Theatre Of Pain" que j'avais beaucoup appréciés. Quelques mois plus tard sortait "Dr. Feelgood" qui fait partie de mes deux albums préférés du groupe. Totalement conquis je décide alors d'acheter "Girls, Girls, Girls" sorti deux années auparavant mais considéré à l'époque comme leur sommet. Et là, déception !!! Compos ennuyantes, ambiance générale aseptisée, bref rien qui ne me hérisse le poil. Encore à ce jour je le considère comme un des albums les plus fades du groupe, et largement inférieur à "Theatre Of Pain" que j'apprécie beaucoup en revanche.





MÖTLEY CRÜE
GIRLS, GIRLS, GIRLS


Le 13 Avril 2021 par FEELGOOD


Lorsque j'ai découvert cet album, il m'a déçu. Je n'aimais vraiment que les deux premiers titres qui donnèrent lieu à des clips spectaculaires et paillards.
Il y avait aussi cinq morceaux, certes pas mauvais, mais donnant l'impression d'un groupe en pilotage automatique  ("Dancing On Glass", "Bad Boy Boogie", "Five Years Dead", "All In The Name..." et "Sumthin' For Nuthin"), tous donnant l'impression d'être construits sur le même modèle, surtout les refrains. "Nona" concluait la face A dans une veine plus mélodique et la reprise live de "Jailhouse Rock", l'une de mes chansons préférées d'Elvis, la face B. La version du CRÜE se laisse écouter, mais reste en deçà de l'originale.
Reste "You're All I Need", ballade que je trouvais autrefois insupportable et qui est devenue l'une de mes chansons préférées du groupe (!!!). Je me rappelle une vieille interview de Nikki Sixx où celui-ci racontait avoir reçu un coup de fil de Jon Bon Jovi faisant l'éloge de cette chanson, estimant même qu'il s'agissait de la meilleure ballade de tous les temps (!!!). J'avais beaucoup apprécié le clip, inhabituellement sombre, réalisé par l'excellent Wayne Isham, à qui l'on doit les vidéos de "TOP", "GGG" et du futur "Dr. Feelgood". L'acteur qui assassine sa petite amie apparaît aussi dans le clip de "Nothin' But A Good Time" de POISON, où il interprète l'employé qui fait la plonge.
Pour en revenir à l'album, je le trouve moins attachant que "TOP" même si, objectivement parlant, il n'est ni pire, ni meilleur.
3,5/5.





MÖTLEY CRÜE
THEATRE OF PAIN


Le 13 Avril 2021 par FEELGOOD


Cet hiver, j'ai revu en streaming le « Démons » de Lamberto Bava, une production Dario Argento. L'une des chansons de la B.O. m'a accroché, je connaissais ce morceau, mais j'étais incapable de retrouver son titre ou son interprète. À ma décharge, l'extrait en question était relativement bref. Une batterie assez véloce, très Heavy Rock des années 80, un refrain s'appuyant sur des chœurs entraînants, la voix du chanteur étant couverte par ledit refrain. Une recherche sur IMDB m'a éclairé, c'était "Save Our Souls" du CRÜE, un titre que je n'avais pas écouté depuis une éternité, dont j'avais même oublié l'existence et que je n'aurais pas spontanément attribué à MÖTLEY. J'ai réécouté cette chanson à part, oui, c'était bien celle-là. Jusqu'à ce jour, "Save Our Souls" n'était, pour moi, qu'un morceau mineur de l'album, le genre de truc qu'on écoute d'une oreille distraite quand on se passe l'intégralité du CD. J'ai eu l'impression de découvrir une pépite jusque-là noyée dans la masse. Du coup, j'ai réécouté avec plaisir l'intégralité de "Theatre...". Ce n'est certes toujours pas un chef-d'oeuvre, mais je ne peux m'empêcher de porter un regard plus que bienveillant sur cet album. Je reste donc en accord avec mon vieux commentaire de 2004 (!!!).
3,5/5, arrondi à 3.


Par Nightfall In Metal Earth

C'est amusant ce que tu dis Feelgood car je pourrais presque raconter la même anecdote, j'en parlais d'ailleurs récemment de ce film à mes collègues nimiens, moi aussi ce morceau m'a marqué dans le contexte de ce film.

DS.





Ozzy OSBOURNE
NO MORE TEARS


Le 13 Avril 2021 par REN


Finalement les 90s sont formidables, enfin surtout au début ! J'ai découvert cet album dès sa sortie et je considère que c'est le dernier grand album du "Madman".
Son duo avec Zakk Wylde qui apporte un son Southern Rock à certains riffs fonctionne à merveille. Mention spéciale au(x) bassiste(s), par exemple sur l'introduction du title track. Le plus compliqué étant de savoir qui de Bob Daisley ou de Mike Inez on doit réellement "remercier".
Reste une tripotée de titres sublime à redécouvrir d'urgence : "No More Tears" bien sûr morceau lourd, lancinant, hypnotique où Wylde délivre un solo d'enfer, mais aussi la sublime ballade "Mama I'm coming home", "I Don't Want To Change The World" et son riff entêtant ou encore le très efficace "Desire" sans oublier "Mr Tinkertrain" qui constitue une excellente entrée en matière. Le plus fort c'est que, s'il semble y avoir une montée progressive dans l'excellence jusqu'à "No More Tears", par la suite on ne retombe pas ; c'est plutôt un plateau qui est atteint comme en témoigne "S.I.N." où Ozzy chante excellemment et sur lequel Zakk est à nouveau formidable.
La fin du disque est toutefois moins mémorable : "Hellraiser" est un bon morceau, un heavy lourd efficace, mais je suis moins fan de "Time After Time", ballade plus quelconque. Quant à "Zombie Stomp" et son côté un peu indus elle est dotée d'une intro bien trop longue et poussive.
Note réelle : 4,5/5.





HEXECUTOR
BEYOND ANY HUMAN CONCEPTION OF KNOWLEDGE...


Le 12 Avril 2021 par ANGELRIPPER


J'ai découvert l'album et le groupe par la même occasion grâce à cette chro. Et depuis, il passe en boucle (avec le premier dont j'attends également une chronique). Et quel album.... Quel album... Nous avons devant nous le meilleur groupe de Metal français actuel !!! Ces braves méritent vraiment une plus large reconnaissance. Album 2020 pour moi. Large.





MÖTLEY CRÜE
THEATRE OF PAIN


Le 12 Avril 2021 par TERRORIZER

Bonjour à tous,

Un dernier post sur ce disque qui répond indirectement à Baazbaaz pour son écrit concernant les classements. Alors pour reprendre les dires de Neil dans "The Dirt" il qualifie lui-même ce disque comme une bouse à part les deux titres mentionnés. Une reprise et une ballade. Pas sûr que sans ça, le CRÜE aurait été encore debout (avis perso bien sûr).
Voilà. Le CRÜE est le CRÜE c'est clair mais je persiste quand même à dire qu'à cette époque RATT a fait largement mieux musicalement mais il est vrai que RATT n'est pas le sujet.
Échange intéressant en tout cas.

Merci.





INQUISITION
BLACK MASS FOR A MASS GRAVE


Le 12 Avril 2021 par MAIDENIEN666


Comme quoi le ressenti de chacun… C'est pour moi leur meilleur album depuis "Nefarious" ! Certes, il est un poil long mais même les morceaux mid-tempo sont géniaux car il se dégage tout au long de l'album une putain d'ambiance, bien mystique et bien lourd. Pour dire c'est mon album Black de 2020, celui que j'ai le plus écouté.





LEVERAGE
TIDES


Le 12 Avril 2021 par REN


Envie aujourd'hui de me replonger dans cet album que j'ai laissé de côté depuis bien longtemps. Un album de Heavy Mélodique amené par des nappes de clavier très présentes et le très bon guitariste Tuomas HEIKKINEN, qui je trouve ajoute quelques touches néoclassiques à l'ensemble ; et ce qui selon moi tend à rappeler par moments RAINBOW. Le groupe s'inscrit aussi dans la lignée du SONATA ARCTICA des débuts mais, comme si ce dernier avait ralenti le tempo et que Toni KAKKO s'était mis dans l'idée d'imiter Joey TEMPEST. Car si les musiciens sont tous très bons et que la production limpide et aérée convient très bien au style, c'est aussi et notamment la voix assez atypique pour le genre de Pekka HEINO, tantôt puissante, tantôt plus douce qui donne une grande part de son originalité à l'album, cette couleur Hard FM, particulièrement présente sur le dernier morceau "Gone" avant que le morceau ne monte crescendo vers un Hard Rock rappelant à nouveau davantage RAINBOW.
De fait l'album rappelle souvent son voisin et prédécesseur suédois EUROPE.
SONATA ARCTICA, RAINBOW, EUROPE, voilà un mélange que je trouve tout à fait séduisant !

PS : Je possède la version Frontiers sortie plus tardivement (2008) et incluant les 2 bonus tracks présents sur la version japonaise (Avalon). "Waterfall" est un "vrai" morceau de Speed Mélodique, comme il n'en existe pas réellement sur l'album avec un côté suranné : voix, clavier et surtout le superbe solo qui rappelle fortement Blackmore.
"Land Of Flames" a un côté Power Metal plus convenu dont certains plans lorgnent vers un GAMMA RAY par exemple et sur lequel le chanteur Pekka HEINO tire son épingle du jeu en montrant toute la versatilité de sa voix tantôt puissante, plus souvent très mélodique.
Donc si vous en avez la possibilité, privilégiez cette édition.





AGENT STEEL
MAD LOCUST RISING


Le 12 Avril 2021 par FINISHERFRANKY


Je m'étais arrêté au deux premiers albums d'AGENT STEEL, avec un très bon souvenir. Découvrir cet EP, malgré les défauts que pointe DARK SCHNEIDER, fait vraiment plaisir. Finalement j'aime de plus en plus AGENT STEEL près de 40 ans après. Ce speed et cette voix font merveille.
Bon la pochette est naze et la reprise de JUDAS PRIEST est ratée pour moi.
On sent effectivement l'application de John Ciriis qui y théâtralise beaucoup son chant. Mais il n'y pas assez de personnalité et même la reprise après le pont de guitares en crescendo, passage au combien titanesque avec JUDAS, est bien mollasson ici.
Je trouve que JUDAS sort encore grandi.





SHOKRAN
EXODUS


Le 12 Avril 2021 par THORPEDO


Je suis bien en phase avec la chronique de Mefisto.
Un excellent groupe, un superbe album... mais il manque un petit truc pour que ce soit parfait.
La musique de SHOKRAN est vraiment de belle qualité et j'aime aussi bien l'approche orientale que les chants alternés.
À quand les autres albums du groupe sur NIME ?
(oui, je pose aussi ma demande dans la petite Boîte !!)





MÖTLEY CRÜE
THEATRE OF PAIN


Le 12 Avril 2021 par BAAZBAAZ


Encore une fois, rien n'indique que le succès de l'album ait été dû à "Home Sweet Home".

Comme je l'évoque dans ma kro-x, si l'on s'en tient aux chiffres de vente des singles et à leur classement dans le Billboard Hot 100 (le juge de paix ultime en ce temps-là), c'est bien "Smokin' In The Boys Room" (n° 16 en 1985) qui a été le gros hit de cet album. "Home Sweet Home" a beaucoup moins bien marché à l'époque (n° 89).

Je raisonne exclusivement en termes de ventes et de classement. "Home Sweet Home" a évidemment été un tournant, a beaucoup contribué à la popularité du groupe, notamment dans le reste du monde. Le clip semble avoir été très diffusé sur MTV (mais pas au point de générer des ventes significatives). Sur le long terme, cette ballade s'est imposée comme un classique du groupe. Mais en 1985, il faut fortement relativiser son rôle.

Vince Neil dans son bouquin de 2010 confirme l'importance de ces deux chansons. Il affirme par contre que "Home Sweet Home" aurait été classée n° 6, sans préciser dans quel classement. Je n'en ai trouvé aucune trace dans les archives du Billboard. Sa mémoire lui a peut-être joué des tours.





AVALAND
THEATER OF SORCERY


Le 12 Avril 2021 par BAST


Content que notre Jeff soit parvenu à sortir un projet aussi ambitieux, qui plus est avec son activité de boss n°2/3 de Nightfall.
Je suis embêté par rapport à cet album après avoir été fier de le découvrir.
Ce n'est certainement pas du Power Sympho mais plutôt du Hard FM. Le côté bombastic, j'arrive à le percevoir sur le titre "Escape To Paradise" et c'est à peu près tout.
Ce que j'attends d'un Opéra Metal, c'est que les voix ne soient pas noyées sous des arrangements aussi épais ; riffs, claviers et chœurs en tête (principe du Hard FM) : on ne les perçoit plus, elles sont noyées, indifférenciées. Et puis il y a pas mal de titres où l'on n'entend qu'un seul chanteur : idem, ce n'est pas de l'Opéra Metal.
l n'y a pas de jeu de dialogue, ou très peu, principe de base de l'Opéra.
Il y a en revanche beaucoup d'idées et de travail (et une grosse prod), c'est juste la stratégie que je remets en question, à moins que le chroniqueur se soit trompé sur le genre à attribuer ?
Le meilleur exemple d'Opéra Metal à mon sens, c'est Nikolo KOTZEV - "Nostradamus" (2001, ça commence à dater). Il y en a eu d'autres (Allez, AVANTASIA si on est moins regardant mais surtout AYREON qui a en plus des mélodies incroyables).
Bon rien de méchant, c'est vous qui décidez de votre orientation et de vos objectifs. Là, comme ça, tout en reconnaissant le travail et le professionnalisme des gens qui vous ont accompagnés, je trouve que c'est un premier essai très impressionnant.
Ce n'est pas mon truc mais le niveau est élevé !
Donc, restons sur un bravo sincère !
Et évidemment, je vais l'acheter, je soutiens toujours les amis.
Bises.





JUDAS PRIEST
SIN AFTER SIN


Le 11 Avril 2021 par HELHEIM


Je suis un grand fan des premiers albums du PRIEST précédant l'album live "Unleashed In The East", je pense avoir acheté "Sad Wings Of Destiny" et "Sin After Sin" en 1978 (ça ne me rajeunit pas tout ça).
J'ai tout de suite accroché, les disques tournaient en boucle sur mon tourne disque mono, c'est à partir de là que j'ai commencé à acheter toute leur discographie année après année jusqu'à un fameux "Turbo" qui quant à lui doit être encore en bon état dans sa pochette comparé à ses frangins qui ont dû subir les affres de la notoriété.

Je reviens très souvent à ces premiers albums de JUDAS PRIEST et je conseille à tout le monde d'en faire autant.

Cinq étoiles pour l'ensemble du début de carrière du PRIEST.





CANDLEMASS
KING OF THE GREY ISLANDS


Le 11 Avril 2021 par LYSSA


Mon préféré de CANDLEMASS, avis totalement biaisé vu que c'est un des albums que j'ai le plus écouté durant mes années nantaises. Je crois que je préfère Lowe à Messiah en tant que vocaliste, je trouve que ce dernier en met plus sur la performance que sur l'émotion, ce qui est pour moi un élément primordial du Doom. "Of Stars And Smoke" est belle à en chialer, rien que pour ce titre l'album mérite qu'on l'écoute au moins une fois.





MÖTLEY CRÜE
THEATRE OF PAIN


Le 11 Avril 2021 par TERRORIZER

Bonjour à tous,

À cette époque, le CRÜE est au fond du trou avec la came, l'alcool, les frasques, les egos, et faits divers variés.
Forcément, la musique s'en ressent et cet album est à l'image du groupe : pauvre et peu inspiré mais pourtant je l'aime bien car je l'ai acheté à sa sortie donc il a une certaine faveur à mes yeux.
Mais ce pourquoi il a cartonné c'est grâce à "Home Swet Home" qui sauve l album.
Je passe l'album suivant car le résultat de "Doctor Feelgood" est énormissime, la preuve d'un groupe clean à tous niveaux. Le combo ne l'était pas du tout pour "TOP".
On encense le groupe à cette époque mais au même moment RATT sortait "Invasion Of Your Privacy" et on est très très loin devant "TOP". Disque imparable à tous niveaux mais qui ne contient pas de ballade sirupeuse et qui fait beaucoup moins parler de lui dans les médias.
Bref, album sympathique mais pas fulgurant dans leur carrière.





WYTCH HAZEL
SOJOURN


Le 11 Avril 2021 par TOTOF


J'ai découvert WYTCH HAZEL lors du festival Pyrenean. J'ai tout de suite accroché à cette musique rétro, ce qui m'a plu est le côté très noble de la musique. C'est agressif sans trop l'être. Ils rendent hommage à d'anciennes gloires comme WISHBONE ASH, THIN LIZZY, voire JETHRO TULL. C'est tout en retenue, plus posé au niveau du chant que pas mal de groupes de cette nouvelle vague (RIOT CITY, MIDNIGHT PRIEST...) et cette caractéristique les différencie des autres groupes. Une belle découverte prolongée avec le dernier "Pentecost".







Commentaires :  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ...>...>>... 2453






1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod