Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ...>...>>... 2321
Comment poster un commentaire ?


LITTLE CAESAR
LITTLE CAESAR


Le 18 Janvier 2020 par LE MOUNGEPEDOUN


Mouais pas terrible ce disque avec sa prod' et ses titres aseptisés. Difficile de réécouter ce son là, trente ans après, il ne reste pas grand chose quant à cette musique et ces titres 'cucul la praline'... Tout ça sonne faux et sans intérêt, du mauvais Hard Rock.





Glenn HUGHES
ADDICTION


Le 18 Janvier 2020 par MEGIDDO


Un sommet dans sa carrière, un de plus. Ce type est grand. L'année 1994 avait été marquée par deux albums fantastiques, à savoir "From Now On" et le "Burning Japan Live" où Glenn Hughes était admirablement accompagné par la section rythmique d'EUROPE. Les anciens titres de son répertoire couleur Pourpre Profond mélangés à ceux de sa longue carrière solo en font un des meilleurs live de la décennie.
Si on resitue le contexte de la sortie de "Addiction", Glenn sort juste des sessions d'enregistrement d'un album qui sera mort-né : l' album-démo communément appelé "Eighth Star" , qui devait être le second que Glenn écrivit avec le Maître Tony Iommi, après "Seventh Star" sorti en 1986. Bien que l'opus ne verra jamais le jour si ce n'est en version remaniée en 1999 et appelé "The Dep Sessions" , Mr Hughes enchaîne l'écriture de "Addiction", sans doute très influencée par ses séances de travail avec le Riff Master, d'où sans doute cette noirceur inhabituelle chez Glenn.
L'album s'écoute d'une traite, sans faille.
Pour ma part, la durée de la ballade "I Don’t Want To Live That Way Again" apporte quelque chose de plus mélancolique encore à ce titre-fleuve très réussi.





DREAM THEATER
FALLING INTO INFINITY


Le 18 Janvier 2020 par SWISSIDOL


Un bon album en ce qui me concerne ; bien moins bourrin qu'un "Train Of thought". DT faisait alors véritablement du Progressif et les parties de Sherinian, si elles sont moins époustouflantes que celles de Ruddess, sont très inspirées et servent les morceaux sans tomber systématiquement dans le démonstratif.
Cet album n'est pas parfait, évidemment (un peu putassier par instants avec des clins d’œil vers les charts) mais tellement plus agréables qu'un "Awake".





JOHNNY CRASH
NEIGHBORHOOD THREAT


Le 18 Janvier 2020 par FRENCHXAV


J’adore cet album, y a pas mieux pour vous filer la banane et vous donner envie d’enfiler votre air guitare, d'ouvrir une binouse et bien évidemment de mettre le son de la chaîne au max.

La voix de Vick Wright est certes criarde mais parfaite pour ce genre de compos Sleaze Hard, ça riffe terrible, les lyrics sont excellents (sexe, booze, drugs and music, les affres de la vie de hardos en 1990 quoi...), la prod’ aux petits oignons... Franchement que demander de plus à un album de Hard sorti en 1990 ? La messe est dite, procurez-vous de toute urgence ce petit bijou de Hard comme on en fait malheureusement plus !





RUNNING WILD
BRANDED AND EXILED


Le 18 Janvier 2020 par VALEK


"Branded And Exiled" est le disque le plus cohérent de RUNNING WILD. C’est celui-ci que je préfère. La bande à Rolf Kasparek bat le fer pendant qu’il est encore chaud. Cet album regorge d’hymnes et de trésors. Mes titres préférés: "Gods Of Iron", "Realm Of Shades", "Mordor", "Fight The Oppression", "Evil Spirit", "Marching To Die", "Chains And Leather".





UFO
YOU ARE HERE


Le 17 Janvier 2020 par ED VAN PETRUCCI


Album sympathique en effet de UFO. Cependant c'est également une légère arnaque. Je m'explique. Vinnie Moore a effectivement commencé sa carrière comme shredder dans les années 80, et a donc publié alors une série d'albums instrumentaux comme c'était la mode à l'époque. Lorsqu'il intègre UFO, il ne prend pas seulement la place de guitariste, il participe également à l'écriture des morceaux. Sauf que la majeure partie des compositions qu'il amène sont du recyclage d'anciens titres issus de ses albums solos (principalement l'album "Out Of Nowhere" sorti en 1995) et juste légèrement réarrangés pour que Phil Mogg puisse poser son chant dessus. Alors effectivement ces nouvelles versions reliftées sont plaisantes mais je trouve tout de même la démarche douteuse.





JUDAS PRIEST
NOSTRADAMUS


Le 17 Janvier 2020 par STEVEN


Sortir un album aussi osé après tant d'années de carrière, faut le faire !

Rob est impérial de bout en bout de par sa théâtralité et son interprétation, et le travail sur les ambiances est juste énorme. Je comprends totalement par contre qu'il puisse rebuter adeptes des titres courts et efficaces.

Deux bémols à noter, la longueur de l'album qui peut rendre le truc indigeste. Le principe des interludes est cool mais ça alourdit le tout, et l'album aurait été bien mieux reçu avec trente mn de moins.
L'autre souci est le côté plastique des orchestrations. C'est pas aussi catastrophique que MAIDEN avec "Empire Of The Clouds", mais quand même, je comprends pas. Comment avec un tel budget on peut faire l'impasse sur un vrai ensemble de musiciens ?

N'empêche que cet album entre facilement dans mon Top 5 du groupe !





HELLOWEEN
HELLOWEEN


Le 17 Janvier 2020 par FRED


Je n'ai jamais compris le buzz autour de ce groupe, que j'estime totalement surfait. Ce disque et le premier 33 tours sont de véritables classiques. Par contre, c'est tout. Il s'est ensuite transformé en groupe de Heavy Metal assez intéressant (les "fameux" mais très surcotés "Keepers") avant de sombrer totalement. Pour moi, ce groupe a véritablement cessé d'existé en 1985, après "Walls...". Idem pour la carrière solo d'Hansen : surfait, sans originalité et sans réel intérêt.
Leur "reformation" actuelle n'est motivée que par l'argent et fait carrément pitié. Hansen porte-il une perruque ? Voilà la seule question qui parvient à maintenir, sous perfusion, mon "intérêt" pour ce "band" germanique bien médiocre.





HELLOWEEN
UNITED ALIVE IN MADRID


Le 17 Janvier 2020 par CLEM


Je reprends les mots de SAM : "Ce timbre cristallin et cette voix presque sans vibrato supportent difficilement le manque de justesse".
Je suis tout à fait d'accord. Kiske est un chanteur incroyable, reconnaissable à la première seconde, unique.
Mais je le trouve vraiment poussif sur ce Live, très souvent à la limite de la justesse voire faux, souvent en fin de phrase quand il faut tenir les notes. Du coup j'ai beaucoup de mal à écouter et regarder ce Live. Deris est lui par contre bien meilleur vocalement. Il aurait fallu Kiske avec la technique de Deris... Puisque de toute façon comme cela a été dit, l'alchimie entre les deux n'existe pas dans ce Live.





RUNNING WILD
UNDER JOLLY ROGER


Le 17 Janvier 2020 par VALEK


"Under Jolly Roger" sort en 1987 c’est un album majeur des années 80. Quand démarre le superbe solo de "Beggar’s Night" tout devient hystérique et merveilleux. Mes titres préférés : "War In The Gutter", "Raw Ride", "Beggar’s Night", "Raise Your Fist", "Merciless Game".





SOILWORK
STEELBATH SUICIDE


Le 17 Janvier 2020 par PILGRIMWEN

Ce premier effort de SOILWORK s'avère incisif, extrêmement incisif. L'aspect mélodique est sous-jacent. Ce n'est pas l'album que je recommanderai le plus, dans le genre Death Mélodique. Il existe des disques plus abordables.

Ma note : Acier liquide/5.





OPETH
IN CAUDA VENENUM


Le 17 Janvier 2020 par DJINN


Bon allez je me déjuge. Je regrette toujours la structure des morceaux chez OPETH.

Mais les mélodies sont vraiment superbes. L'album est un des meilleurs du groupe. Injuste j'ai été.





HELLOWEEN
UNITED ALIVE


Le 16 Janvier 2020 par SWISSIDOL


Super concert, super set list, on sent une belle ambiance parmi les membres du groupe: c'est parfait. Juste un petit bémol sur le DVD bonus qui, à part pour les interviews, n'a aucun intérêt : l'espèce de dessin animé, bof bof.





SEPTICFLESH
COMMUNION


Le 15 Janvier 2020 par PATATUS EMERITUS


À titre personnel, mon autre album de Metal Extrême favori du siècle actuel. Pour faire bref, SEPTICFLESH nous prend aux tripes, les orchestrations accompagnent les riffs et la rythmique dans leur démence ("Lovecraft's Death", "Communion"), le groupe nous gratifie également de jolis passages bien mélodiques ("Sunlight Moonlight"). La noirceur est permanente ("Sangreal" est un très grand titre), le groupe se surpasse et nous propose une bande son de fin du monde, pour un album plus passionnant que son prédécesseur. Chapeau bas;





WASP
THE HEADLESS CHILDREN


Le 15 Janvier 2020 par LUDWIGRETSCH


À la noirceur et la splendeur de "The Crimson Idol" j'ai toujours préféré la fougue et l'insolence de "The Headless Children", bien qu'il s'agisse de deux chefs-d'œuvre indissociables...

Nous sommes en 1989, W.A.S.P éclabousse de sa classe et son aura la cité des anges et donne la leçon aux majorettes en collants rose fushia !





SKELETONWITCH
DEVOURING RADIANT LIGHT


Le 15 Janvier 2020 par EDDY


Je suppose que découvrir SKELETONWITCH avec cet album est une mauvaise idée ! Peu importe, en novice que je suis sur ce groupe, j'ai tout de suite été conquis par Fen of Shadows est son atmosphère épico-dramatique. Ce morceau est d'une puissance et d'une profondeur rares.

La prod est excellente, les atmosphères black sont survitaminées par les relents de Thrash qui sont, à ce que j'ai pu lire, la marque de fabrique du groupe. J'ai écoute le premier album de ces messieurs, effectivement au niveau ambiance on est assez éloigné de ce "Devouring Radiant Light". Cela-dit j'apprécie fortement !

Ce qui m'étonne d'autant plus que je ne suis pas un fan de Thrash et encore moins de Black... Mais peut-être que ce groupe pourra faire changer la donne chez moi ?

En tout cas cet album est excellent, son atmosphère homogène, les parties de guitares que ce soit au niveau des riffs et des soli sont redoutables. Un disque qu'on a du mal à arrêter une fois lancé.

Titres préférés : "Fen Of Shadows", "Temple Of The Sun", "The Vault", "Sacred Soil".





CELTIC LEGACY
THE LIE OF THE LAND


Le 15 Janvier 2020 par JULIEN G.


Adorant la musique celtique et surtout le Heavy Metal, je viens de découvrir avec joie ce groupe, en parcourant NIME.

J’ai flashé sur les mélodies celtiques envoûtantes du groupe se mêlant superbement avec un Heavy d’excellente facture.

Le tout servi par un excellent son, ce qui ne gâche rien.






BARREN EARTH
ON LONELY TOWERS


Le 15 Janvier 2020 par EROS

Salut l'ami, écoutes je suis toujours ravi de faire découvrir un groupe à quelqu'un, rentrer dans un groupe surtout dans notre musique chérie c'est toujours un plaisir incommensurable.
Vus en concert en 2017 (alors que j'étais dans ma grosse période OPETH et en manque de Death Prog) en première partie d'INSOMNIUM j'ai été immédiatement séduit et le public aussi. Le dernier album est un peu plus "facile" que celui-ci, mais on reste sur un groupe de qualité, n'hésite pas !





RUNNING WILD
GATES TO PURGATORY


Le 15 Janvier 2020 par VALEK


RUNNING WILD démarre fort en cette année 1984 avec "Gates To Purgatory". Mes titres préférés : "Soldiers Of Hell", "Diabolic Force", "Adrian S.O.S", "Genghis Kahn", "Prisoner Of Our Time". Un album imparable et efficace presque parfait.





WASP
THE CRIMSON IDOL


Le 14 Janvier 2020 par VALEK


En 1992 "The Crimson Idol" est un grand retour pour WASP et l’effet est dévastateur. Je retire juste le prologue de la fin qui casse l’ambiance de ce chef-d’œuvre. A posséder dans toute discographie Heavy Metal.







Commentaires :  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ...>...>>... 2321






1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod