Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ...>...>>... 2175
Comment poster un commentaire ?


SCREAMING TREES
UNCLE ANESTHESIA


Le 18 Juin 2018 par LORDI2


Le son de l'album est peaufiné, les similitudes avec DUST sont proches. Ici SCREAMING TREES propose un album de bonne qualité ! "Uncle Anesthesia" représente ce qui se fait de mieux dans le grunge alors certes il sera moins abouti que "Dust" ! Je prends beaucoup de plaisir a écouter celui ci contrairement a "Buzz Factory" que je trouve brouillon ! Les seuls défauts sont : "Beyond This Horizon", "Story Of Her Fate" et "Caught Between". Autrement le reste est bon voire excellent ! Mes morceaux préféré sont : "Bed Of Roses", "Uncle Anesthesia", "Lay Your Head Down", "Something About Today", "Alice Said", "Time For Light", "Disappering" et "Closer" ! 4/5 pour le capital sympathie car SCREAMING TREES c'est quand même quelque chose d'original !
Pour moi ce groupe surpasse les géants Leader de cette scène Grunge ! Une force de persuasion légendaire et un savoir hors du commun ! Une archive que je classerais en référence ! Un classique méconnu de la scène Grunge !





PORTAL
ION


Le 18 Juin 2018 par MEFISTON


Je ne serai pas aussi dur que papa, le disque n'est certes pas très mémorable au niveau de ses compositions ou de ses riffs, mais la production très claire par rapport aux précédents albums des chapeaux pointus augmente la terrifiance de l'ensemble. 4 pour l'ambiance (qu'on ne supportera pas tous les jours), 2 pour les chansons, je note à 3 !





SCREAMING TREES
UNCLE ANESTHESIA


Le 18 Juin 2018 par JEF DE LA LUNE


Peut-être ma première incursion en territoire Grunge... J'ai découvert les SCREAMING TREES avec "Bed Of Roses" diffusé en boucle par M6 tard le soir (j'ai oublié le nom de l'émission, c'était peut-être Metal Express) entre deux clips de Hair Metal ou de Thrash. Un coup de foudre immédiat pour la voix de Mark Lanegan et les arpèges "byrdiens" saturés de Gary Lee Corner que l'on peut entendre sur ce titre. Le disque comporte d'autres pépites comme "Beyond This Horizon" ou "Uncle Anesthesia" mais le groupe selon moi atteindra son apogée sur l'album suivant "Sweet Oblivion" et surtout le superbe "Dust".





GHOST
MELIORA


Le 17 Juin 2018 par GAHELL


Certains poussent des cris d'orfraie, d'orageuses imprécations. Il n'empêche, si l'on rejette ici la bête, si là on l'encense... C'est un très bon signe. Ça vous range un groupe.
À l'heure ou je tape ces mots, tourne inlassablement "Prequelle", qui enfonce le pieu dans un cercueil assurément serti d'or et sans poussière (car le groupe aurait tendance justement à dépoussiérer, ouvrir en grand les fenêtres)
Auparavant, le groupe a pondu ce "Meliora" aux refrains faisant mouche ("From The Pinnacle To The Pit", exacte trajectoire inversée pour le fantôme BC ; "Mummy Dust" ode délicieuse, macabrement mignonne). Morceaux méphitiques qui m'avaient nuitamment cloué au mur.
Et le mélodique (limite sirop mais on évite l'écueil du putassier) "He Is" paracheva ma conversion, de même que les clausules à en perdre son latin ("Deus In Absentia"... Ridiculement farcesque chez POWERWOLF - très Molière en fait- c'est ici très beau).
L'image, c'est encore autre chose. Je m'en tamponne, je laisse ça aux spécialistes, les groupamask dont le genre est porteur (c'est son folklore) se comptent par milliards. Je ne vois pas quel est le problème si musique est -argh ! - bonne.
Et... Elle l'est.





HAKEN
THE MOUNTAIN


Le 17 Juin 2018 par KID66


Jolie chronique. Parmi les influences 70s de HAKEN que tu cites cher Mefisto tu oublies CARAVAN ! On jurerait entendre le combo britannique par moments. Idem dans un autre registre pour DREAM THEATER sur les parties les plus technico-stupido-rocambolesques qui sont à mon goût un peu trop nombreuses. C'est dommage pour ce groupe qui a un bon songwriting et un savoir-faire irréprochable je trouve. Leur musique est soignée et inspirée, c'est indéniable, on a envie d'y revenir, mais au final souvent assez peu mémorable. Les soli par exemple ne se retiennent pas vraiment, et ne dégagent que peu de feeling.

Je retiens "Atlas Stone" qui est la seule à être irréprochable, "Cuckroach King" bien qu'inégale, la longue montée en puissance en deuxième partie de "Falling Back To Earth" (le meilleur passage du skeud) et la conclusion "Somebody". Le reste est parfois joli ("Because It's There") mais anecdotique.

Peut mieux faire !





PRIMORDIAL
REDEMPTION AT THE PURITAN'S HAND


Le 17 Juin 2018 par DINICED


La découverte de PRIMORDIAL quelques mois auparavant est devenue très handicapante pour ma culture musicale, je n'écoute plus que ça. Je n'ai plus envie d'écouter de musique, j'ai envie d'écouter PRIMORDIAL.

Je suis sur le point de posséder TOUS les albums et le DVD. Jamais arrivé avant, aucun groupe, même pas mes préférés, la "fan attitude" pas pour moi. Je me lasse assez vite de tout, même si ma fidélité prend le dessus et me ramène souvent aux albums fétiches.

Ce "Redemption At The Puritan's Hand" est mon préféré et de loin. "Lain With The Wolf"... Je sais pas comment vous expliquer le ressenti à chaque écoute.

S'il existe encore parmi les lecteurs des ignorants comme moi, je vous suggère de consacrer vos oreilles à cet album et même de manière plus générale au groupe. Attention malgré tout, sachez que le reste n'aura plus aucune saveur...





BLIND GUARDIAN
BATTALIONS OF FEAR


Le 16 Juin 2018 par RIKKIT


Moi j'aime trop, ça tabasse bien comme il faut, la voix de Kursch est foireuse mais bourrée d'une fougue terrible. Y a des compos qui, sens être mémorables, fonctionnent très bien. J'étais loin de m'imaginer qu'il s'agissait en fait de mes premiers émois Thrash à l'époque. Non c'est pas folichon mais y a déjà cette volonté de proposer des morceaux presque "prog" dans leur structure.

3,5, l'aboutissement de leur speed furieux et mélodique sera sur le troisième qui, même si sorti en 90, fleure bon ces années 80 vénères et sans taboues.





ARCH ENEMY
WILL TO POWER


Le 16 Juin 2018 par JEANBISON


Je suis vraiment d'accord avec cette chronique, il y a à boire et à manger, vraiment déçu moi qui avais adoré le précédent...
Heureusement il y a quelques morceaux qui sortent du lot comme "Dreams Of Retribution", "The Eagle Files Alone" ou encore "Reason To Believe".
Et quel plaisir de réentendre Alissa chanter en clair.





BEAST IN BLACK
BERSERKER


Le 16 Juin 2018 par DARKMORUE


Probablement un des albums qui m'a le plus fait plaisir depuis un paquet de temps.

C'est fun, c'est énergique, ça se prend pas au sérieux et ça arrache la tronche quand ça choisit d'envoyer du bois. Déjà un groupe de Heavy Power qui base son concept sur le manga Berzerk ça a de quoi émoustiller. Le groupe arrive à proposer des tubes de fou furieux ("Blind And Frozen", l'un des plus grands hymnes de NIGHTWISH), du débile profond à crever de rire ("Crazy Mad Insane") mais quand il veut faire parler la poudre on lève le poing comme rarement. Le premier titre est l'un des morceaux les plus épiques et fédérateurs de la décennie, et permet surtout un constat : ce chanteur. PUTAIN. MAIS CE CHANTEUR. Une variété de registre incroyable, et le niveau d'un Rob Halford quand il donne dans les aigues ou son registre agressif ("Zodd The Immortal" et ses 12 000 solos aurait pu figurer sur "Firepower"). Suffit d'écouter la très typée Eurovision "Born Again" pour comprendre l'énorme branlée vocale que nous administre le monsieur.

Un grand album, probablement celui que j'ai le plus écouté ces derniers mois, note ultime, n'en déplaise aux rageux.





BEAST IN BLACK
BERSERKER


Le 16 Juin 2018 par JENLAIN

BEAST IN BLACK... Je n'avais jamais écouté ni même entendu parler quand, ce 8 décembre 2017, je venais voir WASP à l'Elysée Monmartre. Je ne savais même pas qui était en 1ère partie. Et est arrivé BEAST IN BLACK. Et j'ai détesté. Et j'étais loin d'être le seul. De très bons musiciens d'accord mais quelle musique !!! Des refrains bateaux, des riffs simplistes, ces samples au son ignoble, ce chanteur qui tient vraiment à prouver qu'il sait tout chanter, y compris la caricature du chant pompier !! Et je ne parle pas de ces attitudes bien rock'n'roll que je croyais abandonnées par le moindre groupe de balloche des 90's, de ces mises en scène où je m'attendais presque à voir arriver le metteur en scène pour rectifier l'inclinaison d'une guitare ou le placement d'un pied... Tout ce que je déteste, musicalement, spirituellement et visuellement. On a été plusieurs dans l'assistance, des gens qui ne se connaissaient pas, à se regarder avec détresse quand est arrivée cette caricature de "Final Countdown" qui est déjà en lui même un morceau caricatural ! L'assistance, d'abord enthousiaste puisque l'attente a été TRES longue, au fur et à mesure du concert se clairsemait. Vers la fin, la buvette était débordée. Vraiment pas un bon souvenir, heureusement WASP a été impérial !!
Cette prestation est restée un très bon sujet de sarcasme entre nous.
Maintenant, je lis cette chronique et, puisque plus de 6 mois ont passé, je réécoute l'album. Impression idem !! Rien à rectifier ou à rajouter, je déteste !! Donc je ne note pas. Mais j'en pense pas moins...





BEAST IN BLACK
BERSERKER


Le 16 Juin 2018 par DEFLEP666


ATTENTION : je ne lis jamais les critiques avant de me faire ma propre opinion. Donc je regarderai l'avis de Jeff après cette petite intervention.

J'ai téléchargé ce CD il y déjà quelques temps (téléchargement légal à un peu plus d'un euro pour l'album) et finalement je l'ai très peu écouté donc je viens de le remettre sur ma chaîne pour donner un avis partial. Je dois avouer que je ne l'ai pas beaucoup écouté.
Le groupe dans son ensemble n'est pas mauvais, les musiciens tiennent la route et le chanteur a une bonne tessiture de voix.

L'album démarre bien je trouve avec "Beast In Black". Je retiendrai aussi "Hell For All Eternity" et "Go To Hell". Que dire de la ballade qui clôture ce disque ? Elle est assez inutile bien que la partie de guitare soit sympatoche.
Ce qui me gêne beaucoup dans ce "Berserker", c'est la voix du chanteur. Ses changements de régimes outranciers sont vraiment ennuyeux voire désagréables.

J'ai l'impression que le groupe a le cul entre deux chaises et ne sait pas où se situer.

Bref, pas un mauvais album mais certainement pas un disque qui restera dans les annales.
Je metterai 2,5 arrondi à 3 mais vraiment pas davantage.

Maintenant je vais pouvoir lire la chronique de Jeff.





ANTHRAX
ARMED AND DANGEROUS


Le 16 Juin 2018 par FINISHERFRANKY

Un E.P mythique pour moi : la concision, le coup de poing, le groupe en photo en posture simple et engagée identique à celle du premier METALLICA, le parfum de la perle rare lié au vinyle acheté en import, le son brut... J'en passe. Pour faire simple, l'archétype de l'album qui a bouleversé ma vision du Metal cette année-là.





BEAST IN BLACK
BERSERKER


Le 16 Juin 2018 par CANNARAS


Ma foi, on dirait bien que les avis sur ce disque sont particulièrement tranchés.
Posons les bases : BEAST IN BLACK n'invente pas grand chose. C'est un groupe de Power Mélodique. Mais il arrive quand même à faire une musique personnelle avec l'application d'une philosophie désarmante de simplicité : ici, on fait le too much. Tout est poussé à fond. Le son se noie dans le numérique avec une batterie plus proche du beat Techno que de la batterie Heavy. Le son peut paraître compressé, comme le souligne Jeff. Perso, je le trouve trop surfait, pas assez organique, trop froid. C'est à mon sens le gros point faible.
Les claviers sont partout, envahissent l'espace. Mais on parle ici de claviers très typés Pop voire Disco. Oui, carrément.
Cependant, les guitares ne sont pas oubliées même si on ne trouvera guère de quoi s'enthousiasmer sur les riffs bateaux et les soli sympa mais dans l'ensemble peu transcendants à mon avis.
Parlons enfin du chant. Là encore, on navigue dans les extrêmes. Yannis Papadopoulos peut passer sans problème d'une voix féminine à une voix presque hurlée.
Voilà donc comment on peut résumer ce disque : sur une base Power Metal, BEAST IN BLACK rajoute avec une belle générosité des claviers Disco, une approche Techno, quelques sonorités pop le tout est livré avec un gros son bien numérique. Mélange quelque peu improbable.
Mais, chez moi, cela fonctionne. Car les chansons sont bonnes. Anton Kabanen est un putain de bon compositeur. Il est largement au dessus de la mêlée lorsqu'il s'agit de composer. On passe un bon, voire un excellent moment, pour peu que l'on accepte le son et son melting-pot musical qui ne seront pas du goût de tout le monde.





BEAST IN BLACK
BERSERKER


Le 15 Juin 2018 par M. DES LOGIS CRUCHOT

Pour m'être coltiné ce "truc" en 1ère partie de RHAPSODY, j'ai trouvé ça d'une nullité absolue !!!

Je ne connaissais pas du tout, j'ai donc écouté par curiosité. Ebé j'ai pas été déçu. Ça commençait pourtant bien. Musique d'intro : "Nightcrawler" de JUDAS PRIEST avec son fameux refrain "Nightcrawler.... beware the beast in black !" Je me dis "tiens, les gars ont bon goût, si ils sont inspirés par le PRIEST ça va peut-être envoyer du bois."

Sauf que pas du tout.

De l'Eurovision-metal, bourré de claviers kitsch à souhait, de rythmiques boom-boom (comme dans l'électro-pop d'aujourd'hui) et de refrains tout pourris à chanter sous la douche... C'est comme si on mettait des grosses guitares (et surtout des gros claviers qui font pouet-pouet et une grosse rythmique qui fait boom-boom) sur la musique de La Reine des neiges !

Et non seulement c'est pauvre musicalement, mais en plus c'est ridicule ! Le chanteur qui se prend grave au sérieux, qui essaye tant bien que mal de hurler comme un gros méchant, ben en fait il ne faisait que s'égosiller et c'était plus marrant qu'autre chose ("Bonsoir Toulouuuuuuuuuuuuuse"... j'en pleure encore de rire !!! Rob Halford peut dormir tranquille). La palme étant atteinte sur "Crazy Mad chépa quoi" durant laquelle les 3 gratteux s'immobilisent et mettent des espèces de lunettes à LED, chaque paire de lunettes faisant défiler un des mots du titre. Genre on est des robots. Oh putain. La tristesse.

Si encore c'était du second degré, un bon gros délire bien potache, ça pourrait être marrant (sur une seule chanson hein, faut pas déconner) mais en fait je crois qu'ils se prennent vraiment au sérieux... le chanteur oui en tous cas ^^

Et pendant ce temps, JUDAS PRIEST, à presque 50 ans de carrière, nous sort "Firepower"... et là on dit respect aux anciens.

Allez salut !

Evidemment je n'ai pas écouté l'album (je tiens à ma santé !) donc je ne note pas.





DRACONIAN
SOVRAN


Le 15 Juin 2018 par DARKPOET


Pas du tout d'accord… J'aime beaucoup la nouvelle chanteuse Heike Langhans
Il y a beaucoup plus d'émotion et de fragilité dans sa voix ; qui est par ailleurs très audible ; contrairement, par exemple (et c'est frustant) à Aleah Stanbridge de TREES OF ETERNITY qui peinait à pousser sa voix, pourtant magnifique !





BEAST IN BLACK
BERSERKER


Le 15 Juin 2018 par BIFIDUSMETALLUS


Bonjour à tous,

Wow, c'est violent la note ! Jeff, toi que je trouve souvent plutôt généreux dans tes notations, t'as du vraiment détester pour mettre une telle claque ! Rien n'a su trouver grâce à tes yeux ? La prod, les refrains accrocheurs, les riffs, l'exécution... ?

Personnellement, cet album figure dans mon top 2017. Évidemment l'atout de ce dernier n'est pas l'originalité, mais passé ce constat, l'ensemble envoie sacrément du pâté.

L'album porte bien son nom, "Berserker", car il avance tel un rouleau compresseur Heavy/Power sans concession. Tous les refrains (ou presque) font mouche, qu'ils soient orientés Power épique ("Zodd The Immortal", "Beast In Black") ou à la limite de la Pop ("Blind and frozen"), Anton ne se pose pas de question, il fait ce qu'il aime, il fait ce qu'il a envie de faire, et il le fait bien, que ça plaise ou non. Des gros riffs heavy, du clavier, des refrains rentre-dedans.

Si vous ne supportez pas les claviers kitch typés 80s, les voix haut-perchées ou les sonorités lorgnant sur de l'Electro (toute proportion gardée), passez votre chemin.

Mention spéciale aux titres qui ouvrent et ferment cette galette :
"Beast In Black" en ouverture, pour son riff rentre-dedans, son couplet tout en montée progressive, son refrain simple mais ultra efficace et son interlude qui permet de respirer entre deux déflagrations de triolets de double.
"End Of The World" pour sa montée en puissance progressive et sa construction plus généralement, et comme pour quasi tous les autres titres, un refrain imparable.

Par ailleurs les musiciens font le taff, mais c'est bien Yanis Papadopoulos qui tire son épingle du jeu, avec une palette vocale extrêmement large, à faire (presque) oublier Noora Louhimo. Dommage qu'en live il peine à atteindre le charisme et la présence scénique de cette dernière...

On pourra aussi noter la première ballade potable de BATTLE BEAST.

4/5 parce que le plagiat de "Final Countdown" est vraiment grossier (sauf si c'est un "hommage") et que ça manque globalement d'originalité, mais bon c'est quand même très bien foutu dans l'ensemble.

PS : je trouve que HELLSOLDIER dit souvent du c*c*, mais pour le coup il soulève une petite contradiction côté NIME. C'est vrai que vous dites souvent que ça ne sert à rien de faire un commentaire négatif sur un album d'un groupe que nous n'aimons pas de toute façon en général, du coup la question est légitime, pourquoi Jeff, toi qui n'aimes pas BATTLE BEAST (et a fortiori BEAST IN BLACK), t'es-tu attelé à cette besogne ?

Après comme je l'ai toujours dit, le site est gratos, vous n'avez aucun compte à rendre aux lecteurs, vous faites bien ce que vous voulez sur votre site, si les gens sont contents, tant mieux, sinon qu'ils se cassent.

PS 2 : j'espère que ce commentaire ne sera pas pris comme un commentaire à charge contre Jeff ou contre le site, mais bien simplement comme un avis personnel qui se veut constructif.


Par Nightfall In Metal Earth

Merci pour ton comm !

Je ne crois pas avoir déjà dit personnellement le "si t'aimes pas, pourquoi tu commentes ?" car les avis tranchés ne me gênent pas au contraire, quand ils sont argumentés ils m'aident parfois à remettre les choses en perspective pour confronter ma propre opinion.

Et pourquoi je me suis occupé de BEAST IN BLACK ? Parce qu'Hellsoldier nous l'avait demandé et qu'il revenait dans plusieurs discussions, notamment avec Dark Morue (un roi du bon goût comme chacun sait lol) et je me suis dévoué.

Au plaisir de te lire Bifidus Metallus !

Jeff





VOLBEAT
THE STRENGTH/THE SOUND/THE SONGS


Le 15 Juin 2018 par LORDI2


VOLBEAT c'est l'histoire d'un groupe à haut potentiel ! Des riffs empruntés à METALLICA avec le chant D'Elvis ! j'ai découvert VOLBEAT à partir d'un Sampler Rock Hard Magazine. VOLBEAT était mon coup de cœur depuis le début et encore aujourd'hui ! Au départ se procurer les deux premiers albums étaient compliqués car ils était UNDERGROUND sur un petit Label Rebel Monster ! Heureusement "Guitar Gangsters..." a permis au groupe de venir jusqu'à nous ! Le premier VOLBEAT est excellent difficile de lui trouver des défauts ! 5/5 pour l'ensemble ! À tout jamais un classique du Metal !





BEAST IN BLACK
BERSERKER


Le 15 Juin 2018 par HELLSOLDIER


Autant je t'apprécie Jeff mais la tu as merdé...
Si tu n'aimes pas BATTLE BEAST pourquoi c'est toi qui prend en charge ce groupe ???
La note ne reflète pas du tout la qualité de l'album c'est dommage...

J'ai pris une claque en ecoutant cet album.
Le vocaliste est une révélation pour moi.
Quelle voix !
Les refrains sont tous très bons et immédiatement reconnaissables.
Mention spéciale à "The Fifth Angel" et "End of the World" et son intro explosive.
La production est nickel, le clavier est bien présent (c'est du BATTLE BEAST-like quoi) et offre de bonnes mélodies (le break du délirant "Crazy, Mad, Insane").

Groupe à suivre de près.


Par Nightfall In Metal Earth

Salut à toi,

Il faudrait savoir ce que tu veux Hellsoldier...
Tu nous reprochais il y a peu de ne pas avoir traité BEAST IN BLACK. Si tu ne voulais pas écouter notre critique il ne fallait pas la demander... Je suis d'une façon générale plutôt lassé par la façon qu'ont les gens d'affirmer leur avis comme une vérité absolue qui ne supporte plus la remise en question ni la critique justement, alors que c'est le plus intéressant. Nous ne céderons pas sur NIME à des critiques consensuelles caressant le fan dans le sens du poil. Nos avis sont aussi valables que d'autres, ni plus, ni moins encore une fois. Tu as le droit d'être d'accord ou pas avec une chronique, mais pas de considérer que le chroniqueur est incapable de fournir une analyse s'il n'est pas fan, ou qu'il n'aime pas les mêmes choses que toi...

Par ailleurs, même si nous avons une volonté encyclopédique, nous n'avons aucune obligation de traiter toutes les nouveautés qui sortent (et heureusement car c'est devenu tout bonnement impossible). Le fait qu'on ne chronique pas un disque peut avoir des explications diverses : manque de temps, groupe qui n'intéresse personne dans l'équipe, ou album qui ne suscite pas l'excitation auprès d'un chroniqueur ou autre raison à laquelle je ne pense pas de suite.

Par ailleurs, Dark Schneider n'est pas décidé pour le dernier BATTLE BEAST, qui l'a moyennement enchanté lui aussi (oui j'ai dû l'écouter pour comparer à ce BEAST IN BLACK).

Et la note ne reflète pas la qualité de l'album mais mon avis ; il faudrait veiller à ne pas confondre. Je pense expliquer assez bien ce qui ne me plaît pas chez le groupe et je dis aussi que je suis certain que ça pourra plaire, mais je réitère ce que j'ai développé dans la chronique ; il me faut plus que du tape-à-l’œil pour emporter mon adhésion et c'est pour moi ce que représente ce genre d'album.

Espérant t'avoir répondu du mieux possible.

Jeff Kanji





ROSETTA
WAKE/LIFT


Le 15 Juin 2018 par IRONGE_MAIDENTS


Oui cet album est bien un monument du Post Core. À ranger entre le "Panopticon" d'ISIS et le "Precambrian" de The OCEAN pour avoir le trio de tête du style. Écrasant de puissance et mélodique quand il faut.





BEAST IN BLACK
BERSERKER


Le 15 Juin 2018 par IRONGE_MAIDENT


Il est plutôt cool cet album, surtout si on connait le ''manga'' Berserk..
Y a des groupes de Heavy Power, bien plus mauvais.
J'ai pris mon pied en écoutant cet album, il le révolutionne rien, mais ça passe.
Écoutant très peu de Power (la plupart du temps les groupes et leurs albums son mauvais) juste le title track vous titillera tout de même l'oreille.
Quelques titres plus mous, mais dans la lignée du Manga encore une fois, mais reste bonne.
"Zodd The Immortal" est une tuerie.







Commentaires :  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ...>...>>... 2175






1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod