Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  E.P

Commentaires (2)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : At Vance, Manigance, Operadyse, Nautiluz, Symfonia, Revolution Renaissance, Twilightning, Dreamtale, Thunderstone, Dragonland, Oratory, Insania, Virtuocity, Vanishing Point, Sonata Arctica, Afterworld
- Membre : Allen - Lande, Ring Of Fire, Chaos Magic, Timo Tolkki , Masterplan, Axel Rudi Pell , Running Wild, Dio
- Style + Membre : Yngwie Malmsteen , Timo Tolkki's Avalon , Kotipelto, Cain's Offering
 

 Site Official Francophone Du Fan Club De Kotipelto (1284)
 Site Officiel De Stratovarius (1599)
 Myspace (326)
 Chaîne Youtube (262)

STRATOVARIUS - Darkest Hours (2010)
Par FREDOUILLE le 6 Janvier 2011          Consultée 5386 fois

Voici de quoi patienter en attendant le tout nouvel album prévu pour la mi-janvier 2011, le bien nommé "Elysium". Les Finlandais de STRATOVARIUS sont déjà de retour - un an et demi après "Polaris", album fort honorable soit dit en passant (cf. chronique sur Nightfall) sachant qu'il s'agissait là du premier effort du groupe sans T. Tolkki, le mentor et compositeur du groupe depuis plus de 20 ans ! - avec un nouvel EP censé nous donner un peu la couleur du prochain opus. Difficile pourtant de se faire une idée d'un album avec un seul EP, n'est-il pas ?

Cela dit, "Darkest Hours" qui nous est délivré ici dans une version digipack de toute beauté (et un grand bravo pour la pochette très réussie), nous propose déjà 2 morceaux qui figureront sur "Elysium", à savoir le single "Darkest Hours" et "Infernal Maze". Pas si mal quand on sait qu'"Elysium" sera constitué de seulement 9 titres dont un morceau fleuve, "Elysium", d'une durée tenez-vous bien... de 18 minutes !

Avant de revenir sur ces 2 nouveaux morceaux, sachez que ce nouvel EP contient également la version démo de "Darkest Hours" qui n'a pas grand intérêt, il faut bien le reconnaitre, sauf que l'on pourra s'apercevoir que les paroles de la version finale ne sont plus tout à fait les mêmes et que certains soli ne sont plus à l'identique non plus.
Enfin, 2 titres live sont également disponibles sur "Darkest Hours" avec l'excellent "Against The Wind" (petit brûlot speed de l'album "Fourth Dimension" - faut-il encore le rappeler ? -) et le classique de chez classique, qu'on ne présente quasiment plus, qu'est "Black Diamond" (issu du petit chef d'oeuvre qu'est "Visions"). Deux titres qui nous prouvent pourquoi, à une époque, STRATOVARIUS était tout simplement considéré comme l'un des maîtres du Speed Metal Mélodique.
Sachez en tout cas, que ces deux titres live disponibles ici sont parfaitement exécutés. On sent le groupe très en forme, énergique à souhait avec un Timo Kotipelto très en voix, un Jens Johansson très en vue avec notamment une super introduction sur "Black Diamond" (comme aux plus belles heures), un Jorg Mickael (*) toujours aussi monstrueux comme nous le montre d'ailleurs la fin de ce "Black Diamond", et deux "nouvelles" recrues qui tiennent leur rang.
De quoi nous rappeler en tout cas le bon vieux temps et donc les plus belles heures du groupe en live. A noter que la production est de qualité (ne vous attendez pas à un bootleg !) et que le mixage est plutôt bien réalisé quand on sait que ces deux titres n'ont pas été enregistrés au même endroit.

Mais revenons à nos moutons et notamment à nos deux nouveaux morceaux qui nous intéressent aujourd'hui. Le single "Darkest hours" se situe dans la lignée de ce que pouvait nous proposer le groupe sur "Polaris" à savoir un titre un tantinet sombre, qui semble même léger avec ses subtiles et légères notes de clavier. Ce single pourra vous paraitre moins en vue qu'un "Hunting High And Low" ou qu'un "S.O.S." par exemple, moins enlevé aussi, il n'en demeure pas moins très efficace avec un refrain et une mélodie suffisamment forts pour faire mouche. On notera que les claviers de Jens sont omniprésents sur ce morceau et qu'enfin les soli de Matias Kupiainen se détachent davantage de ce que T. Tolkki pouvait nous proposer par le passé avec STRATOVARIUS. C'est plutôt un bon point quand on voit que le jeune virtuose s'est évertué (la plupart du temps) à imiter le maître sur "Polaris".

"Infernal Maze", seconde pièce "découverte" du futur "Elysium" commence en douceur avec un T. Kotipelto qui chante a cappella. On croit alors à une énième ballade du groupe. Et bien pas du tout. Le morceau va prendre de l'ampleur avec l'arrivée d'arrangements plutôt sombres qui évoqueront davantage l'époque de "Destiny" et de choeurs majestueux dignes de ceux présents sur les albums "Elements". Après environ 1 minute 10, c'est Jens qui va donner le la pour la suite des évènements. Tempo très rapide, basse de Porra mise en avant, avec une mélodie imparable dans la plus pure tradition du groupe finlandais. Le titre est particulièrement jouissif (bien plus intéressant que "Darkest Hours" d'ailleurs) avec notamment un T. Kotipelto très en voix, un refrain fédérateur et surtout un duo Jens / Matias de toute beauté qui se répondent coup pour coup. A noter que "Infernal Maze" est assez néoclassique dans son ensemble (soli à l'appui) et possède une approche un poil progressive.

Alors ? On ne peut pas en déduire énormément de choses quant à la qualité du très prochain "Elysium" mais il y a des signes qui ne trompent pas : les deux nouveaux titres proposés par le groupe tiennent largement la route et perpétuent le style "STRATOVARIUS" malgré l'absence de leur compositeur de toujours : T. Tolkki.
Mieux, son remplaçant semble prendre ses aises et voler désormais de ses propres ailes tant dans la composition que dans son jeu lequel ne consiste plus à plagier systématiquement celui de son prédécesseur. Reste maintenant à savoir si la qualité de ces deux nouveaux morceaux sera une constante sur "Elysium". Je croise les doigts.

A suivre très prochainement...


(*)Jörg à qui on a récemment diagnostiqué un cancer va mieux et sera normalement derrière les fûts pour la prochaine tournée laquelle commence par Paris le 11 janvier avec les Citrouilles.

A lire aussi en POWER METAL par FREDOUILLE :


GALLOGLASS
Heavenseeker (2005)
Du Speed Mélodique qui ravira les fans !




KAMELOT
Haven (2015)
Retour en force !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Timo Kotipelto (chant)
- Jens Johansson (claviers)
- Matias Kupiainen (guitare)
- Lauri Porra (basse)
- Jörg Mickael (batterie)


1. Darkest Hours
2. Infernal Maze
3. Darkest Hours (version Démo)
4. Against The Wind (live)
5. Black Diamond (live)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod