Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (12)
Metalhit
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : At Vance, Manigance, Operadyse, Nautiluz, Symfonia, Revolution Renaissance, Twilightning, Dreamtale, Thunderstone, Dragonland, Oratory, Insania, Virtuocity, Vanishing Point, Sonata Arctica, Afterworld
- Membre : Allen - Lande, Ring Of Fire, Chaos Magic, Timo Tolkki , Masterplan, Axel Rudi Pell , Running Wild, Dio
- Style + Membre : Yngwie Malmsteen , Timo Tolkki's Avalon , Kotipelto, Cain's Offering
 

 Site Official Francophone Du Fan Club De Kotipelto (1236)
 Site Officiel De Stratovarius (1518)
 Myspace (293)
 Chaîne Youtube (229)

STRATOVARIUS - Elysium (2011)
Par FREDOUILLE le 7 Février 2011          Consultée 10220 fois

Février 2011... STRATOVARIUS en sélection sur Nightfall ? Décidément on aura tout vu sur ce site. Et puis quoi encore !!! J'en vois déjà certains crier au scandale. Comment le groupe finlandais peut encore prétendre avoir une place dans cette rubrique "Sélections" ? Tout le monde le sait, le groupe est à moitié mort depuis des lustres et n'est plus tout à fait la machine si lubrifiée et performante qu'elle l’était à l'époque de "Visions".
Comment Fredouille (quel aveugle !) a pu en arriver là alors que tout le monde le sait : le mentor du groupe depuis 20 ans, le principal compositeur de STRATOVARIUS, le virtuose dépressif Malmsteenien, - oui oui c'est lui ! - ce cher T. Tolkki s'en est allé vaquer à d'autres occupations : REVOLUTION RENAISSANCE dans un premier temps, qu'il vient tout juste de lâcher d'ailleurs, et désormais SYMFONIA (avec Andre Matos et ce sacré Jari Kainulainen... entre autres).
STRATOVARIUS sans T. Tolkki n'est plus STRATOVARIUS. Alors, vous pensez bien, STRATO en sélection sur Nighfall, c'est une vaste blague n'est-ce pas ?

Eh bien détrompez-vous ! T. Tolkki s'est peut-être barré mais au final, et à y repenser, n'était-ce pas là, et tout simplement, un mal pour un bien ? Sincèrement. "Polaris" sorti en 2009 et bien qu'honorable qualitativement parlant n'avait pourtant rien montré d'extraordinaire musicalement parlant, mais la nouvelle "gueule" du groupe n'en était qu'à ses balbutiements. Depuis, le combo finlandais a pas mal tourné et il semblerait bien que la mayonnaise ait fini par prendre. "Elysium", le treizième album du groupe en est d'ailleurs la preuve la plus flagrante.

L'EP "Darkest Hours" (voir la chronique sur Nightfall) nous avait d'ailleurs laissé une bonne impression concernant la forme du groupe avec deux nouveaux titres issus de ce nouvel album. Plutôt réussis et efficaces, le single "Darkest Hours" assez classique certes, et le rapide "Infernal Maze" particulièrement admirable avec les claviers scintillants de ce cher Jens avaient sincèrement de quoi nous faire nous lécher les babines. Je ne vais pas vous refaire la présentation de ces deux compositions mais franchement il y avait déjà des signes qui ne trompaient pas.
Et puis "Elysium" est enfin arrivé avec cette séduisante et sublime pochette. Miam ! Et, et... après quelques écoutes votre serviteur a alors frénétiquement agité des ballons pour fêter ça !

Car le constat, éclatant, s'impose d'emblée : STRATOVARIUS a tout simplement retrouvé de sa superbe et de sa niaque. "Elysium" est un album particulièrement flamboyant, équilibré et doté de titres mélodiques absolument imparables qui marquent instantanément les esprits. Et ça faisait quelques temps que le groupe ne nous avait pas autant fait frémir...de plaisir !

Ses titres speed, tout d'abord : "Infernal Maze" bien évidemment, "Under Flaming Skies" absolument superbe avec ses consonances orientales (et si je vous disais qu'il y avait du MYRATH époque "Desert Call" là dedans ? Qu'en penseriez-vous ?), le monstrueux "The Game Never Ends" - ah ce refrain, que c'est jouissif ! - (une des meilleures compositions de l'album, signée par Jens Johansson), et "Event Horizon" qui rappellera indubitablement l'époque d'"Episode" avec ses avalanches de claviers en veux-tu en voilà.
Ses mid-tempos quelque peu symphoniques, ensuite : "Fairness Justified" plutôt classique mais doté une fois encore de chœurs absolument dantesques et d'un passage guitaristique limite atmosphérique de toute beauté, et surtout l'immense "Lifetime In A Moment" composée cette fois par le bassiste Lauri Porra. Un titre plutôt sombre d'une splendeur incontournable avec cette intro limite futuriste, particulièrement séduisante avec cette voix robotisée (quelle ambiance !), cette guitare limite "Queensrÿchienne", ce son de basse de malade et encore une fois ce couplet irrésistible agrémenté de chœurs majestueux et dantesques, des chœurs qui rappelleront cette fois l'époque de "Elements".

Sa ballade enfin : "Move The Mountain" très jolie et très agréable laquelle monte crescendo et est agrémentée de très belles variations (très joli passage au piano par exemple aux alentours des 4 minutes) avec un T. Kotipelto absolument irrésistible.


Vous l'aurez compris, "Elysium", nouvel album des Finlandais et doté d'une monstrueuse production (une constante chez le groupe) est un grand cru. Il se situe dans la plus pure tradition du groupe et rappellera même la belle époque du groupe, serais-je tenté de dire, même si l'album n'atteint quand même pas les sommets de "Visions" ou de "Infinite" à l'image du titre éponyme long de 18 minutes (un peu longuet tout de même !) lequel manque par exemple de fluidité. Néanmoins, ce titre fleuve qui comprend trois parties presque distinctes possède lui aussi des passages absolument jouissifs et de toute beauté comme en témoignent d'ailleurs la magnifique introduction (la trame du morceau en quelque sorte), la "seconde partie" plus musclée et un poil progressive avec son refrain absolument fédérateur ou encore la "dernière" partie, calme et douce, où des chœurs grandioses et majestueux (une nouvelle fois !) viennent embellir le tout avant que le morceau ne se termine en apothéose (on y retrouve d'ailleurs l'intro du début du titre). De la belle ouvrage !

STRATOVARIUS en sélection sur Nightfall ? Eh bien oui, mille fois oui car ce cru 2011 a bien fière allure. Une certaine alchimie semble désormais transpirer au sein du groupe. Tout le monde a d'ailleurs mis la main à la patte en terme d'écriture (5 compositions à l'actif de M. Kupiainen(*), 1 à l'actif de T. Kotipelto, 1 à l'actif de L. Porra, 2 à l'actif de J. Johansson) et c'est tant mieux. Seul Jörg Mickael est resté muet ! Mais est-ce là une surprise ? Non, car le batteur allemand n'écrit pas mais il assure une nouvelle fois comme une bête derrière ses fûts. Et ça nous suffit amplement.
STRATOVARIUS est en pleine forme et tourne quasiment à plein régime. La machine est de nouveau bien huilée et montre qu'elle en a encore sous le capot. Le groupe finlandais a en tout cas retrouvé de l'énergie, de l'envie, de l'enthousiasme, un zeste d'innovation même (sur "Elysium" par exemple avec des rythmiques saccadées, plutôt inhabituelles chez le groupe) et de l'inspiration. Quasiment comme à la belle époque. Et je peux vous dire que ça fait drôlement plaisir à entendre.


(*) Comme déjà écrit dans la chronique de l'EP "Darkest Hours", Matias Kupiainen vole désormais de ses propres ailes et se révèle être non seulement un bon compositeur mais aussi un virtuose de la six cordes (cela on le savait déjà) qui ne se contente plus de plagier T. Tolkki comme en témoignent ses soli plutôt variés présents sur l'album.



Morceaux préférés : "Under Flaming Skies", "Infernal Maze", "The Game Never Ends", "Lifetime In A Moment".
Morceau un peu lourd à digérer : "Elysium"

A lire aussi en POWER METAL par FREDOUILLE :


SUNBURST
Fragments Of Creation (2016)
Quelque part entre CONCEPTION et NEVERMORE !




GAMMA RAY
Insanity And Genius (1993)
Ah le beau GAMMA RAY que voilà ! Au sommet !!

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





Par MEFISTO




 
   FREDOUILLE

 
   MEFISTO

 
   (2 chroniques)



- Timo Kotipelto (chant)
- Jens Johansson (claviers)
- Matias Kupiainen (guitare)
- Lauri Porra (basse)
- Jörg Mickael (batterie)


1. Darkest Hours
2. Under Flaming Skies
3. Infernal Maze
4. Fairness Justified
5. The Game Never Ends
6. Lifetime In A Moment
7. Move The Mountain
8. Event Horizons
9. Elysium



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod