Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (13)
Metalhit
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

2018 Enigma - Intermission Ii
 

- Style : At Vance, Manigance, Operadyse, Nautiluz, Revolution Renaissance, Twilightning, Dreamtale, Frozen Land, Thunderstone, Dragonland, Oratory, Afterworld, Kenziner, Northtale, Sonata Arctica, Vanishing Point, Virtuocity, Insania
- Membre : Dio, Chaos Magic, Allen - Lande, Ring Of Fire, Timo Tolkki, Running Wild, Status Minor, Axel Rudi Pell, Masterplan
- Style + Membre : Yngwie Malmsteen, Timo Tolkki's Avalon, Kotipelto, Symfonia, Cain's Offering
 

 Site Official Francophone Du Fan Club De Kotipelto (1613)
 Site Officiel De Stratovarius (2113)
 Myspace (693)
 Chaîne Youtube (771)

STRATOVARIUS - Elysium (2011)
Par JEFF KANJI le 21 Décembre 2021          Consultée 369 fois

Le deuxième album de STRATOVARIUS post-Tolkki devait plus que rassurer les fans. Ça c'était le boulot de "Polaris". Matias Kupiainen n'a certes aucun mal à émuler voire carrément dépasser le jeu de l'emblématique guitariste de STRATOVARIUS, décidément à court d'idées (la série de ses AVALON le montrera hélas, même notre défenseur ardent qu'est Fredouille ne trouvera pas toujours les mots).

Plus que Tolkki, STRATOVARIUS n'a jamais autant sonné comme un groupe à part entière, et la diversité de "Elysium" va venir l'appuyer avec pas mal de talent. Du DREAM THEATERien "Move The Mountain", un lumineux "Under Flaming Skies" qui fut le titre qui porta l'album, l'ingéniosité de "Infernal Maze" qui en fait un de mes titres préférés de STRATOVARIUS, entre ses claviers fantomatiques, son introduction a capella et son refrain à fond de train, ou encore "Event Horizon" qui cite ouvertement Yngwie MALMSTEEN, STRATOVARIUS varie les plaisirs et, tout en se révélant rarement exceptionnel, nous réjouit avec cet "Elysium" digeste, bien troussé, et qui passe comme une lettre à la poste, y compris sur son ambitieuse pièce finale de dix-huit minutes qui mêle le meilleur des titres du genre ("Infinity, "Visions") avec un souffle épique assez proche je trouve du ROYAL HUNT période John West, même si je trouve toutefois que les sept dernières minutes n'atteignent pas tout à fait la majesté des onze premières.

On ne peut pas parler de nouveau classique, l'album a ses moments moins gracieux, mais le niveau est surprenant bon pour une formation dont on prédisait la mort artistique une fois son compositeur attitré hors de l'équation. Dix ans après sa sortie, je me refais ce disque et constate qu'il a très bien traversé le temps, même si son successeur allait enterrer une bonne partie de la discographie des Finlandais. Voilà en tout cas un album qui vaut bien "Infinite" si vous voulez mon avis.

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


PYRAMAZE
Immortal (2008)
Yaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah!

(+ 1 kro-express)



IRON SAVIOR
Unification (1999)
La machine est rodée


Marquez et partagez





Par MEFISTO




 
   FREDOUILLE

 
   JEFF KANJI
   MEFISTO

 
   (3 chroniques)



- Timo Kotipelto (chant)
- Jens Johansson (claviers)
- Matias Kupiainen (guitare)
- Lauri Porra (basse)
- Jörg Mickael (batterie)


1. Darkest Hours
2. Under Flaming Skies
3. Infernal Maze
4. Fairness Justified
5. The Game Never Ends
6. Lifetime In A Moment
7. Move The Mountain
8. Event Horizons
9. Elysium



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod