Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (8)
Questions / Réponses (1 / 4)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Helloween, Gamma Ray
- Membre : Symakya, Civilization One, La Horde, Seyminhol
- Style + Membre : Dragonforce

HEAVENLY - Carpe Diem (2009)
Par FREDOUILLE le 8 Janvier 2010          Consultée 7675 fois

Le problème avec HEAVENLY c'est que le groupe a tellement plagié par le passé que dès lors qu'un nouvel album du groupe français sort, on a un peu trop tendance à se focaliser sur les compositions uniquement pour retrouver tels et tels groupes et/ou passages dissimulés. Un vrai blind test au final !
Mais in fine, c'est plutôt passionnant surtout quand on aime ça et qu'on trouve facilement les réponses. Sinon, c'est plutôt galère et chiant. Non ?

En même temps, ça n'a franchement pas fait les affaires du groupe cette histoire de plagiat, et on fait souvent passer HEAVENLY pour un groupe de merde au final. Ou alors pour être un peu plus courtois et respectueux envers le groupe, on pourra juste les estampiller de lèche-boyaux ou de suceur de roues à l'instar des Allemands de SAIDIAN avec qui je n'ai d'ailleurs pas été très tendre avec leur dernière sortie. A juste titre d'ailleurs.

Mais là où il y a différence, c'est qu'au contraire des Allemands de SAIDIAN qui ont douloureusement régressé avec leur dernière sortie "Evercircle" (parfois à la limite de la mièvrerie), les Français d'HEAVENLY semblent eux prendre le chemin inverse. "Carpe Diem" en est la plus belle des illustrations.

Et même si encore et encore, on retrouvera sur ce nouvel album :

- de multiples accointances avec les sempiternels GAMMA RAY (le tubesque "Lost In Your Eyes", le détonnant "Ashen Paradise" sur lequel Ben Sotto singe toujours autant Kai Hansen), HELLOWEEN (le speedé "Ode To Joy" respire à plein nez l'époque de "Keepers Of The Seven Keys Part II"), voire AT VANCE ("Save Our Souls" avec en guest l'habituel Oliver Hartmann),
- ou tout simplement des passages carrément pompés comme l'intro de "Fullmoon" où l'on retrouve la rythmique de l'introduction de "Kiss Of Judas" des Finlandais de STRATOVARIUS, ou encore l'intro limite symphonique de "Ashen Paradise" qui rappellera sans aucun souci "Induction" sur l'album "No World Order" des Allemands de GAMMA RAY,

HEAVENLY évolue petit à petit et s'ouvre à de nouvelles choses, de nouveaux horizons.

Et qui dit nouveaux horizons, dit nouvelles influences avec HEAVENLY ? Et bien oui mais qu'importe bordel, du moment que la musique est bonne ! HEAVENLY nous propose ici 9 compositions merveilleusement ficelées et alternant avec une facilité déconcertante les parties particulièrement couillues (l'intro de "Carpe Diem" avec ses riffs à la SYMPHONY X est d'ailleurs un pur délice !), attendrissantes (toujours sur "Carpe Diem" avec ce magnifique pont au piano et Ben Sotto en fond avec ses ohohohohoh) et quelques belles surprises comme ces similarités mélodiques avec la comédie musicale "Fame" (toujours sur "Carpe Diem") ou cette intro sur "Ode To Joy" qui reprend bien évidemment du BEETHOVEN. La transition avec la suite du morceau y est d'ailleurs impressionnante de fluidité.

Par ailleurs, HEAVENLY surprend encore plus en s'aventurant dangereusement sur des terres carrément "Queenniennes" (et oui pourquoi pas... GAMMA RAY s'était déjà aventuré sur ce terrain là sans qu'on y retrouve à redire sur l'album "Heading For Tomorrow" - Rappelez-vous du magnifique titre "The Silence" -) comme peuvent l'illustrer - et de quelle façon ! - "Farewell" et ses sublimes moments d'accalmie ou encore le magnifique "A Better Me".
Et tout y passe : breaks atypiques de ce que pouvait parfois nous proposer QUEEN, parties de claviers / piano particulièrement majestueuses, chœurs en rafale, soli de Charley Corbeaux absolument irrésistibles et surtout un Ben Sotto en progrès constant et démontrant assurément ses belles dispositions vocales, notamment dans les parties aigües dans lesquelles il se ratait bien souvent par le passé. Ce qui n'est plus vraiment le cas, tant ses capacités semblent s'être étoffées. Force est de constater, que cette expédition "Queennienne" est une franche réussite et confirme là l'envie d'HEAVENLY d'évoluer, de progresser voire même d'innover.

Loin des compositions tarabiscotées d'un "Dust To Dust", de la linéarité d'un "Virus" notamment au niveau des tempos, HEAVENLY réalise là un album particulièrement bien équilibré entre speederies mélodiques aux rythmiques carrées et mid-tempos particulièrement réussis. Il y respire en tout cas une certaine tonicité, une fraîcheur intense, une diversité même, et aussi cette habituelle maîtrise instrumentale tant les compositions sont une nouvelle fois exécutées de main de maître par des musiciens plutôt adroits. A noter que c'est Piwee (ex-FAIRYLAND) qui se tient derrière les fûts.

Pour conclure, je dirais que "Carpe diem" est une franche réussite dans le genre. Beaucoup j'en suis sur, trouveront encore à redire concernant les influences par trop visibles du groupe mais bon...
La locution latine "Carpe Diem" incite plutôt à savourer le jour présent. Alors profitons aujourd'hui pleinement de ce cinquième album d'HEAVENLY, parce qu'avec ce que nous préparent question plagiat Kai Hansen et sa bande pour leur prochain album (voyez plutôt : http://www.youtube.com/watch?v=jgox-vCzNtw&feature=related), on a un peu de mouron à se faire. Déjà que LOTF II nous avait asséner un bon coup derrière la tête...

Note Réelle : 3.5/5

Morceaux préférés : "Carpe Diem", "A Better Me", "Ashen Paradise", "Farewell".

A lire aussi en POWER METAL par FREDOUILLE :


Sascha Paeth's MASTERS OF CEREMONY
Signs Of Wings (2019)
Retour aux affaires pour Sascha Paeth !




ALKEMYST
Through Painful Lanes (2008)
Coup de maître pour les Français d'ALKEMYST!!

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
   BAST
   JEFF KANJI

 
   (3 chroniques)



- Ben Sotto (vocals)
- Charley Corbiaux (guitar)
- Olivier Lapauze (guitar)
- Mathieu Plana (bass)
- Piwee (drums)


1. Carpe Diem
2. Lost In Your Eyes
3. Farewell
4. Fullmoon
5. A Better Me
6. Ashen Paradise
7. The Face Of Truth
8. Ode To Joy
9. Save Our Souls



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod