Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 ...>...>>... 2656
Comment poster un commentaire ?


AEROSMITH
ROCKS


Le 03 Septembre 2022 par QUELQUEDEUX


Moi aussi, je me suis laissé conseiller par Slash, dont je suis en train de lire la biographie, où l'on apprend qu'il a complètement oublié de séduire une de ses conquêtes prospectives pour écouter cet album en boucle dans un état second voire tiers.

Et bien je ne comprends pas. Qu'est-ce qui justifie toutes ces éloges, de la part d'une de mes idoles, du chroniqueur, et visiblement de l'écrasante majorité des lecteurs de NIME ? Il faut l'écouter à fond ? Être saoul ? Les deux ?

Je suis désolé, mais avec la meilleure volonté du monde, je n'entends que des morceaux quelconques, porté par des musiciens bien sûr compétents mais qui ne font ici pas grand-chose de leurs talents. Je ne retiens qu'un solo d'harmonica sympathique et un morceau un peu plus entraînant ("Lick And A Promise"), mais pas de quoi remettre le CD dans la platine. Le reste est d'un ennui monumental, malgré quelques intros parfois prometteuses (les deux premiers morceaux mettent en appétit pendant quelques secondes, et puis tout retombe). J'ai du mal à croire qu'il s'agit des auteurs de "Pump" et "Get A Grip", ou pour aller chercher plus loin dans leur discographie et passer des albums aux morceaux, de "Dream On" et "Mama Kin". Et surtout, l'adulation dont semble jouir cet album me passe des kilomètres au-dessus de la tête.

Peut-être à réessayer dans 5, 10, 15 ans ... ou alors, j'aurais dû vivre sa sortie.

Un grand mystère pour moi.





KORN
UNTOUCHABLES


Le 03 Septembre 2022 par MR LARSEN


Je me suis surpris à réécouter KORN ces derniers jours, et plus particulièrement ce "Untouchables" qui m'avait laissé un bon souvenir quinze ans plus tôt. Eh bien je dois dire qu'il me procure toujours le même plaisir avec ses refrains entêtants. Je trouve le chant de Davis assez prenant et varié, on a toujours la basse au cliquetis caractéristique de Fieldy, les guitares conservent une puissance démentielle et la batterie de Silveria reste toujours aussi efficace. Je le préfère finalement à "Issues", peut-être pour sa grosse prod' et pour son aspect plus chaleureux globalement. Et puis il y a l'incontournable tube Indus "Wake Up Hate" qui dégage une énergie monstrueuse. Un de mes titres préférés de la bande de Bakersfield, assurément. Faudra que j'y revienne plus souvent !





PARADISE LOST
IN REQUIEM


Le 02 Septembre 2022 par BAKER


Fan transi et fervent de tout ce que PL a enregistré de 95 à 05, faces B comprises, j'avais un souvenir mitigé de ce "In Requiem", album de transition vers leur retour au Doom.

De transition oui mais bien fichu. Comme un commentateur a dit, ils hésitent entre le "corbeau after dark" et leur savoir-faire en matière de hits Pop Metal : ledit commentateur a détesté cette raie de cul entre deux chaises, j'avoue justement aimer ça. C'est un peu long, mais ils savent encore sacrément faire bouger le popotin, la différence est qu'ici toute velléité d'optimisme est savamment gommée. Il n'y a pas un atome d'espoir dans ce disque. Ma grosse déception cependant : le "vrai" dernier titre qui est vraiment une tentative de refaire "Over The Madness..." juste une tentative. (pour info je possède ce disque dans sa version quatre 45 tours. Alors oui le son est très bon mais changer de face toutes les sept minutes, euh...).

Ah et pas d'accord avec l'ami Chips : si "Silent Heart" est tout à fait correcte mais pas indispensable, je trouve "Missing" excellente. C'est une chanson 90% electro mais qui n'a RIEN à voir avec "Host", ce qui prouve que Greg continuait d'explorer sa palette, et surtout, c'est une putain de chanson d'amour. Une chanson d'amour chez PARADISE LOST. Rien que ça, ça vaut le coup d'oreille !





LIMP BIZKIT
SIGNIFICANT OTHER


Le 02 Septembre 2022 par WAFUNSK8


Je ne sais pas pourquoi mais je suis souvenu avoir laissé un commentaire ici (que je n’ose même plus relire) pour défendre cet album, qui est, disons-le, assez pourri. Tout a été dit ici.
Du coup je mets 1 pour corriger ma bêtise.





PARKWAY DRIVE
IRE


Le 02 Septembre 2022 par STEVEN


Qu'est-ce que j'ai pu écouter cet album à sa sortie !

En tant que fan de MAIDEN, les "whoohohoo" de "Vice Grip" et "Fractures" ne me font pas peur, au contraire. Quoi de mieux qu'une foule reprenant des mélodies simples à tue-tête ?
PARKWAY l'a bien compris et chaque chanson présente des mélodies accrocheuses, au détriment des riffs éculés du Metalcore, qui n'a plus rien à dire depuis au moins 2010... Quelques traces ici et là de l'ancien Parkway ("Dying To Believe", "Dedicated"), mais on a bel et bien un album qui cherche à s'émanciper de cette niche.

C'est certes plein de facilités et je suis d'accord pour le très gênant "Writings On The Wall", mais pour le reste c'est que des tubes. Le tout pour une durée de 48mn, durée presque parfaite pour un album (mon idéal étant 45mn, il aurait suffi d'enlever l'infâme "Writings On The Wall", et on aurait été bon).

Pari réussi en tout cas, qui a vu le groupe littéralement exploser à la suite de cet album (vu à la Cigale début 2016, un Zénith est prévu à la fin de l'année). J'étais également à Wacken pour leur live "Viva The Underdogs", pour moi leur équivalent au "Live After Death", un Live consécration (avant la chute ?).

Ce nouveau "Metalcore de Stade" m'a lassé avec les années, et, n'ayant plus l'effet de surprise, je trouve que la formule commence déjà à s'épuiser sur "Reverence". À voir comment le groupe se débrouille pour surfer sur ce succès sans tomber dans l'auto-parodie comme l'ont fait tant de groupes avant eux.

4,5/5.





BON JOVI
BON JOVI


Le 02 Septembre 2022 par SWISSIDOL


1984. Du coup, bien sûr, ce premier album a pris un coup de vieux quand on le réécoute. Le groupe était jeune et tout cela ne sonne pas très mature et c'est normal. Il n'en reste pas moins quelques bons morceaux comme "Runaway", "She Don't Know Me" ou "Burning For Love". Mais j'ai toujours préféré "7800°", dans le même genre. 2,5/5.





BON JOVI
SLIPPERY WHEN WET


Le 02 Septembre 2022 par SWISSIDOL


L'album qui fit passer BON JOVI du statut d'espoir à celui de vedette mondiale. Les "Living On A Prayer", "You Give Love A bad name" ou "Wild In The Streets" lui firent réaliser un bond de géant avec l'aide de l'usine à tubes qu'est Desmond Child. Les paroles sonnent un peu ado aujourd'hui ("Never Say Goodbye", "Without Love") mais que cet opus fait du bien ! Et pas que pour sa pochette.





BON JOVI
NEW JERSEY


Le 02 Septembre 2022 par SWISSIDOL


Après un "Slippey When Wet" qui l'a fait décoller, BON JOVI poursuit son ascension avec cet album bourré de hits imparables : "Bad Medicine", "Born To Be My Baby", "Wild Is The Wind", "I'll Be There For You"... Les musiciens étalent en même temps leurs compétences sur "Lay Your Hands..." ou "Homebound Train". Et puis, ce Desmond Child, quel génie !





BON JOVI
KEEP THE FAITH


Le 02 Septembre 2022 par SWISSIDOL


J'aurais mis cinq étoiles à la sortie de l'album mais, avec le recul, je lui trouve quand-même quelques défauts : "Fear", "Little Bit Of Soul", etc. Mais, indéniablement, il renferme des morceaux tellement bons qu'ils font oublier les faiblesses. Quel plaisir en effet d'entendre les "In These Arms", "I Want You", "Dry County", "Bed Of Roses" et autres "If I Was Your Mother" (le riff le plus heavy de BON JOVI !).





DREAM THEATER
MASTER OF PUPPETS


Le 01 Septembre 2022 par ESKAPEESKAPE

Voilà un groupe de virtuoses (a part le chant que je n’aime pas) qui s’attaque à un monument.
Trois possibilités : le reproduire à la lettre, ou le surpasser (bonjour le travail), ou le réinterpréter à sa sauce.
Et c’est un compromis que DREAM THEATER nous propose.
Difficile de faire mieux, même pour METALLICA, donc imaginez d’autres! Et DREAM THEATER est un groupe installé et n’a plus la hargne, la rage de la jeunesse des Hetfield and co de l’époque.
Le résultat est mi figue mi raisin, parfois ça passe, parfois pas du tout.
Donc 2,5/5.





MERCYFUL FATE
MERCYFUL FATE


Le 01 Septembre 2022 par MR G


Alors si on devait prendre ce mini comme une carte de visite, ça serait une carte en or éclatant, car en faisant la connaissance du groupe avec ce mini, on tombe non seulement sur d'excellents musiciens, sur un chanteur ultra doué et que certains diront perché par l'attitude et surtout la voix, et quatre brûlots incandescents n'ayant pas pris une seule ride ! Voilà quatre chefs d’œuvre d'un Metal noir qui va influencer plusieurs générations et créer un style bien à part de Metal ! Certains diront King Diamond dangereux et sataniste tandis que les amateurs de bon Metal vont forcément aduler le groupe et ce premier mini qui sent bon le début des années 80 !





MERCYFUL FATE
INTO THE UNKNOWN


Le 01 Septembre 2022 par MR G


Après un excellent "Time", voici un excellent "Into The Unknown", qui s'il reste marqué par un ou deux morceaux plus faibles n'en demeure pas moins un très grand moment de Heavy qu'on pourrait assimiler à un mélange entre "Time" et "Don't Break The Oath" pour l'ambiance générale ! D'excellents morceaux on en trouve ici : "The Uninvited Guest", "The Ghost Of Change", "Fifteen Men (and A Bottle Of Rum)", "Into The Unknown", "Deadtime", "Holy Water", on a affaire en effet à du solide et les musiciens envoient du lourd, comme sur le surprenant mais néanmoins excellent solo de "Into The Unknown" ! Le King reste un peu plus dans les graves et ses aigus rendent tout cela jouissif et percutant ! En résumé, un de mes albums préférés du groupe qui reste une valeur sûre d'un Metal plutôt sombre et alambiqué !





DREAM THEATER
MASTER OF PUPPETS


Le 01 Septembre 2022 par CLEM

L'intérêt : surtout quand ils l'ont joué en LIVE pour les présents.
Sacrée surprise je pense !





DEEP PURPLE
MADE IN JAPAN


Le 01 Septembre 2022 par SWISSIDOL


Très vraisemblablement le meilleur Live de tous les temps. "Highway Star" et ses soli (orgue + guitare) magiques. "Child In Time", son chant céleste et un Blackmore là aussi royal. Le solo de Paice sur "The Mule". Le duel chant-guitare sur "Strange Kind Of Woman". À part "Space Truckin'" qui s'enlise un peu en cours de route, tout est fantastique. Les trois bonus sur la version CD n'apportent en revanche pas de réelle plus-value.





DREAM THEATER
SCORE


Le 01 Septembre 2022 par SWISSIDOL


Encore un Live de folie, avec un programme alléchant : "Under A Glass Moon", "Spirit Carries On", "Six Degrees...", "Octavarium"... Je regrette juste une chose par rapport à l'orchestre : la présence des claviers de Rudess, qui font déjà de base un peu office de violons parfois, fait un peu doublon avec les musiciens classiques.





DREAM THEATER
LIVE AT BUDOKAN


Le 01 Septembre 2022 par SWISSIDOL


Même si je ne vénère pas "Train Of Thought" dont on célèbre la sortie ici, j'aime bien ce Live qui offre de vrais grands moments : "Beyond This life", "Instrumedley", "Goodnight Kiss/Solitary Shell", etc. "Trial Of Tears" est également magnifique (quel solo de guitare !) et l'ensemble passe bien malgré deux, trois titres moyens ("This Dying Soul").





DREAM THEATER
LIVE AT THE MARQUEE


Le 01 Septembre 2022 par SWISSIDOL


Mini-live qui permettait de découvrir de quoi DT est capable sur scène. Une bonne setlist, mis à part "Pull Me Under" que je n'ai jamais aimé. Belle surprise avec ce "Bombay Vindaloo" inédit sur album studio aux belles ambiances orientales. 2,5/5.





ACCEPT
STAYING A LIFE


Le 01 Septembre 2022 par ZAC


c'est l'album live des années 90 et au-delà.
Tout y est parfait, rien à redire !!!!
Le son d'abord est tout simplement MONSTRUEUX !!!
La setlist est là pour vous tenir en haleine jusqu'au bout et
en plus, deux moments qui marqueront le marbre de l'histoire du Heavy Metal à jamais !!!!
"Princess Of The Dawn" et, bien sûr, "Balls To The Wall".
À l'inverse d'un "Life After Death" dont je suis sevré, celui-là je ne m'en lasse pas.
Du bel ouvrage !! sans aucun doute.





EPICA
THE HOLOGRAPHIC PRINCIPLE


Le 31 Août 2022 par 2112


Après un "The Quantum Enigma" proche de la perfection, c'est à nouveau un album très solide qui est proposé ici.

Le groupe à mis le paquet en terme d'orchestrations et de choeurs et la production est énorme, digne d'un blockbuster hollywoodien. Mais l'inspiration est la et les titres sont tous bons. "Beyond The Matrix", composée par Isaac Delahaye est un véritable hymne qui va déchainer les foules en concert, "Once Upon A Nightmare" est une ballade magnifique (qui sera sublimée sur "Omega Alive") ou encore "Divide And Conquer" avec un riff dantesque sur le break sont autant d'exemples. La pièce finale sort clairement du lot, très complexe et remarquablement construite, ce qui est souvent le cas pour les morceaux longs d'EPICA. Le fait que tous les membres du groupe soient impliqués dans la composition est clairement un gros point fort.

Le point faible de l'album, des dires de Mark Jansen lui-même, est qu'il est trop intense et ne respire pas suffisamment, le rendant difficile à écouter en entier d'une traite. Pour ma part j'ajouterais également le traitement de la voix de Simone, sous-mixée et bourrée d'effets en tout genre, on a même souvent du mal à reconnaître son timbre pourtant très singulier ce qui est dommage. Toutefois les versions acoustiques présentes sur le second CD prouvent que la voix de la chanteuse n'a rien perdu de sa superbe et que ce fameux timbre est intact. Rien à dire sur la performance en elle-même, c'est du haut niveau.

Par ailleurs les réarrangements acoustiques sont vraiment excellents et on a quasiment l'impression d'écouter des morceaux inédits. Certaines paroles ont même été modifiées pour mieux coller avec l'ambiance, et le groupe explore des genre musicaux parfois très surprenants. Du super boulot.

Le successeur "Omega" sera encore meilleur et finalement, "Requiem For The Indifferent" reste à ce jour le seul véritable faux-pas du groupe Néerlandais. Et la cohésion et la complicité dont ils font preuve sur scène fait plaisir à voir.






DREAM THEATER
Once In A LIVEtime


Le 31 Août 2022 par SWISSIDOL


Un Live que je trouve un peu bancal. Le choix de disséminer des extraits de "Change Of Seasons" un peu partout donne une impression d'inachevé ; c'est ce que je reprochais aux concerts de DIO, quand il faisait des medleys. En outre, on trouve plusieurs extraits de "Awake", album avec lequel j'ai du mal. Ceci dit, tout n'est pas raté, loin de là, et on appréciera les passages de "Falling Into Infinity" ainsi que les clins d'œil aux glorieux anciens (METALLICA, LED ZEPP...).







Commentaires :  1 ...<<...<... 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 ...>...>>... 2656






1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod