Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 ...>...>>... 2656
Comment poster un commentaire ?


SUPERIOR
ULTIMA RATIO


Le 09 Août 2022 par LGBTQIA+S


S pour suceur d'orteil. Quand je compare cette galette au dernier DREAM THEATER, j'ai envie de mettre dix étoiles.... Pourquoi ce groupe n'existe plus SNIF.... Au fait, c'est un chef d'œuvre !





HIBRIA
ME7AMORPHOSIS


Le 09 Août 2022 par SAM


Je ne peux m'empêcher de penser que c'est vraiment très inspiré de ANGRA période André Matos... Depuis le style et le son de la structure rythmique (batterie et basse) à la voix en passant par la guitare rythmique (à part quelques riffs tendance Djent plus modernes) et les solos. Un peu tout en fait ! Sauf le charme de l'atmosphère brésilienne introduite par les claviers et orchestrations.
C'est pas mal cela dit.





DANGER DANGER
DANGER DANGER


Le 09 Août 2022 par SWISSIDOL


Un bon début, sans plus. "Rock America", "Feels Like Love" ou "Saturday Nite" sont efficaces mais le groupe n'a pas encore (et c'est normal) trouvé son rythme de croisière. Ainsi, la ballade "Don't Walk Away" ne me chamboule pas ; "One Step From Paradise" fait mieux, dans le genre. Une entrée en matière plus que correcte mais D.D fera bien mieux ensuite.





BEAST IN BLACK
DARK CONNECTION


Le 09 Août 2022 par HELLSOLDIER


Aïe. C'est raté.

Après un premier essai absolument magistral, un deuxième album bien mieux produit mais quand même en-dessous, c'est le ratage complet.

Un album plat, TRÈS mal produit (mais qu'est ce qu'il se passe dans l'univers Metal depuis cinq/six ans là ?!?! C'est quoi ce son de merde sérieux ? Où est la basse ??) Aucune inventivité, le chant est bien moins impressionnant, et les mélodies beaucoup moins accrocheuses.

Faudrait vraiment que les producteurs se remettent en question sérieux. C'est juste pas possible de proposer un son de merde pareil.





BIOHAZARD
STATE OF THE WORLD ADDRESS


Le 08 Août 2022 par BLUEMASK


Lourd... dans tous les sens du termes. N'est pas CRO-MAGS qui veut...
"Urban Discipline" passait pas trop mal, mais sur celui-là, BIOHAZARD a eu une ambition que leur manque de talent ne leur permettait pas. Moins de couplets rappés, qui aéraient bien le disque précédent, une production touffue et étouffante, des compos sans grands éclats, une durée excessive, surtout dans ce style, le pudding reste sur l'estomac...





SAVATAGE
Streets: A Rock Opera


Le 08 Août 2022 par BLUEMASK


Ce disque est un joyau, comme si IRON MAIDEN et QUEEN avaient invité MEAT LOAF pour un plan à trois.
SAVATAGE n'a jamais pu dépasser le statut de groupe estimé, alors qu'à la charnière des années 80, ils étaient ce qui se faisait de mieux en matière de Heavy US.
La faute à des premiers disques un peu patauds sans vraie personnalité, à une période peu propice pour le genre, entre l'élevage canin de la vague Metal 80s et l'essor de musiques plus viriles. Sur ce créneau d'anti-DOKKEN, QUEENSRΫCHE raflait également la mise de quelques mois dans un style similaire.
Et pourtant le talent est bel et bien là. La fratrie Oliva en éjacule de partout sur ce disque. La voix de Jon, éraillée et puissante sait se faire rageuse ou pleine d'émotion, la guitare de Criss est constamment inventive, en lead et en rythmique. Et quelles chansons ! Entre Heavy sans concession ("Tonight He Grins Away", "Agony & Ecstasy") et ballades lacrymales ("If I Go Away"), l'album est hyper varié et équilibré. Équilibre aussi dans cette capacité à rester dans le bon goût tout en surfant sur l'excès. "Believe" aurait pu verser dans l'overdose de bon sentiments bien crémeux avec une mélodie bonjovienne, mais il n'en est rien, c'est une merveille de montée en puissance.

À écouter sans modération





GUNS N' ROSES
USE YOUR ILLUSION I


Le 08 Août 2022 par SWISSIDOL


Moins réussi que le volume 2 car contenant son lot de titres dispensables ("Bad Apples", entre autres). Mais cet album renferme la très bonne "Don't Cry" et la sublime "November Rain" et son solo de rêve. D'autres belles réussites à signaler parmi "Live And Let Die", "Double Talkin' Jive" ou "Coma".





GUNS N' ROSES
USE YOUR ILLUSION II


Le 08 Août 2022 par SWISSIDOL


Un cran au dessus du volume 1, cet album contient quelques perles brillantes comme "Civil War" (super intro tirée d'un film), "Knockin' On Heaven's Door", "Get In The Ring", "Breakdown", "Pretty Tied Up", "Locomotive" ou "Estranged". À part le délire électro sur "My World" et l'inutile répétition de "Don't Cry", pas grand-chose à jeter.





GUNS N' ROSES
GN'R LIES


Le 08 Août 2022 par SWISSIDOL


Je préfère la face acoustique à la face électrique même si elle n'est pas dénuée d'intérêt ("Mama Kin", "Reckless Life"). Mais comment résister à l'excellent "Patience" ou au comico-morbide "Used To Love Her" ? Je reste effaré que le groupe ait eu le droit de sortir "One In A Million", pas politiquement correct du tout puisqu'il tire sur tout ce qui bouge, des étrangers aux homos en passant par la police. Vraie note : 2,5/5.





GUNS N' ROSES
THE SPAGHETTI INCIDENT?


Le 08 Août 2022 par SWISSIDOL


Sympathique récréation que cet album de reprises 'Punk'. C'est en tous cas comme ça qu'on nous l'a présenté et, s'il est vrai que certains morceaux appartiennent bien à cette mouvance ("Attitude", "Raw Power"...), il s'agit le plus souvent d'un Punk plutôt gentillet : "Since I Don't Have You", "Ain't It Fun" ou le ghost track signé... Charles Manson !
Bien mais finalement un peu anecdotique





EPICA
OMEGA


Le 08 Août 2022 par NEURASTHéNIC BITCH


Mais bon sang où sont les riffs limite Death et les breaks de fous des deux précédents opus ? Et ces mélodies vaguement orientales sont d'un mièvre… EPICA reprends-toi !





ZZ TOP
RAW


Le 06 Août 2022 par KINGEDDIE


Ce faux best-of est beaucoup moins intéressant que le documentaire vidéo (déjà diffusé sur Arte !) qui permet de retrouver le regretté Dusty Hill et pas mal de détails sur le long parcours des Texans... Personnellement, je préfère les versions studio, même si elles sont moins "authentiques" que cette performance live, (le break de batterie de la Grange - nom d'un fameux bordel ! - est un peu passé à la trappe !). Je soupçonne quand-même l'opération mercantile et attends le vrai prochain album (ça fait dix ans qu'on attend...).





ANGRA
ØMNI


Le 06 Août 2022 par CHIPSTOUILLE

Si vous aimez "Infinite Nothing", la conclusion de cet album, je ne saurais que recommander d'aller faire un tour du côté de chez Hitoshi SAKIMOTO. Les nappes de clavier qui imitent l'orchestre, celles qui font pouet pouet, les carillons, le côté épique, tout y est.





DOKKEN
UNDER LOCK AND KEY


Le 06 Août 2022 par FRED

"Mais qui écoute encore DOKKEN à part pour un sujet de thèse ?"
Moi ! Mais je ne suis pas seul, venant de lire une interview de la belle, talentueuse et prometteuse Sonia Anubis (BURNING WITCHES, COBRA SPELL...), qui place cet album dans son Top Five.
Elle doit avoir à peine plus de vingt ans, et, de surcroît, G. Lynch est un des ses guitaristes favoris... CQFD, M. Bluemask !





HAMMERFALL
HAMMER OF DAWN


Le 06 Août 2022 par FRANCOIS


Le plus dur avec un album de HAMMERFALL est de pouvoir l'écouter en entier sans sombrer dans l'ennui au bout de cinq ou six chansons, voire trois ou quatre. Ici, ce n'est en ce qui me concerne pas le cas grâce à deux d'entre elles. "Reveries" est un petit peu (juste un peu) atypique avec ses chœurs plus aériens, moins "virils" que d'habitude chez les Suédois, il serait bien passé sur l'album solo de Joacim CANS "Beyond The Gates". "Not Today" est la meilleure balade du groupe depuis au bas mot vingt ans. Ces titres, respectivement placés en cinquième et septième position, cassent la monotonie qui aurait pu s'installer.

Pour le reste, HAMMERFALL ne cherche pas à changer sa recette avec "Hammer Of Dawn" (qui l'espérait ou le souhaitait chez les fans  ?) mais pond un bon cru. Je passe sur la présence plus qu'anecdotique de King Diamond, un cri durant trois secondes et c'est fini.





ARAN PROG PROJECT
EVO – A PROGRESSIVE JOURNEY


Le 05 Août 2022 par RéPLICANT


Je ne connaissais pas et effectivement c’est d’un ennui. Cela sonne comme un groupe d’école de musique où l’objectif est de prospecter de nouveaux élèves.





KREATOR
LIVE KREATION


Le 05 Août 2022 par BLUEMASK


Le meilleur Live de KREATOR et un des meilleurs Lives du genre.
Le son est plus brouillon que les Lives suivants, mais ça participe au style du groupe. Surtout cette captation couvre toutes les périodes antérieures et finalement les quelques titres de la période moins thrashisante s'insèrent et apportent une vraie respiration. À ce titre "Golden Age" est une vraie perle.





KREATOR
DYING ALIVE


Le 05 Août 2022 par BLUEMASK


Mon commentaire porte sur la version CD, donc sur la musique (forcément)
Cet album est effectivement une tuerie, avec un son parfait et une ambiance de feu et une interprétation âpre et définitive.
Ceci dit, c'est un bloc de près de deux heures qu'il est un peu dur d'avaler de A à Z. C'est terriblement violent et jouissif mais aussi homogène et long. Dans un registre de Thrash finalement similaire, le "Decade of Aggression" de Kivousavé est plus ramassé avec ces 1h30 et est plus impactant.
Le "Live Kreation" est de fait mon Live préféré de KREATOR, plus ramassé et moins homogène avec quelques titres de la période 90s qui finalement aèrent la pièce.





MEGADETH
KILLING IS MY BUSINESS...AND BUSINESS IS GOOD!


Le 05 Août 2022 par FRED

Juste pour précision : Samuelson et Poland avaient un background Jazz Fusion avant d'entrer chez MEGA DAVE. Bref, il y avait du niveau, confère les bandes qui traînent sur un site de mise en ligne de vidéo qui commence par Y (taper Gar Samuelson/Chris Poland). Samuelson, décédé à seulement 41 ans, est le meilleur batteur que ce groupe a connu, à mon sens. Il a donné à MEGADETH une espèce de groove unique sur ses deux premiers albums, qui restent à mon avis le meilleur de ce que le groupe a fait. Le plus original, en tout cas. Et ça, l'originalité, ça n'a pas de prix.





EPICA
THE QUANTUM ENIGMA


Le 05 Août 2022 par 2112


Après la sortie de route que constituait l'album précédent, EPICA se devait de réagir. Le moins que l'on puisse dire c'est que cela a été fait de la plus belle des manières possibles, "The Quantum Enigma" étant jusqu'ici le disque le plus abouti du groupe néerlandais.

Cet album est moins progressif que ces prédécesseurs et EPICA va ici à l'essentiel en privilégiant l'efficacité. Ce qui ne veut pas dire que la musique est moins élaborée puisque les orchestrations et les chœurs n'ont jamais été aussi travaillés jusqu'alors. Tout les morceaux sont des tubes en puissance avec des refrains imparables portés par une Simone impériale qui ne cesse de s'améliorer d'album en album. Le chant Death de Mark est également très en retrait (il est absent sur pas moins de cinq titres si on compte "In All Conscience" et son temps de présence est très limité sur la plupart des autres).

Après l'intro, "The Second Stone" ouvre le disque avec une efficacité redoutable. "The Essence Of Silence" et "Victims Of Contingency" sont les seuls titres ou le chant Death joue un rôle significatif. "Sense Without Sanity" est superbe, un des rares morceaux à tiroirs de cet album, peut-être mon préféré. "Unchain Utopia" est un hymne imparable et l'interlude instrumental est une véritable merveille avec ses mélodies asiatiques. Inutile de détailler chaque titre, la suite de l'album est du même tonneau, accrocheur à souhait sans pour autant être dénué de subtilités à découvrir à chaque écoute.

Il faut noter également l'arrivée de Rob Van Der Loo à la basse et Joost Van Den Broek à la production qui deviendra presque le septième membre du groupe. Le line-up de cet opus est d'ailleurs celui qui est encore place aujourd'hui.

C'est à mon sens un des tout meilleurs albums de Metal Symphonique.







Commentaires :  1 ...<<...<... 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 ...>...>>... 2656






1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod