Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 ...>...>>... 2539
Comment poster un commentaire ?


SAVATAGE
Streets: A Rock Opera


Le 17 Février 2020 par SAVATAGE EN RèGLE


Et hop troisième chef d'oeuvre de suite les salauds. Celui-ci a une classe folle je trouve, il y a un côté regardez comme on peut pondre des pépites Heavy Mélodique dans un concept album. 1991 où l'année des tueries !





SAVATAGE
GUTTER BALLET


Le 17 Février 2020 par SAVATAGE EN RèGLE


Deuxième chef d'oeuvre du groupe, et d'accord avec Clansman, faut zapper "Mentally Yours".





TIAMAT
JUDAS CHRIST


Le 17 Février 2020 par MR TINKERTRAIN


Oui mais "Sisters" ou pas, Sir Johan compose magistralement et ne prend pas les gens pour des cons avec cette galette Rock Metal du plus bel effet...





Bruce DICKINSON
TYRANNY OF SOULS


Le 17 Février 2020 par CRISS OLIVA


Que dire à part que cet album est à la fois varié et vraiment bien foutu !





PARADISE LOST
HOST


Le 17 Février 2020 par VALEK


"Host" est le témoignage d’une trahison pour la communauté Metal. Dans sa quête du succès PARADISE LOST a changé de style en espérant récolter les fruits de son labeur. PARADISE LOST a négligé certains paramètres dans sa quête du succès pourquoi HOST est un échec commercial ? Ces musiciens ont pris un très grand risque dans leurs tentatives de reconversion musicale. Ils étaient connus uniquement de la communauté Metal et ils ont pratiqué un style qui n’est pas perméable cher les passionnées de Metal. Pour les fans de Metal il est impossible de comprendre "Host" tant celui-ci s’éloigne de leurs registres. Ils ont intégré la mélancolie à la musique électronique. Je dirai que "Host" est un chef d’œuvre dans son propre style. L’échec commercial de celui-ci fera revenir les membres de PARADISE LOST à la musique Metal. "Host" n’est pas une déchéance artistique mais plutôt la preuve d’un immense talent. Cette capacité a quitté le Gothique pour se lancer dans la musique électronique est stupéfiante. PARADISE LOST sont de vrais artistes. Mes titres préférés : "Nothing Sacred", "In All Honesty", "Ordinary Days", "Permanent Solution", "Behind The Grey", "Wreck", "Made The Same", "Deep", "Year Of Summer", "Host".





RUNNING WILD
RESILIENT


Le 17 Février 2020 par VALEK


Rolf Kasparek ne part plus à l’abordage son navire a coulé depuis "Shadowmaker". Il ne reste plus grand monde de l’équipage qui a sombré en mer. Terminer les riffs imparables et le sens de la mélodie. De temps en temps Rolf Kasparek arrive encore à nous émouvoir. Ce vieux briscard n’est pas mort mais il est fatigué de la piraterie. Mes titres préférés : "Resilient", "The Drift", "Desert Rose", "Run Riot", "Crystal Gold". En bonus : "Payola & Shenanigans", "Premonition".





SKID ROW
SLAVE TO THE GRIND


Le 17 Février 2020 par THE SEVENTH SON


Pour ma part, j'aime toujours cet album vingt-neuf ans plus tard.
Je le trouve toujours aussi énergique et efficace.
D'autres groupes ont selon moi sorti des albums qui ont beaucoup plus mal vieilli !





AC/DC
THE RAZORS EDGE


Le 17 Février 2020 par VALEK


Personne n’attendait un tel retour pour AC/DC. Personne n’avait prévu que la flamme éteinte allait doucement se raviver en cette année 1990. AC/DC signe un grand retour c’est ce qui fait la force des groupes mythiques. L’album s’écoute facilement sans aucun moment de faiblesse. Mes titres préférés : "Thunderstruck", "Moneytalks", "The Razors Edge", "Mistress For Christmas", "Rock Your Heart Out", "Are You Ready", "Got You By The Balls", "Shot Of Love", "Let’s Make It", "If You Dare".





VENTURIA
THE NEW KINGDOM


Le 17 Février 2020 par MUSTIS 666


Quatorze ans ( ! ) après sa sortie, le premier album de VENTURIA n'a pas perdu en qualité et en intérêt, bien au contraire.

Le Metal progressif n'est plus sous les feux de l'actualité et il reste les grands classiques (DREAM THEATER qui sort à intervalles réguliers de très bons albums mais dont l'âge d'or s'est terminé avec "Metropolis Part II"…) et des albums méconnus, comme VENTURIA.

VENTURIA ne rivalise pas avec les maîtres du genre mais il s'agissait d'une superbe découverte : des riffs heavy bien percutants, un excellent duo chant masculin / chant féminin, un véritable sens du refrain et une musique complexe mais jamais démonstrative. Si on y ajoute une production exemplaire, on obtenait à l'époque, un sérieux espoir du genre et français de surcroît.

Les commentaires sur NIME sont à l'avenant.

Malheureusement, après un deuxième album sorti en 2006, VENTURIA a manifestement disparu mais il reste cet excellent album que je recommande aux fans de Metal Progressif. J'ignore s'il est toujours possible de le trouver en support physique.

VENTURIA est à ranger selon moi aux côtés des SACRAMENTUM, MINDBOMB, OMINOUS, KALISIA, SYBREED et plein d'autres qui ont sorti de très bons albums mais qui se sont sabordés ou sont tombés dans l'oubli, sauf pour les initiés.

Ne les oublions pas !!!!!





AC/DC
'74 JAILBREAK


Le 17 Février 2020 par CLANSMAN57


Pas mal, mais bizarrement, je ne l'écoutais pas très souvent.
Le seul disque de l'ère Bon Scott que je n'ai pas gardé.





PINK FLOYD
THE DIVISION BELL


Le 17 Février 2020 par SWISSIDOL


Un album qui fait partie des œuvres mineures de PF. Très sage, loin de la folie des premiers disques, loin de l'inspiration de "The Wall". Je vais me faire mitrailler mais tant pis : les derniers albums de PF sont pour moi de la (bonne) musique d'ascenseur. Avec quand-même quelques moments de grâce, bien sûr.





TIAMAT
JUDAS CHRIST


Le 17 Février 2020 par PILGRIMWEN

Oui, l'ombre des SISTERS OF MERCY plane au dessus de ce disque "Judas Christ". Et ce n'est pas pour me déplaire. "Judas Christ" est de ces albums contemplatifs, reposants. Entre Rock et Metal Gothique, pour le meilleur.

Un internaute m'a suggéré l'opus. J'ai eu recours à de nombreuses écoutes - sans forcer - afin d'apprivoiser l'animal. Il réclame effectivement une attention particulière, ne dévoilant son charme qu'au patient auditeur. Exercice abordable pour un féru de Rock et Metal Progressif, moins pour un autre.

Ma note : Gothiquement Vôtre/5.





SKID ROW
SLAVE TO THE GRIND


Le 17 Février 2020 par LE MOUNGEPEDOUN


Du mauvais Hard Rock clichesque à souhait avec une voix pénible et une prod estampillée Bad boys à la laque peroxydée, bref, tout ce qui fut nuisible au style Hair Metal. Tout ça trente ans plus tard paraît bien futile et périmé, désolé, mais vraiment nul à mes yeux.





CONSCIENCE
IN THE SOLACE OF HARM'S WAY


Le 17 Février 2020 par NONAME

Je ne mets pas de note pour le moment, je vais d'abord écouter l'album. Mais cela fait plaisir de voir que CONSCIENCE est de retour. Je les avais vu live au Raismesfest au moment de la sortie de leur premier album, "Half Sick Of Shadows". J'avais été impressionné par la qualité de ce jeune groupe qui, par moment, me faisait penser à PAIN OF SALVATION. C'était il y a quinze ans déjà !





PINK FLOYD
THE DIVISION BELL


Le 17 Février 2020 par THORPEDO


Et bien moi aussi, je l'aime bien cet album...
Ce n'est certes pas mon album préféré des PINK FLOYD, qui est "Live At Pompeii", parce que oui, je préfère leurs meilleurs titres de leur période psychédélique à n'importe quel autre album qu'ils ont pu sortir par la suite, c'est vous dire si on en est loin.

Pour autant, je le trouve bon, accusant certes quelques longueurs justement évoquées par notre Dark Beagle national, mais quelle guitare mes amis !
Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais David Gilmour fait indubitablement partie de mes guitaristes préférés.

En définitive, je suis plutôt du même avis que le chroniqueur mais je lui mets une étoile supplémentaire pour les nombreuses écoutes et pour le plaisir de pouvoir acheter à sa sortie un album de ce groupe mythique.

Pour dire, je le préfère assez largement à leurs albums des années 80...





SAXON
THE EAGLE HAS LANDED 40


Le 17 Février 2020 par NEOW


Ce que je trouve important dans un Live, c'est d'avoir une performance complète, ou du moins homogène. C'est pour cela que tous les bons Lives sont généralement enregistrés sur une date unique, ou sur deux-trois dates, ou au pire sur une tournée unique. Autrement, on sent trop la différence. C'est par exemple pour cela que, du côté de chez JUDAS PRIEST, le "Priest... Live!" remasterisé m'horripile alors que les éditions anniversaires de "Defenders Of The Faith" et de "Turbo" m'enchantent.

C'est trop le cas ici. Ce Live de SAXON ne peut même pas donner l'illusion d'un concert unique puisqu'on a des titres enregistrés sur une période de dix ans. Il faut donc le prendre comme un best-of des dernières années. Les changements se voient beaucoup trop, le son est différent d'une date à l'autre (et paraît donc souvent mauvais). Quant à la performance du groupe, la faute incombe surtout à un Biff qui chante parfois complètement à l'arrache. Et qui pour l'anecdote annonce une fois sur deux qu'il s'agit d'une chanson du nouvel album, à tel point que ça en devient ridicule.

Dommage, car j'adore SAXON, et que les titres symphoniques du Wacken, les guests et la reprise sont vraiment très sympa.

Voilà, personnellement je n'ai pas de problème avec les best-of, j'aime bien les Lives, mais les best-of live tel que celui-ci, ça ne passe pas du tout.





AC/DC
FLICK OF THE SWITCH


Le 17 Février 2020 par DAVID


Un AC/DC que j'ai mis longtemps à apprécier. Au départ, je l'ai trouvé bâclé, pas de hits, aucuns refrains mémorables… En gros, les critiques qui l'ont descendu à sa sortie reprenaient ces mêmes arguments.
J'ai fini par apprécier de plus en plus ses qualités : une pêche énorme, une production bien roots qui sied parfaitement à AC/DC, un son bien plus agréable que sur "Fly On The Wall" et "Blow Up Your Video". Quelque part, ce "Flick Of The Switch" pourrait être vu comme le "Powerage" de Brian Johnson. Bref, un pur album de Hard Rock bien agressif comme AC/DC n'en fera plus en fait.
L'esprit "fin années 70" d'AC/DC est toujours là. Cet album sonne encore comme du vieux AC/DC fin années 70 et début années 80, ce qui peut être également une explication à son échec à l'époque : en 1983, de nombreux groupes de Hard Rock et Heavy Metal fleurissaient, publiaient des albums modernes, et "Flick Of The Switch" n'était tout simplement pas en phase avec son époque, il paraissait déjà "vieillot", faisant passer AC/DC pour des "dinosaures" du hard rock.
Cet esprit là me plait bien en tout cas, bien plus que le son "années 80" qu'AC/DC finira par adopter péniblement sur "Fly On The Wall" et "Blow Up Your Video".
Pour certains riffs comme sur l'excellent "Guns For Hire" ou sur le refrain de "Flick Of The Switch", l'esprit de "For Those About To Rock" est toujours là, et là aussi, ça me plait bien, car j'aime toujours autant "For Those About To Rock", l'album.

Bon après, "Flick Of The Switch" est un album clairement inférieur à "For Those About To Rock"… Hé oui, je cherche encore des titres qui aussi accrocheurs que "Snowballed", ou "COD" ou "Spellbound" ou "Put The Finger On You" ou "Evil Walks" ou "Let's Get It Up"… Clairement non, "Flick Of The Switch" n'est pas aussi fort que "For Those About To Rock". Et évitons de le comparer à "Back In Black" ou "Highway To Hell", là c'est même pas la peine… D'où les déceptions compréhensibles à l'époque, passer de "Back In Black" et "For Those About To Rock"… à ça, à un album aussi mineur pour AC/DC… !
L'absence de classiques (même "Guns For Hire" ne peut pas prétendre rejoindre les classiques d'AC/DC), des refrains bâclés, difficilement mémorables, aucuns riffs rentrés dans le panthéon du Hard Rock, c'est certain.

Mais enfin, album mineur, oui, rien de génialissime, c'est sûr, mais un album jouissif quand on y pense : c'est court, ultra efficace, avec plusieurs riffs bien tripants, avec un Brian Johnson est toujours très en verve, on n'a pas le temps de s'ennuyer sur ce "Flick Of The Switch" qui, pris tel qu'il est, est un bon album de Hard Rock, très brut, sans artifices. Alors, c'est vrai, les compositions n'ont rien d'extraordinaires prises individuellement. Mais son ensemble forme un bloc résistant très bien à l'épreuve du temps ("Fly On The Wall" et "Blow Up Your Video" ne peuvent pas en dire autant).
Et oui, moi aussi j'aime "Deep In The Hole", un des meilleurs titres de ce disque : riff, refrain, rythme, chant, tout quoi… !
Grosso modo, j'ai le même genre d'appréciation pour le "Done With Mirrors" d'AEROSMITH : lui aussi un bon album de Hard Rock efficace, sans artifices… Et également sans génie particulier.





AQME
POLAROïDS ET PORNOGRAPHIE


Le 16 Février 2020 par VALEK


AQME respire la jeunesse et l’adolescence surtout dans ses paroles qui parle d’amour et de tristesse. C’est sûr les amateurs de musique sombre ne vont pas aimer ce style et cette innocence. Je trouve le tableau pas si noir que cela au contraire c’est un superbe album et on passe d’agréables moments. Ce groupe me fait voyager dans ma jeunesse. Mes titres préférés : "Pornographie", "À Chaque Seconde", "La Théorie Du Poisson Rouge", "Vampire", "Comprendre", "Être & Ne Pas Être", "La Vie Est Belle".





AC/DC
LET THERE BE ROCK


Le 16 Février 2020 par VALEK


J’ai l’impression que le niveau monte d’un cran avec "Let There Be Rock". Les compositions sont enfin cohérentes et assumées dans un style plus Hard que jamais. C’est effectivement un chef-d’œuvre. Mes titres préférés : "Bad Boy Boogie", "Problem Child", "Overdose", "Hell Ain’t A Bad Place To Be", "Whole Lotta Rosie".





RIOT CITY
BURN THE NIGHT


Le 16 Février 2020 par NATEAG666


Puissant, racé, criard, intense, couillu, fougueux, classieux, intraitable...

Quand j'écoute ce "Burn The Night", il y a deux albums qui me viennent en tête, "Reign In Blood" et "Walls Of Jericho".

Tout comme dans le premier cité, nous sommes en présence d'une forme de jusqu'au-boutisme, un album indépassable dans son ultimité, le chanteur screame tout le long de l'album, je pense que c'est l'album où un chanteur à voix suraiguë hurle autant. Alors, bien sûr, on a des équivalents avec des groupes comme JUDAS PRIEST, RIOT ou encore PRIMAL FEAR, mais les screams représentent peut-être 20 % de la prestation vocale de leurs albums, ici le rapport est inversé, on est à 80 %, et ça fait toute la différence, c'est ultime et jamais entendu, j'ai été scotché la première fois, fasciné.

Et "Walls Of Jericho" pour la fougue juvénile, survoltée, inarrêtable, tels de jeunes chiens fous lâchés dans un studio d'enregistrement, et des similarités musicales assez flagrantes.

À côté de ça on a des compositions de tout premier ordre, très mélodiques malgré tout, et une production ultra moderne, un son digne du dernier JUDAS PRIEST, dont le rapprochement a été fait très justement par Dark Schneider.

Donc j'ai la réaction inverse de Clansman57, je lui aurais mis 4/5 mais avec cette voix incroyable, intense du début à la fin et (du moins pour moi) jamais encore entendue aussi présente sur un album de Speed Metal, je monte à 5/5.

Cet album écrase tout !







Commentaires :  1 ...<<...<... 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 ...>...>>... 2539






1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod