Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 ...>...>>... 2204
Comment poster un commentaire ?


SCORPIONS
HUMANITY - HOUR 1


Le 17 Octobre 2017 par HELLSOLDIER


Pour moi incontestablement le meilleur album des 2000s pour SCORPIONS ! Voire même l'un des meilleurs albums du groupe tout court.
Vous pensez que j'exagère ?

Ok la composition n'est pas assurée (dans l'ensemble du moins) par les membres du groupe. Mais putain la qualité est au rendez-vous !
Niveau production déjà c'est sûrement le meilleur son qu'ils aient eu et auront.
Les diverses orchestrations et nappes symphoniques ajoutés ici et là donnent de la profondeur à tous les morceaux.

Les musiciens sont au top, Klaus chante divinement bien, habite chacun des morceaux et fait passer un florilège d'émotions.
Les riffs de Schenker sont carrés et implacables tandis que les soli de Jabs toujours plein de feeling.

Cet album est sombre et pessimiste. On est loin de la vision "bisounours" des paroles habituelles du groupe tournant autour de l'amour et autres trucs à l'eau de rose (excepté pour "Love Will Keep Us Alive" peut être).
Non ici on traite de sujets sérieux, de ce que l'humanité inflige à notre planète, de ce qu'elle risque, de la destruction qu'elle engendre, justement de la perte de sa propre humanité pour ne devenir que des machines. Un très beau concept en sois !

Au rayon des grosses tueries on a "Hour 1" et son riff destructeur. Le refrain est ultra efficace et on ressent immédiatement le côté sombre du disque.
Idem pour "321", sûrement les meilleurs riff et refrain depuis des années chez SCORPIONS.
Quel dommage qu'ils ne le jouent plus en concert.
Et bien évidemment, comment ne pas parler de l'avant-dernier morceau, "The Cross", qui possède lui aussi un superbe refrain, et un excellent travail sur le couplet, associant riff puissant et lead précis. À noter la présence de Billy Corgan (je ne connais pas ce monsieur) sur le break qui est de toute beauté, aux sonorités sombres et faisant transparaître une certaine gravité dans la musique. Époustouflant !
Malheureusement (enfin pour les fans des "Dynamite", "Coming Home", "Now" etc) ce sont les seuls morceaux un peu enlevés du disque.
Les autres sont plus posés, plus sombres et plus torturés.

Je pense notamment à "We Were Born To Fly", co-écrit pas Jabs, qui est un véritable joyau de cet album. Meine y est impeccable et hallucinant de justesse. Le refrain associe le Metal Moderne et la patte Hard Rock habituelle du groupe. Un morceau très sombre, musicalement et au niveau des paroles, mais terriblement rafraîchissant et aussi l'un des meilleurs morceau.
Dans le même genre "We Will Rise Again" est très bon aussi, avec son riff saccadé et un lead efficace. Ce qui est intéressant dans ce morceau c'est la différence entre les couplets tout en douceur et en arpèges et le refrain, plus puissant, qui arrive comme une explosion sonore, et surtout ce break qui succède à un très bon solo, sombre, épique et ultra prenant. Les paroles sont là encore excellentes.

Mon morceau préféré est "Love Is War", avec son pré-refrain qui monte en puissance, avant un refrain très solennel.

Au rayon des ballades, elles sont toutes excellentes, mais ma préférences va à la "QUEENienne" "The Future Never Dies", ma ballade préférée du groupe.
L'émotion est à son paroxysme, les arrangements sont somptueux, le pré-refrain menaçant avant un torrent d'émotion sur le refrain qui prend complètement aux tripes. C'est un morceau magnifique comme le groupe n'en a jamais fait (et n'en refera plus).

L'album se clôt sur l'épique "Humanity". Une semi-ballade comme le groupe n'en fait plus depuis longtemps ("We'll Burn The Sky").
Une intro très douce, avec de magnifiques arpèges, un couplet qui monte peu à peu en puissance, la batterie de Kottak sonnant une sorte de marche funèbre, avant l'explosion. Pré-refrain jouissif au possible, puis l'arrivé du refrain, impitoyable et vindicateur contre l'humanité.
Un très très grand morceau, co-écrit par Klaus.

Cet album est un véritable chef d'oeuvre du groupe. Ils ont réussi à faire quelque chose de très différent, tout en incorporant leurs pattes, et à surtout donné une dimension magnifique à leurs morceaux. C'est l'album le plus épique, le plus Metal et le plus travaillé de leur carrière, tant sur le plan de l'écritures que de la composition.
Les producteurs ont fait un très bon boulot et leur aide fut une cure de jouvence, contrairement aux producteurs suédois de "Return To Forever".

Quel dommage que le groupe n'ait pas continué sur cette voie. Même si j'apprécie beaucoup "Sting In The Tail".





ICED EARTH
INCORRUPTIBLE


Le 17 Octobre 2017 par MAIDENSCORP


Je te trouve sévère JUDAS !
Je comprend que la période Block peut ne pas plaire mais de la à dire purge !

J'ai trouvé "Dystopia" très solide, bien qu'un peu froid et classique.
Et "Plagues Of Babylon" a quand même de sacrés bons moments.

Quand à ce "Incorruptible" il s'agit, pour moi, de l'un des meilleurs albums du groupe depuis la période dorée (au moins "Something Wicked This Way Comes", je n'aime pas trop "Horror Show").
Les morceaux ont une véritable identité ça fait du bien !
Des titres comme "Raven Wings" ou "Clear The Way" font vraiment plaisir à entendre et ça fait longtemps que Jon ne nous avait pas ébloui les tympans à ce point.

Mon morceau préféré, en dehors de "Clear The Way", qui est hors concours, est "Black Flag".
J'aime cette atmosphère, cette imagerie pirate et cette ligne mélodique vraiment accrocheuse.

C'est un très bon album à mes yeux !





ALICE COOPER
PARANORMAL


Le 17 Octobre 2017 par CREEPING MESSIAH


C'est drôle, j'ai laissé un commentaire hier sur Forces Parallèles pour dire que j'étais totalement d'accord avec la chronique, et ce soir, malgré le fait que les avis des deux chroniqueurs FP et NIME divergent sur certains aspects ("The Sound Of A", notamment), je dois dire que je suis aussi totalement d'accord avec le très attendu, mais néanmoins très bon papier du nom moins très bon Alankazame. C'est un bon album d'été ce dernier ALICE COOPER, qui fleure bon les 70s malgré quelques titres plus modernes ("Paranormal" et "Fireball"). Ça manque un peu de matière, c'est un peu court, mais c'est très bon. Je préfère "Holy Water", encore un petit point de désaccord. Bref, l'album ne va pas révolutionner l'industrie musicale, mais nous fera passer un bon moment en voiture (pour peu que le trajet soit court) ou ailleurs. J'irai jusqu'à 3,5/4.





The NIGHT FLIGHT ORCHESTRA
AMBER GALACTIC


Le 16 Octobre 2017 par VINCE


En ce moment plus porté sur le gros Death qui tâche, jusqu'à ne plus écouter ma dose de QUEEN journalière, Metal bla bla, la chronique du Canard et YouTube ont eu raison de moi ... Je me suis procuré le dernier FLIGHT NIGHT ORCHESTRA !
Quelle bouffée d'air frais ! Je surprends mon corps en train de danser tout seul !
Pas un titre a jeter et pas de redondance même si rien n'est inventé dans cet album, ce condensé de gaité est bienvenu et devrait être prescrit par tous les toubibs. Une dose de NIGHT FLIGHT ORCHESTRA par jour et fini les burn out !
Ma femme est soulagée aussi d'entendre un disque avec du "vrai chant" entre deux de growl !
Morceau préféré : "Domino".





ICED EARTH
INCORRUPTIBLE


Le 16 Octobre 2017 par JUDAS


Troisième album de la nouvelle ère, troisième purge.
Sans déconner les gars, j'ai laissé passer pour "Dystopia", j'ai légèrement couiné pour POB mais là c'est du foutage de gueule !
J'ai eu l'impression d'entendre les chutes de studio de POB, ni plus ni moins. Pas de riff, pas d'ambiance, un chanteur qui fait du rien pendant 10 chansons parce que le compositeur est aux fraises putain !
Jon bon sang ! Tu fais quoi ? Il est clairement en roue libre depuis "The Crucible Of Man" et c'en est triste à chialer.
Une écoute franchement déprimante, une seconde et une troisième pour dire m'ont suffi pour absorber la musique proposé par mon Jon d'amour. Rien à manger. Il ne fait que s'auto-parodier en mettant une chanson rapide/thrash pour plaire aux fans, un coup d'Indiens pour faire roots dans un titre aussi long que chiant et à des années lumière d'un "1776", un titre épique (!) qui sent le sapin et j'en passe.
"Clear The Way" c'est juste une insulte à Gettysburg ! Réécoutez le disque pour vous en convaincre mais Jon avait bien plus de choses à dire à l'époque. La fin de "High Water Mark" chantée par Ripper me file des frissons à chaque écoute. Stu est un couineur de seconde zone à côté. J'écris cela mais sachez que je l'aime bien l'animal.
Vous voulez un titre thrash de ouf ? "Framing Armageddon" sur l'album éponyme. Y'a rien eu de ce niveau depuis.

La sauce ne prend pas. Jamais. Je suis en colère car ce groupe m'est cher et qu'il est clair que Jon peut tellement faire mieux...
2/5 car rien n'est mauvais sur ce disque, juste très décevant.





BOLT THROWER
FOR VICTORY


Le 16 Octobre 2017 par MANUWAR


Excellent album !!!!
Plus aéré que les précédents opus,(que j'adule) mais tout aussi destructeur !
"War", "For Victory", "Silent Demise", "Forever Fallen" et "Armageddon Bound" sont pour moi des pièces maîtresses de l’œuvre de nos regrettés lanceur de boulons.
Barry, Gavin, Jo, s'il vous plaît.....REVENEEEEZ !!!





HELLOWEEN
THE TIME OF THE OATH


Le 15 Octobre 2017 par HELLSOLDIER


Pour moi cet album c'est le meilleur de l'époque Deris !
Le seul défaut est sa production vraiment pas top !
J'imagine cet album avec le son de "Better Than Raw", ça aurait été vraiment sympa !

Les compos sont excellentes, le niveau est ici relativement haut ! Le seul album rivalisant avec celui-ci à ce niveau (pour la période Deris) c'est "Gambling With The Devil", pour moi le meilleur de cette période !

"We Burn", "Steel Tormentor", "Before The War" déchirent tout sur leurs passages !
"Power" et "Kings Will Be Kings" nous donnent notre dose de Power mélodique à la "Keepers Of The Seven Keys" avec de superbes refrains et solos bien mélodiques !

Les ballades sont sûrement les meilleurs du groupe ("Forever And One" est magnifique ! J'aimerais tellement l'entendre chanter par Kiske).

Et que dire des deux morceaux épiques ?
L'un comme l'autre ils sont tout aussi excellents ! Surtout "Mission Motherland" et ses passages atmosphériques beaux à en pleurer !

Même "Anything My Mama Don't Like" se laisse écouter avec son côté ultra décalé !

Un gros chef d'oeuvre du groupe avec le retour du Gardien sur la pochette, qui soit dit en passant, est très belle !





ICED EARTH
INCORRUPTIBLE


Le 15 Octobre 2017 par HELLSOLDIER


Ah enfin la chronique du nouveau ICED EARTH !

Pour moi il est excellent il n'y a pas à dire !
Déja la pochette est l'une des plus belles depuis fort longtemps! Elle tape à l’œil et donne vraiment envie que l'on se penche sur l'album.

La production est impeccable ! Le son est d'une clarté absolue c'est vraiment propre ! Du bon boulot !

Au niveau des compositions Schaffer s'est surpassé, notamment avec le monstrueux "Clear The Way" qui, comme le dit si bien FREDOUILLE, justifie à lui tout seul l'achat de l'album ! Cela faisait longtemps qu'ICED EARTH n'avait pas sonné aussi épique ! L'inspiration de MAIDEN est ici palpable et ça fait du bien !

Autre grand moment la semi ballade, "Raven Wings", dévoilée en avant première sur internet. C'est une merveille ce titre ! L'intro toute en douceur avec le chant empli d'émotion de Stu (qui n'a jamais aussi bien chanté que sur cet album) puis le refrain mélancolique digne de la grande époque du groupe. C'est beau !

Les fans de morceaux plus agressifs en auront aussi pour leur argent, avec le démentiel "Seven Headed Whore" qui a la patate, le thrashisant "Defiance" et le morceau d'ouverture "Great Heathen Army".

Mon gros coup de cœur va vers "Black Flag", aux parties de guitares superbes, au refrain accrocheur et aux paroles ultra intéressantes ! ICED EARTH qui traite l'époque des pirates c'est quand même super cool et rafraîchissant !
Même l'instrumental garni de chants indiens est bon et passe super bien !

Le groupe prouve ici qu'il est au top de sa forme, Stu Block prouve qu'il est un excellent chanteur, parfait compromis entre Barlow et Ripper (l'émotion du premier, l’agressivité du second).

Un 5/5 bien mérité !





EVERGREY
IN SEARCH OF TRUTH


Le 15 Octobre 2017 par LOLO


La réécriture permet à ce chef d'oeuvre de disposer enfin d'une note principale conforme à son rang. Sinon, même quand on s'accorde sur une note, on peut avoir des divergences. J'adore en effet la doublette "The Encounter"/"Mark Of The Triangle", comme le reste de l'album.
16 ans après, cet album me fait toujours autant d'effet.

Vu en première Qpartie de THERION à la Loco, super concert malgré un son pas top (et je ne parle pas de THERION concert MAGISTRAL !!!).
Cet album est cependant frustrant, car jamais EVERGREY ne refera un album de cette trempe, en dépit d'une discographie de qualité. Et il ne semble malheureusement que jamais son audience n'atteindra les cimes, du moins en France, vues les salles où il se produit chez nous (cf. la Boule Noire cette année, même pas pleine).





HELLOWEEN
THE TIME OF THE OATH


Le 15 Octobre 2017 par DJINN


Je ne partage pas du tout l'enthousiasme général concernant ce disque.
Le précédent n'était pas folichon mais avait au moins "Perfect Gentleman", le suivant a "I Can" ou "Midnight Sun". Celui-ci... Ben je vois pas, ou alors j'ai éteint avant la fin.

Il faut tout d'abord un avertissement : "The Time Of The Oath" s'inscrit peut-être dans la tradition du Heavy Mélodique issu des Keepers, mais il ne sonne pas du tout de la même façon. C'est beaucoup plus bourrin et agressif. La chro nous dit que ça se rapproche plus de "Walls Of Jericho". Halte-là car il y a ici un artifice : les compositions de "Walls..." sont raw et orientées Speed Metal (outre qu'elles sont géniales). Ici c'est la production qui fait sonner le tout de façon violente. Et j'ose dire même : pénible.

Quand GAMMA RAY venait de sortir "Land Of The Free" (un poil long mais de sacrés classiques dedans), ANGRA déboulait avec un magnifique "Angels Cry", STRATOVARIUS sortait son classique "Episode", HELLOWEEN devenait le fantôme d'IRON MAIDEN en sortant à chaque fois l'album de son supposé renouveau, qui ne viendrait en réalité jamais.







MANOWAR
SIGN OF THE HAMMER


Le 15 Octobre 2017 par LORDI2


On peut dire que c'est en 1984 que débute enfin l'aventure MANOWAR! les musiciens commencent à sortir de leur coquille dans lequel ils étaient enfermés "Battle Hymns", "Into Glory Ride" étaient peu convaincants, ils n'étaient qu'un léger aperçu du talent de MANOWAR comme une sorte de démonstration... Comme une fleur qui doucement s'ouvre pour nous offrir toute la splendeur de sa beauté une manière de dévoiler enfin son véritable talent. Les points forts: "Animals", "Thor", "Mountain", "Sign Of The Hammer", "The Oath","Thunderpick", "Guyana".

Points faibles: "All Men Play On ten". Notation : 4,75/5. Un véritable classique de la scène Heavy Metal! Plaisant jouissif intemporel! MANOWAR explose et nous offre un spectacle éblouissant! Plein de rêves et d'étoiles dans les yeux. Une leçon de force, de courage!





MANOWAR
INTO GLORY RIDE


Le 15 Octobre 2017 par LORDI2


"Into Glory Ride" dispose des mêmes difficultés que le "Batlle Hymns". Des artistes talentueux avec un très haut potentiel, un savoir-faire bien à eux! Mais toujours la difficulté pour faire décoller les chansons. Les compositions sont bonnes mais sans un brin de folie. Éric Adams chante très bien comme d'habitude, la production l'enregistrement de l'album sont de la merde. MANOWAR n'a jamais eux beaucoup de chance dans ses débuts. Les enregistrements de "Batlle Hymns", "Into Glory Ride", "Hail To England" sont catastrophiques même pour l'époque. MANOWAR est un groupe génial qui aurait mérité meilleur sort. Pourquoi juger un groupe par le son d'un album? C'est complètement ridicule c'est bête et injuste surtout que dans le temps toutes les musiques étaient en analogique, c'est sur plus le temps a passé et plus les ingénieurs font évoluer la qualité du son. Pour moi le son peut être totalement merdique mais les compositions peuvent être très bonnes c'est le cas pour MANOWAR. Jugez une oeuvre par la qualité du son c'est complètement con et idiot! Un groupe malchanceux qui aurait mérité meilleur sort! La génération numérique a du mal à comprendre que pour l'époque avoir un très bon son était une tâche extrêmement difficile, aujourd'hui c'est très simple d'avoir des super sons. Ne jugez pas un album de par la qualité du son mais de par ces compositions, sinon le Metal n'est pas un genre pour vous si vous n'aimez que les super sons! Combien de groupes étaient victimes d'arnaques avec des enregistrements analogiques merdiques bien avant la naissance du numérique sans aucun doute beaucoup ont souffert de ce problème. C'est bien triste de voir des musiciens avec un tel potentiel avoir des sons aussi mauvais! "Into Glory" ne révoltionne pas le monde du Heavy Metal il s'agit juste d'une bonne archive de l'époque 3/5 de notation. Mes préférences : "Warlord", "Secrets of Steel", "Gloves of Metal", "Gates Of Valhalla", "Révélation". Plus Faible: "March For Revenge", "Hatred". La suite sera plus intéressante!





SAINT VITUS
MOURNFUL CRIES


Le 14 Octobre 2017 par MATYU



"Mournful Cries" est je trouve aussi réussi que son prédécesseur. Très bon.





MANOWAR
BATTLE HYMNS


Le 14 Octobre 2017 par LORDI2


Le premier MANOWAR me fait penser aux musiciens de WARRIOR avec le "Fighting For The Earth" de 1985. Musicalement les musiciens révèlent un très haut potentiel, un savoir-faire hors du commun des mortels. Excellent chanteur cet Eric Adams tout comme le Parramore Mc Carty de WARRIOR. En écoutant le "Battle Hymns" de 1982, les auditeurs se rendront compte qu'il s'agit déjà d'un bon groupe. Mais dans le fond et la forme il manque une touche de génie pour satisfaire pleinement l'auditoire, une touche de folie et une prise de risque de la part du groupe c'est ce qu'il manque au début de MANOWAR. Quand on écoute l'album on se dit que pour un groupe comme eux, pondre des hits c'est trop facile, mais au contraire les MANOWAR sont de vrais travailleurs, mais qui ont souffert de beaucoup de difficultés aux fil des ans. J'aurais souhaité des compositions plus solides davantage travaillées, plus de mélodies de guitares. Au final "Battle Hymns" s'écoute sans difficulté mais avec une légère déception. Un classique du Heavy Metal ! Tout comme WARRIOR le "Battle Hymns" est un bon album ! Mes préférences : "Metal Daze", "Shell Shock", "Manowar", "William's Tale", "Battle Hymn". Les titres plus faiblards : "Death Tone", "Fast Taker", "Dark Avenger".





The GATHERING
NIGHTTIME BIRDS


Le 14 Octobre 2017 par PHILIPPE


Commentaire à 1/5 incompréhensible.
Comment peut-on qualifier "Mandylion" et "how To Measure A Planet" de magnifique et mettre 1/5 à "Nighttime Birds"... Alors que le style est sensiblement le même... Je veux bien que chacun ait sa préférence entre les trois mais de là à avoir un tel gap dans l'appréciation...
De plus reprocher à The GATEHRING d'avoir un album truffé de mid-tempo sur "Nighttime Birds" alors que c'est également le cas sur tous les albums...
Bref ça sent la provoc' tout ça une envie de faire baisser la moyenne ou de se distinguer ?
Pour moi cet album est juste parfait. Mais à partir de "Mandylion" de toute façon ce groupe n'a eu de cesse que de proposer des albums de très haute volée.





JUDAS PRIEST
PAINKILLER


Le 14 Octobre 2017 par CIRDEK


Mon premier JUDAS PRIEST grâce à un disquaire qui depuis fort longtemps s'est fait broyer par les mastodontes du capitalisme (mais non pas de politique !).
Alors que j'entrais dans son enseigne, pas au premier degré hein, le gus avait eu la clairvoyance de balancer quelques minutes auparavant cet album dans les haut parleurs de son enceinte (oui tu as vu le trait d'esprit propre à ma syntaxe) et là... Au moment où donc je franchis l'entrée, le Rob de scander a capella "Twisting the strangle grip, Won't give no mercy, Feeling those tendons rip, Torn up and mean" et la zik qui embraye... Faut pas chercher, c'est le destin mec.
Gloire te soit rendue cher disquaire qui n'achetait ses tee shirts que chez MEGADETH (nous sommes en 1990 n'oubliez pas, MEGADETH était grand).
Cet album ne contient que des tueries avec des "duels" de guitares hallucinants, "Painkiller" en tête.
Moi qui tricote un peu sur ma six-cordes, l'écoute de ces frénésies guitaristiques annihilent tous mes petits espoirs et me font bien humblement ranger l'instrument dans son étui.
Le Heavy Metal n'est pas ma tasse de thé à l'exception des premiers MAIDEN, d'ailleurs Dave Moonface Murray, lui aussi a permis à ma guitare d'être à l'abri de la poussière soit dit en passant et JUDAS PRIEST car oui, il a fallu que je me procure tous leurs albums précédents.
Ce qui me permet de dire qu'à l'époque le groupe avait du vraiment renverser la table et botter le cul à pas mal de monde après leurs dernières sorties plutôt fadasses.
De l'option thrash à la "Painkiller" (dantesque) ou "All guns blazing" à celle orientée heavy comme "Hell Patrol" ou "One Shot For Glory" (il est trop cool ce titre, il me fout la pêche) mais bon je pourrais tous les citer (mention spéciale à "A Touch Of Evil" qui prend aux tripes).
Un album avec deux gratteux vraiment excellents, un chanteur au surnom pas usurpé, un nouveau batteur qui a su balancer son CV dés le premier titre et un bassiste qui... Euh... Qui est heureux d'être là et qui a eu le flair de sortir avec une fille qui avait un frère, ben ouais c'est important les bassistes !





SATYRICON
REBEL EXTRAVAGANZA


Le 13 Octobre 2017 par CIRDEK


Cet album est juste monstrueux !
À sa sortie je me disais "putain c'est le Black du nouveau millénaire !".
Le premier morceau m'avait collé au mur et son dernier tiers mid tempo made in headbang me faisait décoller le papier peint (quoi 10 minutes déjà).

J'avais adoré le précédent album (tu m'étonnes !) et ces guéguerres "oui c'est plus comme avant", j'en avais rien à foutre tout comme ce duo norvégien.
Ils ont su franchir un palier en toute beauté (s'éloigner bien loin du trip "Black Metal médiévalo-viking machin chose mais c'est du Black hein", je ne sais plus comment disent les défenseurs de la cause), bon sang "Filthgrinder" si c'est pas du Black Metal qui envoie (les flûtes on ne sait où et on s'en fout !).
L'autre morceau qui m'a flingué les cervicales avec son intro était "Prime Evil Renaissance", à 1:00 merci Synthol ! Ce riff me revient souvent en tête comme celui de "Where The Raven Flies" de MYSTICUM mais je m'égare...
"Supersonic Journey" bastonne bien avec ces guitares à la "Nemesis" (vers 1:30) et sur le dernier morceau Frost m'avait tué avec son final (mais d'où vient-il ?).
Un album qui pour moi aussi est sous-estimé, le groupe ayant les bollocks de ne pas vouloir se reposer sur des lauriers que l'on sait tous bien illusoires.





The GATHERING
NIGHTTIME BIRDS


Le 13 Octobre 2017 par GUEHLYNOIS


Album truffé de mid-tempos chiants et peu inspirés. Coincé entre les magnifiques "Mandylion" et "How To Measure A Planet?", une amorce d'un changement de sonorité, mais un album raté.





GAMMA RAY
SOMEWHERE OUT IN SPACE


Le 13 Octobre 2017 par HELLSOLDIER

"Même plus que flagrant" me paraît quand même exagéré !
Perso j'avais jamais fait le rapprochement !
Et même en essayant de chanter le couplet de "Diamonds And Rust" par dessus ça colle pas trop.
Autant il y a des copies chez GAMMA RAY irréfutables autant là je passe mon tour !


Par Nightfall In Metal Earth

Quand on connaît le culte voué par GAMMA RAY à JUDAS PRIEST, on ne peut pas être étonné de cet emprunt flagrant (désolé si tu ne l'entends pas), tout comme par les autres motifs que GAMMA RAY empruntera encore par la suite tant chez PRIEST que chez MAIDEN.

JEFF KANJI.





MAYHEM
ORDO AD CHAO


Le 13 Octobre 2017 par CIRDEK


Des années...Il m'aura fallu des années pour découvrir cet album.
Acheté à sa sortie mais je n'étais pas dedans, ça ne connectait pas, j'y retournais de temps à autre, non rien à faire, enfin bref je n'étais pas prêt.
Ce Black plutôt étrange au son disons étouffé me laissait de glace et la connexion s'est faite lors d'écoutes nocturnes (pour m'endormir, non je ne déconne pas, point d'ironie) et je remettais ça la nuit suivante (mais surtout une écoute en voiture une nuit sur une route déserte de Champagne, ils m'avaient ensorcelé les salauds !) et au final un des meilleurs (deuxième sur le podium) crus du groupe pour ma part.
Cette alternance de violence et de passages limite atmo (je ne trouve pas d'autre terme pardon) est terrible.
Hellhammer s'amuse comme un petit fou (fût ah ah !) et Attila n'est pas en reste mais ses délires s'apprécient plus un casque vissé sur les oreilles.
Ce n'est pas du MAYHEM avec le copyright "DMDS", ce MAYHEM est mort, définitivement.
Le groupe a au moins l'audace d'arpenter d'autres chemins et bien évidemment Blasphemer n'y est pas étranger (à ce propos, le fait qu'il ait quitté le navire par la suite ne m'étonne pas, il avait tout lâché sur ce skeud).
Pas facile d'isoler un morceau d'un autre, l'impression qu'il se doit d'être écouté d'une traite.
Très difficile d’accès je reconnais mais merde "Illuminate..." oups j'ai lâché un morceau !







Commentaires :  1 ...<<...<... 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 ...>...>>... 2204






1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod