Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 ...>...>>... 2094
Comment poster un commentaire ?


BLACK SABBATH
THE END


Le 04 Septembre 2017 par SPI


Cet EP aurait pu être totalement inutile mais puisque cela sera sans doute le dernier effort discographique du SAB. Un 3.





BLACK SABBATH
13


Le 04 Septembre 2017 par SPI


La messe (noire ?!?) est dite. C'est du SAB' rien de plus mais cela reste essentiel pour tout amateur de Heavy Metal car ils sont le HEAVY METAL ! Mes préférés : "End Of The Beginning" et "God Is Dead".





DREI AFFEN
DREI AFFEN


Le 04 Septembre 2017 par RAUM


Du screamo à la vitamine C.

C'est chargé à bloc d'énergie positive et hargneuse :
Screams non-stop + spoken words sur des super riffs, une batterie qui tappe sec encore et encore portée par une basse bien ronde.
21 minutes d'urgence à fleur de tripes qui donne une putain d'envie de serrer les poings et de relever la tête.

Merci Isaacruder pour la découverte.






ADX
NON SERVIAM


Le 04 Septembre 2017 par MR G


Bon album d'ADX mais quand même en dessous de ce que le groupe propose d'habitude ! L'album est quand même bon, pas de méprise la dessus et comporte son lot de pépites : "La Mort En Face", "La Complainte Du Demeter", "Théâtre De Sang" par exemple mais quelques morceaux manquent plutôt de génie ou de grandeur! L'album manque surtout d un ou deux titres fédérateurs comme ADX sait en pondre! Ce n est qu'un léger petit recul qui vaut son 3.50 arrondi a 4!





Liv KRISTINE
DEUS EX MACHINA


Le 04 Septembre 2017 par CLANSMAN57

@ HEART OF STEELE

Salut, t'es sûr de la date ?
Il me semble que Liv Kristine n'est venue dans ATROCITY qu'en 2004 avec "Atlantis" et seulement pour poser sa voix sur quelques parties de l'album.
Je crois qu'en 1993, ils faisaient encore du Death Metal.

Après, je peux me tromper, je ne suis pas un grand connaisseur de ce groupe.





SCREAMING TREES
DUST


Le 04 Septembre 2017 par LORDI2


SCREAMING TREES le groupe qui m'a laissé longtemps perplexe. La première fois, j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans la musique de "Dust" et les secondes et troisièmes écoutes étaient similaires! Que dire de cela? . L'erreur serait de prendre le groupe pour un sous NIRVANA ou une copie de "Nevermind" ! C'est d'ailleurs une erreur classique et stupide car SCREAMING TREES est un fondateur de la musique Grunge avec le groupe de musiciens MUDHONEY ces groupes était tout deux présents bien avant que ALICE IN CHAINS , NIRVANA, PEARL JAM débarquent par la suite! Présents depuis 1985 pour être précis!

"Dust" est un album qui demande une attention particulière et beaucoup d'efforts pour le comprendre vraiment. À partir de la quatrième écoute de l'album j'ai découvert "Dust", il s'agît d'un album très important de la scène grunge, il est réussi. Il faut lui laisser beaucoup de temps pour le comprendre. Le début de carrière des SCREAMING TREES était peu convaincant voire médiocre, ce n'est que par la suite que le groupe trouve la maturité musicale et évolue vers quelque chose de positif, une série d'albums moyens au début de carrière plusieurs sorties d'albums EP. À partir de 1991 le groupe sort son premier et véritable succès "Uncle Anesthesia" suivit de "Sweet Oblivion" en 1992 puis de "Dust" en 1996. Les trois albums les plus importants des SCREAMING TREES ! Je laisserai KARL VON KARL vous conter les nombreuses aventures de ce vieux groupe attachant sous-estimé injustement. Il est vrai que SCREAMING TREES ne peut pas croiser le fer avec le grand "Ten" de PEARL JAM, ou un "Nevermind" de NIRVANA. Peu importe ce groupe est très bon mes chers amis! Seul le premier titre que je trouve plus faible que le reste . Une ancienne perle méconnue du Grunge associé à de la musique alternative. SCREAMING TREES est unique dans sa composition. un 4/5 mérité pour le "Dust". Il sera l'album le plus évident de la carrière des TREES, le plus évident des trois, le plus facile à comprendre!





H-BOMB
ATTAQUE


Le 04 Septembre 2017 par LORDI2


Les cryptes du Heavy metal 80 français réservent parfois des surprises. H-BOMB en est la preuve vivante! H-BOMB est un mélange de deux groupes de musiciens, vous prenez IRON MAIDEN et le registre un peu exagéré de TRUST. ULTRA VOMIT s'inspire également du vieux Heavy metal français par rapport au registre humoristique parodique second degré. Un autre exemple différent le musicien THOR adapte aussi un registre parodique débile qui se situe dans un univers héroïque Fantasy de film Z avec l'album "Only The Strong" de 1985, sauf que le grand et gentil THOR est un piètre chanteur à côté de Didier Izard. J'adore le morceau "Gwendoline" qui est totalement délirant, ce titre aurait pu figurer sur un album d'ULTRA VOMIT. En l'absence d'internet un CD qui est passé dans le fin fond des oubliettes. Seul le véritable passionné du Heavy metal se souviendra de H-BOMB! une très bonne archive d'Heavy Français! Merçi grand citizen! ça déboîte! un album qui a sans doute marqué une génération de Heavy metalleux!





Yngwie MALMSTEEN
MAGNUM OPUS


Le 03 Septembre 2017 par GREG


Album magique, c'est beau chantant créatif. Le son est vraiment très très bon et Yngwie parait complètement créatif en amenant sa strat dans extrémités inexplorées jusqu alors!
Parfait!!!!!





Yngwie MALMSTEEN
PERPETUAL FLAME


Le 03 Septembre 2017 par GREG


Me concernant, je trouve que c'est un bon album. Certes j'aurais préféré un autre chanteur à la voix plus aiguë et des chansons moins longues. Mais Yngwie nous démontre encore sur cet album qu'il est exceptionnel à la guitare. Même si parfois la guitare est un peu plus forte que les autres instru, ça passe super bien. Pour moi c'est un bon album. Pas le meilleur de sa disco, mais un bon album.





DER WEG EINER FREIHEIT
FINISTERRE


Le 03 Septembre 2017 par DV

Mefisto, moi je continue de lire des chro sur le net (pas sur un smartphone), merci aux personnes comme toi qui me permettent de comparer mon opinion à d'autres. Les notes je m'en fous, j'ai des disques qui valent pas 3/5 mais que j'adore. Je juge à ce que ça m’apporte comme plaisir en général.

Sinon, l'album : j'ai découvert ce groupe il y a quelques années sur feu VS (merci aux chroniqueurs décidément !). Depuis j'adore les sorties de ce groupe. Puissant et intelligent. Ça décolle bien le papier peint en cas de besoin.

Ce dernier album m'a l'air d'une sacrée réussite, je le pense supérieur à Stellar mais je n'ai pas encore assez d'écoutes au compteur pour l'affirmer.

Un des rares groupes "récents" qui me scotche à chaque fois, dont je guette les sorties.





DIO
DREAM EVIL


Le 03 Septembre 2017 par TERRORIZER


suis je le seul à trouver "Dream Evil" merveilleux, fantastique et parfait du début à la fin ?
Oui, supérieur à "Holy Diver".





DER WEG EINER FREIHEIT
FINISTERRE


Le 02 Septembre 2017 par CLANSMAN57

Der Weg einer Freiheit = Le chemin d'une liberté.
Et c'est tout.

Si c'était "Le chemin vers une liberté", on écrirait "Der Weg zu einer Freiheit".

Clair, net et précis, on ne va pas réinventer la langue allemande non plus !






Liv KRISTINE
DEUS EX MACHINA


Le 02 Septembre 2017 par HEART OF STEELE


Tout apreil que Clansman, j'adore ce skeud, qui pour moi est le seul intéressant de Liv en solo. C'est comme si elle avait voulu explorer le maximum de styles tout en restant dans une mouvance bien Goth. Du coup ça oscille entre la Pop et le Dark Wave carrément génial. Le tout est en plus hyper homogène. Instant Twitter : J'ai vu la belle en 1993 à Lyon avec ATROCITY, c'était gratuit dans un bar : le Raid Rock Café. Le même où sont venus les VANDEN PLAS et tant d'autres. C'était gratos à chaque fois (!!!). Je me rapellerai toujours cette prestance qu'elle avait et sa poitrine scandaleusement généreuse...





DIO
THE LAST IN LINE


Le 02 Septembre 2017 par HELLSOLDIER


Le voilà le gros chef d'oeuvre du groupe. Le meilleur de la discographie solo du lutin.

On remarque un son plus chaud, plus rond, plus puissant aussi, moins sec que "Holy Diver".

La pochette est tout simplement magnifique. Ces couleurs chaudes donnent vraiment envie !

Parlons compos maintenant.
L'album commence comme son prédécesseur, c'est à dire avec un morceau rentre dedans, suivi d'un morceau plus épique.
"We Rock" déborde d'énergie, et Ronnie nous gratifie d'un chant clair et lyrique de toute beauté sur le pré-refrain, surtout le dernier. Un grand classique.
Idem pour le morceau titre, classique indiscutable. L'intro fout des frissons (cette voix), et le refrain transpire d'efficacité, sans parler du solo à couper au couteau. Et ces lignes vocales bon dieu ! Que du bonheur.

Le reste est un enchainement de bombes.
Il y a plus de morceaux direct que sur "Holy Diver". "Speed At Night" en tête, quelle fougue !

"Mystery" tente de reproduire l'aspect accrocheur de "Rainbow In The Dark" avec son clavier entêtant, mais il n'arrive pas à la cheville de celui ci, malgré sa qualité non négligeable.

L'album se termine par l'un des meilleurs morceaux sombres/épiques du groupe, "Egypt".
Quelle ambiance ! Une franche réussite.

Malheureusement, cet album signe la fin de la réussite pour DIO.
"Sacred Heart" est pas terrible, trop FM, "Dream Evil" remontera un peu le niveau, mais le reste se cassera inlassablement la gueule jusqu'à ne jamais remonter.
DIO s’entêtera à continuer et s'enliser sur la voix du Sabbat noir, rendant ses disques de plus en plus mous et ennuyeux, sans aucune magie ni souffle épique.

Triste de ce dire qu'un si grand chanteur, ayant enregistré des albums légendaires avec 3 groupes différents, finissent si mal sa carrière. C'est clairement un potentiel gâché.
Il y aura un léger sursaut et regain d'espoir avec le projet HEAVEN AND HELL, mais la vie en décidera autrement.

DIO, le groupe de 2 premiers albums mythiques, mais aussi reflet d'une médiocrité croissante et inlassable.





DIO
HOLY DIVER


Le 02 Septembre 2017 par HELLSOLDIER


Premier album et chef d'oeuvre du Metal.

Du moins il est considéré comme tel !

Pour ma part il l'est, mais objectivement il n'a rien d'exceptionnel.
Les tempos sont relativement mous dans l'ensemble, les compos simples et peu aventureuses, Ronnie ne pousse pas trop sa voix (pas d'envolée lyrique comme chez BLACK SABBATH ou RAINBOW).

MAIS, mais voilà, c'est Dio, LE chanteur de Metal ultime, le lutin à la voix d'or.
Alors effectivement pas d'envolées lyriques, mais sa voix est un délice, il la maîtrise à 100%.
Les compos sont simples, mais diablement efficaces.
Les refrains sont seulements le titre répété en boucle, les riffs simples à souhait, mais ça tue ! Pas besoin de plus pour faire un chef d'oeuvre.
Il n'y a qu'a écouter "Stand Up And Shout", avec son riff tranchant comme des lames de rasoirs et le refrain scandé avec rage par Ronnie. Ça suffit à s'en mettre plein les oreilles.

Sans oublier que le son est nickel, propre et met en valeur chaque musicien.
Et bien sur la pochette est devenue mythique.

Je lui préfère son successeur, plus varié, plus travaillé, plus direct, le meilleur du groupe selon moi, mais "Holy Diver" est une pierre angulaire du Metal, il forme un tout cohérent et est devenu légendaire.





ORDEN OGAN
EASTON HOPE


Le 02 Septembre 2017 par HELLSOLDIER


Attention chef d'oeuvre ABSOLU !

Avec cet album ORDEN OGAN frappe très fort et s'impose comme un futur grand !
Dès la magnifique intro instrumentale, d'une beauté rare, le ton est donné.
Leur musique est extraordinaire ! Un savant mélange de tout ce qui se fait de mieux dans le power metal. Mais c'est surtout du côté de BLIND GUARDIAN que les influences se ressentent.
Déjà au niveau de la voix, Seeb la module énormement et adopte un chant très diversifié.
Ensuite au niveau des choeurs, imposant majestueux et donnant un coté ultra épique à chaque morceau.

Rien que le single "We are Pirate", véritable hymne en puissance, est un véritable condensé de tout ce que sait faire le groupe.
Une intro qui va crescendo sur un riff à la RUNNING WILD, rappelant leurs mélodies très "pirate", un pré refrain d'une beauté absolue, un refrain d'une efficacité insolente et surtout ce passage folk sur le break qu'on aurait pu entendre chez ALESTORM.

Même l'exercice de la ballade est réussi haut la main.
"Requiem" est un petit bijou qui nous fait voyager ! La voix de Seeb est un délice (j'ai même l'impression d'entendre Klaus Meine à un moment donné, juste avant le refrain).

Chaque morceau est une pépite, chaque refrain un cadeau et les breaks nom de dieu, chaque break est une merveille qu'on attendait pas.
Écoutez moi ce passage magnifique sur "The Black Heart" ! Le plus beau break de l'histoire sans déconner, c'est beau putain ! Et ce final avec ses leads de guitare à la CHILDREN OF BODOM, ses arrangements symphonique et ses choeurs appuyant le chant parfait de Seeb, j'en ai des frissons.

Et "Goodbye" avec son refrain terrible, qui a une flûte qui vient s'incruster sur un passage doux avant de repartir plus épique que jamais.

Et j'ai oublié de dire que la production est parfaite, ni plus ni moins ! Un travail d'orfèvre ! Tous les albums devrait sonner comme ça (n'est ce pas JUDAS PRIEST ?)

Je comprends pas que cet album n'ai pas la note maximale. Il est parfait, je vois pas ce qu'il vous faut !

876/5





TRICK OR TREAT
EVIL NEEDS CANDY TOO


Le 02 Septembre 2017 par HELLSOLDIER


Je vais casser le délire à tout le monde (pour une fois que je suis du côté négatif), mais cet album n'est pas terrible..
Seuls 3 morceaux sont vraiment sympa. Le title track, avec son refrain fédérateur et enchanteur, "Like Donald Duck" assez fun et "Back as a Pet", garni aussi d'un beau refrain.

Le reste est vraiment pas terrible.
J'ai cette impression que le groupe a voulu incorporer trop de mélodie. Certains refrains partent dans tous les sens et ça sonne vraiment faux (la ballade en tête au refrain moche et incompréhensible).

Alessandro Conti est un bon chanteur mais sa voix est encore trop fragile sur ce disque. On est loin de sa performance flamboyante sur le "Ascending to Infinity" de LUCA'S TURILLI'S RHAPSODY.

Au niveau de la production en revanche c'est plutôt bon, meme si je supporte pas cette façon de (mal) doublé la voix à outrance, un peu comme sur les vieux PRIMAL FEAR. Ça fait sonner le chant très faux et casse la magie des refrains. Je prefere largement les choeurs majestueux utilisé sur les 2 "Rabbits Hill" (le pt. 2 étant une véritable merveille).

On a donc un premier album assez fragile avec plein de défauts de composition. À vouloir trop en faire le résultat est médiocre et parfois incompréhensible.






BLACK SABBATH
PARANOID


Le 02 Septembre 2017 par ARTHOFZAFT


La parution de l'album, 9 mois après le festival d'Altamont, prouve bien qu'il a été engendré le soir de la fin des sixties par quatre freaks en pleine descente.
C'est pour cette raison qu'il pue l'avenir. C'est l'album de la désillusion, de la porte ouverte sur l'enfer du futur, du réveil après les rêves d'amour, de communauté
et d'utopie qui n'ont mené qu'à le repousse de mille nouvelles têtes de l'hydre tandis qu'aucune n'avait été coupée.
"Paranoid" n'a aucun équivalent dans le paysage musical de l'année 70. Black Sabbath en 1970 c'est de la musique de freaks, pour les freaks. Aucun chichi flower power chez les
prolos de Birmingham. Les quatre chevelus n'ont aucun atome crochu avec le swingin'London, dont tous les groupes anglais de l'époque sont plus ou moins issus. Pas plus qu'ils ne sont les petits frères des STOOGES au son bien plus chimique. Les SpeedFreaks de Détroit résistent mal aux descentes de police, San Francisco étouffe, brûle sous les projecteurs et l'héroïne, Londres est en plein retour d'acide, et c'est toujours dans la cave, bière et herbe, Marshall à fond, que l'émotion véritable fraie son chemin. J'explore ce disque depuis 35 ans maintenant, et j'avoue toujours ne pas bien comprendre quelles ont pu être leurs influences. Ils écoutaient sans doute des trucs, mais à aucun moment on ne le ressent dans "Paranoïd".
Aucune trace de LED ZEPPELIN, pas un gramme de STONES, encore moins de DOORS, pas plus que du VELVET (de "Ten Years After", de "Free", des "Faces"... la liste est longue) ou des bluesmen revenus de l'enfer... Ici tout est 100% fait maison (allez, peut être un soupçon de DEVIANTS pour l'ambiance, mais je ne suis pas certain de ce que j'avance...)
"Paranoïd" est un monument du rock. Une œuvre. Pas la naissance du heavy métal, comme on peut douloureusement le lire parfois, encore moins du stoner rock et autres produits dérivés. "Paranoïd" est le marqueur du rock de l'année 70. Aucun album de BLACK SABBATH, aussi accrocheur soit-il ("Master of Reality", "Heaven and Hell"), aussi bon techniquement ("Sabotage"), aussi aventureux ("Sabbath Bloody Sabbath"), n'aura autant d'impact que "Paranoïd". Aucun ne transmet autant d'émotions (quand on l'écoute les yeux fermés, on se réveille toutes les 3 minutes sur une autre planète, et elles sont toujours inhospitalières, me disait un pote fan de PINK FLOYD !) parce que "Paranoïd" est la pierre angulaire du passage de l'âge de l'innocence à l'âge de conscience dans l'histoire de la musique, conçu par des acteurs crédibles de cette époque, sincères, doués, perméables et visionnaires.
Un bon 100/20 serait bien mérité.





ANTHRAX
FISTFUL OF METAL


Le 02 Septembre 2017 par BABAR


La prod' est dégueulasse et le tout sonne très daté.
Le fan de Thrash à l'ancienne y trouvera son compte.
Pour moi ça gueule trop aigu...
Mais la reprise d'ALICE COOPER est très sympa, c'est même mon titre préféré de l'album.
Je lui préfère largement le premier album de SLAYER, ou même celui de METALLICA.





DER WEG EINER FREIHEIT
FINISTERRE


Le 02 Septembre 2017 par PYO


Der Weg einer Freiheit, the way of a freedom, le chemin d'une liberté, le chemin vers une liberté, d'une certaine liberté, le nom du groupe reste sujet à interprétation dans à peu près toutes les langues, et c'est probablement l'intention du groupe.

Sinon, pour parler de l'album en lui-même, c'est carré, puissant, épique. Du plaisir classique, mais du plaisir, et ça fera toujours plaisir, et ça fait du bien par où ça passe.







Commentaires :  1 ...<<...<... 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 ...>...>>... 2094






1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod