Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 ...>...>>... 2535
Comment poster un commentaire ?


HELLOWEEN
HELLOWEEN


Le 23 Mars 2022 par THE NEW ANGEL D


Je n'aime pas HELLOWEEN sans Kiske (à part "Walls Of Jericho" que j'aime encore me passer de temps en temps) alors j'ai tenté ce nouvel album. Et le résultat est, il est vrai, loin d'être mauvais. On sent le boulot, c'est bien produit (ce qui est assez rare aujourd'hui!) et on sent que le professionnalisme est au rendez vous. Et puis, il y a quelques morceaux pas mal du tout comme ce "Out For The Glory" qui sent un peu l'époque "Keepers/Walls" où encore ce "Best Time" avec son coté plus Rock.


Seulement, voilà. L'énigme Andi Deris est toujours au chant. A la limite, si il faisait quelques back vocals de temps en temps, je pourrais, mais là non.

Et surtout, c'est ce style Heavy Speed quasi permanent qui finit par me gaver à la longue.
Je n'aime pas ce choix artistique et HELLOWEEN s'inscrit dans ce délire depuis maintenant un bon bout de temps.

Y'a t'il parfois des silences dans cette musique ? Des moment où on ralentit un peu ?
En plus, l'album et certains titres sont un peu trop long.

Le fraicheur des débuts et le son Speed mélo parfois poppy à disparu après le départ de Kiske.
Un disque malgré tout correct si on aime le genre (il mérite un 3) mais ce n'est pas vraiment ce que j'aime alors je note sévère.






GHOST
IMPERA


Le 23 Mars 2022 par MISS DS


J’attendais la sortie de "Impera" avec impatience et forcément la chronique qui va avec.
Et ce n’est pas une mais deux chroniques qui tombent. On a de la chance de pouvoir comparer nos ressentis néanmoins j’ai été un peu déstabilisée !
Que T-Ray aime GHOST, rien d’étonnant, mais Positron, qu’est-ce qu’il lui prend ?

La première chose qui me vient à l’esprit depuis une bonne semaine d’écoute ultra attentive et complètement monomaniaque est jusqu’où Tobias Forge poussera t'il son inspiration ? Jusqu’où celle-ci l’emmènera-t-elle ?

J’étais déjà sur les starting blocks depuis la sortie du single "Hunter’s Moon".
Chez moi le combo film d’horreur et GHOST ça fonctionne à fond, et de fait j’ai adoré le single. C’est percutant, complètement approprié au film, hyper entêtant, ce qui alimente mon questionnement : mais où trouve-t-il tout ça ?

Pour ce qui est de l’album, j’en suis encore toute retournée.

Il y a une profusion d’influences très variées avec des orchestrations riches qui constituent une fois de plus la marque de fabrique de GHOST.

Comme cela a été décrit dans les chroniques, Tobias Forge a bel et bien été biberonné au Hard FM à l’AOR et a écouté en boucle BON JOVI et ALICE COOPER ("Runaway" et "Poison" sur "Spillways"), ou encore WHITESNAKE ("Still Of The Night" sur "Respite On The Spitalfields") et tant d’autres.

GHOST, c’est un mélange subtil d’inspirations multiples se mêlant à merveille avec un univers très singulier et extrêmement second degré. Soit c’est entêtant de suite soit ça le devient (et vous ne le voyez pas venir c’est ça le plus dingue). Je suis tout à fait d’accord avec Positron : ça parait simple et pourtant… Ce n’est pas simple du tout. Je ne vois pas beaucoup d’artistes de nos jours, tout genre confondu, capables de composer un album aussi qualitatif (et les qualificatifs me manquent) tellement tout est extrêmement travaillé et très pro.

Chaque album de GHOST est pour moi un monde à part et me procure des sensations très différentes.
Là où "Opus Eponymus" et "Infestissumam" sont solennels, "Meliora" est lui inquiétant.
"Prequelle" quant à lui, a le mérite de me distraire et "Impera" de m’apaiser.

Tout l’album me plaît mais je retiens en particulier, outre "Hunter’s Moon" :
- "Griftwood" : le refrain à l’air tout con, mais alors qu’est-ce que je peux m’éclater dessus. Le riff est super dansant. Les paroles me font bien rire « I’m your rock baby, I won’t back down » !
- "Respite On The Spitalfields" : certainement l’un des plus beaux morceaux du groupe. Tout en puissance et progressif, j’adore.

Je ne vois aucune faiblesse dans cet album, donc 5 étoiles bien méritées.





MOTÖRHEAD
1916


Le 23 Mars 2022 par SWISSIDOL


Je ne suis pas un fou-furieux de MOTÖRHEAD, je ne connais pas chaque album par cœur. Mais je connais la carrière du groupe, j'ai quelques albums et celui-ci est mon préféré ! Il n'y a pratiquement rien à jeter, que ce soient les habituelles speederies ("R.A.M.O.N.E.S"), le bon vieux Rock And Roll ("Goin' To Brazil"), les ballades, tout est réussi et de bon goût.





GHOST
IMPERA


Le 23 Mars 2022 par GUIGUI


Hélas déception pour moi ! Je suis tout à fait conscient de l'envie de Tobias Forge de varier les plaisirs, orienter sa musique vers les larges sphères de la Pop mais il aurait peut-être mieux valu avoir un autre groupe à côté dédié à ce genre de parcours comme peuvent le faire certains musiciens avec un large public à chaque fois (Mike Portnoy et ses innombrables bands par exemple). Sur "Impera" on perd ce qui faisait la patte de GHOST : les solos de guitare caractéristiques, les gros riffs imparables pour un son plus aseptisé, des claviers 80' beaucoup plus envahissants et évidemment un côté pop ultra présent... Sauf que la Pop c'est très vaste, basée sur des rythmiques plus simplistes pour accentuer le côté mainstream ("Spillways" et ses quatre accords...) et donc bof bof... Que valent des "Hunter's Moon", "Griftwood", "Spillways" à côté des chefs d'œuvre de composition "Infestissumam", "Year Zero", "Stand By Him"... ?
Bien sûr, les compos correspondent bien à ce que GHOST veut proposer comme nouvelle trajectoire et elles sont en elles-mêmes efficaces mais je trouvais l'équilibre meilleur sur "Prequelle". Ici, aucun riff de guitare vraiment inoubliable, des lignes de chant bien foutues mais banales, mille fois entendues... C'est propre, carré, bien fait dans son genre mais pffff...
Cela n'empêche pas que j'apprécie certaines compos comme "Kaiserion", "Call Me Little Sunshine", "Watcher In The Sky" (les couplets) ou même la sucrerie "Spillways" tout droit sortie des univers de LORDI, TOTO etc. Mais bon... J'écoutais GHOST pour son imagerie unique, sa musique fabuleuse et fédératrice donc si c'est pour entendre LORDI, TOTO, BON JOVI ou la vaste sphère Pop/AOR américaine je sais déjà où m'adresser !
Voilà, dommage mais bon, je comprends les envies de GHOST de proposer d'autres choses, de ne pas rester cantonné à un seul style, ce ne sera juste pas pour moi comme évolution. Il me semble que la stratégie peut être un peu risquée aussi : des groupes comme SONATA ARCTICA avait tenté d'orienter leur musique vers des sons plus Pop et ont perdu une bonne partie de leur public depuis... On verra pour GHOST qui devrait mieux s'en sortir, la stratégie de Tobias Forge étant plus réfléchie, mais le risque est là ! Allez, on va attendre le prochain quand même !





GHOST
IMPERA


Le 23 Mars 2022 par 2112


Effectivement, après plusieurs écoutes je trouve que c'est un très bon album. Certains vont critiquer le coté "commercial" car Ghost est un groupe presque mainstream aujourd'hui, comme en témoignent les classement dans les charts du monde entier. Personnellement, si la popularité de GHOST donne envie au grand public de réécouter du Hard je trouve que c'est une bonne chose.

Alors oui, cet album est un modèle d'efficacité et presque tous les titres sont des tubes en puissance. Pourtant, même si les influences pop sont plus omniprésentes que jamais, IMPERA est plus énergique que PREQUELLE qui proposait de nombreuses (trop ?) ballades (Il n'y en a qu'une seule ici). La production style 80's est également très réussie et sied parfaitement aux compositions de Tobias Forge, lequel a d'ailleurs fait de notables progrès sur le plan vocal. En revanche, il y a trois morceaux que je trouve en deçà du reste, à savoir "Hunter's Moon", l'étrange "Twenties" et la ballade "Darkness At The Heart Of My Love".

Note : 3,5/5 arrondi à 4.





SCORPIONS
LOVE AT FIRST STING


Le 23 Mars 2022 par THIERRY RAOULT


J'aime bien cet album, mais j'ai toujours eu un peu de mal entre les hits et le reste.
Je me suis amusé à changer l'ordre de lecture et je suis très satisfait. Voici :

1. "Bad Boys Running Wild" - 2. "I'm Leaving You" - 3. "Rock You Like A Hurricane" - 4. "Coming Home" - 5. "Crossfire" //
6. "Big City Nights" - 7. "As Soon As The Good Times Roll" - 8. "The Same Thrill" - 9. "Still Loving You".

Je mets une pause avec "Leaving You" entre les 2 super titres que sont "Bad Boys..." et "...Hurricane".
Je termine la face A (façon vinyle) par un titre calme avec "Crossfire".
Je place un titre dynamique ("Same Thrill") juste avant le super slow.
Je trouve cet ordre mieux équilibré. Ainsi, je peux mettre un 5/5.





GHOST
IMPERA


Le 23 Mars 2022 par PILGRIMWEN

Je fonds pour "Call Me Little Sunshine", "Griftwood" et "Hunter's Moon". Je considère platitude "Darkness At The Heart Of My Love". J'exècre "Twenties" dont le ton me paraît en décalage. "Kaisarion", "Spillways", "Watcher In The Sky" et "Respite On The Spitalfields" me plaisent, ni plus ni moins. Et les trois interludes, que dire, si ce n'est dispensable ! Un chouette album !

GHOST en a parcouru du chemin, depuis leur premier disque "Opus Eponymous" que j'ai découvert à sa sortie en 2010. "Impera", une sucrerie Hard Rock, AOR/Pop Rock à déguster sans modération !





SLASH
4


Le 23 Mars 2022 par RéPLICANT


@john pas duff. Un commentaire n’est pas une chronique, j’espère que tu m’accorderas au moins cela. Mais pour te faire plaisir, j’ai fait l’effort d’écouter cet album, à l’horrible pochette, en entier. Et quel déplaisir ! Les titres se suivent et le pilotage automatique qui mène ce groupe de pépés ne se risque à aucun dérapage. Cela me rappelle un peu l’impression que j’ai eu en écoutant de la musique créer par une IA, l’impression d’être pris pour une bêtise naturelle. Un titre à sauver ? "Spirit Love" pour le chanteur qui me rappelle ici un peu AIC, l’intro guitare pas dégeu…mais purée le solo est vraiment d’un ennui. Voilà pour ma chro….COMMENTAIRE.





NELSON
AFTER THE RAIN


Le 23 Mars 2022 par SWISSIDOL


Je n'ai rien contre les sucreries mais, là, c'est un poil too much. Certains titres ne dépareilleraient pas sur un CD de George MICHAEL. Restent une petite poignée de bons refrains ("Love & Affection", "After The Rain") et une jolie ballade ("Time Will Tell") mais je trouve que NELSON a fait mieux avec ses albums suivants .
2,8/5 (oui, je suis pointilleux).





GUNS N' ROSES
APPETITE FOR DESTRUCTION


Le 23 Mars 2022 par MR. DE LA DABBIèRE


Mais on a le droit de mettre trois étoiles à un album de Hard Rock mythique par ses tubes et son retentissement à l'époque mais inconsistant sur la longueur et "bien sans plus" dans son ensemble aujourd'hui, c'est autorisé, hop, je le fais ! Très bien le solo de "Paradise City" par ailleurs.





MÖTLEY CRÜE
Mötley Crüe


Le 22 Mars 2022 par SWISSIDOL


Une petite merveille, avec un chanteur fabuleux de feeling. "Power To The Music", "Uncle Jack", "Misunderstood", "Driftaway" - et j'en oublie - sont de petites bombes. A écouter aussi : le mini "Quaternary" que le groupe avait sorti avec Corabi et qui vaut des points.





MÖTLEY CRÜE
NEW TATTOO


Le 22 Mars 2022 par SWISSIDOL


Un bon 'petit' album du CRUE ; certes loin d'un "Shout At The Devil" mais, dans l'ensemble, je trouve la carrière du groupe assez homogène : à part peut-être le chez d'oeuvre sus-nommé, il n'y a pas de merveille qui écrase le reste ou de bouse qui fasse honte.





ZZ TOP
EL LOCO


Le 22 Mars 2022 par LEO


Totalement du même avis que ALEX F !
Si "El Loco" est certes moins bon que ce qui a précédé, il n'en est pas moins très agréable et de qualité, et il est surtout bien plus vivant et inspiré que "Eliminator" et tous les autres albums à venir avec leurs sonorités artificielles et leur prod surgonflée.
"Tube Snake Boogie" est comme son nom l'indique, un Boogie très conforme à ce que l'on peut attendre du trio Texan. Rien de nouveau sous le soleil mais ça fonctionne plutôt bien même si les trois ont fait beaucoup mieux par le passé.
Stylistiquement "I Wanna Drive You Home" aurait très bien pu trouver sa place sur "Tejas" ou "Degüello" de même que le funky "Ten Foot Pole" qui n'aurait pas dépareillé sur ce dernier.
"Leila" est une ballade très quelconque et même fadasse avec sa partie de pedal steel sirupeuse.
"Don't Tease Me" est un Rock mid-tempo un peu plan-plan mais ça reste très correct dans le genre.
L'autre ballade "It's So Hard" est plus chaloupée, presque soul et en ce sens elle aurait pu se trouver sur l'album "Degüello".
"Pearl Necklace" est un Pop-Rock assez léger mais qui balance bien. J'aime bien l'association des guitares en son clair et saturé sur ce titre, ça fonctionne bien.
"Groovy Little Hippie Pad" voit ZZ TOP lorgner du côté de Devo (une influence directement citée par Billy Gibbons). C'est la première incursion du trio avec des synthétiseurs. Une curiosité, qui ne va pas en rester une dans les années à venir puisque Gibbons truffera les albums du groupe avec des synthés et des boites à rythmes, au point de reléguer la basse et la batterie au second plan dès "Eliminator", "Afterburner" & Co.
"Heaven, Hell Or Houston" est un autre truc un peu incongru comme l'était par exemple "Manic Mechanic" sur "Degüello". Heureusement, Ces deux titres qui se font suite ne durent pas bien longtemps (2 minutes et des poussières).
L'album se termine comme il avait commencé, c'est à dire avec un bon vieux Rock sans prétention. "Party On The Patio" fait très bien le job pour refermer ce 7ème album de ZZ TOP.
Au final, "El Loco" n'a pas à rougir face à ses glorieux aînés malgré ses quelques défauts, et il s'en tire même presque mieux que le bancal "Fandango" ! tiraillé entre sa face live très perfectible et sa face en studio inachevée. Pour moi l'aventure ZZ TOP s'arrête là car je n'ai jamais pu me faire à leur Blues-Hard-FM-synthético-gadget entendue sur leurs albums à partir de 83.





ZZ TOP
TRES HOMBRES


Le 21 Mars 2022 par YANN 77


Je viens d'écrire ce commentaire sur le pendant rock de NIME, je me permet de le poser ici aussi :

Je viens de m'acheter, il y a 2/3 jours, le coffret "The Complete Studio Albums 1970-1990" de 2013, qui d'ailleurs mériterait une chronique pour bien mettre à jour les différents mixages des 5 premiers albums, et effectivement, les albums n'ont plus grand chose à voir (je conseil TRES vivement ce coffet qui m'à à peine coûté 30 euros), les morceaux sont transcendés (mention spéciale pour les deux premiers albums d'ailleurs...)
Je pourrais presque dire que j'ai totalement redécouvert cet album (et ces frères d'ailleurs), donc que ce soit le remix de 1987 ou la version originale, l'album reste juste une tuerie !!!





GUNS N' ROSES
APPETITE FOR DESTRUCTION


Le 21 Mars 2022 par NARCHOST


Je m'en veux mais, non, je n'arrive pas à mettre 5 étoiles. Oui c'est album est bon, et il est tellement culte que tout le monde l'a déjà surement écouté plusieurs fois. Mais en ce qui me concerne, j'avoue avoir été "déçu" par rapport aux avis dithyrambiques.

J'aime beaucoup "Welcome...", "Night Train" (peut être ma préférée), "Out Ta...", "I Think About You", "Sweet Child...", "You're Crazy" et évidemment "Rocket..." ! Mais franchement, je trouve que "It's So Easy", "Mr B..." ou encore "Anything..." font vachement remplissage.

Bon je note toujours un album dans sa globalité et en ressenti (sinon je n'aurais jamais mis 5 étoiles à "The Number Of the Beast" ou "Piece Of Mind"). J'hésite entre un énorme 3 et un petit 4. Oui même si j'aime beaucoup de nombreux morceaux et que je l'écoute toujours avec plaisir, ce n'est pas l'album qui ressort tout le temps comparé à un "Back In Black" pour ne citer que lui.

Je vais mettre un énorme 3 histoire de démystifier le mythe même si il en vaut 4 pour moi et 6 pour d'autres.



Par Nightfall In Metal Earth






MACABRE
DAHMER


Le 21 Mars 2022 par LOGANKOWALSKY


Merci d'avoir chroniqué cet album de MACABRE qui constitue pour moi la porte d'entrée dans leur univers. Et ainsi, d'avoir répondu à ma requête dans la "Boîte à demandes". Pour évoquer le cas Dahmer, il ne faut pas oublier la dimension nécrophile et donc l'aspect sexuel de ses meurtres. En effet, il s'agit là d'un serial-killer gay. Assez rare pour être noté. Ensuite, je saluerai la variété des compos de l'album. Le travail de Dennis the Menace, versatile et volubile, à la batterie ("Hitchhicker"). Les clins d'œil sont toujours bien vus ("Chocolate Factory", "MacDahmers") et le très fun "Do The Dahmer" me fait toujours danser comme un con tout seul dans mon bureau.
Peu de tueurs en séries auront été aussi loin dans l'abject et l'indescriptible. Peu encore auront eu à ce point la chance de leur côté (encore que bien aidé par des flics peu enclins à faire leur job...). Pour moi, l'accroche dès "Dog Guts" ne faiblit pas jusqu'au "The Brain" final. Un incroyable voyage dans l'horreur, mais que l'humour noir des psychopathes de MACABRE rend malgré tout extrêmement divertissant. Allez, vous reprendrez-bien une cuisse ?!





ICON
NIGHT OF THE CRIME


Le 21 Mars 2022 par LE MOUNGEPEDOUN


Sans doute ce disque fait partie de mon top 3 dans le Hard Rock tendance AOR avec le "Too Hot To Sleep" de SURVIVOR (à quand la chro' ici ?) et le "Don't Just Stand There" des confidentiels Canadiens de HAYWIRE...

En septembre 85 quand sortit ce LP chez EMI, j'en fis l'achat et quelle fût ma surprise et mon bonheur de découvrir cet opus rempli de maîtrise, de maturité musicale et de feeling... Des compos superbes, un chant tantôt agressif, tantôt séducteur, et puis quelle prod' monumentale de Eddie Kramer, une bombe pour l'époque ; 37 ans après, le plaisir est intact, les poils se dressent toujours avec la chair de poule sui va avec.

Un must du genre !





SCORPIONS
TAKEN BY FORCE


Le 21 Mars 2022 par CPEJ


Je reconnais volontiers que "Taken By Force" est un très bon album mais ma note reflète mes goûts musicaux. En effet, j'apprécie très peu ce Hard Rock très seventies avec parfois des rythmiques de guitares plus proche du Funk que du Hard, avec aussi un côté psychédélique à la mode à cette époque. Uli Jon Roth en est un peu le symbole et son départ sera bénéfique pour le groupe qui passera directement à un Hard Rock bien plus musclé, limite Heavy Metal sur l'album suivant. Le seul titre que j'ai gardé est "He's A Woman, She's A Man", titre qui annonce la suite de l'histoire.





SCORPIONS
ROCK BELIEVER


Le 21 Mars 2022 par MISS DS


Lorsque "Rock Believer" parut, je me refaisais la discographie du groupe depuis le début.
Le décalage est donc énorme entre les albums des 70'S et début 80'S d'autant plus que la technologie a évolué depuis, donnant ce côté très incisif dans le son des premiers albums qui me plaît tant.
C'est clairement la partie de la carrière des SCORPIONS que je préfère.
J'ai une véritable admiration pour certains albums de ces deux périodes : "In Trance", "Taken By Force", "Blackout" ou encore "Love At The First Sting" pour lesquels je mets facilement 5 étoiles.
Sur ces albums, même les mélodies sont ultras percutantes avec ce je ne sais quoi d'agressif qui fait toute la différence.

La conclusion de JEFF résume parfaitement bien à elle seule ce que je pense de "Rock Believer" :
"Un bon petit disque, qui ne ternira pas la légende à défaut de l'embellir significativement."
J'ai passé un bon moment à l'écouter et c'est là l'essentiel, néanmoins rien de comparable avec d'autres albums plus iconiques tellement le niveau général de ce qu'a pu produire le groupe jusqu'ici est dantesque.

Je retiendrai de cet album "Shining Of Your Soul" et "Seventh Sun" pour les ambiances sombres (enfin pour moi) et "Rock Believer" pour son refrain.






SLASH
4


Le 21 Mars 2022 par CAPTAIN IGLOO


Après plusieurs écoutes, je suis déçu. Je ne retiens que 5 titres et encore, ils n'ont rien rien d'exceptionnel par rapport à ce que le groupe a pu nous concocter auparavant. "Spirit Love" sort du lot néanmoins et "Call Off The Dogs" est efficace, sans plus. Le reste manque d'inspiration et casse la dynamique d'écoute.
La dernière chanson est pour moi, contrairement au chroniqueur, extrêmement poussive, avec ce riff d'intro qui plombe les refrains et le rythme de ce morceau....
Léger faux pas !








Commentaires :  1 ...<<...<... 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 ...>...>>... 2535






1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod