Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 ...>...>>... 2189
Comment poster un commentaire ?


REDEMPTION
THE FULLNESS OF TIME


Le 08 Juin 2018 par MR TINKERTRAIN


Oui c'est vrai on a tendance à l'oublier mais cet album est un chef d’œuvre de Metal Prog. Le groupe, excellent au demeurant, n'arrivera plus à réitérer un tel exploit artistique.





GHOST
POPESTAR


Le 07 Juin 2018 par ZAM


Très bonne chronique qui représente très bien mon point de vue sur ce "Popestar". Sauf que je mettrais bien une étoile en plus tant "Square Hammer", "Missionary Man" et "Nocturnal Me" me mettent en transe chaque fois que les écoute. De plus les deux autres reprises sont certes moins cool mais pas si anecdotiques que ça. Franchement, bravo pour cet E.P.





PINK FLOYD
THE WALL


Le 07 Juin 2018 par MR TINKERTRAIN


Le plus grand concept album Rock de tous les temps. Et qui contient un des plus beaux solos du monde qui me fait grave triper ("Confortably Numb") et des morceaux d'anthologie ("Run Like Hell" pour ne citer que lui). Alors même si certains passages sont de la branlette intellectuelle imposée par Waters, ce disque reste un chef d'oeuvre.





NIGHTWISH
END OF AN ERA


Le 07 Juin 2018 par WHERE'S MATT BARLOW?


Je ne connais pas EPICA en concert mais quand on écoute celui-ci, ou encore mieux quand on le voit... C'est incroyable. Le meilleur concert de Metal Sympho de tous les temps. Pour reprendre Tolkien : "Ce Live unique les gouvernera tous".





PAIN OF SALVATION
ONE HOUR BY THE CONCRETE LAKE


Le 07 Juin 2018 par KON'HAR LE MIRIFIQUE


Peut être le meilleur album du groupe et certainement celui qui, pour moi, me fait vivre le plus de choses musicalement. Et quand on lit les paroles c'est encore plus incroyable. C'est un album qui ne laisse pas indifférent et extrêmement mélodique.





PINK FLOYD
THE WALL


Le 07 Juin 2018 par EROS


Jamais vraiment aimé à cet album, j'ai du mal à comprendre qu'on parle de Prog là dessus. Le moins intéressant de la période Waters.





OVERKILL
LIVE IN OVERHAUSEN


Le 06 Juin 2018 par GASOLINE DREAMS


Oui du bon et du très bon comme le dit T-Ray. Pas de remplissage comme sur les derniers opus studio. Des titres comme "Feel The Fire" ou "Overkill" sont sublimés sur ce Live. Le mixage est bon même si la guitare à Derek est légèrement en retrait. Le batteur de secours s'en sort bien. Blitz et D.D égaux à eux-mêmes. Dave Linsk shredde à tout va.
Et dire que j'écoute ce groupe depuis 1987. Blitz et D.D. sont vraiment increvables.
Espérons la même chose pour les trente ans de "Taking Over" et les 32 ans de "The Years Of Decay".
5/5 car je suis un skulllkrusher depuis trente ans.





WHITESNAKE
1987


Le 06 Juin 2018 par GAHELL


J'ai usé les sillons de ce "1987". Sa pochette aussi au reste.
Je n'avais pas quinze ans, pas un cheveu blanc et je tenais - aurais tenu jusqu'aux plus grands supplices - les "Still Of The Night" et autres "Bad Boys" pour l'apogée du genre, indépassable simplement.
Alors que... Ce disque me plaît moins que les précédents opus du Serpent? dont l'ADN est Blues. sa morsure comme son chanteur (l'un des plus grands de la terre) Bluessnake en fait. C'est pas terrible.
Certes, ici ça joue bien (Dunbar aux fûts !!!), tout le monde est beau, de sexy Vandenberg à sa majesté David. Mais ça sent son MTV, son paquet de dollars et ses callipyges souples aux belles écailles sur Cadillac érotisée.
La suite sera beurk. Pire que ça même.
Allez, il est tout de même très bon ce Serpent. Et puis j'avais quinze ans !!!






A PERFECT CIRCLE
MER DE NOMS


Le 06 Juin 2018 par KON'HAR LE MIRIFIQUE


Ce disque possède du très bon mais malheureusement du très chiant aussi. Par contre il serait insensé de ne pas essayer de l'écouter tant la voix de Maynard est géniale et des titres sont peu communs de génie ! Et je n'en cite aucun volontairement.





KISS
LICK IT UP


Le 06 Juin 2018 par FEELGOOD


"Nous sortons un album démaquillé, "Lick It Up". Il se vend cinq fois plus que son prédécesseur (maquillé)". Paul Stanley, Rock & Folk, numéro 491, juillet 2008. 
1983... Stupeur et consternation dans le monde du Hard Rock : KISS, le célèbre groupe new-yorkais, renonce brusquement à ses légendaires maquillages.
Moins lourd et caverneux que "Creatures...", la batterie d'Eric Carr étant cette fois moins mise en avant, "Lick It Up" met en vedette le jeu éruptif de Vinnie Vincent. Omniprésent, son jeu moderne et agressif se révèle être un atout de taille. Vincent ayant co-écrit la plupart des morceaux, il apparaît ici comme l'un des ingrédients majeurs du renouveau « KISSien », sorte de pont érigé entre Simmons et Stanley, et ses parties de guitare flamboyantes et inspirées font de lui la véritable vedette du disque.
"Lick It Up" relança véritablement la carrière de KISS. Il fut rapidement certifié disque de platine, ce qui ne s'était pas produit depuis "Dynasty" et le groupe parvint enfin à toucher une nouvelle génération de fans qui ne connaissaient pas forcément ses albums des années 70. 
Dans l'ensemble, la presse spécialisée accueillit favorablement l'album.   
"Lick It Up" s'impose comme le monument Hard de la rentrée", écrivait Hervé Picart dans le numéro 183 de la revue Best (octobre 1983), en vantant le "niveau exceptionnel de vigueur et de rage de cet album", "ce terrifiant "Lick It Up" qui semble se contenter de faire rimer pendant quarante minutes ravage avec carnage". Bref, concluait-il, "KISS a trouvé le son-qui-transperce" et cet album "possède tout pour être le brûlot de l'automne." Il était donc normal et amplement mérité que ce "Lick It Up" se distinguât du tout-venant en récoltant la place fort enviée de "disque du mois"...
Seule note dissonante dans ce concert de louanges : le vénérable Rock & Folk émettait un son de cloche radicalement différent par l'intermédiaire de son chroniqueur Jean-Sylvain Cabot et "Lick It Up" se trouvait relégué dans l’infamante rubrique "et quelques albums de plus"... "Un son aussi mou qu'un pneu crevé pour un Hard uniforme qui n'arrache qu'un bâillement". Il est vrai que dans ce numéro 203 de R & F (décembre 83), on préférait privilégier entre autres éminentes nouveautés le "Colour By Numbers" de CULTURE CLUB et le dernier Paul MC CARTNEY intitulé "Pipes Of Peace"...
Quoi qu'il en soit, avec un tel line-up, KISS semblait bien parti pour une nouvelle décennie de succès, tant artistique que commercial. Mais des divergences ayant opposé Vinnie Vincent au reste du groupe, celui-ci fut viré avec pertes et fracas.





TRUST
DANS LE MêME SANG


Le 06 Juin 2018 par CULTOSAURUS


On n'y croyait plus, moi le premier mais cet album est bon. Pas excellent, pas révolutionnaire, pas original, mais bon. Compos sympas avec un certain retour aux classiques du groupe, textes bien écrits (évidemment politiques mais sinon c'est pas du Trust...), bien produit avec le son qui va bien...
Plutôt une bonne surprise, donc.
Titre à retenir : celui qui donne son nom à l'album, j'adore !





MANOWAR
THE ABSOLUTE POWER


Le 05 Juin 2018 par BALAAM


MANOWAR joue ses morceaux avec une énergie incroyable. La setlist ne comporte aucun moment faible. Une vraie fête à la gloire du Metal. La présence des anciens membres rajoute encore cette impression de célébration. C'est puissant mais l'émotion n'est pas oubliée. "Herz Aus Stahl" avec ses chœurs donne la chair de poule. Le morceau de Wagner joué par l'orchestre ne me semble pas hors de propos et apporte une touche d'originalité.

Les musiciens crèvent l'écran par leur charisme. Si Eric est souriant, Joey joue de la basse avec le sérieux d'un chevalier au combat. Un combat mené pour nous, les fans. Le fait que le public soit montré régulièrement, que ce soit en plan large ou en gros plan, apporte vraiment un dynamisme supplémentaire à la réalisation. L'enthousiasme de ceux qui ont eu la chance d'être présent ce soir-là est communicatif. "Battle Hymn" avec tous les musiciens conclut le set de la façon la plus spectaculaire.

Le 2ème DVD avec notament le documentaire sur la Fan Convention est aussi intéressant (mais malheureusement pas sous-titré). Les fans peuvent côtoyer leurs idoles qui répondent à leurs questions dans la bonne humeur. Ross et David nous font une démonstration de leur talent lors de leurs clinics (on ne voit qu'un court extrait de ceux de Karl et Scott, ce dernier n'ayant d'ailleurs pas sa batterie). C'est aussi l'occasion de faire connaissance avec l'entourage du groupe. Le spectacle guerrier ne m'a pas passionné mais plaira aux amateurs de scènes de combat. Vu l'état dans lequel se retrouvent les boucliers, ils ne font pas semblant de frapper. Et dans cet univers viril, l'élection de Miss MANOWAR nous présente des filles à la forte personnalité. C'est pas à Miss France qu'une candidate menacerait de tuer le jury.


Au final, voici un beau témoignage d'un groupe hors normes. Indispensable si vous êtes fan et si vous ne l'êtes pas, il y a de grandes chances que vous le deveniez.





DEPRESSIVE AGE
SYMBOLS FOR THE BLUE TIMES


Le 05 Juin 2018 par PILGRIMWEN

Ambiance mélancolique, torturée... Punaise, ce disque "Symbols For The Blue Times" n'est pas à remettre entre n'importe quelles mains !

Un album varié et atypique, ça c'est certain ! J'ai mis un temps fou entre le moment où j'ai souhaité acquérir un opus de DEPRESSIVE AGE et celui où je l'ai acquis !

Une certaine ouverture d'esprit me semble nécessaire pour plonger dans le monde noir de DEPRESSIVE AGE...

Que les plus courageuses, courageux s'avancent. Les autres, s'abstenir !





AYREON
The Dream Sequencer [Universal Migrator Part I]


Le 05 Juin 2018 par MR TINKERTRAIN


Je cite l'auteur : "l'écoute de "The Dream Sequencer" se révèle indispensable. Et pour cause : c'est un chef d'œuvre, tout simplement." Entièrement d'accord, dès la première chanson, on est happé par l'ambiance et la voix de Johan Edlund apporte un plus essentiel dans cette introduction. Ici nul bourrinage superflu, des compos soignées, un peu heavy ici et là, mais surtout proches du concept et donc assez finement ciselées. Il y a du gros son certes mais on navigue dans une mer de bienfaits progressifs.





AYREON
Flight Of The Migrator [Universal Migrator Part II]


Le 05 Juin 2018 par KON'HAR LE MIRIFIQUE


Entièrement d'accord avec Sam, cet opus est très bon et les interventions citées sont excellentes avec celle de Fabio Lione le chanteur de RHAPSODY ! Et j'ajouterais que cet opus est un des plus variés et des plus Heavy d'AYREON, ce qui n'est pas pour me déplaire... Aucune longueur pour ma part et donc 5/5.





AYREON
Flight Of The Migrator [Universal Migrator Part II]


Le 05 Juin 2018 par SAM


Bon, un peu à part dans la discographie de AYREON, où habituellement les double-albums sont des concepts homogènes, ici c'est une série de titres qui ne sont 9as nécessairement liés musicalement... Mais le principal mérite de ce 'part II' est d'accueillir des voix qui donnent leur personnalité à chaque morceau, pas d'interpréter un personage... Et en particulier, Russell Allen de SYMPHONY X dans "Dawn Of A Million Souls", qui est comme toujours impeccable, avec en bonus probablement le meilleur solo de guitare de Michael Romeo époque "Divine Wings Of Tragedy" (écoutez à partir de 4:20, du grand SYMPHONY X dans l'esprit !) et puis "Into The Black Hole" avec la voix puissante de Bruce Dickinson sur un bon gros riff bien heavy ! À côté de ces deux perles, le reste est inégal mais jamais mauvais je trouve.





TRUST
DANS LE MêME SANG


Le 04 Juin 2018 par JLB


Cet album est le meilleur de TRUST depuis le "IV" avec Bernie qui chante avec ses tripes mais aussi qui maîtrise sa voix mieux que jamais. Le son live et sans fioritures est d'une puissance qui n'est jamais prise à défaut. Des morceaux comme "Ni Dieu, Ni Maître", "Démocrassie" déjà joués sur scène vont devenir des classiques ainsi que "Fils De Pute", "Tête De Liste" et "L'Exterminateur".
Je trouve que l'apport des chœurs apporte un grand plus à certains morceaux et même si c'est pas du Heavy, TRUST a toujours pris des risques avec du piano, du saxo et même les samples avec le DJ qui ont tant fait jaser ! Laissez tomber les à priori et écoutez cet album qui est bon de bout en bout ! Une excellente surprise !!





MEGADETH
THE WORLD NEEDS A HERO


Le 04 Juin 2018 par BRUTALDELUX


Eh bien voilà, on y arrive, la disco du groupe commence à bien se lisser ! Maxi deux étoiles pas plus ! Malheureusement ce n'est pas avec cet album que je pourrai défendre le groupe...

Pourtant je l'ai aimé à sa sortie et aussi beaucoup écouté, mais aujourd'hui il fait pâle figure face aux "Endgame" et "Dystopia", même le suivant "System Has Failed" était déjà meilleur et dirais même qu'il vaut le "Risk" de 2004 remastérisé. Ce n'est pas non plus une bouse, mais il est juste moyen, il s'écoute grâce aux perles de l'album ("Dread And The Fugitive Mind", "Return To Hangar") auxquels je rajouterai "Recipe For Hate... Warhorse" avec sa monté en régime et sa construction en plusieurs parties.

Et le reste ? On a du bon avec les pistes 4 et 6, oui j'aime "Promises" je la trouve bien faite, bonne mélodie et Dave chante juste, pas comme le refrain de l'horrible "Burning Bridges", il y a aussi "When" qui malgré sa longueur me plaît toujours, par contre des bouses comme "Silent Scorn" qui ne sert à rien c'est pas possible, "Losing My Senses" est un reste de l'album précédent que j'apprécie une fois sur deux... Et personnellement j'ai toujours détesté "Disconnect" mou du genou, inutile, les pistes 2 et 3 sont pas terribles ça sent le travail bâclé, il y de bonnes choses mais c'est maigre.

Bilan : 2,5/5 à l'arrache pour la prod' qui est bonne et les deux excellents titres, à l"époque ça faisait illusion mais plus maintenant, dommage que la collaboration avec Pitrelli et Degrasso n'ait pas continué, il y avait moyen de faire du bon ouvrage par la suite.





LOUDNESS
THUNDER IN THE EAST


Le 04 Juin 2018 par DARK METAL


Avec cet album puis aussi le sublime "Lightning Strikes" on tient deux très bons albums de ce groupe !
j'ai eu la chance de les voir au zénith de Paris en 1986, génial !
le meilleur du Metal nippon ! Même si aujourd'hui la mode est de nous vendre du X-JAPAN !!!

je trouve LOUDNESS bien meilleur.





TRUST
DANS LE MêME SANG


Le 04 Juin 2018 par DAVID

Je n'ai pas écouté l'album. Mais je partage complètement le ressenti de Dark Schneider sur les éternels va-et-viens des reformations de TRUST. Et là, le discours promotionnel pour cette dernière reformation sent clairement le foutage de gueule !
Autant la reformation de TRUST en 2006 avait une certaine légitimité, avec les retours de Vivi et Farid Medjane, autant là je vois pas trop l'intérêt...







Commentaires :  1 ...<<...<... 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 ...>...>>... 2189






1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod