Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 ...>...>>... 2536
Comment poster un commentaire ?


SCORPIONS
ROCK BELIEVER


Le 15 Mars 2022 par LOVISOL


En achetant cet album, je me disais que ça en ferait un de plus à ajouter à la série de SCORPIONS, avec peut-être le plaisir d’apprécier l'un ou l'autre nouveau titre.

Et… j’ai été agréablement surpris par la qualité de ce "Rock Believer", entraînant à souhait, bourré d’énergie et rempli de clins d’œil à la deuxième grande époque du groupe, ce qui n’est pas pour me déplaire. Aucun titre ne se démarque vraiment (ce qui n’est pas plus mal, aucun titre n’écrase l’album), mais l’ensemble est cohérent et dégage une agréable sérénité. La ballade de rigueur assure le job. Un sans-faute.

En regardant dans le rétroviseur, depuis "Face The Heat" de 1993 (!), il n’y a peut-être que "Unbreakable" de 2004 qui soutient la comparaison.

Si c’est le dernier album de SCORPIONS, le groupe aura la satisfaction d’être sorti par la grande porte.

Le seul point négatif n’a rien à voir avec la musique : je déteste ces fichus boîtiers en carton qui sont fragiles et desquels il est toujours pénible d’extraire les CD.

Remarque par rapport à la très belle chronique : "Shining Of Your Soul" renvoie à "Is There Anybody There", pas à "Always Somewhere".





SCORPIONS
ROCK BELIEVER


Le 15 Mars 2022 par SWISSIDOL


Je ne comptais pas acheter ce CD mais, ayant lu des critiques faisant état du meilleur SCORPIONS depuis 30 ans, j'ai craqué. Il est bon, effectivement, même si le groupe lorgne un peu trop ouvertement sur son glorieux passé : clins d’œil dans les paroles, riffs similaires (dès l'intro de "Gas In The Tank", on jurerait entendre "Can't Live Without You").
Mais ne boudons pas notre plaisir : ce CD est une réussite... à part pour la ballade finale qui n'arrive pas à la cheville des "Always Somewhere", "Still Lovin' You" ou autre "Lady Starlight"





SCORPIONS
ROCK BELIEVER


Le 15 Mars 2022 par CLEM


Tout est dit dans la chronique. Une belle surprise. SCORPIONS, j'aime la période qui entoure "Blackout". Fan de cette période, jetez vous sur cet album vous ne serez pas déçus. Ce qui m'a le plus frappé : on entend vraiment un groupe qui se fait plaisir, joyeux, énergique. Comme s'ils se retrouvaient 30 ans en arrière avec un plaisir fou.
1972 "Lonesome Crow"
2022 "Rock Believer", superbe album

C'est fou.
Comme les grands champions qui sortent par la grande porte, je m'arrêterais ici après une tournée d'adieu.
4/5 parce qu'on ne retrouvera plus les grands albums, mais quelle claque !





SAXON
DENIM AND LEATHER


Le 14 Mars 2022 par CPEJ


Un petit commentaire pour rehausser ma note, ces deux étoiles étaient sévères. Avec l'un des meilleurs morceaux de Heavy Metal de l'histoire, "Princess Of The Night" et son riff fabuleux, deux bons titres "And The Bands Played" et "Denim And Leather" et puis le reste bien moins inspiré, pas évident de noter globalement. Certes, dans le contexte de l'époque avec des merveilles qui sortaient chaque mois, on pouvait faire le difficile mais quatre décennies plus tard, le constat est rapide, je serai vraiment heureux si seulement un album de ce niveau sortait de temps en temps.





VADER
LITANY


Le 14 Mars 2022 par I AM THE GROWL


Mon voisin du dessus me pompait les nerfs en passant Johnny à fond, il ne se doutait pas que ma contre-attaque avec ce "Litany" de VADER l'empêcherait de profiter de sa musique de décérébré. J'y suis allé à fond, c'était le choix le plus judicieux pour qu'il capitule promptement. La production de la grosse caisse, presque techno, ne lui a laissé aucune chance. La vitesse d'exécution des riffs, les blasts et les solos SLAYEResques bien aigus ont fini de l'achever. Au bout de dix minutes, j'avais enfin la paix. J'ai quand même fini cet excellent VADER, le meilleur, concis, puissant, irréprochable techniquement, avec un enchaînement de tubes imparables (purée, ce remake de "The Final Massacre" !). Puis j'ai appelé une ambulance, on ne sait jamais.





IMMOLATION
ACTS OF GOD


Le 14 Mars 2022 par LEMOUSTRE


D'accord avec le commentaire de Neptune, auquel il n'y a rien à ajouter, avec des mots choisis bien raccord avec la classe de ce groupe, et d ce disque.





METALLICA
...AND JUSTICE FOR ALL


Le 13 Mars 2022 par COOLMEN


Un album "sans basse" mais un album majeur tout de même de la scène Metal. Après le décès de Cliff Burton, les musiciens de METALLICA reviennent au charbon pour nous sortir un album bourré d'inspiration et au son tranchant avec les productions précédentes. La batterie part dans tous les sens et se fait plus aérienne, les guitares sont hyper acérées et carrées. Ce qui est le plus frappant dans cet album est le degré de professionnalisme des quatre cavaliers qui gravent dans le marbre des mélodies mémorables tout au long de l’œuvre. Bref, un condensé de Thrash Metal de haute volée qui fait pont entre les trois œuvres survoltées précédentes et le bulldozer "Black Album".





MOTÖRHEAD
NO SLEEP 'TIL HAMMERSMITH


Le 12 Mars 2022 par NARCHOST


Pas facile pour moi de noter ce Live...

N'étant pas un die hard fan du groupe même si j'ai dû les voir une dizaine de fois en concert (allez comprendre !), je l'ai acheté pour son côté "légendaire" et également pour pouvoir avoir une sorte de best of d'un groupe au meilleur de sa forme. Du coup je connaissais la setlist par cœur et oui, ça claque, oui ça joue vite et bien avec une énergie folle !

Je ne possède que la version "simple" et elle passe à toute vitesse ! Encore une fois, n'ayant pas envie de m'acheter les 72 albums du groupe, ce Live me convient parfaitement !

Cependant pas de 5 étoiles pour moi car : n'est pas "Live After Death" qui veut !





ANATHEMA
ALTERNATIVE 4


Le 11 Mars 2022 par BAKER


4... voire 4 et demie

Waters est omniprésent (Gilmour beaucoup moins, et d'ailleurs carrément moins que sur Eternity). La mue en rock atmosphérique est presque complète et magnifique. Si la prod avait été celle de Judgement... voire (mais là on rêve) celle de "On est là pask'on est là"...

Et Fragile Dreams, mais putain ce riff d'intro quoi, la moitié des groupes anglais des années 70 se seraient scarifiés pour le pondre.

Anathema est pour moi le plus gros gâchis de ces 30 dernières années. Une carrière fantastique et variée, des albums de légende, une résurrection qui aurait pu, aurait du, en faire les nouveaux Radiohead.

Et puis plus rien.

Histoire que la tristesse qui flotte sur leurs chansons se fasse ressentir genre kriss maltais dans le dos....





IMMOLATION
ACTS OF GOD


Le 11 Mars 2022 par PHILIPPE


Album incroyable avec un son enfin digne de ce nom !! Que des tubes et les quinze titres passent trop vite... Le maître du Death sort l'album de l'année, puissant, concis, varié et incroyablement jouissif !! Le meilleur album d'Immolation depuis "Close To A World Below"... Jetez-vous dessus et achetez le cd ou le vinyle en physique !!! Un gros 5/5 pour moi et en bonne place déjà pour l'album de l'année.





Mark LANEGAN
THE WINDING SHEET


Le 11 Mars 2022 par MAN BLZ


Un super premier album. Un tournant dans sa carrière qui va marquer la suite de sa discographie (solo + en groupe), surtout au niveau de sa voix qui désormais est plus posée et davantage "la sienne". Il l'a dit dans une interview, "à partir du jour où j'ai chanté comme je voulais sur mon premier album solo, je n'ai plus jamais adapté ma voix aux autres".





METALLICA
THROUGH THE NEVER SOUNDTRACK


Le 10 Mars 2022 par NARCHOST


Un bon petit best of live du groupe que j'écoute avec toujours autant de plaisir ! Mention spéciale à la setlist que je trouve équilibrée et surtout, quelle joie d'entendre "Orion" !

Alors oui, évidemment, ce genre de Live peut être dispensable mais quand j'ai envie de me faire un petit best of du groupe dans la voiture par exemple, c'est celui-ci que je ressors en premier.

Dispensable donc mais usé et il ne prend jamais la poussière... Tout est dit !





DIMMU BORGIR
FORCES OF THE NORTHERN NIGHT


Le 10 Mars 2022 par NARCHOST


Acheté direct pour avoir un témoignage vidéo du concert de Wacken (j'y étais et j'ai pris une claque monumentale !). Deuxième fois que je voyais le groupe en live mais ce concert fût dans le top 3 du Wacken 2012 !

Une setlist correcte qui peut aider certains à découvrir le groupe avec ce concert. Après, comme tout achat "souvenir", pas facile de rester impartial tellement je fût émerveillé par ce concert ! Point "négatif", ICS manque mais bon... ce sont les aléas des line up.





IMMORTAL
PURE HOLOCAUST


Le 10 Mars 2022 par NARCHOST


Pas le plus accessible de nos pandas préférés mais assurément un petite pépite de l'âge d'or du Black Norvégien ! Rapide, incisif, épileptique et brutal : tel est cet album ! Ceux qui sont tombés amoureux du groupe en les découvrant avec des "At The Heart..." ou "Sons..." avec leur côté Heavy seront un peu dépaysés ici.

Oui IMMORTAL c'état ça avant et franchement on ne boude pas notre plaisir ! Album à écouter impérativement pour maîtriser l'histoire du groupe et son évolution. Même si, je dois l'avouer, j'ai du mal à l'écouter deux fois d'affilée et que, malgré tout, je préfère quand même le IMMORTAL "Heavy" des années 99-2002.





Steven WILSON
THE FUTURE BITES


Le 10 Mars 2022 par MR TINKERTRAIN


Ce que je condamne de cet opus (pas mauvais selon moi) ce n'est pas le contenu, assez varié pour capter l'auditeur, mais plutôt le coté ultra commercial/ marketing du machin! Cet album est ultra court, trop court, et si on veut un album à la durée correcte et bien il faut acheter l'EP le complétant... Et quand on a écouté cet album, on a pas forcément envie d'acheter l'EP. Pour moi c'est dû au (putain de) COVID et au manque à gagner immense qu'il a provoqué chez les artistes; autre débat. J'espère par tous les seins que le prochain PORCUPINE TREE ne sera pas dans cette optique...





VEKTOR
BLACK FUTURE


Le 10 Mars 2022 par JOS IS THE VEKTOR


"Black Future" est un très bon album ! C'est bien foutu, ça envoie du bois, c'est technique...

On sent que les gars ont bien aimé VOIVOD, du logo au Thrash spacio-temporel. Un VOIVOD dopé aux amphétamines, plus couillu, plus rapide également.

On sent que les gars ont bien aimé EMPEROR aussi, le EMPEROR période "Prometheus", j'en veux le début du morceau "Oblivion" qui fait fortement penser à "Empty".

Et cette voix empruntée à la hurleuse de DARKENED NOCTURNAL SLAUGHTERCUT.

Du Thrash/Prog futuriste teinté de Black et de touches Death Mélodique.

Mais bon voila, il faut pouvoir arriver à la fin de la galette, le palpitant monte à 400, les oreilles saignent et cette voix me casse les ... ces sursauts de cris aigus sont insupportables...






RAGE
STRINGS TO A WEB


Le 10 Mars 2022 par BAKER


Quand on me demande ma chanson préférée, ça oscille souvent. "Stranger In Your Soul" de TRANSATLANTIC ? "A Dream Of Death" de TANGERINE DREAM ?... Et finalement je reviens toujours sur "Empty Hollow", 15 minutes qui représentent la Musique à son apogée, sous toutes ses formes. Ce n'est pas un chef d'oeuvre pour moi, c'est encore un petit échelon au dessus.





IMMOLATION
ACTS OF GOD


Le 10 Mars 2022 par NEPTUNE


Les morceaux n'impriment pas aussi facilement que ceux d'un "Majesty & Decay" (qui est de mon point de vue le meilleur IMMO avec mon chouchou "Dawn Of Possession" et le doublé "Failures For Gods"/"CTAWB"), mais l'ambiance est bien là ainsi que toute la tambouille fangeuse propre à ces lascars.
Le côté mélodique est peut-être plus en retrait au profit d'une noirceur bien palpable. C'est limite flippant ! À ce titre, on renoue selon moi avec l'esprit vicieux d'un "Failures..." la prod en plus (ou en moins c'est selon...). Perso la crasse me manque niveau prod !
Certains morceaux sont carrément jouissifs. Tuerie intégrale que cet "Immortal Strain" : intro acoustique parfaite, riffing impérial, trémolos dominateurs, groove éjaculatoire, ambiance d'une sombritude capable d'éteindre le flash d'une supernova... Bref le panard total. Une des meilleures pistes avec les ogives "Incineration Procession" et "Apostle". Et au final, le reste est tout aussi bandant au fil des écoutes.

Encore une fois, le boulot au niveau des grattes est remarquable et démontre que Vigna reste un ferrailleur unique en son genre (sur disque comme sur scène d'ailleurs), doué d’un sens du riff aussi jouissif que singulier, jouant constamment sur la corde raide entre dissonances, phrasés épileptiques, angularités faussement mélodiques et leads malsains hallucinés.
Les invectives abyssales du père Dolan sont quant à elles toujours aussi bandantes. Son timbre sentencieux, profond, presque tellurique et en même temps hyper posé et compréhensible fait dresser les poils et le reste. Une voix unique et un atout majeur dans la mixture.

Shalaty est toujours aussi inventif, technique et impressionnant de maîtrise sans non plus se la péter à coups d'esbroufe démonstrative, titillant ses toms et ses cymbales comme jamais et insufflant un groove terrible qui au fil des ans, est parvenu à égaler celui d'Hernandez.

Non franchement j'ai un immense respect pour ces gars-là, pour la passion qu'ils mettent à l'ouvrage et pour leur intégrité malgré plus de trente piges d'activité. Tout le monde ne peut pas en dire autant sur ce point !
Même si je suis toujours nostalgique d'une époque révolue et fan inconditionnel des disques cités plus hauts ; même si le côté poisseux, rampant et maléfique s'est peu à peu dilué au profit d'une approche plus lisible, plus dynamique et actuelle, je reste un gros client de ce groupe d'exception qui a globalement toujours balancé un DM de qualité supérieure. Continuez comme ça trente ans de plus les mecs moi ça me va !

Tiens, un bon 4,5/5 pour la peine !





TRUST
RE.CI.DIV - SESSION 3


Le 09 Mars 2022 par ETHANOS


Je suis d'accord pour dire que la réécriture, de certains textes, comme de pas mal de morceaux, surprend énormément au départ. D'ailleurs, Bernie annonce tout de suite la couleur au micro, et en joue d'ailleurs un peu. Mais je trouve quand même la critique pour le moins sévère. Dire que le groupe n'est plus capable de faire telle ou telle chose sur un format de trois à quatre minutes, le temps d'une chanson, que tu peux pourtant reprendre plusieurs fois, t'es pas obligé de faire du 'one take', me semble assez osé. On n'en sait rien, on peut éventuellement le penser, mais on n'en sait rien. Je vois par où serait la difficulté pour les zicos, et Bernie me semblant forcer un peu sur trois minutes, en gardant la patate. Donc, non, l'argument (un peu facile) ne me semble pas pertinent. Clairement, ils ont voulu réécrire, réinterpréter, et non pas seulement rejouer les morceaux de l'album original, à leur sauce. À leur crédit, on pourra quand même dire que la démarche est bien plus intéressante, que de faire un énième 'remaster', comme des milliers de groupes l'ont déjà fait. Autre point, on sent bien que le groupe, c'est flagrant sur le chant, essaye de proposer autre chose que la rage au ventre, et le côté rentre-dedans, ils essaient d'amener un supplément de musicalité. Après, ça plaît, ou ça ne plaît pas... Personnellement, il y a, je trouve de vraies réussites sur ce session 3, et d'autres trucs que je trouve beaucoup moins convaincants, voire franchement ratés. Mais peu importe, je préfère cette démarche-là, qui reste une démarche artistique. Et puis, même si, une œuvre n'appartient plus tout à fait à l'artiste qui l'a créée une fois qu'elle a été livrée au public, certains ont donc totalement le droit de dire que ça ne ressemble plus à TRUST, et que c'est de la daube, le groupe a aussi totalement le droit de se réapproprier son œuvre initiale, et de la modifier à son goût. Je mets deux étoiles, arrondi à 2,5, un peu comme un neuf sur 20, arrondi à 10, parce que le travail a été fait avec sérieux et application.





LOUD
PSYCHE 21


Le 09 Mars 2022 par LOVISOL


Rangé entre "Time’s Up" de LIVING COLOUR et "Thunder In The East" de LOUDNESS, "Psyche 21" de LOUD n’avait pas eu le bonheur de quitter son étagère depuis bien longtemps. Quand je cherchais un album à me mettre sous la dent et entre les oreilles, je parcourais les rangs et je voyais bien cette tranche couleur vieux jaune et ce nom, LOUD, mais je ne m’y attardais pas. Pourtant, j’en gardais un souvenir agréable, flou, certes, mais positif. Impossible de trouver une explication cohérente à ce traitement peu samaritain envers "Psyche 21", traitement réservé certainement à d’autres albums, sans préméditation aucune et sans en avoir conscience par-dessus le marché. Certains albums ont plus de charisme et plus d’écoute-appeal que d’autres.

"Psyche 21" attendait donc son heure, avec patience et abnégation. Jusqu’à la lecture de la chronique de Stephen Page et de son enthousiasme communicatif.

J’ai souri en me rappelant que je gardais moi aussi une excellente impression de cet album mais que j’étais incapable de me souvenir d’un morceau précis.

Et pourquoi ne pas l’écouter pour me rafraîchir la mémoire ? me suis-je dit, courageux.
Parce qu’il faut une certaine dose de courage pour exhumer ainsi un vieil album oublié qui continue à envoyer des bonnes vibrations d’un passé lointain. Le risque d’être déçu par la redécouverte et par le sale coup de vieux pris par cette musique jadis aimée est non négligeable dans des cas similaires de fouilles spéléologiques sans filet. Le risque de détruire un plaisir qu’on pensait acquis et éternel est tout aussi réel.

Je n’ai pas été déçu par "Psyche 21" de LOUD. Au contraire. La magie opère toujours et j’en ai été soulagé et ravi.

Il y a effectivement du QUEEN dans cet album, mais j’y retrouve aussi des influences de la triplette FAITH NO MORE, JANE'S ADDICTION, KING'S X et de la saine énergie du Hard Rock qui fait taper du pied. D’autres influences parsèment l’album et elles me semblent toutes bien digérées et intégrées dans l’univers propre de ce groupe éphémère. Le chanteur dispose de jolies nuances dans sa palette. L’alchimie fonctionne. J’ai repris du bon temps avec ce "Psyche 21". Je ne l’ai pas réécouté qu’une fois et je pense y revenir plus souvent à l’avenir. Merci Stephen Page. Merci LOUD.







Commentaires :  1 ...<<...<... 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 ...>...>>... 2536






1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod