Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (61)
Questions / Réponses (7 / 35)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


1980 9 Iron Maiden
1981 6 Killers
1982 8 The Number Of The Beast
1983 7 Piece Of Mind
1984 9 Powerslave
1986 7 Somewhere In Time
1988 6 Seventh Son Of A Seventh So...
1990 9 No Prayer For The Dying
1992 6 Fear Of The Dark
1995 6 The X-Factor
1998 7 Virtual XI
2000 9 Brave New World
2003 7 Dance Of Death
2006 8 A Matter Of Life And Death
2010 6 The Final Frontier
2015 6 The Book Of Souls
1990 The First Ten Years #1
The First Ten Years #2
The First Ten Years #3
The First Ten Years #4
The First Ten Years #5
The First Ten Years #6
The First Ten Years #7
The First Ten Years #8
The First Ten Years #9
The First Ten Years #10
2004 No More Lies Dance Of Death So...
1996 Virus
2003 Wildest Dreams
2005 The Number Of The Beast
The Trooper
2006 The Reincarnation Of Benjamin ...
2010 El Dorado
1985 Live After Death
1993 2 A Real Live Dead One
1 Live At Donington
2002 Rock In Rio
2005 Death On The Road
2012 1 En Vivo!
2013 Maiden England '88
1996 Best Of The Beast
1999 Ed Hunter
2002 Edward The Great
2008 Somewhere Back In Time - The B...
2011 From Fear To Eternity
2002 1 Eddie's Archives
1982 The Number Of The Beast
1994 1 Raising Hell
2002 Rock In Rio
2003 1 Visions Of The Beast
Wildest Dreams - Dvd Single
2004 The Early Days
2005 Death On The Road
2008 Live After Death
2009 Flight 666 The Film
1997 A Tribute To The Best Band In ...
1999 Transilvania 666
2002 A Tribute To The Beast
2003 Slave To The Power (The Iron M...
2005 The Piano Tribute To Iron Maid...
2006 The Hand Of Doom Orchestra Pla...
2008 Maiden Heaven
 

- Style : Burning Witches, Desperado, Maiden United, Armory, Darkest Era, Viper, Riot, Saxon, Aria, Stormwitch, Starblind, Angel Martyr
- Membre : Trust, White Spirit, Steve Harris , Gillan, Psycho Motel, Wolfsbane, Adrian Smith And Project , Paul Dianno , Bruce Dickinson , Blaze Bayley
- Style + Membre : Samson
 

 Site Officiel D'iron Maiden (2325)
 Site Iron Maiden Suisse Romand (2227)
 Iron Maiden Fansite (2018)
 Iron Maiden France (2647)
 Myspace (745)
 Chaîne Youtube (725)

IRON MAIDEN - The X-factor (1995)
Par POWERSYLV le 9 Juillet 2005          Consultée 26100 fois

Une nouvelle ère commence pour IRON MAIDEN. Le départ de Bruce Dickinson est une grande perte pour le groupe mais les anglais décident de relever le défi, devant des fans pas trop rassurés mais qui piaffent d'impatience de connaître le nom du nouvel élu. Celui-ci allait-il être un clone de Bruce ou le groupe allait-il faire comme en 1981, à savoir choisir un chanteur différent ? Des noms circulent et la presse spécialisée ne tarde pas à se faire l'écho des rumeurs les plus folles. Pendant un moment, le nom de Mickael Kiske, vocaliste suraigu des citrouilles d'HELLOWEEN (rappelons qu'à la fin des années 80 HELLOWEEN faisait figure de poulain d'IRON MAIDEN) était cité. Finalement, c'est Blaze Bayley, frontman de WOLFSBANE qui décrochera la timbale, faisant ainsi splitter son groupe d'origine. Même s'il eut un succès moindre qu'un THE ALMIGHTY, WOLFSBANE était l'un de ces jeunes groupes anglais encouragés par IRON MAIDEN et ayant partagé plusieurs concerts avec le combo de Steve Harris. Rude tâche que de succéder au charismatique Bruce Dickinson ! Aussi Blaze ne chercha pas à imiter son prédécesseur (quoiqu'on pouvait trouver quelques points communs) mais tenta d’imposer au micro sa propre personnalité.

A l'écoute de X-Factor, beaucoup de fans furent déroutés par le timbre beaucoup plus grave de Blaze. Ce ne fut personnellement pas mon cas, car un des bons points de cet album, c'est que justement sa voix colle bien à l'ambiance très sombre dégagée par la majorité des titres (surtout les titres du milieu du disque), comme on le verra plus loin. X-Factor est d'ailleurs déroutant par ce côté sinistre renforcé par la pochette où l'on voit un espèce d'Eddie en plastoc collé sur une chaise électrique. Et il n'a pas l'air d'aimer ça le bougre. Un pochette que je trouve personnellement assez hideuse. Mais où sont passées les superbes oeuvres de Derek Riggs ? On se le demande. Les ténèbres planent sur ce disque, et c'est surtout ça qui m'a déconcerté sur l'album, beaucoup plus que la nouvelle voix. On peut expliquer cela par les thèmes choisis qui ne sont pas très joyeux, car ils parlent essentiellement de guerres et de misères (le groupe a été marqué semble-t-il par le conflit yougoslave et ses drames).

Ca commence sous de très bons augures avec "Sign Of The Cross", qui est carrément LE meilleur morceau de l'album. Ce titre est un joyau. Cette introduction avec le chant grégorien qui vous donne la chair de poule, et la voix de Blaze qui se pose doucement glace le sang. Puis c'est parti pour une marche épique, avant de varier les plaisirs avec un break génial, puis un redémarrage vers une succession de passages où s'illustrent les guitares de Dave Murray et Janick Gers (qui a maintenant bien sa place au sein du combo). Un morceau typique de la dynamique MAIDEN. Vient "Lord Of The Flies" (qui sera le deuxième single, début 1996), morceau moins ambitieux mais cependant entraînant, avec un refrain efficace où la voix de Blaze prend son ampleur. On continue dans le bon MAIDEN, avec le premier single extrait de l'album, "Man On The Edge" qui démarre sur un joli passage mélodique à la guitare, avec que ça parte au quart de tour ! Retour aux speederies sur ce titre ma foi excellent et redoutable.

Arrivé à ce stade de l'album, on se dit : "Ah l'inspiration est revenue". Malheureusement, c'est un trompe-l'oeil car après ça, on tombe dans le moyen avec la triplette "Fortunes Of War", "Look For The Truth", "The Aftermath". IRON MAIDEN ici a créé 3 titres sombres et qui ont les mêmes caractéristiques : un début doux ou cool, puis ça progresse et ça se calme à la fin ... mais j'ai l'impression qu'à part les refrains ultra-répétitifs, ça ne décolle jamais. Franchement, on s'ennuie ferme sur ces 3 morceaux longs où on ne décèle aucune accroche. L'audace et le côté épique d'un "Phantom Of The Opera" ou d'un "Seventh Son" est désormais bien loin. Dommage que ces titres très poussifs renforcés par la voix il est vrai plus plate de Blaze fasse retomber le soufflet. "Judgement Of Heaven", même s'il est un peu dans la même veine que les 3 précédents à le mérite d'être plus dynamique et relance quand même dans la deuxième moitié de l'album. "Blood On The World's Hand" est un titre un poil plus passionnant aussi, et surtout torturé par sa rythmique plus complexe qu'à l'accoutumée (chapeau Mister McBbrain). "The Edge Of Darkness" est lui plutôt bien fichu et possède de bonnes idées, même s'il reste dans le moule général. « 2.A.M. », idem, alors que le disque termine bizarrement sur « The Unbeliever » qui tombe comme un cheveu dans la soupe par son côté plus entraînant mais inadapté. Un titre qui peut faire penser au désastreux « The Apparition » de Fear Of The Dark … bien qu’il faut admettre que « The Unbeliever » est un poil mieux foutu et inspiré.

Bien loin des chefs d’œuvre du groupe, The X-Factor n’est pas foncièrement mauvais, il possède même quelques perles et autres bons moments. A ce titre, je le considère comme un croisement entre un Fear Of The Dark et un Seventh Son en plus sombre. La voix de Blaze n’est pas choquante lorsqu’on a fait le deuil de celle de Bruce (elle choquera surtout en live sur les morceaux de l’ère Dickinson où Blaze essaiera tant bien que mal de monter aussi haut pour suivre les lignes de chant), mais ce sont surtout les compositions en général trop travaillées et poussives que l’on trouve après un excellent démarrage (les 3 premiers titres) qui personnellement gâchent l’intérêt de l’album. Et aussi cette atmosphère « TROP sombre » qui ne me semble pas coller au groupe. Dommage. Dommage mais en progression quand même par rapport aux récentes productions.

A lire aussi en HEAVY METAL par POWERSYLV :


LAST TRIBE
The Uncrowned (2003)
Heavy metal




RIDE THE SKY
New Protection (2007)
Le nouveau joujou d'uli kusch


Marquez et partagez



Par STEF




 
   POWERSYLV

 
   CANARD WC
   DARK BEAGLE
   DAVID
   DEADCOM
   FENRYL
   POSSOPO

 
   (7 chroniques)



- Blaze Bayley (chant)
- Dave Murray (guitare)
- Jannick Gers (guitare)
- Steve Harris (basse)
- Nicko Mcbrain (batterie)


1. Sign Of The Cross
2. Lord Of The Flies
3. Man On The Edge
4. Fortunes Of War
5. Look For The Truth
6. The Aftermath
7. Judgement Of Heaven
8. Blood On The World's Hands
9. The Edge Of Darkness
10. 2 A.m.
11. The Unbeliever



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod