Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  LIVE

Commentaires (6)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ALBUMS STUDIO

1980 12 Iron Maiden
1981 9 Killers
1982 10 The Number Of The Beast
1983 10 Piece Of Mind
1984 11 Powerslave
1986 9 Somewhere In Time
1988 9 Seventh Son Of A Seventh So...
1990 11 No Prayer For The Dying
1992 8 Fear Of The Dark
1995 8 The X-Factor
1998 9 Virtual XI
2000 11 Brave New World
2003 10 Dance Of Death
2006 10 A Matter Of Life And Death
2010 10 The Final Frontier
2015 8 The Book Of Souls
2021 6 Senjutsu

B.O JEUX-VIDEO

1999 Ed Hunter

E.P

1990 The First Ten Years #1
The First Ten Years #2
The First Ten Years #3
The First Ten Years #4
The First Ten Years #5
The First Ten Years #6
The First Ten Years #7
The First Ten Years #8
The First Ten Years #9
The First Ten Years #10
2004 No More Lies Dance Of Death So...

SINGLES

1996 Virus
2003 Wildest Dreams
2005 The Number Of The Beast
The Trooper
2006 The Reincarnation Of Benjamin ...
2010 El Dorado

ALBUMS LIVE

1985 1 Live After Death
1993 2 A Real Live Dead One
1 Live At Donington
2002 1 Rock In Rio
2005 Death On The Road
2009 Flight 666
2012 1 En Vivo!
2013 1 Maiden England '88
2017 1 The Book Of Souls - Live Ch...
2020 1 Nights Of The Dead, Legacy ...

COMPILATIONS

1996 Best Of The Beast
2002 Edward The Great
2008 Somewhere Back In Time - The B...
2011 From Fear To Eternity

COFFRETS

2002 1 Eddie's Archive

VHS/DVD/BLURAYS

1982 The Number Of The Beast
1994 2 Raising Hell
2002 1 Rock In Rio
2003 1 Visions Of The Beast
Wildest Dreams - Dvd Single
2004 1 The Early Days
2005 1 Death On The Road
2008 1 Live After Death
2009 1 Flight 666 The Film
2012 En Vivo!
2013 Maiden England '88

ALBUMS TRIBUTE

1997 A Tribute To The Best Band In ...
1999 Transilvania 666
2002 A Tribute To The Beast
2003 Slave To The Power (The Iron M...
2005 The Piano Tribute To Iron Maid...
2006 The Hand Of Doom Orchestra Pla...
2008 Maiden Heaven

LIVRES

2016 L'Odyssée De La Bête
2021 L'Héritage De La Bête
 

1980 Iron Maiden
1981 Killers
1982 The Number Of The Bea...
1983 Piece Of Mind
1984 Powerslave
1985 Live After Death
1986 Somewhere In Time
1988 Seventh Son Of A Seve...
1990 No Prayer For The Dyi...
1992 Fear Of The Dark
1995 The X Factor
1998 Virtual Xi
2000 Brave New World
2002 Rock In Rio
2003 Dance Of Death
2005 World's Only Female Trib...
2006 A Matter Of Life And ...
2010 The Final Frontier
2015 The Book Of Souls
2021 Senjutsu
 

- Style : Stray Gods, Maiden United, Darkest Era, Aria, Starblind, Burning Witches, Night Viper, Katana, Tanith, Diviner, Darker Half, Absolva, Angel Martyr, Desperado, Saxon, Riot, Armory, Stormwitch, Viper
- Membre : Rock Aid Armenia, Gogmagog, Praying Mantis, Paul Di Anno Killers , Bruce Dickinson, Smith/kotzen, Paul Dianno, Gillan, Adrian Smith And Project, Wolfsbane, White Spirit, Trust, Psycho Motel, British Lion, Blaze Bayley
- Style + Membre : Samson
 

 Site Officiel D'iron Maiden (3440)
 Site Iron Maiden Suisse Romand (3304)
 Iron Maiden Fansite (3039)
 Iron Maiden France (3834)
 Myspace (1540)
 Chaîne Youtube (1837)

IRON MAIDEN - Flight 666 (2009)
Par DARK BEAGLE le 22 Décembre 2022          Consultée 1667 fois

Les Lives d’IRON MAIDEN sont devenus tellement nombreux ces dernières années qu’on ne sait plus vraiment quoi dire à leur sujet. Grosso modo, cela tourne autour des sempiternels mêmes titres joués inlassablement – je pense qu’à son enterrement, Dickinson se dressera dans son cercueil pour entonner "Run To The Hills" – ou par le déclin progressif des musiciens qui sont plus près de la retraite que de leurs jeunes années. Il est d’ailleurs fort possible que 2023 voit la sortie d’un nouveau double qui résumera la tournée où le groupe va accentuer ses playlists sur "Somewhere In Time" et "Senjutsu". Où, entre quelques nouveautés et titres exhumés pour l’occasion, nous aurons droit encore aux vieilles mêmes rengaines.

Cependant, ce "Flight 666" version double CD présente l’avantage de donner plein de sujets à controverse pour qui aime bien chercher la petite bête. La première question qui vient automatiquement en tête : était-il indispensable de sortir un support disque pour un documentaire concernant les 45 premiers jours d’une tournée entamée après la sortie d’un best of sur les années glorieuses ? Franchement, cela aurait été mieux de les mettre en bonus d’une belle édition DVD ou Blu-Ray (voire dans celle de base) pour éviter de prendre les fans pour des vaches à lait.

Seulement, vous me direz que la setlist fait quand même pas mal saliver. Oui et non. Parce qu’à proposer un produit issu d’une tournée qui s’attarde aux années 80, inclure "Fear Of The Dark" est pour le moins étrange. Bon, étrange est un terme un peu fort, disons plutôt décalé, si cela vous convient (et même si ça ne vous va pas d’ailleurs). C’est comme si plus aucune setlist ne pouvait se passer de ce morceau certes culte, mais clairement hors-sujet ici. Bien entendu, il s’agit ici de pistes chopées à droite à gauche, ce n’est pas un concert complet joué à la même place, c’est plus un agglomérat qu’autre chose et "Fear Of The Dark" devait systématiquement être jouée, mais pour la thématique, ce n’est pas forcément un choix judicieux pour le support physique. Certes, l'idée du documentaire était de montrer un morceau par pays... Mais ça pue un peu la facilité au niveau de la setlist...

Ensuite, MAIDEN se risque à rejouer "Rime Of The Ancient Mariner", grand absent de "Somewhere Back In Time" (mais sinon le best-of aurait dû être sur deux CD). L’interprétation est vraiment sympa, le morceau est vraiment une des grandes réussites du groupe dans le style Heavy épique. En revanche – et c’est là que le bât blesse – la compilation présentait "Phantom Of The Opera", ouvrage relativement rare et qui donnait bon espoir de la voir jouer, mais elle est absente de ce "Flight 666" alors que pour le coup, il y aurait eu un véritable intérêt à l’interpréter.

Si nous pouvons clairement saluer les retours de "Revelations", "Moonchild" ou encore "Heaven Can Wait", nous pouvons pointer du doigt la véritable absence de prise de risque, que l’on pouvait déjà désigner sur "Somewhere Back In Time" qui jouait la carte de la sécurité avec airbags latéraux et compositions qui ont été élevées au rang de classiques absolus par de nombreux fans dans le monde entier. Est-ce que vous n’auriez pas été comme des dingues si sur cette tournée, au concert auquel vous avez assisté, le combo aurait balancé "To Tame A Land", "Remember Tomorrow", "Prowler", "The Prisoner", "Alexander The Great" et "Caught Somewhere In Time" ? Osez seulement me dire que cela ne vous plairait pas d’entendre ces morceaux lors d’un gig de la Vierge de Fer, je vous rétorquerai que vous êtes des menteurs.

Et on en revient à ce vieux débat qui n’en est pas vraiment un : est-ce que, avec sa notoriété plus qu’établie, IRON MAIDEN ne pourrait pas se permettre de sortir un album live qu’avec des titres peu, voire jamais joués ? Vous pouvez objecter qu’ils ne sont plus de la première jeunesse et qu’aujourd’hui, jouer vite, c’est faire un mid-tempo pour eux, mais en 2009, ils en avaient encore sous le pied ! Ok, Adrian Smith en fait un peu trop dans les backing vocals, oui Bruce Bruce n’atteint plus certaines notes (c’est parfaitement perceptible sur "Aces High"), mais sa prestation sur "Revelations" est à tomber tant elle est bonne.

Et derrière, ça joue bien mine de rien (en même temps, les titres ont été poncés un bon milliard de fois ; oui, j’exagère à peine), tout le monde est bien en place, même si l’on n’échappe pas à quelques couacs, dont ce "Hallowed Be Thy Name" aux guitares pas très harmonieuses alors que Bruce gère plutôt bien vocalement. Là réside une des forces du groupe : il est professionnel à fond. Et c’est aussi une faiblesse parce qu’il ne s’autorise pas beaucoup de fantaisie, il n’improvise pas, il reste sur sa partition. Parce que c’est ça que les fans veulent. Alors ok pour accélérer un peu les tempos, mais surtout ne rien changer dans les structures !

Alors autant le dire, ceux qui ont déjà le "Live After Death" (mythique !), le diptyque "A Real Dead/Live One" (dispensable !) et le "Live At Donington" (historique !), "Flight 666" ne sert strictement à rien. Mais alors à que dalle. Ah si, ça permet d’avoir "Moonchild" ! Dans ce cas, autant se référer à "Maiden England" qui a le mérite de proposer de vraies raretés ("Still Life", "Killers") qui valent leur pesant de cacahuètes. Si "Rock In Rio" et, dans une moindre mesure, "Death On The Road" avaient un intérêt certain, quid de "Flight 666" ?

Le paradoxe est là : si l’interprétation fait plaisir à entendre, l’intérêt de la chose est complètement nul. Zéro. Nada. Le vide complet. Il ne fait qu’engendrer une fausse nostalgie, sans la moindre prise de risque et, au prix d’un double CD, ça fait cher la redite. Puis sans Eddie sur la pochette en plus, ça fait limite bootleg (avec un gros son, ok). Mais bon, personne n’est obligé de l’acheter. Ce qui me fane, c’est que le père Harris n’a toujours pas compris que balancer des Lives avec toujours les mêmes morceaux discrédite de plus en plus le groupe aujourd’hui car la plupart des morceaux étaient mieux joués avant.

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK BEAGLE :


PRETTY MAIDS
Red Hot And Heavy (1984)
Heavy Metal à la sauce danoise : un must !

(+ 1 kro-express)



KATANA
Heads Will Roll (2011)
Flash of the blade


Marquez et partagez




 
   DARK BEAGLE

 
  N/A



- Bruce Dickinson (chant)
- Adrian Smith (guitare)
- Jannick Gers (guitare)
- Dave Murray (guitare)
- Steve Harris (basse)
- Nicko Mcbrain (batterie)


1. Churchill's Speech
2. Aces High
3. 2 Minutes To Midnight
4. Revelations
5. The Trooper
6. Wasted Years
7. The Number Of The Beast
8. Can I Play With Madness ?
9. Rime Of The Ancient Mariner

1. Powerslave
2. Heaven Can Wait
3. Run To The Hills
4. Fear Of The Dark
5. Iron Maiden
6. Moonchild
7. The Clairvoyant
8. Hallowed Be Thy Name



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod