Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  DVD

Commentaires (7)
Questions / Réponses (3 / 9)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


1980 8 Iron Maiden
1981 5 Killers
1982 7 The Number Of The Beast
1983 6 Piece Of Mind
1984 8 Powerslave
1986 6 Somewhere In Time
1988 5 Seventh Son Of A Seventh So...
1990 8 No Prayer For The Dying
1992 5 Fear Of The Dark
1995 5 The X-Factor
1998 6 Virtual XI
2000 7 Brave New World
2003 6 Dance Of Death
2006 7 A Matter Of Life And Death
2010 5 The Final Frontier
2015 5 The Book Of Souls
1990 The First Ten Years #1
The First Ten Years #2
The First Ten Years #3
The First Ten Years #4
The First Ten Years #5
The First Ten Years #6
The First Ten Years #7
The First Ten Years #8
The First Ten Years #9
The First Ten Years #10
2004 No More Lies Dance Of Death So...
1996 Virus
2003 Wildest Dreams
2005 The Number Of The Beast
The Trooper
2006 The Reincarnation Of Benjamin ...
2010 El Dorado
1985 Live After Death
1993 2 A Real Live Dead One
1 Live At Donington
2002 Rock In Rio
2005 Death On The Road
2012 1 En Vivo!
2013 Maiden England '88
1996 Best Of The Beast
1999 Ed Hunter
2002 Edward The Great
2008 Somewhere Back In Time - The B...
2011 From Fear To Eternity
2002 1 Eddie's Archives
1982 The Number Of The Beast
1994 1 Raising Hell
2002 Rock In Rio
2003 1 Visions Of The Beast
Wildest Dreams - Dvd Single
2004 The Early Days
2005 Death On The Road
2008 Live After Death
2009 Flight 666 The Film
1997 A Tribute To The Best Band In ...
1999 Transilvania 666
2002 A Tribute To The Beast
2003 Slave To The Power (The Iron M...
2005 The Piano Tribute To Iron Maid...
2006 The Hand Of Doom Orchestra Pla...
2008 Maiden Heaven
 

- Style : Starblind, Aria, Darkest Era, Maiden United, Desperado, Armory, Viper, Riot, Saxon, Stormwitch
- Membre : Bruce Dickinson , White Spirit, Trust, Paul Dianno , Steve Harris , Gillan, Psycho Motel, Wolfsbane, Adrian Smith And Project , Blaze Bayley
- Style + Membre : Samson
 

 Site Officiel D'iron Maiden (2243)
 Site Iron Maiden Suisse Romand (2131)
 Iron Maiden Fansite (1928)
 Iron Maiden France (2538)
 Myspace (641)
 Chaîne Youtube (624)

IRON MAIDEN - Death On The Road (2005)
Par DARK BOUFFON le 20 Février 2006          Consultée 8294 fois

Quoi ? Encore un DVD de Maiden ? Et bien oui mais contrairement à certains produits sortis ces derniers temps et foncièrement dispensables (singles, live en format CD), ce nouveau Disque Versatile s'avère des plus pertinents. En effet, non content de nous présenter le show du 24 novembre 2003 au Westfalenhalle de Dortmund, ce DVD nous propose, à la manière de “The Early Days”, de plonger dans la “machine” Maiden et d'en étudier tous les rouages, de la conception de l'album “Dance Of Death” à l'organisation de la tournée.

Signalons tout d'abord quelque chose qui fera beaucoup rire ceux qui connaissent Maiden rien qu'un minimum. Vous souvenez-vous du sticker ridicule qui ornait fièrement la version CD de “Death On The Road” ? Celui qui précisait que l'on avait affaire à un show de la tournée 2005... Et bien, nos chers agents marketing de EMI France (ou de je-ne-sais quel distributeur) ont renouvelé leurs exploits avec le même sticker, en plus grand, apposé sur les boitiers DVD. Quel professionnalisme ! On leur précisera toutefois que, la prochaine fois, ils pourront s'abstenir d'accoler de telles énormités puisque le plupart des fans achetant des produits Maiden en connaissent certainement bien plus long sur le groupe qu'eux-mêmes !

Et oui, chers membres du marketing, nous avons affaire à un spectacle du Dance Of Death Tour qui s'étendit d'octobre 2003 à février 2004. Le spectacle en question, comme précisé plus haut, a été filmé à Dortmund (Allemagne), dans le lieu même qui les vit filmer l'un de leurs shows du World Piece Tour en 1983 (cf. le DVD “The Early Days”). A la manière de Judas Priest et de son “Rising In The East” filmé au Budokan, il s'agit en quelque sorte d'un retour aux sources... vingt ans plus tard !

Et là où je trouvais la version CD dispensable (“Encore un énième live de Maiden !” avais-je alors pensé), la version DVD prend tout son intérêt grâce notamment au côté très théâtral des décors et du jeu de scène de Bruce Dickinson sur cette tournée. En effet, même si on peut reprocher à ce “Death On The Road” d'avoir 7 morceaux (sur un total de 17 titres) en commun avec le “Rock In Rio”, le visuel n'a absolument rien de comparable. Là où la scène du Brave New World Tour était dépouillée et pas vraiment grandiose, celle du Dance Of Death Tour revient dans la tradition des grandes tournées maideniennes des 80's. Décor de château médiéval (certes, ça sent un peu Hammerfall), statues de faucheuses et ambiance assez sombre, tout cela s'avère réussi. Il faut y ajouter la performance scénique de Bruce qui théâtralise encore davantage son jeu de scène (est-ce possible ?).

Sur “Dance Of Death”, l'homme apparaît masqué et vétu d'une cape, à la manière d'un conteur tout droit sorti du carnaval de Venise. Même si le résultat frise le ridicule, la fin de la chanson le voit revêtir une longue toge à capuche beaucoup plus convaincante. De même, sur “Paschendale”, c'est un Bruce devenu Poilu de la Première Guerre Mondiale qui nous déclame son texte, appuyé contre des barricades et des barbelés, avec un décor de tranchées et de soldats morts en toile de fond. Sur ce titre, le résultat est des plus réussis, d'autant que le morceau est introduit par un poème et par un jeu de sons et lumières évoquant une scène de guerre.

La performance du groupe s'avère toujours excellente, les nouveaux titres passant avec succès l'épreuve du live (mentions spéciales à l'intimiste “Journeyman” et au grandiose “Paschendale”, le seul vrai nouveau classique à mon avis), le dépoussiérage de “Lord Of The Flies” est une sacrée bonne idée (Bruce se l'appropriant avec brio) et le retrait de cetains classiques (tels que “2 Minutes To Midnight” ou “The Evil That Men Do”) permet d'éviter une trop grande redondance avec la tournée précédente. La production, toujours assurée par le tandem Kevin Shirley / Steve Harris, nous délivre un son percutant et parfois plus “lisible” qu'en studio. Le montage, quant à lui assuré par Steve Harris en personne, est comme à son habitude assez épileptique (souvenez-vous du “Rock In Rio”). Les plans ne durent pas plus de trois secondes (et encore...). Cela a l'avantage de donner une pêche incroyable et un rythme effréné au spectacle mais le rend par moment “anonyme” tant il est impossible de s'attarder sur un musicien ou un plan d'ensemble. Il est à noter que pour le concert en lui-même, deux DVD sont présents dans le coffret : le premier propose le set en stéréo, le second présente le même contenu en Dolby Digital 5.1.

Enfin, là où ce coffret prend tout son intérêt, c'est avec le DVD bonus qui nous propose plus de 3 heures de contenu. Un documentaire de 75 minutes nous invite d'abord à entrer dans cette “danse de la mort”, depuis la conception de l'album en studio (sa composition, son enregistrement...) jusqu'à l'élaboration de la tournée (la création des décors, l'organisation de l'équipe technique...), grâce à des entretiens avec les membres du groupe mais aussi le management et le staff de tournée, sans verser pour autant dans l'autosatisfaction.

Pour compléter le tout, un autre documentaire de 45 minutes (Life On The Road) s'intéresse plus particulièrement à la vie en tournée par le biais d'entretiens avec les techniciens guitare/basse/batterie, les ingénieurs (son et lumière), le régisseur général et même les cuisiniers et chauffeurs de bus afin de nous présenter de manière exhaustive la vie de tout ce petit monde à travers l'Europe. Un reportage de 30 minutes, plus dispensable, nous présente des portraits de fans, du vieux rocker fan depuis 25 ans aux adolescents qui viennent de découvrir le groupe par le biais de leurs parents. “Nous avons trois générations de fans !” s'exclame Steve Harris. Quels groupes peuvent se targuer de ce genre de choses ? Pas des masses assurément.

Pour conclure le tout, un mini-reportage de 15 minutes, présentée à la presse pour annocer la sortie de “Dance Of Death”, nous offre un condensé du documentaire pré-cité. Les clips vidéo de “Wildest Dreams” et de “Rainmaker” sont disponibles ainsi que des photos de promotion, de studio, de live et des artworks divers et variés. Agrémentez le tout d'un boîtier soigné et vous obtenez un coffret qui vaut largement le détour. Quelles que soient les critiques que l'on pourra adresser au groupe quant aux sorties rapprochées de CD ou de DVD, une chose est sûre dans le cas présent : Maiden ne s'est pas foutu de la gueule de ses fans... Alors, sachez en profiter !! ;-)

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK BOUFFON :


BLOODBOUND
Nosferatu (2006)
Les derniers rejetons de Maiden




Bruce DICKINSON
The Best Of (2001)
Heavy metal


Marquez et partagez




 
   DARK BOUFFON

 
  N/A



- Bruce Dickinson (chant)
- Steve Harris (basse)
- Dave Murray (guitare)
- Adrian Smith (guitare)
- Janick Gers (guitare)
- Nicko Mcbrain (batterie)


- live 24/11/2003
1. Intro – Declamation
2. Wildest Dreams
3. Wrathchild
4. Can I Play With Madness
5. The Trooper
6. Dance Of Death
7. Rainmaker
8. Brave New World
9. Paschendale
10. Lord Of The Flies
11. No More Lies
12. Hallowed Be Thy Name
13. Fear Of The Dark
14. Iron Maiden
15. Journeyman
16. The Number Of The Beast
17. Run To The Hills
- bonus
18. Doc. Death On The Road (75 Mins)
19. Doc. Life On The Road (45 Mins)
20. Doc. The Fans (30 Mins)
21. Epk (15 Mins)
22. Clip Wildest Dreams
23. Clip Rainmaker
24. Galleries Photos Et Artwork



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod