Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (10)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Gatekeeper, Atlantean Kodex
- Membre : Spiritual Beggars, Shining
 

 Myspace (566)
 Site Officiel (683)

GRAND MAGUS - Hammer Of The North (2010)
Par DARK BOUFFON le 21 Juillet 2010          Consultée 7033 fois

Thor s’était levé ce matin-là avec une sacrée gueule de bois. Il se l’était déjà répété des milliers de fois : il devait lever le pied sur l’hydromel. Mais bon, on ne se refait pas… Dieu, ce n’est déjà pas un boulot facile… Alors, dieu scandinave, c’est vraiment la galère. Avec les burnes gelées plus de la moitié de l’année, il faut bien trouver de quoi se réchauffer ! Mais l’humeur du gardien du tonnerre ne s’arrangea pas quand il comprit que sa journée allait être merdique : Mjöllnir, son fameux marteau, avait encore disparu ! C’est un peu comme si Rocco Siffredi perdait son matériel… ça ne fait plus très crédible !

Et voilà notre dieu à la bouche pâteuse parti à la recherche de son Marteau du Nord. Il pensa aussitôt au géant Thrym, mais Thor lui avait déjà fait sa fête quand le marteau lui avait été dérobé une première fois. Il décida alors d’aller rendre une petite visite à Loki, le dieu de la ruse, qui l’avait déjà aidé à retrouver cet outil décidément bien fugueur… Ce dernier ne fut pas surpris d’apercevoir Thor qui titubait comme un poivrot.

- Ce fichu marteau… Il a encore disparu ! éructa le dieu du tonnerre en empuantissant l’air de son haleine de chacal.
- Je sais, je sais… répondit Loki avec un sourire narquois. Tu devrais faire un plus attention à tes affaires Thor, ou bien un jour tu vas perdre des choses bien plus précieuses que ce misérable outil de forgeron…
- Oh toi… (rot sonore) Tu sais quelque chose… (il titube) Dis-moi tout !
- Ton marteau est en Midgard, mon cher, et si ça peut te rassurer, il est bien utilisé… bien mieux qu’à tes côtés !
- Quoi ? brailla Thor. Chez les humains ? Qu’est-ce que mon foutu marteau fait chez ces nains ?
- Trois humains se sont introduits en Asgard et ont dérobé ton précieux coton-tige.
- Impossible, tonna le dieu du… tonnerre… (!) Ils n’ont pu accomplir ce maléfice seuls, qui…
- Peu importe, le coupa Loki. Viens avec moi, je vais te montrer l’usage incroyable qu’ils ont fait de ton marteau.

Les deux dieux rendirent visite à Heimdall, gardien du Bifrost, le pont arc-en-ciel qui reliait Asgard, le monde des dieux, à Midgard, celui des humains. De là, ils purent s’éclater à descendre ce gigantesque toboggan mais le jeu s’arrêta quand Thor s’éclata la face contre un rocher en arrivant quelques milliers de mètres plus bas… Décidément, l’hydromel était à bannir. Cependant, c’était sans doute la seule chose qu’il pourrait désormais absorber vu le nombre réduit de dents qui lui restait…

Bref, les deux énergumènes arrivèrent en pleine nuit, au détour d’un bois, près d’une clairière où trois humains, armés d’instruments, jouaient une musique puissante et enivrante autour d’un feu. Du Heavy Metal… Mais pas de chichi dans ce Metal, non : du travail solide de bûcheron ou de forgeron, certes plus rapide que les débuts Doom du combo, mais avec des racines solidement plantées dans le sol qui vont puiser à des sources telles que BLACK SABBATH ou les premiers RUNNING WILD et MANOWAR pour le côté guerrier. Le genre de musique qui nécessite l’usage d’un marteau ! Thor, interloqué, resta sans voix (et sans dent). Loki, quant à lui, avait régulièrement suivi la carrière de ces trois humains, réunis dans un groupe appelé GRAND MAGUS. Et c’était de loin leur meilleure offrande. Pourtant, leur œuvre précédente, le très bon ″Iron Will″ n’avait pas à rougir de ces nouvelles compositions. Mais ce qui faisait la différence, c’était la production, le son… le marteau en somme ! Ici, les titres épiques, grandiloquents ou ravageurs, prenaient tous leur ampleur, grâce au travail d’un autre humain, le producteur Nico Elgstrand (aidé du marteau de Thor, cela va sans dire !).

D’ailleurs, quoi de plus naturel finalement que de nommer cet opus ″Hammer Of The North″. Oui, il y a du marteau de Thor là-dedans et il y a aussi toute la fureur et la beauté glaciale du nord. Des hymnes fédérateurs (″I, The Jury″, ″Northern Star″, ″At Midnight They’ll Get Wise″ ou ″Bond Of Blood″) côtoient des compositions plus lourdes et inquiétantes (l’entêtant titre éponyme et son riff qui vous vrille le cerveau pour ne plus en sortir, le sombre ″The Lord Of Lies″ qui pourrait très bien convenir à Loki d’ailleurs ou bien encore ″Mountains Be My Throne″) sans oublier le nerf de la guerre (c’est le cas de le dire) : des morceaux épiques, agrémentés de chœurs ou de passages plus variés, où on se verrait bien harnaché en viking à la proue d’un drakkar, partant en guerre contre les démons du Niflheim (″Black Sails″, ″Savage Tales″, ″Ravens Guide Our Way″).

Thor ne savait quoi dire. Il était venu reprendre son marteau et infliger une bonne correction à ces humains présomptueux mais l’usage qu’ils en avaient fait lui ôtait toute envie de velléité. Au contraire, il devait bien reconnaître qu’il éprouvait de l’admiration pour ces créatures mortelles et insignifiantes qui avaient su créer cette musique si riche et si forte.

Ces riffs parfois si simples et pourtant d’une efficacité redoutable, accompagnés d’une voix puissante mais toujours mélodique, d’une section rythmique jamais prise en faute et de soli très expressifs, nous plongent dans un univers musical purement jouissif. La mise en son permet cette fois encore à GRAND MAGUS de passer un cap et d’accoucher d’un album très bien pensé et mis en forme de manière claire et puissante où on distingue clairement les différents instruments.

Thor regarda Loki d’un air penaud et avoua qu’il pourrait se passer quelque temps de son marteau. Le grand mystère restait cependant la façon dont les humains avaient subtilisé l’objet sacré. Loki détourna la conversation et accompagna son compagnon en direction du Bifrost, afin de retourner en Asgard. Il ne tenait pas à ce que Thor se rende compte qu’il était responsable de la disparition de Mjöllnir…

Pendant ce temps, dans la clairière, les trois musiciens de GRAND MAGUS, grand admirateur de la beauté de la nature, continuaient à jouer leurs nouvelles compos. Sous un arbre, à quelques mètres de là, veillait sur eux le loup géant Fenrir, l’un des enfants de Loki, à qui ce dernier avait confié le marteau afin de le remettre à ces humains.

″Mieux vaut que Mjöllnir soit bien utilisé en Midgard qu’en sommeil chez un poivrot en Asgard. Et si ça peut mettre un peu le bordel chez les Ases, ça me plaît ! La prochaine fois, je m’occuperai de ce poseur de Balder…″ avait chuchoté Loki à l’oreille de Fenrir.

- Eh, Fenrir ! s’écria JB, chanteur de GRAND MAGUS, à l’adresse du loup géant. Encore merci pour le marteau, ça nous a inspiré comme jamais ! Si t’es ok, pour te remercier, on mettra un de tes portraits sur la jaquette de l’album !

Fenrir acquiesça en hurlant à la lune.


Note indicative : 4,5 / 5.

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK BOUFFON :


Blaze BAYLEY
As Live As It Gets (2003)
Heavy metal




Blaze BAYLEY
Tenth Dimension (2002)
Un Blaze Bayley en grande forme

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   DARK BOUFFON

 
  N/A



- Janne 'j B' Christoffersson (chant, guitare)
- Fox (basse, chœur)
- Seb (batterie)


1. I, The Jury
2. Hammer Of The North
3. Black Sails
4. Mountains Be My Throne
5. Northern Star
6. The Lord Of Lies
7. At Midnight They’ll Get Wise
8. Bond Of Blood
9. Savage Tales
10. Ravens Guide Our Way



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod