Recherche avancée       Liste groupes


Auteur
 

Groupe
    

Classement équipe
  
Référendums
  


STEF - 1995
Consulté 2295 fois
THE GATHERING - Mandylion

Le classique des classiques du doom atmophérique, avec comme morceaux de bravoure “Strange machine” ou “Eleanore”, sans oublier l’ un de mes titres favoris toutes époques confondus « In motion ». The Gathering étant un groupe en perpétuel évolution, il ne risque plus de refaire un Mandylion bis. Raison de plus pour se repasser ce grand classique !

PARADISE LOST - Draconian Times

Plebiscité dans tous les référendums de l’année 1995, cet album, à la difference de Mandylion ou Imagination from the other side, est un album que j’ai vraiment écouté l’année de sa sortie, et je peux dire que c’est surtout celui que j’ai le plus écouté durant cette même année. Puissance et émotion réunis dans cet album majeur aux multiples classiques (‘forever failure’,’hallowed land’ entre autres). Comme The Gathering, Paradise Lost est un groupe en perpétuel évolution qui ne risque plus de refaire un Draconnian times bis. Raison de plus pour se repasser ce grand classique !

BLIND GUARDIAN - Imagination From The Other Side

J’ai écouté cet album un peu après NIGHTFALL IN MIDDLE EARTH. Et je dois dire que je ne croyais pas trouver un album aussi bien que Nime et je me suis trompé : Ifos lui arrive au même niveau ! Pas un seul morceau faible, rien que du classique ! Ma préférence allant à « I’m alive » et « mordred song ».

TEN - The Name Of The Rose

Le meilleur album de cet excellent groupe de Hard FM , emmené par un chanteur magistral et des compos hautement mélodiques. Il contient également ce qui reste pour moi le monument du groupe : « the name of the rose ».

MALMSTEEN YJ - Magnum Opus

Le dernier album studio que je trouve réellement intéressant. Varié, inspiré et pas trop pompeux, c’est un album que j’écoute toujours avec plaisir !

MANOWAR - Louder Than Hell

Cet album souffle le chaud et le froid. Splendide par moment (« return of the warlord », « number one », « courage ») , et agaçant par les morceaux intrumentaux longs à mourir , LOUDER THAN HELL aurait peu être mon album préféré du groupe s’il ne contenait pas le défaut précité qui gâche vraiment mon écoute. Toutefois, il contient un titre mortel, une véritable tuerie heavy metal qui reste mon morceau préféré du groupe : « The gods made heavy metal ».

BON JOVI - These Days

Plus rock que hard, cet album n’en reste pas moins un excellent album du combo du new-jersey. Les hits se comptent à la pelle : « these days », « this ain’t a love song », « lie to me » ou « my guitar lies bleeding in my arms ».
Un album hautement agréable.

ROYAL HUNT - Moving Target

Premier album avec Dc Cooper, cet album sonne plus pop que son illustre successeur, PARADOX. Mais comme on est chez Royal hunt, la pop sonne fantastiquement bien et l’album est un vrai régal , à commencer par ce « last goodbye » qui ouvre l’album.

BLACK SABBATH - Forbidden

Le dernier album studio du Sabbath est un bon cru de la période Iommi/Martin. Du heavy à l’ancienne pour un groupe qui a toujours produit de la musique de qualité, quoique les critiques puissent en dire !

GAMMA RAY - Land Of The Free

Retour de fangface sur la pochette et de Kai Hansen au chant, LAND OF THE FREE reste l’album de référence des fans, grâce à la qualité de titres comme “rebellion in dreamland”, “man on a mission”, “abyss of the void” ou “land of the free”. Le heavy speed allemand au meilleur de sa forme, par le maitre incontesté du genre !

SAVATAGE - Dead Winter Dead

Lorsque qu’on pose la question des concepts- album les plus réussis, DEAD WINTER DEAD fait toujours partie des cités. Pourquoi ? parce que le concept est original et a collé à l’actualité ( la guerre en ex-yougoslavie), les musiciens au top , les chansons très soignées et l’album possède un aspect symphonique poussé dans ses derniers retranchements. Intemporel !

NEVERMORE - Nevermore

Découvert tardivement, ce premier album remplit honnêtement sa mission en faisant passer à l’auditeur un bon moment. Formé sur les cendres du groupe de Heavy Thrash SANCTUARY, NEVERMORE montre déjà d’indéniables qualités de composition, avec en première ligne l’excellent « The sanity assassin ».

RAINBOW - Stranger In Us All

Le dernier album studio de la bande à BLACKMORE contient du heavy symphonique (par les guitares et les arrangements, mais point de claviers en vue !) de haute volée (« wolf on the moon », « black masquerade ») et l’apparition de sa femme sur le titre « Ariel », annoncant déjà le virage BLACKMORE’S NIGHT.

SLASH SNAKEPIT - It's Five O'clock Somewhere

Après la guéguerre Rose/ Slash, le brillant guitariste s’en va former son propre groupe, entouré d’ex-Guns et du chanteur Eric Dover. Du hard–rock made in 70’s sans prétention mais de qualité, qui évoque pas mal les Guns finallement.

STRATOVARIUS - Fourth Dimension

Arrivée de TIMO KOTIPELTO au micro pour cet album, dernier d’une époque « amateur », avant que le groupe ne devienne la machine de guerre que l’on connaît. Avec « Against the wind » ou « distant skies » , le groupe a déjà en poche de bien beaux classiques.

IRON MAIDEN - The X-factor

L’arrivée d’un nouveau chanteur marque aussi un changement d’ambiance pour le groupe, qui assombrit nettement sa musique. Ce qui donnera un avis tranché sur le nouveau visage de Maiden : On aime ou on aime pas ! Moi j’aime et « lord of the flies » , « sign of the cross » ou « man on the edge » sont les morceaux qui m’ont le plus marqué .

OZZY OSBOURNE - Ozzmosis

Un album sombre et lourd, à l’image de l’époque des Korn ou Fear Factory , aux antipodes d’un Ultimate Sin par exemple. Le plus Sabbathien de la discography d’Ozzy, avec deux titres réellement excellents : « perry mason » et « I just want you ».

RUNNING WILD - Masquerade

J’adore RUNNING WILD, mais c’est le seul album du groupe que je n’aime pas spécialement. Le tempo a été poussé au maximum, les compos sont agressives et dénués de mélodies. Bref, je ne reconnais pas le RUNNING WILD habituel. D’où la déception.

SYMPHONY X - The Damnation Game

Coincé entre deux albums que j’apprécie beaucoup (SYMPHONY X et THE DIVINE WNGS OF TRAGEDY) , cet album reste celui du combo américain que j’écoute le moins, malgré l’arrivée du nouveau et talentueux chanteur Russel Allen. Les chansons sont moins inspirées que d’habitude







1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod