Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  DVD

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

1970 Black Sabbath
  Paranoid
1971 Master Of Reality
1972 Vol. 4
1973 Sabbath Bloody Sabbat...
1975 Sabotage
  We Sold Our Soul For Roc...
1976 Technical Ecstasy
1978 Never Say Die
  Never Say Die
1980 Heaven And Hell
  Live At Last
1981 Mob Rules
1982 Live Evil
1983 Born Again
1986 Seventh Star
1987 The Eternal Idol
1989 Headless Cross
1990 Tyr
1992 Dehumanizer
1994 Cross Purposes
1995 Cross Purposes Live
  Forbidden
1996 The Sabbath Stones
1998 Reunion
2002 Past Lives
  Symptom Of The Universe
2004 Black Box : The Complete...
2007 The Dio Years
  Live At Hammersmith Odeo...
  Live From Radio City Mus...
2008 The Rules Of Hell
2009 The Devil You Know ( ...
2010 Neon Nights : Live At Wa...
2013 13
  Live... Gathered In Thei...
 

- Style : Ningen Isu [人間椅, Path Of Samsara, Childrenn, Scorpion Child, High Fighter, Motorowl, The Order Of Israfel , Khemmis, Count Raven, Age Of Taurus, Orchid, The Vintage Caravan, Witchcraft, Kadavar, Psychedelic Witchcraft, Sarasin, Blue Öyster Cult, Blood Ceremony
- Membre : Kiss, Badlands, G//z/r [geezer], The Rods, Iommi, Rock Aid Armenia, Gogmagog, Deep Purple, Dio, Wami, Axel Rudi Pell, Rainbow, Snakecharmer, Msg, Black Country Communion
- Style + Membre : Ozzy Osbourne , Heaven & Hell, Tony Martin
 

 Born Again/ian Gillan (1286)
 Site Officiel (510)
 Myspace (571)
 Chaîne Youtube (997)

BLACK SABBATH - The End (2017)
Par METALINGUS le 30 Mars 2020          Consultée 610 fois

Malgré une très longue carrière, on ne peut pas dire que BLACK SABBATH ait sorti une pelleté de concerts capté en DVD. Bizarrement, "Live…Gathered In Their Masses" filmé pendant la tournée "13" et celui-ci ont été tournés à quelques années d’écart. On peut tout de même pardonner aux membres du groupe : après tout, "Gathered" montrait le retour du trio original en plus de plusieurs titres de "13", alors qu’avec "The End", il s’agit ni plus ni moins du dernier spectacle du groupe… Supposé !

Ils retournent donc là où tout a commencé : à Birmingham, ville d’origine des créateurs du Metal. Le tout commence même avec la toute première chanson composée par les gars… "Black Sabbath" : les jets de feux, une ambiance cloque, les cloches qui sonnent : Nous sommes partis pour une dernière messe noire emblématique. Le mixage est parfait : La basse de Geezer ronronne, la guitare de Tony est surpuissante. Du côté du montage, les plans de caméra ne sont pas trop rapides, plusieurs sont captés sur la foule. Quelques effets sont présents ici et là, mais sont très peu nombreux, en plus d’être placés de façon judicieuse.

J’avais néanmoins quelques inquiétudes par rapport à Ozzy. Je suis rassuré : le bonhomme est toujours relativement en forme et bien en voix. Je suis bien content d’entendre "Under The Sun" trop peu joué en concert. La voix du "Madman" résiste bien aux aigus. Il prend d’ailleurs un moment pour remercier la foule d’être venue au concert final.

Autre bon test vocal pour le Prince des ténèbres, les paroles rapides de "After Forever" et la phrase classique : "Would you like to see the pope on the end of a rope?"… Un vrai régal ! Ozzy fait toujours autant participer la foule et communique bien. Il a diminué les "let’s go crazy" à toutes les deux secondes et les "I Love You All". On tombe ensuite sur "Into The Void" ou le riff préféré de Iommi. Ça fait toujours chaud au cœur de voir à quel point la foule est totalement acquise au groupe.

Vient ensuite le titre qui ouvrait normalement les concerts : "War Pigs" avec des jets de flammes et le solo chanté en chœur par la foule avec des vidéos d’apocalypse en arrière-plan. Nous avons ensuite droit à mon morceau préféré des gars amenés par le solo de basse "Bassically" : "N.I.B." ou le morceau le plus "headbangant" ! Autre surprise : "Hand Of Doom". Il y a ensuite une petite série de quatre morceaux instrumentaux permettant à Ozzy Osbourne de lui accorder une pause et de jouer des sections que le "Madman" aurait beaucoup de difficulté à chanter. Petit solo de drums qui permet aux deux anciens d’aller rejoindre leur comparse avant le sprint final.

"Iron Man" est repris en cœur avant le langoureux "Dirty Women". C’est ensuite le riff préféré de Ozzy de faire son entrée avec "Children Of The Grave" et une chute de ballons géants. Dernier morceau, mais non le moindre, le fameux "Paranoid" : Tony attend quelques secondes avant de de débuter le tout dernier titre et des millions de confettis terminent un spectacle "Best-Of" parfait.

En résumé : aucun grand oublié côté chanson, des musiciens en forment pour l’occasion. Seul bémol, j’aurais aimé une petite entrevue, surtout avec un thème comme la retraite et la sensation du dernier concert. On a heureusement le livret pour nous informer à ce niveau.

Morceau préféré : "Paranoid".

A lire aussi en HEAVY METAL par METALINGUS :


FIVE FINGER DEATH PUNCH
And Justice For None (2018)
Miraculeux




METALLICA
Helping Hands…live & Acoustic At The Masonic (2019)
Soir de grande première

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   METALINGUS

 
  N/A



- Ozzy Osbourne (chant)
- Tony Iommi (guitare)
- Geezer Butler (basse)
- Tommy Clufetos (batterie)


1. Black Sabbath
2. Fairies Wear Boots
3. Under The Sun
4. After Forever
5. Into The Void
6. Snowblind
7. War Pigs
8. Behind The Wall Of Sleep
9. N.i.b.
10. Hand Of Doom
11. Supernaut/sabbath Bloody Sabbath/megalomania/rat S
12. Drum Solo
13. Iron Man
14. Dirty Women
15. Children Of The Grave
16. Paranoid



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod