Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  DVD

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Style : Khemmis, Blood Ceremony, Sarasin, Psychedelic Witchcraft, Path Of Samsara, Childrenn, Scorpion Child, Blue Öyster Cult, High Fighter, Motorowl, The Order Of Israfel
- Membre : Deep Purple, Wami, Axel Rudi Pell , Iommi, G//z/r, Dio, Black Country Communion, Msg, Snakecharmer, Rainbow
- Style + Membre : Tony Martin , Ozzy Osbourne , Heaven & Hell
 

 Born Again/ian Gillan (1086)
 Site Officiel (355)
 Myspace (407)
 Chaîne Youtube (595)

BLACK SABBATH - Live... Gathered In Their Masses (2013)
Par METALINGUS le 25 Septembre 2017          Consultée 771 fois

Au fil de leur carrière, les membres du Sabbat Noir ont fait de nombreuses réunions, allant même alterner celles-ci avec différents chanteurs et porte-étendards. Si la version avec Dio s’était vu accorder un tout nouveau CD studio, celle avec le "Madman" de 1998 n'avait pas engendré le même aboutissement. Finalement, c'est en 2013 que la réunion avec le line-up original (moins Bill Ward) a concrétisé des résultats sur disque : "13" voyait le jour, et avec lui une tournée quelques semaines plus tard. L'enregistrement sur DVD était une bien bonne nouvelle, les témoignages live du groupe n'étant pas si nombreux et de moindre qualité : Les relents de "Never Say Die Live" avec le son et l'image tout pourri ou "The Last Supper" avec les entrevues en plein milieu d'un solo de guitare me reste encore en mémoire. Celui-ci s'appelle donc "Live... Gathered In Their Masses" provenant des premières paroles de "War Pigs".

C'est donc sous les images de Melbourne avec l'arrivée du groupe entouré de fans que la vidéo commence. Avance rapide vers le stade en loge où chacun des membres s'occupe à sa façon : On retrouve donc Tony qui joue de la guitare, Geezer dans une ambiance zen et le bon vieux Ozzy sur son pédalier préféré : oui, même l'homme-grenouille s'est mis à l'entraînement ! Instant plus tard, la sirène caractéristique de "War Pigs" est en marche, le concert peut commencer !

C'est devant une foule conquise que les quatre membres montent sur scène. Les gars, malgré leur âge avancé, ont toujours la pêche. Geezer, bien que discret, a toujours son style si particulier. Tony semble avoir bien récupéré de son foutu cancer et Ozzy, malgré un coup de vieux évident, fait participer la foule dès les premières minutes et s'amuse toujours comme un fou. Qu'en est-il du drummer de service ? Bien qu'il soit à des années-lumière du percussionniste par excellence Bill Ward, Tommy Clufetos abat très bien le boulot. Il faut dire qu'il avait laissé Rob ZOMBIE pour aller jouer avec l'homme-grenouille depuis quelques temps déjà. Le mammouth "Into The Void" entre en scène en compagnie de magnifiques jeux de lumière bien mis en avant-plan par la technologie Blu-Ray. L'occasion de cette tournée est également de tester le nouveau matériel en direct. "Loner" vient donc faire un petit coucou dès le troisième titre. Si les musiciens passent bien le test, c'est moins le cas pour ce pauvre Ozzy qui semble beaucoup moins à l'aise et hésite quelques fois au niveau paroles. Sa présence constante proche du télésouffleur lui permet de ne pas trop s'égarer malgré tout. Malheureusement, on le voit dans le premier refrain murmurer plus que chanter.

Heureusement, le classique "Snowblind" débarque comme une chape de plomb, et le "Madman" retrouve rapidement ces moyens. Quelques minutes plus tard, le stade s'illumine avec "Black Sabbath" pour ensuite introduire la surprise du DVD : "Behind The Wall Of Sleep". Ce titre m'a toujours plu, et il sert d'excellent tremplin pour l’instrumental "Basically" et le classique "N.I.B.". Il s'agit donc ni plus ni moins de trois titres de suite de l'album original, une bien bonne surprise pour les fans de la première heure. Si cet enchaînement est une excellente trouvaille, je me questionne sur la présence de "Methademic" qui n'est officiellement sur aucun album, mais présent en guise de bonus sur "13".

Un petit moment de folie survient avec "Fairies Wear Boots" et comme fond d'écran des images psychédéliques à souhait. Bien sûr, lorsqu'on jette un regard sur les paroles, on comprend vite pourquoi. Une version écourtée et instrumentale de "Symtom Of The Universe" vient faire acte de présence, fort probablement due aux limites vocales d'Ozzy. On passe ensuite sur le solo de batterie qui fait une belle transition vers "Iron Man" repris en chœur par la foule sous les encouragements du "Madman". La foule peut ensuite se permettre une petite pause avec "End Of The Beginning" qui fait un peu tache parmi les chars de hits avant d'aller vers un "Children Of The Grave" toujours aussi jouissif. Premier rappel, "God Is Dead" est bizarrement positionné, j'aurais préféré l'avoir en début de concert celui-là. "Sabbath Bloody Sabbath" arrive dans le même format que "Sympton Of The universe", probablement pour les mêmes raisons. Il sert par contre de bien belle intro pour le final. "Paranoid" débarque et c'est la fête à Melbourne.

Dans le format traditionnel, aucun bonus n'est présenté. Il faut se procurer la version Deluxe pour se permettre des entrevues et le classique "Behind The Scenes". De plus, "Under The Sun", "Dirty Women" et "Electric Funeral" sont ajoutés en guise de bonus. Fort probablement l’un des derniers témoignages enregistrés du groupe sur scène, "Live... Gathered In Their Masses" est un must pour tout fan, et finalement une très belle interprétation.

Morceau préféré : "Into The Void".

A lire aussi en HEAVY METAL par METALINGUS :


DIO
Holy Diver – Live (2006)
Dio, saint Dio




BLAZE BAYLEY
Endure And Survive (2017)
Star Wars Blaze


Marquez et partagez




 
   METALINGUS

 
  N/A



- Ozzy Osbourne (chant)
- Tony Iommi (guitare)
- Geezer Butler (basse)
- Tommy Clufetos (batterie)
- Adam Wakeman (clavier)


1. War Pigs
2. Into The Void
3. Loner
4. Snowblind
5. Black Sabbath
6. Behind The Wall Of Sleep
7. N.i.b.
8. Methademic
9. Fairies Wear Boots
10. Symptom Of The Universe
11. Iron Man
12. End Of The Beginning
13. Children Of The Grave
14. God Is Dead ?
15. Sabbath Bloody Sabbath/paranoid



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod