Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Site Officiel (2)
 Chaine Youtube (3)

FIVE FINGER DEATH PUNCH - And Justice For None (2018)
Par METALINGUS le 14 Septembre 2018          Consultée 1399 fois

J’avais sincèrement des doutes quant à la probabilité que le septième album de FFDP voit le jour. Il faut dire qu’il s’en est passé des choses depuis "Got Your Six". Début 2016 : le label "Prospect Park" dépose une poursuite contre le groupe sous prétexte que celui-ci aurait brisé leur contrat. Quelques mois plus tard, c’est Moody qui annonce son intention de quitter le groupe vers la fin de 2017. La journée d’après, les rumeurs sont démenties par le biais d’une annonce. Il est expliqué que l’orageux chanteur reste au sein de FIVE FINGER mais que le bonhomme veut monter une espèce de projet parallèle. Puis, durant un concert aux Pays-Bas, Ivan s’amène sur scène après que deux chansons aient été jouées prétextant un retard de dernière minute. Le concert est bordélique avec les membres du groupe s’absentant de temps à autres. Moody annonce encore une fois que ce sera son dernier spectacle. Le lendemain, les Américains annoncent que le chanteur en titre reste avec FFDP et que, bien qu’il y a eu plusieurs malentendus, la tournée continue. Sans surprise, Moody décide d’aller en cure de réhabilitation dans les jours suivants, donnant le micro de façon temporaire à Tommy Vext. Bien que les rumeurs annoncent un septième album en construction, la première compilation du groupe sort fin 2017, laissant planer le doute quant à la réelle sortie de "And Justice For None". Pourtant, comme prévu, celui-ci se retrouve dans les bacs en mai.

Avec tous les problèmes du groupe, spécialement Ivan Moody, j’étais sceptique quant à la qualité de la galette : déjà qu’il est difficile d’enregistrer de la musique de qualité dans un environnement sain, autant dire que c’est rarement possible lorsque des tensions aussi grandes sont présentes. Pourtant, "And Justice For None" a de quoi surprendre. Venant de la part des membres qui semblaient vouloir se sauter à la gorge, il y a de quoi rester dubitatif. Pourtant, l’album démarre sur un "Fake" typique de ce que fait le mieux FFDP (écoutez-moi la batterie putain !). "Sham Pain" arrive avec son refrain hyper mélodique me rappelant quelque peu "Under And Over It", du moins dans les paroles. Les Américains ont toujours excellé dans les reprises, celle de "Bad Company" étant l’une de mes préférées tous groupes confondus. Ici, deux d’entre elles sont enregistrées avec un "Blue On Black" au bon relent Country/Sudiste de bien belle facture. L’autre, ce n’est rien de moins que "Gone Away" : oui, vous avez bien lu, le titre de The OFFSPRING. Autant dire que FFDP dépoussière complètement le morceau pour l’amener vers une dimension de power-balade. Ma foi, les paroles collent parfaitement à l’ambiance et je dirais qu’elle explose carrément la version originale.

Parlant d’ambiance, "Fire In The Hole" remporte la palme du moment glauque avec un Ivan qui sort des vocalises malsaines. Les paroles du refrain, carrément négatives, collent parfaitement à la musique. Bien sûr, les titres plus tranquilles sont au rendez-vous. Malheureusement, il y en a beaucoup trop pour un album de Metal. Si "Gone Away" et "I Refuse" sont de superbes réussites et que "When The Seasons Change" passe péniblement le test, "Stuck In My Ways" est le morceau de trop qui fait pencher la balance. Quatre ballades, même couillues, c’est trop pour un seul album. On parle tout de même pratiquement du tiers de "And Justice For None", rien de moins.

L’album s’essouffle en fin de parcours, non seulement avec "Stuck In My Ways", mais aussi avec un "Rock Bottom" lourdingue et un "Bloody" bizarroïde. Petite déception, puisque globalement le groupe s’en tire bien. Les gars auraient peut-être dû revoir à la baisse le nombre de chansons, l’album possède 13 morceaux pour 47 minutes. Il aurait peut-être été plus judicieux d’enlever les trois morceaux cités précédemment afin d’avoir 10 bons titres. Malgré tout, "Will The Sun Ever Rise" vient clore l’album de façon convenable.

Déjà miraculeux en soi, la sortie de "And Justice For None" montre que les gars de FFDP ont encore le désir de composer une musique de qualité, comme quoi la tension au sein d’un groupe peut faire ressortir le meilleur de chacun. C’est avec surprise que j’ai écouté de septième album, m’attendant à un désastre dû aux frasques du chanteur colérique. Bien que le naufrage soit évité, j’en reste à me demander ce que le futur du groupe nous réserve. Seul le temps nous le dira mais, nous pouvons écouter un album de qualité en attendant.

Morceau préféré : "Sham Pain".

A lire aussi en HEAVY METAL par METALINGUS :


Blaze BAYLEY
Endure And Survive (2017)
Star Wars Blaze




FIVE FINGER DEATH PUNCH
A Decade Of Destruction (2017)
Mission accomplie


Marquez et partagez




 
   METALINGUS

 
  N/A



- Ivan Moody (chant)
- Zoltan Bathory (guitare rythmique)
- Jason Hook (guitare solo)
- Chris Kael (basse)
- Jeremy Spencer (batterie)


1. Fake
2. Top Of The World
3. Sham Pain
4. Blue On Black
5. Fire In The Hole
6. I Refuse
7. It Doesn't Matter
8. When The Seasons Change
9. Stuck In My Ways
10. Rock Bottom
11. Gone Away
12. Bloody
13. Will The Sun Ever Rise



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod