Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  DVD

Commentaires (1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Style : Exodus, 4 Arm, Xentrix, Evile, Spirit Web, Heathen, Diamond Head, Anthrax, Rage, Slayer
- Membre : Ozzy Osbourne , Suicidal Tendencies, Infectious Grooves, Flotsam And Jetsam, Echobrain
- Style + Membre : The Big 4 , Megadeth
 

 Site Officiel (2199)
 Fan Club Officiel (2303)
 Fan Club Français (local Chapter) (3537)
 New Fan Club Français (local Chapter) (2630)
 Myspace (769)
 Chaîne Youtube (736)

METALLICA - Quebec Magnetic (2012)
Par METALINGUS le 24 Juillet 2017          Consultée 1212 fois

METALLICA et la ville de Québec, c'est une histoire d'amour qui dure depuis pas mal de temps : le groupe s'y était arrêté pour la première fois lors de la tournée de "Ride The Lightning". Depuis ce temps, les gars y font un petit arrêt à chaque fois qu'ils passent dans le coin. Non seulement ils se sont produits dans le Colisée, mais les Mets ont également fait deux arrêts à l'hippodrome et en sont maintenant à deux présences au festival d'été de Québec. Les Four Horsemen ont même eu l’audace de "fermer" l'ancien Colisée Pepsi pour ensuite inaugurer le nouveau centre Vidéotron quelques jours plus tard. Comme si ce n'était pas assez, ils récompensent maintenant les fans de Québec avec ce DVD enregistré pendant la tournée de "Death Magnetic" en 2009. Rares sont les artistes ayant fait un tel traitement de faveur pour cette ville du nord. Suite à l’annonce, les fans devaient choisir sur le net laquelle des deux soirées serait immortalisée : celle du 31 octobre ou celle du 1er novembre. Suite aux votes effectués, c'est finalement la seconde date qui a été retenue. Ne vous inquiétez pas concernant les titres qui n'ont pas été joués lors de cette soirée, ils seront disponibles en guise de bonus ! Le DVD sera d'ailleurs le tout premier objet à sortir sous la production de "Blackned Recordings", le label de METALLICA.

Comme à l’habitude, c'est sous "Ecstasy Of Gold" que le concert débute avec comme visuel des images de la ville : Château Frontenac, vieux pont, vieux Québec, etc. Les membres du groupe arrivent par la suite en courant en direction de la scène centrale que tout le monde connaît désormais depuis le "Black Album". Scène qui semble d'ailleurs au premier abord plutôt sobre : Seulement un set de batterie avec des caisses de sons au milieu. Les Américains lancent les hostilités avec "That Was Just Your Life" qui est interprétée dans le noir quasi complet hormis quelques vaisseaux lumineux verdâtres. Le titre passe plutôt bien l'épreuve du Live, tout comme la plupart des 6 morceaux provenant de "Death Magnetic". La scène s’éclaire finalement à la fin du premier morceau pour ensuite laisser les jeux d'éclairages faire le boulot tout le long du concert. Un petit coup d’œil rapide permet d’ailleurs de remarquer à quel point le trio d'origine a pris un coup de vieux depuis quelques années : Lars fait un peu de calvitie, Kirk semble quelquefois en arracher côté guitare et James est le plus grisonnant. Seul Rob semble ne pas avoir pris de coup de vieux depuis son arrivée dans le groupe. Les quatre cavaliers semblent toutefois en bonne forme physique malgré les apparences.

Après deux morceaux, le charismatique leader s'adresse à la foule et semble véritablement heureux et impressionné de l'accueil du groupe. Les classiques commencent dès le troisième titre avec "The Four Horsemen" qui fait bien plaisir à entendre. Malheureusement, il est toujours dommage de voir que Rob en arrache toujours autant côté back vocal. C'est dans ce genre de moment que Jason me manque le plus... Petite surprise, "The Shortest Straw" vient faire un petit coucou en cette soirée du 31, plutôt rare dans la playlist du groupe pour être mentionné. Par la suite, "One" arrive plutôt tôt dans le spectacle, mais avec autant de classiques ce n'est pas si étonnant. Ce genre de titre me donne toujours autant de frissons même après toutes ces écoutes. Nouvelle attitude oblige, James souhaite la bienvenue aux nouveaux fans en les invitant officiellement dans la "'Tallica family"... On aime ou on n’aime pas.

Précédemment, j’écrivais que Kirk semblait en arracher par moments. C'est plutôt flagrant lors de ses deux très courts solos de guitare, le premier étant véritablement immonde. Il devrait avoir avantage à ne simplement plus en faire. Par contre, ces différentes guitares sont toujours aussi classes et originales. Mention spéciale à celle qu'il utilise durant le très bon "The Judas Kiss". "Nothing Else Matters" arrive finalement avec un Hetfield qui pousse un peu trop vers les aigus vocalement et fausse un peu par moment. Finalement, comme toujours, la suite est un "Enter Sandman" avec son bel éclairage bleuté clôturant pour la première fois la soirée.

Le rappel se fait avec un cover d'un groupe qui a, selon James, inspiré les membres par le passé. Dans ce cas-ci, c'est SWEET SAVAGE et son "Killing Time" qui est performé. Personnellement, j’aurais de loin préféré les classiques "Whisky In The Jar" ou "Turn The Page". Même une reprise du grand MOTÖRHEAD aurait été plutôt cool. Étant la soirée d’Halloween, METALLICA se cache sous des masques le temps d’une chanson afin de mettre un point d’honneur à la soirée. "Seek And Destroy" vient donc clore les hostilités dans une ambiance de party avec de gros ballons noir partout dans le colisée sous un éclairage complet, une bien belle façon de terminer le tout en beauté.

"Quebec Magnetic" n'est pas un DVD hors du commun, il est même loin d'être exceptionnel. "Français Pour Une Nuit" et "Orgullo, Pasión, Y Gloria" étaient sortis 3 années auparavant et avaient été enregistrés pendant la même tournée. Concernant les bonus, mis à part les titres exclusifs du 1er novembre, seule une très courte vidéo est présente. Pour un groupe aussi grand que METALLICA, c’est plutôt mince comme complément. Mais même en demeurant le plus objectif possible, je ne peux qu’applaudir les gars d'avoir sorti un DVD officiel à Québec. Une belle marque de respect envers leurs fans résidant dans leur château fort.

Morceau préféré : "Seek And Destroy".

A lire aussi en HEAVY METAL par METALINGUS :


BLAZE BAYLEY
Endure And Survive (2017)
Star Wars Blaze




VENOM INC.
Avé (2017)
Quand VENOM montre les dents


Marquez et partagez




 
   METALINGUS

 
  N/A



- James Hetfield (vocale,guitare)
- Kirk Hammett (guitare solo)
- Robert Trujillo (basse)
- Lars Ulrich (batterie)


1. The Ecstasy Of Gold
2. That Was Just Your Life
3. The End Of The Line
4. The Four Horsemen
5. The Shortest Straw
6. One
7. Broken, Beat & Scarred
8. My Apocalypse
9. Sad But True
10. Welcome Home (sanitarium)
11. The Judas Kiss
12. The Day That Never Comes
13. Master Of Puppets
14. Battery
15. Nothing Else Matters
16. Enter Sandman
17. Killing Time
18. Whiplash
19. Seek & Destroy



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod