Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  E.P

Commentaires (2)
Questions / Réponses (2 / 23)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Exodus, 4 Arm, Xentrix, Evile, Spirit Web, Heathen, Diamond Head, Anthrax, Rage, Slayer
- Membre : Ozzy Osbourne , Suicidal Tendencies, Infectious Grooves, Flotsam And Jetsam, Echobrain
- Style + Membre : The Big 4 , Megadeth
 

 Site Officiel (2201)
 Fan Club Officiel (2305)
 Fan Club Français (local Chapter) (3538)
 New Fan Club Français (local Chapter) (2632)
 Myspace (770)
 Chaîne Youtube (739)

METALLICA - Six Feet Down Under 2 (2010)
Par CANARD WC le 10 Février 2011          Consultée 6491 fois

Je sais très bien que je suis lu par deux cons et demi, qu’on trouve sur le Net des tonnes de péteux dans mon style prêt à donner leur avis sur tout un tas d’albums nuls même que certains de ces péteux vont jusqu’à mettre des 5/5 à ces mêmes albums nuls en croyant bien faire.

Pourtant, l’espace d’un instant, en écoutant ce "6 pieds sous terre 2" (*) j’ai bien cru qu’il en était autrement. J’ai cru que mon avis avait de l’importance, que peut être par le plus grand des hasards, il était pris en compte par des instances supérieures comme pour ménager ma susceptibilité et mon espoir fou de croire en des lendemains qui « thrashent ».

Scénario impossible de la mort du Canard :

Ma chronique méchante et haineuse du "6 pieds sous terre 1" (*) tombe entre les mains d’un gus francophone de la team METALLICA. Il lit mon affliction, ma chronique l’amuse et l’émeut, il comprend que derrière ma bravade il y a un cœur qui bat encore très fort pour METALLICA. Du bout du clavier, il balance un mail à James HETFIELD :

Hail James,
I am tombé par hasard sur la review d’un french grenouille sur « The Six Feet Ouane » and he kills him with a 1/5 very méchant. He pretext que the sound is tout naze and the choice of the morceaux are tout naze too. I’m supposed that this is a minor avis dont on s’en fout, but I tell you quand même.


Alors METALLICA – comme conscient d’avoir dépassé les bornes – a ressorti un nouvel EP pour me rasséréner et a fait gaffe à ce que ce coup ci le son soit correct et le choix des morceaux décents.

Jugez plutôt :

"Noirci" (*) (16 Octobre 2010 à Brisbane en Australie)
"Conduit l’éclair" (*) (14 Octobre 2010 à Auckland en Nouvelle-Zélande)
"Les 4 cavaliers" (*) (18 September 2010 à Sydney en Australie)
"Bienvenue à la maison" (*) (15 Septembre 2010 à Melbourne en Australie)
"Maitre des poupées" (*) (16 Octobre 2010 à Brisbane en Australie)
"Et justice pour tous" (*) (18 Octobre 2010 à Brisbane en Australie)
"Broyer du noir" (*) ( 18 Septembre 2010 à Sydney en Australie)
"Dégâts et compagnie" (*) (22 Septembre 2010 à Christchurch en Nouvelle-Zélande)

Donc voilà, "6 pieds sous terre 2" (*) est presque sorti de nulle part et ne présente toujours aucun intérêt (sauf celui de faire un « retour » officiel aux fans qui ont suivi METALLICA sur la tournée australienne 2010), vu qu’à ce niveau là le « Live Merde » (*) se suffit à lui-même. Mais ce nouvel EP fait tout de même un peu plaisir. Rien que ce "Noirci" (*) en introduction qui déchire tout et nous rappelle que le METALLICA de la grande époque faisait bien du Thrash qui arrache les poils du bras. La sélection de morceaux – orientée vieux répertoire – tabasse comme cette réjouissante version des "4 cavaliers" (*) ou ce "Dégâts et compagnie" (*) qui fait assez mal (même si pour le coup James accuse un peu le coup). Plus rares aussi d’entendre l’extraordinaire "Broyer du noir" (*) ou ce "Conduit l’éclair" (*) qu’on a trop oublié ces dernières années. Ne boudons pas notre plaisir.

Évidemment, l’ensemble est perfectible (des problèmes de captation, une interprétation pas toujours nickel), mais on se situe à tellement d’années lumières de la médiocrité du précédent EP qu’on est presque obligé de prendre cette suite inutile comme un petit miracle en soi. Ce qui nous donne une fois de plus une idée de la profondeur du désarroi et de la naïveté des espoirs secrets que je place sur METALLICA. Et je dois avouer que c’est pas évident de continuer à casser METALLICA quand raisonne en fond de ma chronique cette version de "Et justice pour tous" (*) sauvage, teigneuse et soutenu par mon James que je m’imagine beau à pleurer. Ce titre incroyable et viscéral a existé, il est la preuve que METALLICA n’a pas toujours été un groupe de merde. En ce sens, cet EP prend des allures de Carbone 14 sur lequel peut venir s’appuyer le peu de Foi qui vous reste. Personnellement, je préfèrerais appuyer mon reliquat d’espoir sur un « vrai » album qui déblaye toute ambiguïté pour les années à venir, mais bon.

Finalement, je ne sais pas ce qu’il y a de plus pathétique, constater que cet EP idiot enterre à lui tout seul le "Mort magnétique" (*) ou que le niveau du groupe est si bas qu’un fan débile de mon espèce en arrive à placer des similis espoirs dans un objet promotionnel aussi limité.


Note : 3/5 (pas le choix).


(*) Et la loi "Toubon" merde à la fin.

A lire aussi en THRASH METAL par CANARD WC :


OVERKILL
Horrorscope (1991)
Quand Overkill tue, bah ça kill grave...




SEPULTURA
Machine Messiah (2017)
De retour donc et pour de bon.

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
  N/A



- James Hetfield (dieu vivant)
- Lars Ulrich (fucking battery)
- Kirk Hammett (guitariste homosexuel)
- Robert Trujillo (gorille en captivité)


1. Blackened
2. Ride The Lightning
3. The Four Horsemen
4. Welcome Home (sanitarium
5. Master Of Puppets
6. ...and Justice For All
7. Fade To Black
8. Damage, Inc.



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod