Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  TRIBUTE

Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Exodus, 4 Arm, Xentrix, Evile, Spirit Web, Heathen, Diamond Head, Anthrax, Rage, Slayer
- Membre : Ozzy Osbourne , Suicidal Tendencies, Infectious Grooves, Flotsam And Jetsam, Echobrain
- Style + Membre : The Big 4 , Megadeth
 

 Site Officiel (2198)
 Fan Club Officiel (2301)
 Fan Club Français (local Chapter) (3537)
 New Fan Club Français (local Chapter) (2629)
 Myspace (768)
 Chaîne Youtube (735)

METALLICA - Master Of Puppets Revisited (kerrang Tribute) (2006)
Par CANARD WC le 27 Avril 2009          Consultée 6459 fois

J’étais en plein « kro-expressage » de la disco intégrale de METALLICA lorsque je me suis rendu compte que le Master of Puppets Revisited pour les 20 ans du magazine KERRANG n’avait pas été commenté par notre joyeuse équipe de bras cassés. Qu’à cela ne tienne, je suis là, vous pouvez respirer.

Je précise au cas où que KERRANG est un magazine anglais spécialisé Rock avec des couilles. Pour vous donner une vague idée, ce serait à peu près l’équivalent chez nous de Rock Hard avec un spectre plus large et en 10 fois plus influent. Ceci dit, on s’en fout, c’est pas la question qui nous intéresse présentement. Alors… Rapide matage de la Tracklist du machin … mouais …. Pfff…. Ok… Sans médire outre mesure, on sent d’emblée que sur le papier ce Tribute ne va rien apporter. Trois formules m’excitent un peu : MACHINE HEAD qui joue "Battery", TRIVIUM qui se fade "Master of Puppets" (ah les goulus) et MASTODON qui reprend "Orion". Pour le reste, ça va être bande mou.

Il est assez cocasse au passage de constater qu’une certaine logique commerciale ait été respectée. Comme pour respecter un certain équilibre des forces en présence, les gros vendeurs prennent les meilleurs morceaux et les poulains se mangent les moins évidents. C’est ainsi que MENDEED récupère « The Thing » et FIGHTSTAR « Leper Messiah » : bien fait pour leur gueule, ça leur apprendra à vendre moins que les autres.

Bon, je vais pas vous faire maronner pendant encore quelques paragraphes : ce Tribute est médiocre. Mais riche d’enseignements qui sont les suivants :

1) Même avec de bonnes compos, certains groupes arrivent à faire de la merde. Chapeau !
2) N’est pas James qui veut.
3) Un « son » Oldschool peut sonner « mieux » que les productions modernes.

A cela s’ajoute une morale de fond, celle de la puissance de METALLICA en 1986. Sans vouloir jouer les vieux cons, c’est un truc que la jeune génération doit avoir du mal à mesurer. Quelque part, ce laborieux produit remet les choses à leur place. Avec l’arrivée des productions modernes 100 % synthétiques, des brailleurs en continue et du tout à l’égout ; il est difficile de mesurer la force réelle et l’impact qu’a pu jouer un "Master of Puppets" en son temps. Les vieux de la vieille en parleraient mieux que moi car ils SAVENT combien METALLICA fut un choc en son temps de par la force stupéfiante que le groupe dégageait et par ce « son » incroyable. Personne ne « sonnait » comme eux. Il y avait METALLICA et les autres. Ce « KERRANG Tribute » confirme implicitement tout cela : sans l’interprétation géniale, avec le lissage moderne et sorti du contexte historique ; "Master of Puppets 2006" est dramatiquement banal. Sans doute ce qui est le plus anachronique dans toussa.

Ayant formulé ma sentence et découragé la plupart de mes lecteurs, je me propose de passer rapidement (quelques lignes) en revue (une fois n’est pas coutume) les différentes tentatives de chacun et tenter de quantifier ce bordel :

Battery – MACHINE HEAD
Même l’arpège acoustique introductif sonne moins bien. C’est dire. L’interprétation est correcte même si on notera un « son » plus étouffé et un Robb FLYNN méconnaissable qui gâche un peu le paysage. Bah oui, difficile de faire passer la colère et la rage en braillant tout du long en continu.
2,5/5

Master of Puppets – TRIVIUM
Interprétation à l’identique jusqu’aux premières lignes de chant… et c’est affreux. Le timbre, l’interprétation, tout. C’est fou ce qu’un mauvais chanteur peut faire à une compo excellente à la base. Pour vous dire, ça rend cette reprise à peine plaisante. Dommage.
2/5

The Thing that should not be – MENDEED
Le moins bon des morceaux pour le mauvais élève. Le « son » est nul. Le chant plus forcé un rien éraillé (avec montées légères dans les aigus) ne m’a pas dérangé. Le parti pris de la double pédale sur certains passages donnent un nouvel éclairage. N’ayant pas grand-chose d’autre à dire, je dirais sobrement qu’il s’agit au moins d’une reprise originale pour un titre pas évident.
3/5

Welcome Home (Sanitarium) – BULLET FOR MY VALENTINE
La volonté de réappropriation par ce petit groupe de Metalcore est réelle. Cette reprise est encourageante. Le chant façon un peu « néo » colle assez, pareil pour le son de grattes. Évidemment, la version originale explose puissance 1000 ce remaster à la sauce actuelle (je sais même pas pourquoi je précise ça), mais bon c’est pas si mal.
3/5

Disposable Heroes – CHIMAIRA
Pendant longtemps j’ai cru que ce morceau s’intitulait « Disponible Heroes » parce qu’un pote avait mal orthographié le titre sur ma K7 en recopiant. Voilà c’était l’anecdote du jour. Ah oui, sinon cette reprise est nulle. Comme pour TRIVIUM, le chanteur vomit les lignes de chant et plante tout. C’est limite insultant pour les autres membres du groupe qui ont fait plutôt du bon boulot de recopiage. Insupportable.
1/5

Leper Messiah - FIGHTSTAR
Comme pour TRIVIUM et CHIMAIRA, le groupe assure jusqu’aux premières lignes de chant. Sauf que là le mec joue la carte de la voix plaintive, du chanteur qui souffre genre « achevez-moi ». La rage initiale du morceau se transforme donc en une espèce de douleur. L’effet est réussi : on n’en peut plus nous non plus.
1,5/5

Orion – MASTODON
La meilleure reprise de l’album. Vous allez me dire que c’était plus facile pour MASTODON vu que c’est une instrumentale (exit l’handicap « chanteur ») et vous avez raison. Reste que MASTODON a fait du bon boulot en terme d’interprétation et propose même quelques petites nuances intéressantes. Je vous confirme au passage que Brann DAILOR est un putain de batteur. Seul point noir : le « son » étonnamment mauvais. Dommage.
3,5/5

Damage, Inc – FUNERAL FOR A FRIEND
Chanteur horrible qui rend l’écoute insupportable. Ça ne colle pas avec le morceau, c’est vilain, c’est moche et ça envoie dans le mur. Les mecs veulent faire plus puissant, plus violent et c’est de la merde. N’importe quoi.
1/5

...

Si je fais une moyenne arithmétique, j’obtiens un gros 2/5 ce qui me semble assez juste. On va dire que c’est un Tribute de plus qui rend justice à son original, idéal pour poser une colle à vos potes à l’occasion d’un Blind Test spécial « devine qui que c’est qui interprète ». Mais guère plus.


Note : 2/5


Meilleure interprétation : MASTODON
A écouter rapidement : BULLET FOR MY VALENTINE, MENDEED.
Palme de l’horreur : CHIMAIRA et FUNERAL FOR A FRIEND (ex aequo)

A lire aussi en THRASH METAL par CANARD WC :


OVERKILL
Horrorscope (1991)
Quand Overkill tue, bah ça kill grave...




SLAYER
Live Intrusion (1996)
Orgasmique vidéo avec des crevettes et du souffle


Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
  N/A



- Machine Head
- Trivium
- Mendeed
- Bullet For My Valentine
- Chimaira
- Fightstar
- Mastodon
- Funeral For A Friend


1. Machine Head - Battery
2. Trivium - Master Of Puppets
3. Mendeed - The Thing That Should Not Ne
4. Bullet For My Valentine - Welcome Home (sanitarium
5. Chimaira - Disposable Heroes
6. Fightstar - Leper Messiah
7. Mastodon - Orion (instrumental)
8. Funeral For A Friend - Damage Inc.



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod