Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  E.P

Commentaires (11)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Exodus, 4 Arm, Xentrix, Evile, Spirit Web, Heathen, Rage, Anthrax, Slayer
- Membre : Echobrain, Suicidal Tendencies, Infectious Grooves, Flotsam And Jetsam, Ozzy Osbourne
- Style + Membre : The Big 4 , Megadeth
 

 Site Officiel (2176)
 Fan Club Officiel (2282)
 Fan Club Français (local Chapter) (3504)
 New Fan Club Français (local Chapter) (2607)
 Myspace (746)
 Chaîne Youtube (719)

METALLICA - The $5.98 Garage Days Re-revisited (1987)
Par POWERSYLV le 16 Février 2006          Consultée 13692 fois

Le décès tragique de Cliff Burton fut un coup dur pour METALLICA et pour la communauté metal. Le bassiste fut célébré par ses pairs comme les membres d’ANTHRAX avec qui METALLICA était en tournée, ou FAITH NO MORE dont le guitariste Jim Martin était un grand ami (cf. le clip de la chanson « Epic » de FAITH NO MORE où il porte un t-shirt à l’effigie du défunt). Il semblerait même que Dave Mustaine lui ait dédié la chanson « In My Darkest Hour ». Avec ce deuil, une page de l’histoire de METALLICA est tournée. La douleur est telle que les 3 musiciens restant faillir jeter l’éponge. Mais il n’en fallait pas moins que le moral d’acier de Lars Ulrich pour tenter de remotiver les troupes. Inutile d’essayer de se forcer à composer dans ces conditions. Il fallait essayer de se remettre à l’ouvrage et tout d’abord de chercher un nouveau bassiste. Entre temps est publiée en hommage à Cliff la vidéo Cliff’em All, où des extraits de concerts de la période 1983-1986 célèbrent le groupe et surtout son musicien disparu.

Ayant tout d’abord pensé à Joey Vera (ARMORED SAINT), le groupe porte son dévolu sur le jeune Jason Newsted, transfuge de FLOTSAM AND JETSAM, groupe en début de reconnaissance et ayant déjà sorti un album remarqué, « Doomsday For The Deceiver ». Jason est plus discret et ne cherche pas à remplacer Cliff, bien que l’ombre du défunt sera toujours présente dans le groupe, les fans sont évidemment tentés de comparer les deux musiciens. Celui-ci est évidemment ravi mais impressionné d’intégrer un groupe qu’il a toujours considéré comme un modèle. Afin de mettre Jason dans le bain et de pouvoir recommencer à jouer tranquillement ensemble, les 4 musiciens décident donc de rejoindre le garage de Kirk pour un retour aux sources. Le résultat de ces jams se retrouve matérialisé sous la forme de ce mini album intitulé The $5.98 Garage Days Re-Revisited. Les titres sont joués sans fioritures et de façon très directe. On s’aperçoit au passage un changement dans la voix de James qui, même si elle reste criarde (faut dire que la teneur du disque y est pour quelquechose), prend une légère tonalité plus rauque qui s’affirmera sur l’album suivant.

Le répertoire est assez étonnant pour les novices mais pas vraiment lorsque l’on connaît les racines de METALLICA qui sont ancrées certes dans le heavy metal, mais aussi dans la vague punk hardcore US du début des années 80. On retrouve ainsi des combos divers et variés tels que DIAMOND HEAD, BLITZKRIEG, KILLING JOKE, HOLOCAUST, BUDGIE et THE MISFITS. Ca démarre en trombe sur le « Helpless » de DIAMOND HEAD, groupe cher à Lars Ulrich et dont ils avaient déjà fait la reprise de « Am I Evil ? » sur un maxi précédent. Une reprise carrée, rapide et sauvage. Jusqu’à une brusque accélération, « The Small Hours » est lente est lourde, c’est sur cette reprise que l’on se rend compte du changement de timbre de James Hetfield dont le chant commence à prendre de la profondeur. Qui aurait crû que METALLICA aimait KILLING JOKE (surtout à l’époque) ? En tous cas, l’effrayante reprise de « The Wait » est bien menée. Difficile de comparer par rapport à l’originale (extraite du premier album éponyme du groupe) car je ne la connais pas. Acérée et rentre-dedans, « Crash Course In Brain Surgery » dépote bien, et la galette se termine sur un titre qui regroupe successivement 2 titres des MISFITS, l’ancien groupe d’horror punk de Glenn Danzig. L’esprit punk de ces morceaux colle bien à la hargne de METALLICA dont les membres ont souvent porté les t-shirts noirs frappés du squelette blanc au sourire insolent. « Last Caress » possède un esprit très rock’n roll et introduit un « Green Hell » rapide et violent où James Hetfield crache les paroles et les scande comme une volée de flèches venimeuses. Le tout se termine avec un pied de nez (hommage ironique ?) par l’intro de « Run To The Hills » d’IRON MAIDEN volontairement jouée faux.

The $5.98 Garage Days Re-Revisited est un joli recueil qui servira à prouver en attendant le prochain véritable album que METALLICA est toujours vivant malgré l’adversité. Le groupe prend ainsi ses repères avant de retrouver le chemin des stades et d’introniser le nouveau bassiste sur scène.
Pas forcément officiel, vu par certains plutôt comme un EP qu’un véritable album, The $5.98 Garage Days Re-Revisited est un disque plutôt rare à trouver et une galette anecdotique. Anecdotique déjà par le fait qu’il ne s’agisse pas de compositions du groupe, encore plus depuis que les 5 titres se retrouvent depuis 1998 sur le double album Garage Inc. On y retrouve un METALLICA « brut de pomme » qui rend hommage à certains héros de jeunesse, loin de toutes velléités commerciales et de soucis de production. Une pièce de collection pour les fans les plus hardcore. Le premier enregistrement avec Jason Newsted en attendant le technique … And Justice For All ! qui fera encore une fois parler la poudre.

A lire aussi en THRASH METAL par POWERSYLV :


EXODUS
Shovel Headed Kill Machine (2005)
Une 'new team' pour un exodus + thrash que jamais

(+ 1 kro-express)



BALLISTIC
Ballistic (2003)
Thrash metal


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- James Hetfield (chant,guitare)
- Lars Ulrich (batterie)
- Kirk Hammett (guitare)
- Jason Newsted (basse)


1. Helpless
2. The Small Hours
3. The Wait
4. Crash Course In Brain Surgery
5. Last Caress / Green Hell



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod