Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (13)
Questions / Réponses (2 / 6)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Testament
- Membre : Anvil, Liege Lord, Grip Inc., Toxik, Dee Snider , Shadows Fall, Tad Morose
- Style + Membre : Flotsam And Jetsam, Anthrax, Annihilator
 

 Overkill Wreckingcrew (979)

OVERKILL - Ironbound (2010)
Par POWERSYLV le 28 Janvier 2010          Consultée 10472 fois

J’aime bien OVERKILL. Déjà j’aime bien le thrash et même si je suis plus sensible au heavy/thrash « made in Bay Area » du côté de San Francisco, le thrash un peu plus « core » qui est né dans les années 80 du côté de la côte est et de la Big Apple ne me fut pas indifférent. A ce titre et à l’instar d’un ANTHRAX, OVERKILL se situe à une place de choix. En cette année 2010, les potes des inamovibles Bobby « Blitz » Ellsworth et de D.D. Verni fêtent les 30 ans d’existence du combo et ont voulu mettre tous les atouts de leur côté pour sortir un album digne de sa carrière et représentatif du genre. Il faut dire que la production discographique du gang est assez inégale et personnellement, autant un "Feel The Fire", un "Years Of Decay" ou même un "Necroshine" trouvent grâce à mes yeux, autant un disque comme le très très moyen "ReliXIV" ne m’a laissé aucun souvenir … l’était pas terrible celui-là quand même.

"Ironbound" est le 16ème album des thrashers new-yorkais. 16 albums en 25 ans ("Feel The Fire", le premier étant sorti en 1985), beau score, non ? Nouveau label (Nuclear Blast – plutôt cool pour un groupe qui aime bien l’Allemagne), mix assuré par Peter Tägtgren (gage d’un bon gros son à la suédoise) … tout s’annonce pour le mieux sur le papier. Et ce qui est annoncé tient globalement ses promesses car "Ironbound" est l’un des meilleurs opus des vétérans que j’ai écouté récemment. Difficile de comparer directement à un "Immortalis" que je n’ai pas écouté mais connaissant une petite dizaine d’albums du groupe, je dois dire que j’ai été agréablement surpris, à un point où je me le suis enfilé plusieurs fois de suite (à tel point que mon baladeur mp3 en avait marre).

Après quelques notes de basse et un mid-tempo, on embraye sur un gros thrash des familles où l’on reconnaît d’emblée la marque d’OVERKILL : thrash speedé, voix de paranoïaque typique de Bobby « Blitz » (avec sa grosse tête de Richard Cocciante sous acide), quelques chœurs et un break en plein milieu. C’est "The Green And The Black", titre haut en couleurs (les 2, les vraies, celles qui ornent les pochettes du groupe), porte étendard d’une identité réaffirmée avec brio. Car on se rend compte que cet album renoue avec l’efficacité et les fondamentaux de naguère. Encore plus direct, "Ironbound" envoie le bois et se situe entre les premiers METALLICA, ANTHRAX et TESTAMENT. Un beau boulot avec ce pont instrumental calme aux guitares mélodiques qui se durcit peu à peu jusqu’à revenir au thème de départ. Enfin, l’urgent et très MOTÖRHEADien "Bring Me The Night" rappelle d’où vient le patronyme du groupe. Un titre qui risque fort de faire un malheur en concert au milieu des classiques.

La suite est de qualité même si un peu moins marquante et OVERKILL varie les plaisirs. Quelques intros subtiles avec "The Green And The Black" (encore), l’inquiétant "The Head And The Heart" et "The Goal Is Your Soul", mid-tempo heavy/thrash au fort impact muni d’une fin destructrice. "Give A Little" possède un côté guilleret sympa. Des titres équilibrés entre énergie brute, riffs de la mort et mélodies. "Killing For A Living" possède dans son premier riff quelque chose d’inquiétant, une sonorité qui me fait penser au SLAYER des grandes années.
N’empêche que les titres bien baston sont de la partie : "Endless War" est thrash à souhait, tout comme "In Vain" où est bien mise en valeur le travail du bucheron Ron Lipnicki, batteur du combo depuis presque 5 ans et dernier arrivé dans le groupe. On le vérifie encore sur ce "The SRC" de haute volée qui clôt l’album.

Si le propos varie peu chez OVERKILL, le regain de vigueur et d’inspiration qu’impose ce skeud fait d’"Ironbound" une des premières sorties majeures estampillées « Thrash qui tâche » de cette année 2010. Ce qui est réjouissant quant à l’état de santé du groupe … on en viendrait à s’inquiéter pour l’album suivant ! En attendant, savourez cette galette au coin du feu et n’oubliez pas que les ricains viennent brûler les planches du Trabendo fin février !

A lire aussi en THRASH METAL par POWERSYLV :


ONE MAN ARMY
21st Century Killing Machine (2006)
Le retour de johan lindstrand (ex-the crown)




DEATH ANGEL
Frolic Through The Park (1988)
Du heavy/thrash accrocheur et avant-gardiste

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez







 
   POWERSYLV

 
   CANARD WC
   MEFISTO

 
   (3 chroniques)



- Bobby 'blitz' Ellsworth (chant)
- Derek 'skull' Tailer (guitare)
- Dave Linsk (guitare)
- D.d-verni (basse)
- Ron Lipnicki (batterie)


1. The Green And Black
2. Ironbound
3. Bring Me The Night
4. The Goal Is Your Soul
5. Give A Little
6. Endless War
7. The Head And Heart
8. In Vain
9. Killing For A Living
10. The Src



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod