Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


FIVE FINGER DEATH PUNCH - Got Your Six (2015)
Par METALINGUS le 29 Décembre 2016          Consultée 635 fois

J’ai toujours aimé la mascotte du groupe : une espèce d’antihéros purement américain de style bande dessinée exposé dans diverses situations possibles et imaginables. Dans ce cas-ci, on le retrouve à la fin de ce qui semble être un combat bien sanglant, plus musclé et boosté au stéroïde que jamais. Son physique en est donc largement déformé et disproportionné. Le monstre voulant devenir plus puissant, plus méchant que jamais, il en est devenu grotesque. Un parallèle avec le doublé "The Wrong Side Of Heaven" en somme : FIVE FINGER DEATH PUNCH avait pêché par excès, ne délivrant finalement qu’un bon album sur une possibilité de deux. Les gars sont sortis de cette épuisante diarrhée de composition plus vulnérable que jamais.

Ce n’était pourtant pas la première fois que les Américains produisaient un album plutôt faible, mais chaque fois il n’y avait pas matière à être inquiet. Si on fait un rapide retour en arrière et qu’on jette un coup d’œil sur les galettes un tantinet moins bon, on se retrouve avec un constat pas si pire. Par exemple, sur "The Way Of The Fist", le groupe avait délivré une galette inégale, avec une batterie beaucoup trop bourrine, mais il y avait toute la sincérité du monde. C’était le premier disque du groupe, et quelques classiques en avait tout de même émergé : la chanson-titre, morceau typique de FFDP et surtout "The Bleeding" qui termine régulièrement les concerts du groupe, avec son mélange irrésistible de mélancolie et de barbarie. Pour le cas d’"American Capitalist", disons qu’il était très difficile pour les gars d’égaler leur album précédent, la diversité et le génie de compositions étant très difficiles à atteindre deux fois de suite. Pourtant, il était quand même facile de trouver quelques petites perles dans toute cette sonorité : la chanson-titre (bien sûr), mais aussi "Under And Over It" qui sonnait comme une tonne de brique. C’est d’ailleurs un morceau parfait pour faire découvrir le groupe à des nouveaux amis.

Et nous voilà maintenant rendus sur le cas "The Wrong Side Of Heaven Part 2". C’était la première fois que le groupe n’arrivait pas à livrer la marchandise : aucun morceau digne de ce nom ne sortait du lot. Pire encore, ils semblaient pour la première fois se retrouver en pilotage automatique, délivrant leurs Heavy Metal à dose homéopathique, le pire cauchemar de tout fan qui se respect. Si seulement Ivan Moody et sa bande avaient tenté quelques choses de vraiment différentes et s’étaient plantés, on aurait pu les excuser en prétextant qu’ils ont au moins tenté quelques choses de nouveaux. Mais non, ils ont simplement composé un album sans âme et sans inspiration. Aucun morceau n’était pourtant totalement manqué (d’où la note pas si mal), mais aucun génie n’était au rendez-vous.

Et ensuite il y a le sixième album. L’anticipation était grande afin de savoir si FFDP avait réussi à rebondir. Après quelques écoutes, "Got You Six" a quelque chose de rassurant. Même si le titre de l’album est d’une stupidité sans nom, force est d’admettre que l’ensemble des compositions remonte la barre et ne fait plus craindre le pire concernant le futur du groupe. Les titres « made in FFDP » sont toujours là ("Wash It All Away", "Hell To Pay"), alternant bourrinage et moment mélodique. Une touche de nouveauté pointe le bout de son nez avec l’insertion de sonorité électronique sur "Jekyll And Hyde", le résultant étant somme toute plutôt bon. FIVE FINGER DEATH PUNCH a d’ailleurs pris la bonne décision de ne pas inclure de titre instrumental, chose qu’ils avaient faite sur l’album précédent et qui s’était avérée un échec, même si le morceau en question n’était pas très long.

Malheureusement, la balade de l’album (un passage obligatoire que le groupe semble décider à prendre) n’est toujours pas à la hauteur. Cela fait d’ailleurs un bon moment que les gars ne nous en ont pas composé une digne de ce nom. Pour le reste, certains morceaux sont énervants, soi à cause des paroles stupides au pas possible ("Got You Six"), soit à cause des sonorités irritantes ou banales ("Boots And Blood"). FFDP manque quelquefois la cible et joue au gros bras sans cervelle, tel leur mascotte sur la pochette.

Si "Got You Six" a quelque chose de rassurant par rapport à son prédécesseur, il est pourtant clair qu’il ne restera pas sur la plaque tournante des fans de Metal éternellement non plus. Quelques bons titres et des morceaux potables ne font pas un disque de légende. Il faudra attendre la prochaine galette du groupe afin de savoir vers quelle direction les Américains vont aller.

Titre préféré : "Wash It All Away".

A lire aussi en HEAVY METAL :


CIRCLE II CIRCLE
Watching In Silence (2003)
Listening in silence…




X JAPAN
Jade (2011)
Tes cicatrices sont belles comme le jade...


Marquez et partagez




 
   METALINGUS

 
  N/A



- Ivan Moody (chant)
- Zoltan Bathory (guitare)
- Jeremy Spencer (batterie)
- Jason Hook (guitare)
- Chris Kael (basse)


1. Got Your Six
2. Jekyll And Hyde
3. Wash It All Away
4. Ain't My Last Dance
5. My Nemesis
6. No Sudden Movement
7. Question Everything
8. Hell To Pay
9. Digging My Own Grave
10. Meet My Maker
11. Boots And Blood
12. You're Not My Kind
13. This Is My War
14. I Apologize



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod