Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 ...>...>>... 2229
Comment poster un commentaire ?


STYX
STYX


Le 18 Novembre 2018 par LEO


Enregistré fin 1971 et paru en 1972, ce premier album dans lequel STYX cherche ses marques est assez décousu et plutôt approximatif, d'autant que le groupe ne signe que trois titres sur tout l'album.
Musicalement ça part dans tous les sens mais la formation n'est pas encore au point.
Rien que sur le premier titre "Movement For The Common Man" qui est décomposé en quatre parties distinctes, le groupe essaye de créer une suite à partir de bric et de broc et la sauce ne prend pas.
Le premier mouvement "Children Of The Land" qui est signé James Young est déjà typique des compos à tendance Hard du guitariste. c'est la partie la plus convaincante du lot.
"Street Collage" est comme son nom l'indique, un collage sonore de bruits de métro et de conversations prises dans la rue ! inintéressant.
Ensuite on a un bref passage du "Fanfare For The Common Man" d'Aaron Copland enchaîné à "Mother Nature's Matinee", compo bâtarde signée James Young/Denis DeYoung qui combine passages Hard et salmigondis de progressif ampoulé, spécifique au claviériste.
"Right Away" est une cover d'un power trio éphémère nommé HEAD OVER HILLS, assez identique à l'originale. ça passe mais ça ne fait pas avancer le schmilblick pour autant.
"What Has Come Between Us" est un morceau mélodique de Mark Gaddis (un folkeux semble t-il). effectivement comme l'a fait remarquer Dark Beagle, ça sonne pas mal comme du URIAH HEEP de la même époque (autant pour le chant principal que pour les choeurs et la musique), mais on sent déjà la direction que prendra le combo dans le futur.
"Best Thing" signé Young/DeYoung (et qui fut le premier single de STYX) est la troisième et dernière compo originale sur cet album. le groupe nous montre déjà comment il peut combiner avec réussite la Pop, le Rock, le Hard, le Progressif et le Folk en seulement trois minutes et quinze secondes ! franchement prometteur.
"Quick Is The Beat Of My Heart" signé par un certain Lewis Mark (qui m'est complètement inconnu) m'évoque de nouveau URIAH HEEP. pas très original mais ma foi, ça se laisse écouter sans déplaisir.
"After You Leave Me" dernier titre du disque composé par George S. Clinton (aucun rapport avec le George Clinton des groupes PARLIAMENT et FUNKADELIC !), me fait vaguement songer à du GRAND FUNK RAILROAD avec son Rock monolithique.
Pris séparément (à l'exception de la longue suite de 13 minutes complètement râtée), la majorité des titres de ce premier 33t de STYX sont finalement plutôt sympa à écouter mais il n'y pas de quoi sauter au plafond pour autant tellement le rendu est convenu voire maladroit par instants. et la grosse réserve pour le moment concerne le songwriting avec seulement trois compos signées par le groupe !
Heureusement, de ce point de vue STYX reverra sa copie sur l'album suivant...





METALLICA
HARDWIRED... TO SELF-DESTRUCT


Le 18 Novembre 2018 par CHRIS06


L'album aurait pu être très bon si il s'était tenu à sa première face en remplaçant
"Hardwired" & "Now That We're Dead" par "Manunkind" & "Spit Out The Bone". Le reste est insipide.
Franchement ces types ne possèdent pas de manager digne de ce nom capable de dire là tu fait de la daube ? METALLICA : les ROLLING STONES du Metal. J'ai été fan des périodes dorées des deux groupes, et je pleure à chaque nouvelle sortie d'album des deux combos.
Bilan :
1er CD 3/5.
2ème CD 1/5.
Total : 2/5.
Mention tout de même pour "Dream No More" et "Atlas Rise!" vraiment au dessus du panier (juste pour nous rappeler qui ils étaient et ne sont plus).





JUDAS PRIEST
FIREPOWER


Le 18 Novembre 2018 par DEFLEP666


Un retour aux sources pour ce groupe génial. J'aime beaucoup cet album acheté à sa sortie.

Une puissance retrouvée et une nouvelle jeunesse.

Pour ma part je lui mets un 5/5 sans souci.





JUDAS PRIEST
ANGEL OF RETRIBUTION


Le 18 Novembre 2018 par DEFLEP666


Un bien bel album d'un groupe que j'adore.

Rob Halford chante bien et les compos sont tops.





JUDAS PRIEST
REDEEMER OF SOULS


Le 18 Novembre 2018 par DEFLEP666


Un album pas si mauvais que ça et à mon goût. Je l'avais acheté à sa sortie et il tournait en boucle dans ma bagnole.
Je le ré-écoute parfois et avec plaisir.

Certes ils ont fait bien mieux mais il ne faut pas tout jeter. Quant à la production elle aurait pu être bien pire.

Pour ma part un album correct de nos Prêtres Judas. Sans plus mais à avoir tout de même dans sa discothèque.

3,5 arrondi à trois.





JUDAS PRIEST
PAINKILLER


Le 18 Novembre 2018 par DEFLEP666


Je suis JUDAS PRIEST depuis leurs débuts mais j'ai fait une pause quand j'ai acheté "Turbo" puis "Jugulator" que je trouvais mauvais ! Puis je les ai repris avec "Angel Of Retribution" et leurs albums suivants.

Du coup je suis passé complètement à côté de cet excellent album qui ne fait pas du tout pâle figure par rapport à un "Screaming For Vengeance".

Bref une très bonne galette qui me satisfait pleinement.





DEEDS / DIRTY DEEDS
BLOWN


Le 18 Novembre 2018 par KNAPY


Je viens de découvrir cet album parce que je m'intéresse à Richie Faulkner qui est maintenant dans JUDAS PRIEST depuis 2011. Quel parcours. Cet album est très bon et vraiment, sympa de découvrir ce que ce bon Richie a fait avant JUDAS.





TESLA
MECHANICAL RESONANCE


Le 18 Novembre 2018 par DJINN


Ce groupe n'a rencontré qu'incompréhension de ma part. Je ne vois absolument pas ce qu'il a que certains trouvent unique. C'est générique comme c'est pas permis, et on peut à peu près deviner l'année de sortie sans regarder la pochette.

Après, je reconnais que les musiciens sont hyper compétents, et les compos bien balancées. C'est juste que les États-Unis produisaient ce genre de groupes par dizaines, avec les mêmes influences Blues Rock, le même chanteur à la voix éraillée, les mêmes ballades qui prennent aux tripes. Si c'est ce que vous attendez du Hard Rock, vous pouvez y aller les yeux fermés.

C'est même probablement ce côté Blues qui fait que c'est respecté : si TESLA avait penché du côté du G1am, ils y auraient perdu en pseudo authenticité.

Je conseille "Comin' Atcha Live" en priorité.


Par Nightfall In Metal Earth

Il n'y a qu'à regarder attentivement ce live "Comin' Atcha Live! 2008" pour voir à quel point TESLA est unique et au final éblouissant. Ce live est une tuerie.

Fredouille





DAUGHTERS
YOU WON'T GET WHAT YOU WANT


Le 18 Novembre 2018 par SONS


Mais quel album !!!! Étant fan de Doom et de Doom Funéraire, je n'ai jamais entendu une musique aussi désespérée et triste... Un album jusqu'au-boutiste qui marquera tout musicos qui se penche un peu dessus... Chef d'oeuvre !





AEROSMITH
DRAW THE LINE


Le 17 Novembre 2018 par METALPROG84


Après les mythiques "Toys In The Attic" et "Rocks", "Draw The Line" sonne beaucoup plus cru ou brut que ses prédécesseurs. S'il est un poil en-dessous des deux albums précités en qualité pure, il reste quand même très bon.
Le morceau-titre est exceptionnel (quelle énergie !) ainsi que le magnifique "Kings And Queens" (le seul titre "posé" de l'album). Mais il faut aussi reconnaître que d'autres titres valent le coup : "I Wanna Know Why", "Get It Up" ou "The Hand That Feeds" sont également des morceaux très excitants. Seul "Bright Light Fright" est à mon avis un ton en-dessous.
C'est le dernier très bon album studio du groupe avant une traversée du désert qui durera pas mal d'années (jusqu'à "Done With Mirrors" voire "Permanent Vacation").





AEROSMITH
ROCKS


Le 17 Novembre 2018 par METALPROG84


Certainement le sommet de la discographie d'AEROSMITH et un des indispensables du Hard Rock des seventies et du Hard Rock tout court.
Les neuf titres sont tous géniaux : si tout le monde connaît "Back In The Saddle" et "Sick As A Dog", tous les autres morceaux sont à la même hauteur, plein de feeling et de Blues mais aussi très pêchus pour l'époque (notamment "Rats In The Cellar" et "Lick And A Promise"). La voix de Steven Tyler est toujours aussi magique et reconnaissable entre mille. Le reste du groupe est au diapason, que ce soit Joe Perry, impérial à la guitare, ou la section rythmique qui assure vraiment un maximum (quelle puissance !).
Un album mythique tout simplement.





GHOST
INFESTISSUMAM


Le 17 Novembre 2018 par PATATUS EMERITUS


Quel groupe peut se targuer d'avoir composé un hymne commençant comme le "Notorious" de DURAN DURAN, mélangeant allègrement Disco et Hard Rock dans la joie et la bonne humeur ? GHOST et "Year Zero". L'album se conclue sur la messe "Monstrance Clock", émouvant et mélodique. Entre temps, "Zombie Queen" et sa montée en puissance Hard Prog, son passage à la Chris ISSAK, "Body And Blood" et ses couplets à la ALICE COOPER... Tobias Forge est certainement le meilleur compositeur Hard Pop des temps modernes. Addictif et irrésistible, parole de fan.





CORONER
NO MORE COLOR


Le 16 Novembre 2018 par NATEAG666


Mazette, quel album.
Il est noir, de par sa pochette et de par son contenu, mais ce qui me marque c'est surtout la luminance des guitares. Elles tourbillonnent, elles hypnotisent, elles partent en solos ultra-mélodiques, elles nous parlent, elles caressent les neurones dans le sens du poil.
Le contraste noir/lumière donne son caractère et sa force à CORONER. À ce point-là ça en devient de la musique thérapeutique. C'est une musique qui transporte et qui réjouit. C'est pour moi le point culminant de la carrière de CORONER, suivi par "Punishment For Decadence", l'autre chef d'oeuvre du trio.
D'ailleurs je ne comprends pas la sévérité des trois chroniqueurs qui ne lâchent pas leur cinquième étoile, bien que leurs commentaires aillent dans ce sens, bizarre...
Il vient d'être réédité à prix désormais raisonnable, il faut l'acheter.
34 minutes de maestria, de virtuosité, de noirceur lumineuse.





Nozomu Wakai's DESTINIA
METAL SOULS


Le 16 Novembre 2018 par PILGRIMWEN

"le génial Tak Matsumoto et son B'Z"

Je confirme. B'Z est une véritable référence nippone, en terme de Hard Rock Fusion.





Ozzy OSBOURNE
BARK AT THE MOON


Le 16 Novembre 2018 par MUSTIS 666


Un album édité il y a pile 35 ans !

À l'époque, je n'avais pas succombé (il y avait bien mieux avec ACCEPT, JUDAS, MAIDEN et déjà METALLICA) mais je viens de le réécouter et cet album a incontestablement du charme.

Transcendé par les excellents riffs de Jake E Lee, il contient du très bon ("Bark At The Moon" - quelle rythmique ! / "Journey To The Centre…" / "Spiders" avec une atmosphère particulière), du bon ("You're No Different" / "So Tired" / "Waiting For Darkness") et du plus dispensable sans être mauvais (une rythmique, un solo ou une ligne de chant réhausse toujours l'ensemble).

Un album enterré juste après par mon album préféré d'Ozzy : "The Ultimate Sin".

Note réelle : 3,5/5.





PRETTY MAIDS
FUTURE WORLD


Le 16 Novembre 2018 par GABU


Je rejoins Clansman57, c'est simplement un des meilleurs disques de Heavy Metal de l'Histoire. De l'inspiration, du muscle, des mélodies, un équilibre parfait entre les instruments, les claviers qui amènent vraiment un plus. Tous les titres sont (ou auraient dû être) des tubes...
Et puis ce chant, Ronnie Atkins était au sommet.
Bref je n'ai pas trouvé un seul point faible.





ALGHAZANTH
WREATH OF THEVETAT


Le 15 Novembre 2018 par BARTLEBY


Trivia dont tout le monde se foutra sûrement, le monologue d'ouverture vient de Battlestar Galactica (Saison 1 Episode 8 - 13'50"). J'ai fait la connexion quasi-immédiatement pendant le visionnage.
À part ça, excellent album découvert en son temps sur NIME, je lui attribue un beau 4,5/5.





PRETTY MAIDS
FUTURE WORLD


Le 15 Novembre 2018 par CPEJ


Ronnie Atkins a beau faire le méchant, "Future World" est plus FM, moins Heavy Métal que son prédécesseur "Red Hot And Heavy".
À part "Future World" que j'ai trouvé bon d'entrée, j'ai mis longtemps pour assimiler cet album, après une quinzaine d'écoutes j'y vois plus clair.
Beaucoup de titres sont excellents mais pas hétérogènes dans leurs qualités, souvent handicapés par des refrains en-deçà ou par des claviers typés 80s mal inspirés.
Ça reste globalement de très grande qualité, mes titres préférés sont : "Future World", "Rodeo", "Yellow Rain" et "Needles In The Dark".





MORBID ANGEL
COVENANT


Le 15 Novembre 2018 par PATATUS EMERITUS


Un très bon disque, lourd, pesant, menaçant. Le jeu de guitare de Trey Azagtoth est impeccable, alternant rapidité d'exécution, riffs de mammouth et soli virtuoses. "Rapture" et "Angel Of Disease" tuent littéralement et le groupe se permet même le luxe de conclure sur un hit single, le fameux et malsain "God Of Emptiness". Ma préférence va cependant aux deux premiers albums, mais "Covenant" demeure un album de qualité.





PRIMAL FEAR
SEVEN SEALS


Le 15 Novembre 2018 par ADXBBR


Que voilà du bel ouvrage ! Un bon album de Speed Mélodique. À l'instar du deuxième titre, nous avons le droit à une grande montagne russe. Des titres exceptionnels à côté de titres moins brillants. Mais du coup les meilleurs ressortent plus forts. Et comment ne pas citer le rapide "Rollercoaster" avec une belle balance vocaux/riffs, le lourd "Seven Seals" tellement flippant par ses paroles de fin du Monde (ok il faut y croire sinon cela fait kitsch), le sombre "Diabolus" avec son rythme lancinant qui englue les pattes et enfin le fabuleux "In Memory" tellement prégnant avec une reprise vocale après le pont qui me donne toujours des frissons. Normalement, avec quatre titres mémorables, l'album entre à mon panthéon, des réussites, ce qu'est cet album. En revanche, il y a aussi quelques morceaux moins marquants. Mais si c'est le prix à payer pour basculer 4 titres dans ma playlist "Forever", je règle la note sans barguigner !

Allez zou, quatre super morceaux donc 4 sur 5 !







Commentaires :  1 ...<<...<... 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 ...>...>>... 2229






1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod