Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 ...>...>>... 2095
Comment poster un commentaire ?


IRON MAIDEN
LIVE AFTER DEATH


Le 29 Août 2017 par CLANSMAN57


Ouaip, Bruce n'est pas toujours au top sur ce Live.

Mais 5 étoiles quand même :
1) car ça faisait des semaines que j'ai pas écouté une note de Metal et que j'ai pris une sérieuse baffe.
2) car les chansons sont toutes énormes et font partie de loin des meilleures compositions Metal, même si "Running Free" s'éternise.
3) car les 4 chansons de l'ère Di'Anno passent très bien avec Bruce.
4) car ça m'a ramené une vingtaine d'années en arrière, à l'arrêt de bus pour aller au collège (j'étais en 6°) :
"Putain, tu as la double k7 de ce Live d'IRON MAIDEN ????
- Bah ouais.
- Tu me la prêtes ?
- Non.
- Allez, je fais attention, j'en fais une copie et je te la rends le lendemain !
- En fait, elle est pas vraiment à moi, c'est à mon père et il prête pas. (même pas vrai.)
- Ah merde... T'es sûr qu'il prête pas ? Ça fait des plombes que je veux mettre la main sur cet album !
- (Pourtant j'en avais encore vu des copies la dernière fois au Cora... bizarre ce mec).
Désolé, je le connais bien, il y tient trop, t'as aucune chance."
5) car la pochette est ultime et qu'elle m'a interpelé lorsqu'un ami en portait fièrement un t-shirt au CE2... Et que je suis persuadé qu'il y en a plus d'un qui est passé de l'autre côté grâce à cette magnifique illustration.

"Alive In Athens" d'ICED EARTH est meilleur... Mais c'était bien plus tard.











MOB RULES
TALES FROM BEYOND


Le 29 Août 2017 par SAC EN PAPIER


Tout à fait d'accord avec le commentaire précédent, cet album est une merveille, un concentré du savoir-faire de MOB RULES. Un album plus puissant que le précédent et qui tient mieux la durée, même si ce n'est pas leur meilleur.





MOB RULES
CANNIBAL NATION


Le 29 Août 2017 par SAC EN PAPIER


Bien que n'étant pas un concept album (ou ne possédant pas de chansons en plusieurs parties), art dans lequel le groupe excelle, cet album est de très haut niveau, même si un peu inférieur aux deux précédents.





MOB RULES
RADICAL PEACE


Le 29 Août 2017 par SAC EN PAPIER


Un album plus sombre, plus moderne et sans fausse note. Tout simplement leur meilleur.
Un chef-d'oeuvre du genre.





MOB RULES
ETHNOLUTION A.D.


Le 29 Août 2017 par SAC EN PAPIER


"Ethnolution A.D." possède un son plus moderne que ses prédécesseurs, et le côté folk est délaissé. Cependant, les chansons sont rapidement mémorisables et plus efficaces que celles des albums précédents. Centré autour d'un concept sur les défauts de l'humanité, cet album est excellent.





JUDAS PRIEST
SIN AFTER SIN


Le 29 Août 2017 par IRONGE_MAIDENT


Juste des chansons d'anthologie sur cet album. Des hits en puissance a la pelle.
"Let Us Pray/Call For The Priest".
Un début somme tout lent et paresseux.
Soudain bam, double caisse riff de la mort qui tue l'étoile noire.
Bref j'en ai eu pour mon argent, remarquez que je ne suis pas très friand, de la période '70 du Prêtre Judas.

Leur meilleur a mon avis de cette période.

4,5/5.





WINGER
WINGER


Le 29 Août 2017 par SNAKEPIT

WINGER, j'ai découvert sur le tard, vers 2006. Bon, concernant cet album, il ne m'a pas marqué plus que ça, je n'ai que peu de souvenirs précis et je préfère ce qu'ils ont fait plus tard ("Pull", "Karma" et, dans une moindre mesure, "IV"). D'ailleurs, je trouve extrêmement réducteur de résumer la carrière de ce groupe à un seul album (celui-là, en l'occurrence). À titre comparatif, c'est un peu comme si, toutes proportions gardées, on résumait la carrière cinématographique de Gérard Depardieu au rôle d'Obélix dans le film "Astérix Et Obélix"... Mon propos, c'est surtout par rapport à ce qu'a écrit celui qui a pour pseudo Beavis.

En ce qui concerne le business, c'est un mensonge éhonté d'affirmer que les groupes de Grunge étaient désintéressés par le business (avant que quiconque ait l'idée de me cataloguer, je précise que ALICE IN CHAINS fait partie de mes 5 groupes préférés, que j'aime les 3 premiers PEARL JAM, ainsi que "Badmotorfinger" et "Superunknown" de SOUNDGARDEN). D'abord, ils étaient signés sur des majors, ont fait des vidéos et ont participé aux sessions Unplugged de MTV durant l'âge d'or commercial du Grunge. On peut aussi ajouter que le couple Kurt Cobain/Courtney Love faisait la Une de la presse people il y a 25 ans. Ce qui veut dire qu'ils ont joué le jeu du système (ou alors, on pourrait supposer qu'ils ont été les idiots utiles du music-business, ce qui n'est guère flatteur). Ensuite, ce genre s'est embourgeoisé vers 1995-1996 (ce que la presse a toujours omis de mentionner) et des groupes comme BUSH, PRESIDENTS OF THE USA, DEVILHEAD n'étaient franchement pas fameux. Le Grunge a aussi enfanté le Post-Grunge, un des genres les plus détestés avec le Nü-Metal (pour quelques groupes valides comme les FOO FIGHTERS et ALTER BRIDGE, voire GODSMACK dans une moindre mesure - qui se sont éloignés du genre, en passant -, on a eu droit des centaines de SEETHER, STAIND, CHEVELLE, PUDDLE OF MUDD...). Enfin, SOUNDGARDEN et SMASHING PUMPKINS (entre autres) se sont reformés pour l'argent. J'ai vu SOUNDGARDEN au Sweden Rock en 2012 (les têtes d'affiches de cette édition s'appelaient MÖTLEY CRÜE et TWISTED SISTER) et leur show était franchement insipide : ils donnaient clairement l'impression de s'ennuyer sur scène et d'être venus juste pour passer à la caisse au point qu'ils se sont littéralement faits bouffer par 10CC, NIGHT RANGER et MASTODON, qui étaient passés avant eux (plusieurs festivaliers qui étaient présents ont eu le même ressenti, en passant). On peut aussi rappeler que feu-Chris Cornell a collaboré avec un certain Timbaland (chose que Kip Winger n'a JAMAIS faite, de même qu'on ne l'a jamais vu se produire sur scène aux côtés de LADY GAGA, comme l'a fait un certain METALLICA), ce qui n'est franchement pas ce que j'appelle un exemple d'intégrité.

D'autre part, puisque NIRVANA et Kurt Cobain ont été mentionnés dans le commentaire, il est quand même bon de préciser que c'est surtout le suicide de Kurt Cobain qui a contribué à faire passer NIRVANA à la postérité (ce qui est assez ironique, en passant). Sans cela, NIRVANA aurait été perçu aujourd'hui de la même manière qu'un SPIN DOCTORS ou un UGLY KID JOE, c'est-à-dire un one-shot dans l'Histoire du Rock (au cas où certains auraient la mémoire courte, "In Utero" n'avait pas cartonné à sa sortie et n'était quasiment pas cité dans les référendums des magazines fin 1993). Et si Kurt Cobain était encore parmi nous aujourd'hui, il y a fort à parier qu'il se serait répandu sur les réseaux sociaux à coups de #JeSuisCharlie, #Vousnaurezpasmahaine et autres débilités du même tonneau, qu'il se serait joint aux Myley Cyrus, Katy Perry pour pleurnicher en public après la défaite d'Hillary Clinton lors des dernières élections présidentielles US... D'ailleurs, ce n'est pas anodin si NIRVANA est surtout bien considéré par les bobos gauchistes (en gros, plus de 80% des gens susceptibles d'aimer ce groupe), les journalistes et éditorialistes (ou plutôt, les chien-ne-s de garde du système) qui encensent ce groupe étant tous dans cette tendance (pour cette raison, je refuse de voir en NIRVANA autre chose qu'un pur produit de la gauche-caviar post-soixante-huitarde). Autre chose : le fait de passer à la postérité n'est pas une gage de crédibilité et de respectabilité, des personnages comme Hitler et Mussolini (entre autres) en sont la preuve la plus flagrante.

Pour revenir et finir sur WINGER, on aime ou on aime pas (perso, j'apprécie quelques albums, sans en être un grand fan), il n'empêche qu'ils ont réussi leur comeback, contrairement à certains (SOUNDGARDEN, SMASHING PUMPKINS), ont sorti de bons disques (chose que ne sait plus faire METALLICA depuis 20 ans).


Par Nightfall In Metal Earth

@ SNAKEPIT : inutile de continuer de poster des commentaires de ce genre vu les inepties que tu racontes.

Que tu n'aimes pas NIRVANA, soit, mais cela n'est pas une raison pour raconter n'importe quoi et nier l'évidence. NIRVANA avait déjà acquis un statut légendaire avant le décès de Cobain. "In Utero", moins bon certes que "Nevermind", s'est tout de même vendu par palettes entière et "Nevermind" continuait de cartonner en 1994 alors que l'album était sorti en 1991. Il faut vraiment être d'une mauvais foi insondable pour ne pas reconnaître ce simple état de fait. Ta comparaison avec SPIN DOCTORS et UGLY KID JOE est totalement dénuée de toutes proportions. Certes, le décès de Cobain a figé cette situation, peut-être que NIRVANA se serait effondré ensuite, mais on n'en sait rien et on ne peut pas refaire l'histoire.
Quoi qu'on pense de tout ce qu'à engendré la vague Grunge, continuer cette guéguerre anti-NIRVANA en 2017 c'est un brin suranné non ? Il serait peut-être temps de passer à autre chose.
Et quant à WINGER, pour moi ce groupe a une carrière tout à fait honorable, ils n'ont pas eu de bol à l'époque car ils ont cristallisé beaucoup de moqueries, ce groupe a aujourd'hui le mérite d'être toujours là, avec son public. Je trouve également dommage que certains continuent de se moquer d'eux après tant d'années, leur musique est de qualité.

Dernière chose SNAKEPIT : épargne nous tes réflexions politiques qui ne se basent que sur de très vagues hypothèses. Merci.

Dark Schneider





WINGER
IN THE HEART OF THE YOUNG


Le 28 Août 2017 par MR TINKERTRAIN


Excellent album de Hard FM, avec 2 ou 3 bouses mais le reste c'est que du bonheur si on aime le son 90s, le bon riff et les soli qui déchirent. L'album suivant, plus Heavy, est sur le podium du style Hard FM.





MOB RULES
AMONG THE GODS


Le 28 Août 2017 par SAC EN PAPIER


Construit autour de trois chansons à thèmes ("Black Rain", "Among The Gods" et "Arabia"), ATG est, comme ses prédécesseurs, un très bon album de Power Mélodique d'où ne ressort aucune mauvaise chanson.





MOB RULES
HOLLOWED BE THY NAME


Le 28 Août 2017 par SAC EN PAPIER


Dans un même style que leurs deux premières livraisons, MOB RULES réalise à nouveau un très bon album de Power Metal, composé de chansons construites et de mélodies inspirées.





MOB RULES
SAVAGE LAND


Le 28 Août 2017 par SAC EN PAPIER


Une première réalisation réussie pour les Allemands qui nous livrent un concept-album homogène sans titre faible. Un essai à la hauteur de leur carrière.





WINGER
WINGER


Le 28 Août 2017 par ALAN

Kip l'a dit lui même c'est le Grunge qui a flingué la scène de l'époque. Et le dessin animé "B And B" la carrière de son groupe, qui était devenu la risée de toute une partie de la jeunesse de l'époque.
Qu'en retiendra l'Histoire du Rock, la postérité ?
Cobain, bien sûr, Kip étant totalement oublié de nos jours par l'hagiographie officielle, même si il continue sa carrière et que Cobain est décédé depuis des lustres.
C'est comme ça. Le Che est mort, mais c'est pas Fidel qui est sur les T-shirts !
Et cet album : typique de son époque, certainement pas moins bons que les autres représentants du Hair Metal, et même plutôt meilleurs, Kip Winger étant, par ailleurs, un très bon musicien, de formation classique, quand Cobain connaissait 3 accords au maximum. C'est dégueulasse, hein ? Ben non... c'est juste une affaire de bon goût.





WINGER
WINGER


Le 28 Août 2017 par BEAVIS

Les grungers se sont suicidés où travaillent à l'usine : ils laissent le show-biz à KISS, le but n'était pas de devenir millionnaire.
Si, le chanteur de PEARL JAM : il fait de la musique. Il a illustré la BO de "Into The Wild", quand WINGER aurait à peine pu faire de même pour AMERICAN PIE. C'est pour situer le niveau. Uh, uh, uh !!!





ANTHRAX
STATE OF EUPHORIA


Le 28 Août 2017 par ESKAPEESKAPE


Bon, il ne faut pas se voiler la face.
Il n'est pas terrible cet album dans le sens qu'il n'apporte rien de plus à leur musique, que le chant est plutôt irritant à la longue.
Les structures sont répétitives, mais n'est ce pas le message de la pochette : des cercles concentriques ?
Bref, il s'écoute mais s'oublie assez vite.
Je lui préfère "Spreading The Disease" et "Among The Living".
On retiendra "Antisocial".





WINGER
WINGER


Le 28 Août 2017 par ATOMIC PLAYBOY


Et elle est où la vague Grunge aujourd'hui ? Parce qu'en attendant les WINGER eux, se portent très bien et continuent à jouer la musique qu'ils aiment, et ce depuis 30 ans. Alors, certes ce n'est pas leur meilleur album, il y a en effet du cliché, mais il mérite mieux que ce genre de commentaire méprisant. Ne serait-ce que pour "Hungry" et le final splendide de "Headed For A Heartbreak".





WINGER
WINGER


Le 27 Août 2017 par BEAVIS

Copie carbone de KISS ZEPPELIN et autres FOREIGNER.
Moumoutes et textes libidineux, déjà totalement has-been à sa sortie : la vague Grunge va faire dégager tout cela deux ans après. Ouf !
Pour info, c'est quand même le groupe fétiche de Stewart Stevenson, Hu, Hu !!





ANTHRAX
STATE OF EUPHORIA


Le 27 Août 2017 par TERRORIZER

salut à tous,

Je voulais apporter des éléments aux écrits de Powersylv :
C'est bien dit le : il manque un truc. c'est vrai qu'il manque un truc à ce disque.
Il est sorti un an après "Among The Living" (album Metal de l'année 87) donc succéder à cet album parfait, c'est difficile, surtout dans un temps aussi court.
Il faut savoir que certains membres du groupe ont connu des divorces à cette
époque, donc le titre de l'album vient aussi de là. Un divorce n'est pas forcément une euphorie mais tout dépend comment est pris le terme...







DANKO JONES
WILD CAT


Le 26 Août 2017 par HAIRY BLEV


J'aime : sa calvitie : ça me rassure (alopécie androgénétique quand tu nous tiens !). No Moumoute ! Ca nous change de Richard Noirplus et compagnie...
J'aime : la sincérité (de la musique), ç'est tellement devenu une denrée rare.
J'aime moins : ce n'est pas toujours original non plus.
Dans le genre, pour les jeunots : VARDIS, un super combo de la NWOBHM, R'nR jusqu'à la moelle !





PARIS VIOLENCE
L'âGE DE GLACE


Le 26 Août 2017 par DFOU

@CITIZEN
Merci pour ton retour et merci d'avoir pris le temps de rédiger la chronique de cet album.
Pour revenir au débat qui "agite" actuellement NIME, peu importe, d'ailleurs, que L'âge De Glace soit sorti il y a 16 ans. Le principal, c'est que les Lecteurs qui ne connaissaient pas PARIS VIOLENCE aient pu découvrir ce groupe. Nous ne sommes pas, en effet, des consommateurs de musique mais des amateurs et des passionnés. Nous aimons prendre le temps de lire les chroniques, d'écouter les albums proposés, de les réécouter x fois, de lire les paroles, la bio des groupes, de trouver d'autres ressources. Bref, de déguster les pépites que NIME nous fait découvrir. Entre les Nouveautés, les Sélections, les Archives, les albums qu'on peut également découvrir via les Equivalences, grâce aux Commentaires, aux Questions / Réponses, à la Boîte à demandes, au Metalhit, aux Référendums, aux Live Report, aux 50 Chroniques Les Plus Lues, sans compter les albums qu'on a mis en playlist et qu'on réécoute depuis 3 - 4 ans, si ce n'est plus, il y a vraiment matière à satisfaire les passionnés que nous sommes. Nous espérons donc, toutes et tous, que NIME ne changera pas et ne cèdera pas aux sirènes de l'urgence et de l'immédiateté.





LEPROUS
MALINA


Le 26 Août 2017 par BORAHKRETH

Et bien ça y est, il est sorti, je viens de finir ma première écoute, et pour ceux qui hésitent à lui donner sa chance : foncez, il est très, TRÈS supérieur à "The Congregation" (en même temps, c'est pas dur, en dehors de "The Price" et "Rewind", rien de vraiment intéressant à se mettre sous la dent, même si ça restait pas trop mal).

Je crois que LEPROUS n'a jamais été aussi Prog, et inversement, aussi peu Metal. Il faudra clairement un certain nombre d'écoutes pour se mettre dedans, mais déjà, il y a plus de riffs et de mélodies mémorables sur la première moitié de l'album que sur l'intégralité de "The Congregation", et rien que pour ça, ça vaut le coup. Baard est stellaire, à quelques rares passages près, la complexité ne sonne jamais forcée, et ce qu'il joue est assez génial.

Et Einar... et bien, sa voix est toujours aussi fantastique, par contre je suis certain qu'il réutilise des lignes de chant et/ou refrains déjà entendus auparavant... ou alors, juste très similaires.

Un album à approfondir, mais qui mérite qu'on lui donne sa chance. Pour l'instant, il vaut quelque chose entre 3 et 4 étoiles, là où j'en aurais donné 2 (3 en étant vraiment généreux) à "The Congregtion". A voir avec l'épreuve du temps, mais il est beau, il est varié (même s'il a les mêmes travers que "The Congregation", ça reste moins marqué), et l'ajout du violoncelle est un gros plus. Oui, quel final bon sang... un des titres les plus forts de LEPROUS, et qui rappelle pourquoi Einar est un des meilleurs chanteurs de notre époque. J'allais préciser "de Metal", mais je pense qu'on est au-delà de ça







Commentaires :  1 ...<<...<... 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 ...>...>>... 2095






1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod