Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (7)
Metalhit
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Onslaught, Lazarus A.d, Holy Moses, Essence
- Membre : Barren Earth
- Style + Membre : Sodom
 

 Myspace (298)
 Site Officiel (289)
 Chaîne Youtube (339)

KREATOR - Endless Pain (1985)
Par MOMO HEARTBREAKER le 20 Avril 2007          Consultée 8232 fois

Premier véritable album de KREATOR (après 2 démos enregistrées sous le nom de TORMENTOR), "Endless Pain" enregistré dans l’urgence (10 jours) au CAT studios de Berlin, va permettre au groupe de se faire repérer - aidé en cela par un visuel tonitruant - et de proposer sa marque sonore qui deviendra sa marque de fabrique dans les 80’s ainsi que, mine de rien, d’inventer le Thrash à l’Allemande en compagnie de ses compatriotes de DESTRUCTION et SODOM.

La bande à Mile Petrozza sort en cette année 1985, un album de Thrash qui, s’il n’est pas aussi novateur qu’un "Show No Mercy" de SLAYER ou aussi énorme qu’un "Kill’em All" de METALLICA n’est un pas moins un disque solide composé de 10 brûlots thrash ultra-basiques et carrés à l’efficacité juvénile imparable donnant une nouvelle signification au mot envie ! Car ces jeunes loups ont la rage, seul SLAYER musicalement au niveau agression sonore peut soutenir la comparaison avec KREATOR et ce n’est pas l’approche du chant totalement débridée à la limite du black de Mille Petrozza qui viendra me contredire. La production, malgré le manque de moyen évident reste 20 ans après tout à fait correcte pour le style pratiqué. Album sans calcul, "Endless Pain" est un album aussi irrégulier car au côté des classiques "Flag Of Hate", "Storm Of The Beast" ou "Tormentor cohabitent d’autres titres qui, s’ils ont un pêche indéniable, auraient mérité d’être un poil plus travaillés avant d’être enregistrés. On citera en guise d’exemple un titre comme "Dying Victims" avec son démarrage en simili-ballade archi-caricatural et son absence de structuration du titre avec une mise en place très approximative et un solo qui n’est qu’une suite de notes jouées de manière agressive, sans autre considération de mélodie ou de feeling : bourrin de chez bourrin quoi !

Ce très bon premier effort studio au contenu bestial, démontre un certain potentiel et peut-être à ce titre considéré comme un véritable galop d’essai pour la suite qui, avec davantage de maîtrise instrumentale se verra attribuer quatre successeurs, tous composés de véritables hymnes du Thrash Metal à la fois violent et mélodique. Le meilleur reste donc à venir.

Ma note : un 3,5/5 pour les classiques que j’écoute encore régulièrement et l’esprit boucherie du disque qui est tout à fait jubilatoire !

A lire aussi en THRASH METAL par MOMO HEARTBREAKER :


PANTERA
Cowboys From Hell (1990)
Groove metal

(+ 3 kros-express)



NEVERMORE
Enemies Of Reality (2003)
Groove metal

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   MOMO HEARTBREAKER

 
   BIONIC2802
   FENRYL

 
   (3 chroniques)



- Mille Petrozza (guitare, chant)
- Jürgen Reil (batterie, chant)
- Rob Fioretti (basse)


1. Endless Pain
2. Total Death
3. Storm Of The Beast
4. Tormentor
5. Son Of Evil
6. Flag Of Hate
7. Cry War
8. Bonebreaker
9. Living In Fear
10. Dying Victims



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod