Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (10)
Metalhit
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Onslaught, Lazarus A.d, Holy Moses, Essence
- Membre : Barren Earth
- Style + Membre : Sodom
 

 Myspace (303)
 Site Officiel (295)
 Chaîne Youtube (352)

KREATOR - Hordes Of Chaos (2009)
Par POWERSYLV le 19 Janvier 2009          Consultée 11578 fois

Depuis son "vrai" retour aux affaires au début des années 2000, KREATOR a refait parler de lui à force de tournées et surtout en se réappropriant un Thrash à la fois furieux et mélodique, tel qu'il pouvait le pratiquer à l'époque du superbe "Coma Of Souls" (1990) mais avec un son et une approche plus moderne en s'attachant les services du producteur Andy Sneap (ARCH ENEMY, NEVERMORE, MEGADETH, EXODUS ...). "Violent Revolution" (2001) et "Enemy Of God" (2005) ont été salués tant par la critique que par les fans. Il faut dire que les années 90 et des albums plus expérimentaux et aventureux comme l’étaient "Renewal" (1992), "Cause For Conflict" (1995) ou "Endorama" (1999) avaient déstabilisé les fans de base sans pour autant vraiment en ramener d’autres. Les années 2000 ont donc non seulement vu KREATOR retrouver son efficacité Thrash et sa crédibilité mais le combo de Mille Petrozza est aussi aujourd’hui perçu et salué comme une force essentielle dans le Metal dit extrême sans qui nombre de combos Thrash, Death ou Black n’auraient simplement pas vu le jour.

Nous sommes en 2009 et revoilà les vétérans allemands parés pour repartir à l’attaque avec un titre ma foi féroce : "Hordes Of Chaos". L’efficace producteur Andy Sneap a été remercié et le groupe s’est acoquiné avec Moses Schneider, personnage de studio peu connu par chez nous. Pas de problème cependant : nous avons ici encore du gros son, heureusement. L’album s’articule comme toujours autour des riffs aiguisés du commandant Petrozza, de la rythmique métronomique de Ventor accompagné de Christian Giesler à la basse et des soli tonitruants de Sami Yli-Sirniö. Et on ne peut que se féliciter de la stabilité du line-up, ce qui n’a pas forcément été le cas dans le passé. Le chant de Mille est toujours aussi rageur, avec des intonations qui rappellent parfois assez bizarrement ce qu’il avait produit sur … "Cause For Conflict". Mais musicalement, nous restons toujours dans le pur Thrash teuton caractéristique du combo.

Le titre "Hordes Of Chaos" avec son intro chantante à la guitare un peu surprenante (limite guillerette !) est d’ores et déjà le cheval de Troie du disque, comme beaucoup d’autres morceaux « titres » de la carrière de KREATOR ("Extreme Agression", "Pleasure To Kill", "Endless Pain", "Violent Revolution" sans oublier "Enemy Of God"). Mais de cette intro (qu’on retrouve en fin de morceau) on passe très vite à la vitesse supérieure avec des couplets Thrash/Speed, un refrain fédérateur (« Hordes Of Chaos ! Hordes Of Chaos ! Everyone against Everyone … CHAOOOOOOOOOOOS ! »), de beaux mosh-pits en perspective. On continue dans l’efficacité brute avec un "Warcurse" introduit par la batterie de Ventor et encore une rythmique Thrash old school comme KREATOR sait si bien les faire. "Escalation" s’affirme comme le petit frère de "Violent Revolution". Jusque là, on reste dans le KREATOR pur jus et les fans seront ravis de s’accaparer très vite ce nouveau matériel forgé dans les usines de la Ruhr.

KREATOR se permet néanmoins quelques petites fantaisies sans pour autant retomber dans les malheureuses expérimentations passées (ouf) et j’avoue qu’à la première écoute, "Hordes Of Chaos" m’est apparu plus complexe qu’un "Enemy Of God". Mais ce que l’on pourrait considérer comme de petits « écarts » n’en sont pas car ils permettent d’aérer un peu le propos, à condition de les amener avec finesse mais on peut faire confiance aux Allemands pour cela. Le fil directeur de l’album est conservé. L’intro toute douce d’un "Amok Run" peut surprendre, surtout lorsqu’on entend Mille… chanter ! (c’est vrai que c’est assez rare). Mais le naturel reprend vite le dessus, sachant que le reste de ce titre varie les tempi à souhait, passant avec brio d’un Heavy/Thrash plus mélodique à la MEGADETH à du pur KREATOR rageur. Le mid-tempo "To The Afterborn" avec son intro menaçante est aussi notable, surtout son refrain caractéristique scandé en chœur alors que la double grosse caisse laboure le terrain derrière. Effet garanti et là aussi il y a une grosse accélération qui vous prendra par surprise, bande de petits sacripants.

"Destroy What Destroys You" (aux relents très "Suicide Terrorist") est plus mid-tempo mais tout aussi implacable … surtout à la fin ! Ce qui nous amène à un l’œcuménique "Radical Resistance" furibard en diable avec son « People from the east, people from the west, everyone under the sun / People from the north, people from the south … » chantant. Les textes de KREATOR sont toujours basés sur la lutte contre les diverses oppressions (fascisme, terrorisme et en général ceux qui assassinent les consciences …), cheval de bataille d’un Mille Petrozza qui sera encore sûrement très versatile sur ce sujet lors des prochains concerts du groupe. On s’achemine ainsi tranquillement vers la fin du disque avec le spécial "To The Afterborn" cité plus haut, et un petit instru tranquille nommé "Corpses Of Liberty" qui fait le pont vers le final apocalyptique (ce solo !) "Demon Prince".

Contrairement à ses deux prédécesseurs, il a fallu un temps d’adaptation pour assimiler complètement ce "Hordes Of Chaos". Il est impressionnant de voir que sous ses airs bourrus d’ancien du Thrash teuton, KREATOR arrive toujours, sans se renier à surprendre sans lasser. Le premier gros classique Thrash de l’année 2009. À ne pas manquer sur les planches françaises en ce début d’année.

A lire aussi en THRASH METAL par POWERSYLV :


MEGADETH
Rust In Peace (1990)
Technique, intense ... chef d'oeuvre !

(+ 8 kros-express)



METALLICA
Kill'em All (1983)
Les débuts de la légende !

(+ 8 kros-express)

Marquez et partagez



Par BIONIC2802, FENRYL




 
   POWERSYLV

 
   ALANKAZAME
   FENRYL
   JEFF KANJI
   ODIN

 
   (5 chroniques)



- Mille Petrozza (chant, guitare)
- Sami Yli-sirniö (guitare)
- Christian Giesler (basse)
- Jürgen 'ventor' Reil (batterie)


1. Hordes Of Chaos (a Necrologue For The Elite)
2. Warcurse
3. Escalation
4. Amok Run
5. Destroy What Destroys You
6. Radical Resistance
7. Absolute Misanthropy
8. To The Afterborn
9. Corpses Of Liberty
10. Demon Prince



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod