Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  REPRISES

Commentaires (2)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

2011 Call To Arms
2012 Heavy Metal Thunder Live...
2013 Sacrifice
2015 Battering Ram
2021 Inspirations
2022 Carpe Diem
2024 Hell, Fire And Damnat...
 

- Style : Iron Maiden, Absolva, The Rods, Angel Martyr, Sarasin, Wami, Krokus, Accept, Existance, Riot, Samson, Nightmare, Blaze Bayley, Girlschool
- Membre : The Scintilla Project , Michael Schenker, Oliver / Dawson Saxon
- Style + Membre : Biff Byford, MotÖrhead
 

 Myspace (1063)
 Chaîne Youtube (1254)
 Site Officiel De Saxon (1821)
 Site Français (2756)

SAXON - More Inspirations (2023)
Par DARK SCHNEIDER le 20 Avril 2023          Consultée 1635 fois

Revoici nos Anglais, un an à peine après un dernier album studio plutôt réussi, qui nous reviennent avec un second recueil de reprises dont l'objectif est le même : célébrer ces groupes qui les ont inspiré dans leur jeunesse, on va appeler ça "More Inspirations", on ne peut pas faire plus limpide. La pochette est fort sympathique, reprenant l'imagerie de la phrénologie, cette pseudo-science du XIXème siècle qui a conduit notamment à l'émergence des thèses absurdes de Lombroso et de sa théorie du criminel-né. Il ne paraît par contre pas totalement idiot de penser que les gars de SAXON sont des rockeurs-nés et qu'un examen de leurs cerveaux permettrait d'y retrouver les gènes du parfait metalleux. Ainsi, Biff et sa bande veulent nous aider à percer ce mystère en nous délivrant dix nouveaux indices.

Encore plus que pour le premier volet, la liste des reprises se veut totalement rétro, comme l'annonce d'emblée le titre des ANIMALS. Biff Byford n'a pas peur de se confronter à autant de grandes voix (ce qui est notamment le cas d'Eric Burdon, immense référence en la matière). Mais les premières lignes de chant de l'ami Biff nous alertent aussitôt : le temps, notre pire ennemi, fait son oeuvre et personne n'y échappe. Rarement le chant de Byford n'a sonné aussi "vieux", le mot est lâché. Cela est frappant et ne se limite pas à ce premier titre : Biff est poussif sur la reprise de RAINBOW, sur "Razamanaz" de NAZARETH il est vraiment à des lieux de la gouaille et l’agressivité de l'original. Parfois, il paraît à bout de souffle, dépassé... Rien de bien surprenant au vu de son âge et des problèmes de santé qu'il a dû affronter mais cette fois-ci ça s'entend vraiment plus que d'habitude et ça impacte certains morceaux. On a envie de dire à Biff de se ménager, lui qui n'hésite toujours pas à remonter sur scène régulièrement au fil de prestations statiques mais dont la rocaille contenue dans ses cordes vocales suffisent toujours à galvaniser les foules.

"More Inspirations" alterne entre des classiques trop évidents et peu originaux ("Detroit Rock City", "Razamanaz", "Man On The Silver Mountain", voire "Gypsy" et "Substitute") et d'autres choix heureusement un peu plus exotiques. On appréciera ainsi cette revisite du "From The Inside" d'ALICE COOPER ou encore le morceau final de CREAM. Le problème c'est que le traitement instrumental qui nous est proposé ne surprendra pas quiconque a écouté le premier volume et de plus se montre plus timoré. SAXON se contente de passer tous les morceaux sous le rouleau compresseur de ses guitares Heavy et c'est à peu près tout. Tout est donc métallisé, ce qui modifie en conséquence les morceaux les plus éloignés de ce style (le COOPER, le CREAM), mais le groupe tend à n'avoir que ça à proposer, les structures des morceaux, elles, ne changent guère, tout y est finalement un peu trop respecté.

Malheureusement, l'album suscite un certain marasme. Seul "The Faith Healer" de The SENSATIONAL ALEX HARVEY BAND se distingue franchement du lot, car ce morceau, déjà excellent à la base, permet au groupe de renouer avec sa facette plus épique et progressive, ce qui n'est franchement pas un mal et cela manquait sur le premier "Inspirations". De plus, on remarquera à quel point il s'agit d'une source d'inspiration pour le groupe, le début n'étant pas sans rappeler un certain "Dallas 1PM", c'est flagrant ! Reste qu'un seul titre qui se détache, c'est maigre. Et puis bon, ce titre (et celui de RAINBOW également) avait déjà été repris il y a un an sur le "My Way" d'Udo DIRKSCHNEIDER (dans une version se détachant plus de l'originale car beaucoup plus martiale et Heavy, alors qu'ici SAXON se veut plus respectueux en conservant son ambiance spatiale).

"More Inspirations" n'est donc qu'un album anecdotique, fort oubliable et bien moins énergique que son prédécesseur. Le groupe se fait plaisir et l'ensemble s'écoute plutôt agréablement bien que la prestation en-deçà de Biff complique les choses. Le tout sonne toujours très brut, peu travaillé, et on notera la présence croissante de Seb Byford qui cette fois-ci a entièrement coproduit l'album avec son père, à se demander s'il ne va pas prendre la relève. Tout cela demeure cependant sans grand intérêt...

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK SCHNEIDER :


LOUDNESS
Live-loud-alive (1983)
LOUDNESS met le feu à Tokyo




FIFTH ANGEL
Fifth Angel (1986)
Humm, qu'il est bon ce Heavy !


Marquez et partagez




 
   DARK SCHNEIDER

 
  N/A



- Biff Byford (chant)
- Paul Quinn (guitare)
- Doug Scarratt (guitare)
- Nibs Carter (basse)
- Nigel Glockler (batterie)


1. We've Gotta Get Out Of This Place
2. The Faith Healer
3. From The Inside
4. Chevrolet
5. Substitute
6. Gypsy
7. Man On The Silver Mountain
8. Detroit Rock City
9. Razamanaz
10. Tales Of Brave Ulysses



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod