Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  LIVE

Commentaires (1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

2011 Call To Arms
2012 Heavy Metal Thunder Live...
2013 Sacrifice
2015 Battering Ram
 

- Style : Iron Maiden, Angel Martyr, Sarasin, Wami, Krokus, Accept, The Rods, Girlschool, Blaze Bayley, Nightmare, Samson, Riot
- Membre : Msg, Oliver / Dawson Saxon, The Scintilla Project
- Style + Membre : MotÖrhead
 

 Myspace (553)
 Cha�ne Youtube (625)
 Site Officiel De Saxon (1312)
 Site Français (1864)

SAXON - The Eagle Has Landed 40 (2019)
Par JEFF KANJI le 21 Novembre 2019          Consultée 784 fois

Encore !!! Encore un Live de SAXON, le seul groupe qui je crois va finir par faire concurrence à DEEP PURPLE par la multiplication de ses sorties live aussi soutenues. Même MAIDEN, l'autre géant de sa génération n'a jamais proposé autant de matériel enregistré en public. Car tenons-nous bien ; si le groupe affiche toujours une régularité dans ses sorties qu'il ne devrait peut-être pas forcément s'imposer (le niveau inquiétant des deux derniers albums en date…), il en va de même avec les Lives, entre les DVD et les disques, ça y va.

Je me sentais déjà suffisamment à la bourre de ne pas avoir chroniqué "Let Me Feel Your Power" en temps et en heure, mais là c'est forcément un peu différent. Ce logo et cette écriture rouge vif sur fond noir ça ne vous rappelle rien ? Un coup d'œil au titre alors… Voilà. SAXON fête en 2019 ses quarante ans de carrière (depuis la parution de l'album éponyme), et pour cela se décide à donner un quatrième successeur à "The Eagle Has Landed".

"The Eagle Has Landed" titre du premier album live de la formation, qui inaugurait les débuts de Nigel Glockler derrière les fûts d'un Pete Gill soignant ses blessures. La tournée "Denim And Leather", soit troisième succès de rang pour des Anglais alors quasi intouchables. Ce disque deviendra l'un des Lives emblématiques des années 80, et peut-être LE Live de la NWOBHM. SAXON sortira bien d'autres Lives par la suite, mais ceux reprenant l'emblématique patronyme auront la particularité de ne jamais présenter de doublons entre eux.

Et on peut alors se dire que SAXON a mis les petits plats dans les grands. "The Eagle Has Landed III" était un double ? Sortons un triple ! Ce dernier est sorti en 2006 ? Couvrons l'ensemble de la période 2007-2018 ! Comment donner une saveur spéciale à cet anniversaire ? En livrant sur bandes la prestation unique du Wacken 2014 qui avait vu le groupe rejoint sur scène par quatre violonistes, un percussionniste et un clavier pour réinterpréter les versions revisitées de ses classiques gravées sur "Unplugged & Strung Up" l'année précédente. Cela ne suffirait pas ? Qu'à cela ne tienne. Le groupe ayant toujours su rendre ses prestations vivantes en conservant une certaine spontanéité, nous entendrons sur "The Eagle Has Landed 40" non pas seulement Doug Scarratt et Paul Quinn, mais aussi Andy Sneap (pour un "20,000 Feet" tonitruant) et non pas UN mais DEUX guitaristes de MOTÖRHEAD ! Phil Campbell pour taper le bœuf sur "747 (Strangers In The Night)" et Fast Eddie Clarke himself pour… "Ace Of Spades" ! SAXON boucle ainsi la boucle, la Tête de Moteur ayant toujours représenté une de ses influences les plus notables.

Mais venons-en au hic principal de ce Live. Regroupant des enregistrements de prestations extrêmement diverses, il y a des écarts assez significatifs parfois. C'est assez flagrant par exemple si l'on compare les extraits de la tournée "Inner Sanctum" où séquences un poil fortes et chant complètement à l'arrache de Biff ne défendent pas très bien la plus grande partie de ce qui était alors considéré comme l'album de leur grand retour, à ceux de la tournée de 2013 où "Sacrifice" et ses petits copains sont joués par un SAXON qui pète le feu. On peut aussi parler des rutilants extraits du Wacken 2014 qui auraient mérité un Live à eux seuls si l'intégralité d'un set avait été réalisée dans cette configuration (et ce malgré la guitare désaccordée de Paul Quinn sur "Crusader" avec laquelle il se démène avec les honneurs). L'autre problème vient hélas de la baisse croissante du matériel défendu sur scène par les Anglais…

SAXON a cette grande qualité ; celle de savoir défendre ses albums sur scène. Grâce à une réputation qui n'est plus à faire dans le domaine, ses titres acquièrent bien souvent une autre dimension et prennent réellement vie. On ne peut pas non plus parler de transformation, le groupe bénéficiant de productions ultra puissantes depuis longtemps déjà (rappelez-vous la claque "Unleash The Beast"). Mais il faut que les compos suivent un minimum. Et même quand elles sont splendides, le groupe peut ne pas leur rendre justice ("Valley Of The Kings" est une véritable déception de ce point de vue, ou encore "Demon Sweeney Todd", sur lequel Biff fait absolument n'importe quoi sur le final). Alors heureusement que le troisième CD présente des featurings rafraîchissants, car ces extraits des tournées "Battering Ram" et "Thunderbolt" sont pour le moins inintéressantes. Mais au moins en ce qui concerne "Battering Ram" le groupe avait plutôt tiré son épingle du jeu sur "Let Me Feel Your Power", ce qui explique la seule présence de deux extraits.

Ainsi nous nous retrouvons avec trois cds au niveau d'intérêt pas du tout équivalent. Le premier vaut le coup pour sa première partie, car il n'y a aucun titre à jeter, mais la deuxième endort quelque peu, avec ces versions apathiques des titres de "Call To Arms" (album mou du genou s'il en est), le deuxième cd est proche de l'exceptionnel, et le troisième est lénifiant, tout juste sauvé par "Battering Ram" et les featurings.

En bref, SAXON en live c'est toujours bien y a pas de doute, mais "The Eagle Has Landed 40" continue la tradition des Lives portant ce titre, proposant étalés sur trois cds des extraits différents des trois premières itérations, les seuls doublons étant largement justifiés pour leur interprétation live unique (concernant les extraits du Wacken 2014 auquel j'avais eu la chance d'assister des premiers rangs). Formant une sorte d'anthologie live plutôt unique dans le Heavy Metal, la série de ces Lives étalée sur plus de trente-cinq ans (trente-sept exactement entre le premier et ce dernier) restera peut-être le témoignage le plus honnête de cette formation anglaise si attachante. Après "The Eagle Has Landed 40" en tant que tel fera une bonne compilation pour vous accompagner, au hasard, sur la route de Wacken, pour y revoir une énième fois ce stakhanoviste des planches.

A lire aussi en HEAVY METAL par JEFF KANJI :


PRIMAL FEAR
Best Of Fear (2017)
Mise au point d'une décennie qui explore




SAVATAGE
Streets: A Rock Opera - Narrated Version (2013)
SAVATAGE version comédie musicale


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Biff Byford (chant)
- Paul Quinn (guitare)
- Doug Scarratt (guitare)
- Nibs Carter (basse)
- Nigel Glockler (batterie)
- -
- Phil Campbell (guitare sur cd 3-2)
- Fast Eddie Clarke (guitare sur cd 3-4)
- Andy Sneap (guitare sur cd 3-5)


- Cd 1
1. State Of Grace
2. Red Star Falling
3. Attila The Hun
4. If I Was You
5. Witchfinder General
6. Demon Sweeney Todd
7. The Letter + Valley Of The Kings
8. Machine Gun
9. Live To Rock
10. Hammer Of The Gods
11. Back In '79
12. I've Got To Rock (to Stay Alive)
13. Call To Arms
14. Rock'n'roll Gypsy
15. Chasing The Bullet
16. Play It Loud

- Cd 2
1. Sacrifice
2. Night Of The Wolf
3. Conquistador + Drum Solo
4. Stand Up And Fight
5. Crusader
6. Battalions Of Steel
7. The Eagle Has Landed
8. Power And The Glory
9. Dallas 1pm
10. Princess Of The Night
11. Denim And Leather

- Cd 3
1. Eye Of The Storm
2. 747 (strangers In The Night)
3. Killing Ground
4. Ace Of Spades
5. 20,000 Feet
6. Thunderbolt
7. Sons Of Odin
8. This Town Rocks
9. Nosferatu (the Vampire's Waltz)
10. Predator
11. They Played Rock'n'roll
12. The Secret Of Flight
13. Battering Ram



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod