Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  DVD

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Style : Iron Maiden, Sarasin, Wami, Krokus, Accept, Girlschool, Blaze Bayley, Nightmare, Samson, Riot, Angel Martyr
- Membre : Msg, Oliver / Dawson Saxon, The Scintilla Project
- Style + Membre : MotÖrhead
 

 Myspace (406)
 Cha�ne Youtube (404)
 Site Officiel De Saxon (1118)
 Site Français (1654)

SAXON - Heavy Metal Thunder Live - Eagles Over Wacken (2012)
Par JEFF KANJI le 8 Octobre 2012          Consultée 3321 fois

SAXON a noué une véritable histoire d’amour avec le Wacken Open Air et le show de SAXON est toujours un rendez-vous incontournable du festival Allemand. Venus défendre successivement "Forever Free", "Metalhead", "Killing Ground", "Lionheart", "The Inner Sanctum" et le petit dernier d’alors "Into The Labyrinth" et ce concert s’articulant autour des trois dernières prestations du groupe à Wacken, on ne sera pas surpris de voir la compilation Live proposée par les Anglais débuter par l’introduction de "Into The Labyrinth".

La scène nimbée de bleu, dégage une aura mystérieuse. Les claviers inquiétants explosent en même temps que le groupe sur le splendide "Battalions Of Steel" qui donne le ton, doté d’ambiances variées et de parties vocales magistralement développées par Biff Byford, conquérant dans son jardin du nord de l’Allemagne. Le menu, dense, permet d’apprécier une setlist de rêve ! En effet, SAXON a toujours défendu ses albums avec ardeur sur scène. Ce sont donc des extraits de TOUS les albums du combo qui nous sont dévoilés. Il faut également, pour comprendre cette liste phénoménale que le show de 2009 fut constitué d’une setlist établie par les fans. Un titre de chaque album (de "Saxon" à "Into The Labyrinth" donc) sont ainsi venus constituer ce concert avec bien entendu des surprises comme "Rock the Nations", "Rock’N’Roll Gypsy" ou encore l'antédiluvien "Stallions On The Highway" qui n'a pas pris une ride.

Et quel plaisir d’assister à ses prestations live de "Metalhead" ou "Red Star Falling" (ma préférée de "The Inner Sanctum") ou encore de "Unleash The Beast" à la frontière du Speed Mélodique. Notre chance est la régularité de la prestation de la bande. À part le lightshow et les guitares de la paire Quinn/Scarratt qui sont différents, le groupe envoie autant la purée en 2007 qu’en 2009.
2004 constitue une exception. Car privé depuis "Killing Ground" de son cogneur attitré, Nigel Glockler, en proie à des problèmes de santé, le groupe est accompagné sur la tournée "Lionheart" par Fritz Randow, dont la batterie est triggée à mort ! Le son de caisse claire, fracassant, contraste énormément avec celui plus brut mais naturel de Nigel Glockler ; Perso j’aime pas, car cette fichue caisse claire vient rompre l’homogénéité de ce concert (1) de rêve où Biff Byford se montre toujours aussi impérial. C’est d’ailleurs le cas sur les trois sets malgré une voix un peu plus éraillée (fatiguée ?) sur le show de 2007. On ne peut nier non plus une certaine prise d’embonpoint entre 2004 et 2007.

On dégage quand même quelques Everests sur ce concert garni d’autant de sommets qu’en comptent les Alpes. Outre "Battalions Of Steel" pour son entrée en matière, "To Hell And Back Again" où l’on peut se délecter de la virtuosité de Paul Quinn sur un solo qu’il fait sonner du feu de Dieu, "Unleash The Beast" est servi par un Biff Byford transcendé où Nigel Glockler prouve une fois de plus qu’il n’a rien à envier à la jeune génération de Speedeux tout en restant Rock And Roll (le contraste avec Fritz Randow est assez saisissant en particulier sur "The Eagle Has Landed" (qui manque un peu de groove) et encore plus sur "747 (Strangers In The Night)" lorsque, il vient prendre place derrière le kit. "Dallas 1 PM" est un autre grand moment où Doug Scarratt (dont je ne suis pas un grand fan) est magique sur le solo, se rapprochant de la classe de son prédécesseur Graham Oliver. Et que dire de Biff Byford qui filme un podcast des Wackeners reprenant à plein poumons "Princess Of The Night"…

Je pourrais encore en citer d’autres mais vous l’avez compris on a affaire à du lourd. Comme je le disais dans la chronique du double CD Live qui accompagne ce DVD, SAXON se montre brut, sans artifices, impitoyable et classieux sur scène sauf qu’ils sont ici de toute évidence portés par l’ambiance si particulière de Wacken où ils sont les rois du monde apportant une plus-value indéniable à ce concert. Biff Byford joue de ce gigantisme, prenant un malin plaisir à arpenter la longueur de la scène juché sur la steadicam du devant de scène pendant "Solid Ball Of Rock". Le son est à l’avenant, brut mais chaud. Tout y est parfaitement audible et le mixage harmonieux des trois shows accentue l’homogénéité du tout. Concernant les lights, c’est le festival également et le Fuckin’ Pigeon est de sortie illuminant l’incendiaire "20 000 Feet". La vidéo est quant à elle assez nette, mais on n’a pas affaire à de la HD c’est certain. Certaines lights ont même de temps en temps tendance à baver même s’il ne faut pas oublier que le concert se déroule en plein air.

Il faudrait être difficile pour ne pas succomber à cette fiesta gargantuesque de presque trois heures (inutile de vous dire qu’on ne les sent pas passer) qui démontre une nouvelle fois le soin apporté au contenu des DVD de la bande, le troisième après "The Saxon Chronicles" et "To Hell And Back Again" dans le nouveau millénaire. Le documentaire consacré à l’histoire de SAXON et du Wacken est également savoureuse, les cinq compères faisant une fois n’est pas coutume une démonstration d’humour « so british » des plus savoureuses (les interventions de Nibbs Carter sont à se tordre de rire).

1) Les morceaux concernés par ce désagrément sont "Are We Travellers In Time", "The Eagle Has Landed", "747 (Strangers In The Night)" et "Dallas 1 PM".

A lire aussi en HEAVY METAL par JEFF KANJI :


SATAN JOKERS
Addictions (2011)
Le coup de maître !




LONEWOLF
The Heathen Dawn (2016)
La super surprise !


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Biff Byford (chant)
- Paul Quinn (guitare)
- Doug Scarratt (guitare)
- Nibs Carter (basse)
- Nigel Glockler (batterie)
- Fritz Randow (batterie wacken 2004)


1. Intro
2. Battalions Of Steel
3. Heavy Metal Thunder
4. Metalhead
5. Let Me Feel Your Power
6. To Hell And Back Again
7. If I Was You
8. Killing Ground
9. Unleash The Beast
10. Dogs Of War
11. Rock’n’roll Gypsy
12. Are We Travellers In Time
13. The Eagle Has Landed
14. 747 (strangers In The Night)
15. Dallas 1 Pm
16. Witchfinder General
17. Solid Ball Of Rock
18. 20,000 Feet
19. Red Star Falling
20. Rock The Nations
21. Power And The Glory
22. Stallions On The Highway
23. Live To Rock
24. And The Bands Played On
25. Princess Of The Night
26. I’ve Got To Rock (to Stay Alive)
27. Attila The Hun
28. Denim And Leather
29. Ashes To Ashes
30. Crusader
31. Wheels Of Steel



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod