Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 ...>...>>... 2174
Comment poster un commentaire ?


KISS
DYNASTY


Le 27 Mai 2018 par FRED


Évolution normale pour KISS, qui est un peu l'archétype du groupe commercial et marketé. Non, mais vous avez vu ce look qu'ils se trainaient ?
J'ai toujours considéré KISS comme une blague, une espèce de version Bubble gum du Rock.
Ceci étant dit, il surent composer et être les auteurs de très bons morceaux, bien pensés, bien interprétés.
Une fois de plus, je tombe ici sous le "charme", pour cette aisance de composition et le talent d'interprétation. C'est un bon produit, que ce disque. Tout cela n'est pas bien sérieux (cette pochette !), mais le "charme" opère encore une fois, et j'aime beaucoup…

Bien joué, KISS !





KISS
DYNASTY


Le 27 Mai 2018 par LEO


Si je remets ça dans le contexte du vinyle, toute la première face de "Dynasty" s'en sort plutôt bien. que ce soit Paul avec "I Was Made For Loving You" et "Sure Know Something", Ace avec la cover des Stones "2,000 Man" et même Peter avec "Dirty Livin'" qui sera sa seule contribution au disque et aussi sa toute dernière en tant que membre de KISS (avant la participation au MTV Unplugged en 95 et à la réunion des membres originaux en 96).
Pour ce qui est de la seconde face, je serai en revanche bien plus mitigé car seuls surnagent "Hard Times" et "Save Your Love" les 2 compos de Ace Frehley.
Les 2 titres de Gene "Charisma" et "X-Ray Eyes" sont transparents et sans aucun intérêt quand à "Magic Touch" de Paul, je suis partagé suivant l'humeur car le côté à la fois un peu pompeux et mielleux plombe complètement la compo qui aurait pu être bien mieux sans cet aspect artificiel et grandiloquent qui me rend l'écoute difficilement supportable.
ça fait donc six bons titres sur neuf à l'arrivée. j'en avais relevé cinq sur neuf dans "Destroyer", donc en ce qui me concerne "Dynasty" n'est pas pire que celui-ci ou même "Love Gun" qui m'avait pas mal déçu pour plusieurs raisons.
Alors oui, l'élément Disco est présent dans la rythmique de quelques morceaux mais celà ne vient pas trop entâché le Rock de KISS, certes bien édulcoré par rapport aux débuts du groupe mais pas plus que sur des titres mous du genou comme "Beth", "Great Expectations" & Co.





TRUST
REPRESSION


Le 26 Mai 2018 par CPEJ


Quatre étoiles bien que je n'apprécie pas certains morceaux.
Mais voilà, trois morceaux défoncent tout sur leurs passages : "Antisocial", "Monsieur Comédie" et "Fatalité" et font oublier certains errements.
Les paroles engagées nous rappellent que 40 ans plus tôt les banlieusards n'écoutaient pas du Rap.
Jouer au rebelle passait plutôt par le Hard ou le Punk.





KISS
DYNASTY


Le 26 Mai 2018 par FEELGOOD


"I Was Made For Lovin' You", morceau irrésistible, demeure l'un des plus grands titres Disco de la période qui vit ce style musical dominer les charts. Paul Stanley n'a jamais aussi bien chanté que sur cette chansonnette qui marque les débuts de sa fructueuse collaboration avec Desmond Child, qui deviendra l'un des plus grands compositeurs de tubes des années 80. La production de Vini Poncia était totalement dans l'air du temps.
"Sure Know Something", chanson Pop parfaite, repose sur une superbe et sensuelle ligne de basse. "Magic Touch", pas désagréable mais moins catchy, ne comblera que les accros de la piste de danse...
Le "Dirty Livin'" de Peter Criss, urbain, New-Yorkais et groovy à souhait, est de la même veine dansante et hédoniste, typique de cette époque superficielle et heureuse.
Dans un tel contexte, Gene Simmons préfère se faire discret : "X-Ray Eyes" s'écoute avec plaisir mais ne marque pas vraiment l'auditeur, évoquant une chute de l'album solo du Démon. En revanche, le mal-aimé "Charisma" m'a toujours réjoui, tant par ses choeurs entraînants que par ses paroles « larger than life », typiques du bassiste.
Quant à Ace, il brille littéralement sur cet album. Jamais ses solos n'avaient été aussi percutants et concis, ni si remarquablement enregistrés. De plus, l'homme a bon goût et reprend classieusement le sublime "2000 Man", pépite méconnue des STONES, période "...Satanic Majesties". "Hard Times" enfonce le clou et reste l'une des plus grandes réussites du guitariste, l'ensemble étant sublimé par l'aspect autobiographique des textes. Et "Save Your Love", aussi imparfait soit-il, permet à l'album de s'achever sur une note « Rock'N'Roll »...
À l'époque, "Dynasty" choqua une partie des fans américains, ce qui n'empêcha pas l'album de finir platine. Il fit cependant un carton en Europe, notamment en Italie, grâce au carton planétaire du single "I Was Made...".
"Dynasty" est un peu comme certaines confiseries bourrées de colorants : ce n'est certainement pas l'idéal pour la ligne ou pour la santé, et encore moins pour la « street credibility » mais on ne peut s'empêcher d'en avaler. Le pire, c'est que c'est bon...
3,5, arrondi à 4.





PINK FLOYD
THE WALL


Le 26 Mai 2018 par JEAN-BASILE


Je pense que l'atout majeur de cet album ne réside pas tant dans sa musique mais davantage dans son thème et sa narration. En effet, celui-ci illustre avec un certain talent le long parcours depuis la naissance d'un individu s'enfermant progressivement dans un univers mental, ce qui le mènera inéluctablement à la dépression puis à la folie. De nombreux autres aspects sont survolés par corollaire, comme la guerre, l'amour, le sexe, l'école, la nostalgie de l'enfance, le totalitarisme, la violence, etc. Mais c'est bel et bien la solitude et le manque de communication qui sont ici pointés du doigt en premier lieu. L'on pourrait même dire que Waters semble vouloir mettre en perspective que bien au-delà de simples phénomènes n'ayant qu'un impact sur la sphère individuelle, c'est toute la société qui semble touchée par ces problématiques. Ainsi ce même schéma se reproduit indéfiniment à grande échelle pour une bonne partie des individus et pendant ce temps le bien-être de la société en pâtit (quand bien même cette dernière est partie prenante dans ce mécanisme) ; la mélodie de "Outside The Wall" ainsi que la phrase coupée en deux "Isn't this where... we came in?" en introduction et en conclusion de l'album illustre de manière assez pessimiste cette nature cyclique.

Personnellement je suis d'accord pour dire que la musique est boursouflée (sans doute les arrangements de Bob Ezrin) et manque cruellement de spontanéité. Malgré tout j'aime beaucoup cet album et sa noirceur à peine masquée par cette musique Pop grand public. Lorsque l'on connait un peu le concept en filigrane, cette même musique prend d'ailleurs un ton assez ironique, presque grotesque. Certains entendent dans "The Wall" un album consensuel (et je ne leur donne pas totalement tort sur certains aspects) qui plaira à toute la famille, mais personnellement j'y vois plus volontiers une fable désabusée et assez cynique mettant en scène la solitude que l'on s'impose à soi-même sans vraiment le vouloir dans le processus de la dépression ainsi que ses conséquences de façon plus collective.





LIV SIN
FOLLOW ME


Le 26 Mai 2018 par JIJU1920


Et bien un peu comme à l'époque de SISTER SIN, je pense exactement pareil que Fenryl !
Assez déçu de l'album, trop quelconque...
Bref le nouvel EP sort aujourd'hui donc à voir...





MARDUK
WORLD FUNERAL


Le 25 Mai 2018 par SUNN0))


J'ai toujours trouvé que c'était le meilleur album de MARDUK, complètement survitaminé et qui ne cherche qu'une chose : l'efficacité quitte à être ridicule (à l'image du clip "World Funeral"). Mais c'est tellement sincère... Qu'on s'en branle !!! On jouit !!!





KISS
ALIVE II


Le 25 Mai 2018 par LEO


Je cite SWISSIDOL : "On a l'impression d'être emporté par une tornade avec ce public généreusement mis en avant."

C'est bien pourquoi je n'aime pas spécialement les albums en public de KISS car les cris du public sont mis trop en avant par rapport à la musique qui semble noyée dans la masse.
Dans la discographie en concert du groupe, seul le superbe "Kiss Unplugged" de 1996 échappe à ce traitement.
Pour ce qui est de la partie studio, je retiens avant tout le sympa "All American Man" signé Paul Stanley et surtout l'excellentissime "Rocket Ride" d'Ace Frehley, qui préfigure déjà ce que sera son futur album solo en 78 et qui est de mon point de vue un morceau bien supérieur au moyen "Shock Me" sur l'album "Love Gun".
"Rockin' In The U.S.A." et "Larger Than Life" de Gene Simmons n'ont rien de remarquable sans pourtant être catastrophique mais c'est le genre de truc qu'on écoute une fois puis on passe vite à autre chose...
"Anyway You Want It" la cover du DAVE CLARKE FIVE (combo Pop Britannique des Sixties) est inintéressante et insipide.





KISS
ALIVE II


Le 25 Mai 2018 par SWISSIDOL


Comme "Alive!", on peut supposer que ce deuxième volet a été quelque peu retouché en studio : "Hard Luck Woman", par exemple. Mais qu'importe ? La qualité et, surtout, l'énergie sont au rendez-vous. On a l'impression d'être emporté par une tornade avec ce public généreusement mis en avant. Au rayon des Lives 'trafiqués', c'est dix fois mieux que "Unleashed In The East" de JUDAS PRIEST.
Certaines versions sont tellement magnifiées ici que je n'arrive plus à en écouter les versions studio ("Calling Dr Love" en tête).





TIPSY WIT
SONGS & DREAMS


Le 25 Mai 2018 par SWISSIDOL


La classe ! Pour un groupe français, sortir un tel album : chapeau. Bien sûr, il y a ce "pour un groupe français" qui fait retomber un peu l'enthousiasme. Car, pour être honnête, cet album n'est pas meilleur que les albums de Heavy Rock U.S. de l'époque. N'empêche, moi qui avais un a priori négatif sur le Metal bleu-blanc-rouge, ce "Songs & Dreams" et le "Handle With care" de FISC m'ont donné la foi, à l'époque.
Rien que les deux magnifiques ballades méritent qu'on possède ce disque ; mais le reste vaut largement le coup également. Direct et sans chichis.





VIRGIN STEELE
NOBLE SAVAGE


Le 25 Mai 2018 par LE MOUNGEPEDOUN


Mon préféré du groupe, titres assez épiques en nombre, et puis quelle voix taillée dans le roc du Hard Rock, disque qui a bercé mon adolescence à sa sortie en 1986.





ZEKE
HELLBENDER


Le 25 Mai 2018 par BLAST BITE


C'est mieux que le dernier de 2004 que je trouvais mou du genou avec de longs morceaux pour du ZEKE (dès que ça dépasse 2 minutes pour eux...). Retour à la formule Speedy Gonzalez des tueries "Kickin' In The Teeth", "Dirty Sanchez" et "Death Alley" mais sans les caractéristiques qui font de chacun de ces albums des pièces à part ; "Kickin' In The Teeth" étant le début du carnage et ayant pour lui la fraîcheur de la jeunesse, "Dirty Sanchez" se distinguant par les hurlements aigus abusifs du brailleur qu'il ne reproduit sur aucun autre de leurs albums et "Death Alley" par l'insistance sur les solos de guitare de la mort qui tue qui sont bien plus rares par ailleurs. "Hellbender" n'a pour lui que le mérite d'être l'album du retour à la formule des titres courts et de l'arrachage de tête, et c'est déjà pas mal. 3,5/5 pour moi, ramené à 3 parce que je sais qu'ils peuvent faire mieux.





GENESIS
NURSERY CRYME


Le 24 Mai 2018 par STEVEN


"Nursery Cryme" m'avait, à l'époque, définitivement mis le pied à l'étrier afin d'explorer les contrées luxuriantes (et toujours vivaces aujourd'hui) du Rock Progressif. Nous en étions alors à faire un parallèle entre le "Why don't you touch me, touch me, touch me now, now, now..." de "The Musical Box" et le "We want the world and we want it... now, now? now!!!" de "When The Music's Over" sur "Strange Days" des DOORS, sorti quatre ans plus tôt (la même hargne parcourant les intonations respectives de Peter Gabriel et de Jim Morrison), sauf que, dans l'intervalle, Mai 68, le "Flower Power" et de belles et douces illusions avaient bercé notre quotidien... Et que "The Dream Is Over" de LENNON sur "God" en avait fait le constat amer et clôturé cette parenthèse enchanteresse. C'était un autre temps, mais la théâtralité des prestations live de GENESIS étaient alors guettées avec envie dans l'Hexagone. Merci à Steve Hackett, 47 ans plus tard, qui n'a rien perdu de sa virtuosité guitaristique, d"être toujours là pour entretenir la flamme ! Le line-up de cet album a constitué la quintessence de GENESIS dans sa phase la plus créatrice jusqu'au départ de Peter Gabriel en 1975. Allez, allons nous replonger dans "The Fountain Of Salmacis" et ses paroles si évocatrices : "Nymphs have kept a child, Hermaphroditus, son of Gods, so afraid of their love..."





GENESIS
NURSERY CRYME


Le 24 Mai 2018 par JEF DE LA LUNE


Mon GENESIS "première période" préféré (peut-être aussi parce que c'est le 1er que j'ai découvert), ne serait-ce que pour le magistral "The Musical Box" (Steve Hackett est vraiment un grand guitariste).
En revanche, au contraire de toi, je trouve "For Absent Friends" (chantée en duo par Peter Gabriel et Phil Collins il me semble et non pas par Collins seul) plutôt sympathique, une agréable Folk song à l'atmosphère mélancolique.
Dans le genre je zappe plus facilement "More Fool Me" (qui elle est interprétée entièrement par Phil Collins) extraite du pourtant remarquable "Selling England By The Pound".





LED ZEPPELIN
LED ZEPPELIN IV


Le 24 Mai 2018 par CHRIS06


Eh oui ce disque est excellent. Le groupe s'y trouve à son zénith réussissant à marier avec brio des morceaux bien lourds à des morceaux plus subtils et relaxants. Mais surtout c'est le LP aux deux chefs d'œuvre "Stairway..." et "When The Levee Breaks".
Un disque légendaire pour un sommet du genre.
PS: je me surprends parfois dans ma caisse à remercier ces types d'avoir fait de la musique.






THIN LIZZY
JOHNNY THE FOX


Le 23 Mai 2018 par FRED


"Massacre", oublié ? Le titre est connu, quand même, puisque repris par IRON MAIDEN, ce qui prouve bien, d'ailleurs, l'influence qu'il a eu sur toute la NWOBHM (système des "twin guitars").
Sinon, l'album est mieux produit que le précédent, a un son plus "organique", mais contient des compositions quand même moins marquantes.
Il n'en reste pas moins qu'on est au dessus de 95% de la production du genre.





NO ONE IS INNOCENT
FRANKENSTEIN


Le 23 Mai 2018 par ABIGAIL59


Je l'aime bien cet album, après une dizaine d'écoutes, je trouve qu'il tient vraiment la route. Bien évidemment NO ONE nous ressert la même ritournelle anticapitaliste mais si eux ne le font qui le fera hein ? Donald en prend à juste titre pour son grade.

Mention spéciale au morceau "Teenage Demo", dans lequel son citées "Ace of Spades" et "Bang That Head That Doesn't Bang" (la fameuse phrase de Rich Birch que l'on retrouve à l'arrière du vinyle "Kill'Em All" de METALLICA). Ce morceau rappelle avec nostalgie l'époque du tape trading et des demos cassette, et ces deux citations nous rappellent que NO ONE n'est au final pas si éloigné de la scène Metal que ça (ils ont fait par exemple la première partie de MOTÖRHEAD à plusieurs reprises).

Enfin, la reprise de "Paranoid" est vraiment excellente, j'étais comme un fou quand je l'ai entendue pour la première fois.

Vraiment un bon album, dans la lignée de ce que fait NO ONE depuis quelques années, le pilotage automatique en moins, je trouve.





MEGADETH
SO FAR,SO GOOD ... SO WHAT?


Le 23 Mai 2018 par NATEAG666


Le meilleur MEGADETH pour moi, par rapport aux deux chefs-d'oeuvre qui l'entourent je le trouve plus adulte, plus indé dans l'esprit, moins True Metal, avec une tristesse intrinsèque beaucoup plus présente, des guitares hyper incisives et distinctes avec des passages super mélodiques ("Mary Jane", "In My Darkest Hour", un gros son, Dave Mustaine est rageux comme jamais, il en veut à la terre entière, mais c'est contrôlé.
C'est un disque unique dans la discographie de MEGADETH et je ne retrouve pas cette magie sur leurs autres albums, même "Rust In Peace".





ANTHRAX
ANTHEMS


Le 22 Mai 2018 par FREDJ


Moyennement convaincu par cet EP pour ma part... Pourtant ANTHRAX était plutôt bon dans l'exercice des reprises en général !
C'est un peu trop joué "à la note près" et il manque la patte ANTHRAX, les reprises sont trop fidèles et n'apportent pas grand chose en plus en fin de compte.
Mentions spéciales tout de même aux reprises de RUSH, CHEAP TRICK, JOURNEY et BOSTON. Groupes un peu moins connus (en France, aux US c'est autre chose) assez énergiques et sympas.
Et puis bon ok "TNT" est un morceau qui tue tout mais la version Live d'AC/DC se suffit à elle-même je trouve.
Sympa sans plus !





PINK FLOYD
THE WALL


Le 22 Mai 2018 par CLEM


Je mets 5 étoiles, sans être objectif peut-être, mais j'y reviens tellement souvent.
Découvert en vinyle tout petit, sans ne rien connaître de la musique, j'avais tout de suite accroché. Redécouvert bien plus tard, et le même plaisir. Rares sont les albums qui durent dans le temps comme ça, il n'a pas vieilli. C'est un ensemble, un univers, des mélodies, des solos... Qui me parlent. Mais je comprends aussi qu'on accroche pas. C'est sûrement l'album des FLOYD que j'écoute le plus avec The "Division Bell".

Titres préférés : "Confortably Numb" et "Run Like Hell"







Commentaires :  1 ...<<...<... 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 ...>...>>... 2174






1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod