Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 ...>...>>... 2100
Comment poster un commentaire ?


MANOWAR
FIGHTING THE WORLD


Le 18 Octobre 2017 par LORDI 2.


"Fighting The World" est une archive importante dans le monde du Heavy Metal. Le thème abordé est celui des guerriers dans un univers héroic fantasy. Dans cette archive de 1987 vous trouverez les chansons les plus réussies de MANOWAR. Malheureusement il m'est impossible de lui mettre la notation maximale ; certaines choses ne vont pas dans l'album. Je cite les points faibles par exemple "Drums Of Doom" qui est une musique d'ambiance qui dure 1:18. Où encore "Master Of Revenge" qui dure 1:31. Ces deux exemples suffisent pour vous prouver que MANOWAR joue aux jeux du remplissage ce qui est plutôt dommage par rapport aux autres morceaux. Les points forts : "Fighting The World", "Carry On", "Defender", "Holy War", "Black, Wind, Fire And Steel", "Violence And Bloodshed". "Blow Your Speakers" n'est pas le plus efficace mais il est bon ! "Fighting The World" mérite un 4/5 pour les bonnes idées. Je suis certain que cette oeuvre ne vaut pas plus que ça ! Si j'étais de mauvaise foi je lui mettrais 3/5. Mais où serait la cohérence ? Ce serait injuste, il mérite une bonne note ! Il est supérieur à "Battle Hymns", "Into Glory Ride" mais inférieur à "Sign Of The Hammer". Un classique du Heavy Metal !





HELLOWEEN
PUMPKINS UNITED


Le 18 Octobre 2017 par CLANSMAN57


J'aime beaucoup ce titre moi aussi.
Ce n'est qu'un single, mais je préfère un excellent single plutôt qu'un album chargé de chansons moyennes.

Il faut savoir se contenter de peu parfois, surtout venant de la part de vieux briscards.
On se fait pas de mal au moins et on peut l'écouter en boucle.

C'est un single qui joue certes la carte de la nostalgie, mais ça fonctionne sans problème et les trois chanteurs s'en sortent très bien.





HELLOWEEN
PUMPKINS UNITED


Le 18 Octobre 2017 par BAPTISTE89


Fait plaisir, ce titre. On y retrouve le côté rentre-dedans des dernières productions des Citrouilles et les mélodies des "Keeper...". Les trois voix se marient bien, notamment sur le refrain qui transpire la fraternité. Les clins d'oeil sont nombreux et sympathiques. Le début de la partie instrumentale s'avère moins convaincant, mais les soli de guitare déboulent rapidement et du coup ça ne gâche pas la fête. Tu as tout dit dans ta chronique de ce single, Gegers, je ne fais que répéter ce que tu as écrit et je donne la même note que toi à ce "Pumpkins United".

Pour ce qui est des projets futurs, Weiki disait en interview il y a quelques mois qu'idéalement, HELLOWEEN sortirait un EP avec ce line-up. À voir, donc. En tout cas, nul doute que ce "Pumpkins United" sera un des moments forts de la tournée qui va commencer demain au Mexique !





SADNESS
AMES DE MARBRE


Le 18 Octobre 2017 par CLANSMAN57


Magnifique rejeton de CELTIC FROST.
Je suis bien content de ne pas m'être arrêté à cette ignoble chanson présente sur un sampler, "Mr Faust" tirée de "Evangelion"...
Bon, elle aura eu le mérite de nous faire beaucoup rire un ami et moi, c'est déjà ça.
"Ames De Marbre", c'est tout autre chose !

Je viens de remarquer que pour les artistes donnant dans l'original, je les aime surtout lorsque leur guide est le légendaire groupe suisse.
Les âmes aventurières devraient toutes suivre ce guide en fait... Sa forêt est vaste et luxuriante, il y a matière à créer.
Et personnellement, je les laisse pas tomber au bout de quelques mois (ou moins), lorsque l'effet de surprise s'est estompé.

À noter que cet ovni, assez difficile à dénicher, sera réédité courant février 2018.










STRATOVARIUS
ELYSIUM


Le 18 Octobre 2017 par BAPTISTE89


"It's time to break these chains".

Avec "Polaris", le groupe faisait un retour timide. On reconnaissait la patte STRATOVARIUS made in Tolkki, mais on sentait que le groupe se bridait. Cela se voyait notamment dans le jeu de guitare de Matias Kupiainen qui, s'il montrait par moments l'étendue de ses capacités, restait globalement très proche de ce que faisait Tolkki. Avec "Elysium", le jeune guitariste montre l'ampleur de son talent, et rend la musique de STRATOVARIUS bien plus riche, d'autant plus qu'il pousse Jens à faire preuve de plus d'inventivité.

"Elysium" propose des titres Speed très efficaces : "The Game Never Ends", "Under Flaming Skies" et "Event Horizon". Ça envoie ! Ceci étant dit, la chanson qui convainc le plus dans cette catégorie est "Infernal Maze" qui, avec son introduction calme, cache bien son jeu. Pour ce qui est des titres mid tempo, ça n'a jamais été le point fort de STRATOVARIUS, mais le groupe s'en sort plutôt bien ici : "Fairness Justified" et "Lifetime In A Moment" sont assez réussis. Une ballade est également de la partie, "Move The Mountain" ; planante, avec un Kotipelto convaincant, une réussite.

Et là, on ne s'y attendait pas : un titre de 18 minutes ! Divisé en 3 parties, il a été composé par Matias. On pouvait s'attendre à des longueurs, il n'en est rien. Des parties instrumentales à tomber et un Kotipelto qui se surpasse. Quand STRATOVARIUS se frotte au progressif, c'est convaincant.

Ça y est, STRATOVARIUS est de retour, ça ne fait plus de doute ! Et dire qu'ils feront encore mieux avec l'album suivant...





KILLERS
MISE AUX POINGS


Le 18 Octobre 2017 par GAHELL


Premier grand disque de KILLERS. La rage aux tripes (pour reprendre un titre de roman qui sied bien à l'attitude du groupe). Superbe "Loin De Nous Tous" ! "Show Business" montre la colère froide animant Bruno. Ire qui amènera "1984" quelques années plus tard. Bref, du bon, du très bon Rock Dur.





KILLERS
DANGER DE VIE


Le 18 Octobre 2017 par GAHELL


Second méfait de qualité bien qu'en-deçà des productions ultérieures des Basques. Le chant de Le Calvez est moins pénible.





HELLOWEEN
PUMPKINS UNITED


Le 18 Octobre 2017 par HELLSOLDIER


Oh quelle surprise cette chronique je m'y attendais pas !

Pour moi ce morceau déboîte complètement !
Il m'a filé des frissons et collé une petite larme.

La nostalgie fonctionne à fond et le travail réalisé sur ce morceau est impeccable.

Que ça soit les duels de guitare, le 2ème couplet chanté par un Kiske flamboyant et garni de clins d'oeils (GEGERS tu as oublié le plus simple, "Halloween"), et un refrain beau à en pleurer ! Sans parler de ce final où les 3 voix se mêlent avec en fond un scream propre de Michael.

Du grand art et ça met les boules qu'ils ne fassent pas un véritable album.





HELLOWEEN
PUMPKINS UNITED


Le 18 Octobre 2017 par BANE NYNDOVAAS


Savant mélange entre le HELLOWEEN période Keepers et le HELLOWEEN moderne, ce morceau explose tout !
J'ai particulièrement aimé voir à quel point les voix de Kiske et Hansen (dont je n'ai pas suivi l'évolution depuis "Walls..." et "Keeper...") se marient bien avec celle de Deris. Les trois messieurs arrivent à créer un équilibre vraiment intéressant vocalement, ce qui me faisait peur à la base...
Vivement l'album, si album il y a ! Mais il y aura, hein ? Ce serait dommage de nous laisser sur notre faim comme ça, surtout après un si bon apéritif !





WINTERSUN
THE FOREST SEASONS


Le 18 Octobre 2017 par VOLTORDU


De quel comportement de diva parle-t-on au juste ? Ah oui c'est vrai, suivre cette pensée jalouse comme quoi il serait interdit de demander de l'aide à ses fans. Tu n'aimes pas tu n'achètes pas, tu n'aides pas au crowdfunding etc... C'est binaire : 0 1

C'est simple comme bonjour et y a pas à en débattre.

Bref.



Par Nightfall In Metal Earth

Salut,
Idéalement la section commentaire est faite pour donner son opinion sur l'album, ce qu'il aurait été bien de faire aussi.

Je ne sais pas plus trop quoi répondre aux "tu n'aimes pas, n'achète pas", on est un site de chronique donc le binaire, on évite.


A bientôt,
Volthord le jaloux





HELLOWEEN
RABBIT DON'T COME EASY


Le 17 Octobre 2017 par HELLSOLDIER


Aïe Roland et Uli sont partis. Quel dommage !
Ça se ressent au niveau des compositions.

Celles-ci sont clairement en-dessous, HELLOWEEN nous avait habitué à mieux !
Et puis c'est quoi cette pochette sérieux ? Comment ils ont pu pondre une beauté comme celle de "Better Than Raw" et oser présenter ça ?

Bref revenons à l'album. Le son est propre, rien à dire la dessus.
Mais niveau compo c'est assez pauvre.

"Just A Little Sign" démarre pourtant fort bien l'album. C'est du Power époque "Keeper" parfaitement bien exécuté avec un refrain haut perché super bien foutu.
"Open Your Life" aussi est pas trop mal ! Mais c'est surtout "The Tune" qui va retenir mon attention sur cet album. Du Power mélodique dans toute sa splendeur avec un refrain majestueux et un break somptueux garni de superbes duels de guitares. Mais après ce très bon démarrage c'est la chute !

À part "Hell Was Made In Heaven", véritable classique de la période Deris, et à la limite "Nothing To Say" ou encore "Sun 4 The World" (et encore c'est vraiment en étant gentil) ce n'est pas bon.
Les morceaux tombent à plat, ne sont pas inspirés et gâchent véritablement le plaisir de l'écoute !

La ballade "Don't Stop Being Crazy" n'est pas foncièrement mauvaise ! Loin de là ! Mais c'est franchement pas folichon quand on compare à des perles comme "A Tale That Wasn't Right", "If I Could Fly" "Forever And One", "If I Knew" "In A Middle Of A Heartbeat" !

Dommage, vraiment dommage.

Il faudra attendre "Gambling With The Devil" pour avoir enfin un excellent album. Car le troisième volet des "Keeper Of The Seven Keys", bien que meilleur que "Rabbit Don't Come Easy", présentera encore quelques faiblesses et longueurs inutiles.

Mais bon, le meilleur reste à venir !

2,5/5 arrondi à 2 parce que trop de morceaux faibles et les bons morceaux ne sont pas ultimes non plus.





HELLOWEEN
THE DARK RIDE


Le 17 Octobre 2017 par HELLSOLDIER


Très bon album celui-ci, qui marque malheureusement la fin de la collaboration avec Uli Kusch et Roland Grapow, l'un des principaux compositeurs du groupe à ce moment là (et un bon en plus).

Malgré ce que pourrait annoncer la pochette, l'album commence par un morceau très enjoué, très "Happy Metal". "Mr Torture" est un classique et ouvre à merveille ce "The Dark Ride".
"All Over The Nations" est une petite perle de Speed Mélodique à l'ancienne avec son refrain léger et accrocheur et ses soli bien ficelés.
En revanche "Escalation 666" et "Mirror Mirror" ne sont pas terribles et ternissent le tableau. Dommage ça commençait bien.

Mais on se rattrape avec un autre classique, "If I Could Fly", composition typique d'Andi au refrain splendide et à l'ambiance pesante.
"Salvation" ressort la carte du Speed mais ça prend moins qu'avec "All Over The Nations". Il reste bon quand même, surtout les soli.

Arrive un de mes morceaux préférés, l'excellent "The Departed". Le riff ultra moderne et le refrain fédérateur sont juste monumentaux. La grosse surprise de l'album pour moi.

Autre grand moment, "We Damn The Night", un autre morceau Speed mélodique à l'ancienne mais avec un côté un peu sombre dans le refrain, et des parties instrumentales à couper au couteau ! Sans parler des "oh oh oh" qui tombent à pic.

L'album se clôt par LE gros classique. LA grosse claque de cet album, j'ai nommé le morceau éponyme, "The Dark Ride".
Roland nous a gâtés avec un morceau pareil. C'est l'essence même du groupe ce morceau.
Une intro qui monte doucement pour nous mettre dans le bain, des couplets bien heavy et carré et puis surtout ce refrain ! Ce refrain mes aïeux ! Quelle merveille, quelle beauté ! Et ce final, c'est beau à en pleurer. À coup sûr l'une des meilleures compositions de HELLOWEEN toutes périodes confondues. Andi est au top du top sur ce morceau !

C'est donc un album assez inégal, avec quelques morceaux assez faibles ("Escalation 666", "Mirror Mirror", "I Live For Your Pain") mais qui offre son lot de réussites et surtout la pièce maîtresse qu'est le morceau titre.

Pas le meilleur album mais meilleur que le précédent et que le suivant, "Rabbit Don't Come Easy" qui sera plus conventionnel, moins aventureux, moins bon quoi.

3,75 arrondi à 4 pour le morceau titre qui est une tuerie absolue.





HELLOWEEN
KEEPER OF THE SEVEN KEYS PART 1


Le 17 Octobre 2017 par HELLSOLDIER


"Keeper Of The Seven Keys" est un monument.

Pour moi les deux sont indissociables. Surtout quand on sait qu'il devait être à la base un double album, refusé
par la maison de disque.

J'adore cet album, je l'adule à un point inimaginable.
Je me rappelle encore le premier jour où je l'ai écouté. Ce fut une claque monumentale, un émerveillement hors du commun, la découverte d'un genre.

Cependant, je peux comprendre que cet album puisse ne pas plaire !
En effet, Michael Kiske n'a pas encore une maîtrise absolue de sa voix sur cet opus. Ses aigus peuvent sonner crispants pour quelqu'un de non habitué, à l'inverse d'un Rob Halford qui était à l'aise comme un poisson dans l'eau dans ce registre, déjà à ses débuts.
Michael Kiske est l'un de mes chanteurs préférés, et je préfère largement sa voix actuelle. D'ailleurs c'est sur "Pink Bubbles Go Ape" qu'il fera des progrès notoires et que sa voix sera quasi-parfaite (quoi que sur le "Live In UK" il est au top).
À l'inverse d'un "British Steel", d'un "Number Of The Beast" ou d'un "Heaven And Hell", je comprends qu'un adorateur de Metal puisse ne pas aimer ce disque, au même titre que je comprends qu'on puisse ne pas aimer QUEENSRYCHE ou VIRGIN STEELE.

Pour revenir à l'album il n'y a rien de plus à ajouter qui a déjà été dit.
Les compos sont excellentes, écrites en majorité de main de maître par un Kai Hansen surdoué ("Twilight Of The Gods", "Halloween", "I'm Alive").
La ballade, écrite par Weikath, est magnifique, le refrain fait planer et "A Little Time", par Kiske, est accrocheuse au possible.
Le son est vieillissant, mais pas autant que certains albums de l'époque (SAXON par exemple) ça s'écoute encore très bien aujourd'hui sans choquer.

Les musiciens montrent un potentiel hors du commun tant sur le plan technique que pratique. Du grand art !

La sortie de "Pumpkins United" me frustre quelque part. Qu'aurait été HELLOWEEN si Kai et Michael seraient restés ? Aurait-il dépassé MAIDEN en terme de popularité ?
Le groupe aurait tout à gagner à intégrer les deux compères de manière définitive tant ils font des merveilles. UNISONIC deviendrait un projet secondaire et GAMMA RAY devrait s'arrêter. Kai est rincé vocalement, et j'ai peur qu'un nouveau chanteur pour un groupe de cet âge et de cet ampleur ne casse le mythe.
Et puis même si je suis un gros fan du rayon gamma, je le sacrifierai volontiers pour voir cette formation devenir définitive, plutôt que de voir mon groupe fétiche sans la voix de son chanteur emblématique.

Un grand 5/5 pour un grand album. Seulement 6 compos, mais tout comme le "Rising" de RAINBOW, c'est 6 compos d’exception.





ICED EARTH
INCORRUPTIBLE


Le 17 Octobre 2017 par JONATHAN HUDON


Je trouve que c'est l'lalbum sur lequel il y a eu le plus d'effort côté guitare. Et effectivement, il y a largement à boire et à manger sur ce disque. Un 4 bien mérité en ce qui me concerne.





SCORPIONS
HUMANITY - HOUR 1


Le 17 Octobre 2017 par HELLSOLDIER


Pour moi incontestablement le meilleur album des 2000s pour SCORPIONS ! Voire même l'un des meilleurs albums du groupe tout court.
Vous pensez que j'exagère ?

Ok la composition n'est pas assurée (dans l'ensemble du moins) par les membres du groupe. Mais putain la qualité est au rendez-vous !
Niveau production déjà c'est sûrement le meilleur son qu'ils aient eu et auront.
Les diverses orchestrations et nappes symphoniques ajoutés ici et là donnent de la profondeur à tous les morceaux.

Les musiciens sont au top, Klaus chante divinement bien, habite chacun des morceaux et fait passer un florilège d'émotions.
Les riffs de Schenker sont carrés et implacables tandis que les soli de Jabs toujours plein de feeling.

Cet album est sombre et pessimiste. On est loin de la vision "bisounours" des paroles habituelles du groupe tournant autour de l'amour et autres trucs à l'eau de rose (excepté pour "Love Will Keep Us Alive" peut être).
Non ici on traite de sujets sérieux, de ce que l'humanité inflige à notre planète, de ce qu'elle risque, de la destruction qu'elle engendre, justement de la perte de sa propre humanité pour ne devenir que des machines. Un très beau concept en sois !

Au rayon des grosses tueries on a "Hour 1" et son riff destructeur. Le refrain est ultra efficace et on ressent immédiatement le côté sombre du disque.
Idem pour "321", sûrement les meilleurs riff et refrain depuis des années chez SCORPIONS.
Quel dommage qu'ils ne le jouent plus en concert.
Et bien évidemment, comment ne pas parler de l'avant-dernier morceau, "The Cross", qui possède lui aussi un superbe refrain, et un excellent travail sur le couplet, associant riff puissant et lead précis. À noter la présence de Billy Corgan (je ne connais pas ce monsieur) sur le break qui est de toute beauté, aux sonorités sombres et faisant transparaître une certaine gravité dans la musique. Époustouflant !
Malheureusement (enfin pour les fans des "Dynamite", "Coming Home", "Now" etc) ce sont les seuls morceaux un peu enlevés du disque.
Les autres sont plus posés, plus sombres et plus torturés.

Je pense notamment à "We Were Born To Fly", co-écrit pas Jabs, qui est un véritable joyau de cet album. Meine y est impeccable et hallucinant de justesse. Le refrain associe le Metal Moderne et la patte Hard Rock habituelle du groupe. Un morceau très sombre, musicalement et au niveau des paroles, mais terriblement rafraîchissant et aussi l'un des meilleurs morceau.
Dans le même genre "We Will Rise Again" est très bon aussi, avec son riff saccadé et un lead efficace. Ce qui est intéressant dans ce morceau c'est la différence entre les couplets tout en douceur et en arpèges et le refrain, plus puissant, qui arrive comme une explosion sonore, et surtout ce break qui succède à un très bon solo, sombre, épique et ultra prenant. Les paroles sont là encore excellentes.

Mon morceau préféré est "Love Is War", avec son pré-refrain qui monte en puissance, avant un refrain très solennel.

Au rayon des ballades, elles sont toutes excellentes, mais ma préférences va à la "QUEENienne" "The Future Never Dies", ma ballade préférée du groupe.
L'émotion est à son paroxysme, les arrangements sont somptueux, le pré-refrain menaçant avant un torrent d'émotion sur le refrain qui prend complètement aux tripes. C'est un morceau magnifique comme le groupe n'en a jamais fait (et n'en refera plus).

L'album se clôt sur l'épique "Humanity". Une semi-ballade comme le groupe n'en fait plus depuis longtemps ("We'll Burn The Sky").
Une intro très douce, avec de magnifiques arpèges, un couplet qui monte peu à peu en puissance, la batterie de Kottak sonnant une sorte de marche funèbre, avant l'explosion. Pré-refrain jouissif au possible, puis l'arrivé du refrain, impitoyable et vindicateur contre l'humanité.
Un très très grand morceau, co-écrit par Klaus.

Cet album est un véritable chef d'oeuvre du groupe. Ils ont réussi à faire quelque chose de très différent, tout en incorporant leurs pattes, et à surtout donné une dimension magnifique à leurs morceaux. C'est l'album le plus épique, le plus Metal et le plus travaillé de leur carrière, tant sur le plan de l'écritures que de la composition.
Les producteurs ont fait un très bon boulot et leur aide fut une cure de jouvence, contrairement aux producteurs suédois de "Return To Forever".

Quel dommage que le groupe n'ait pas continué sur cette voie. Même si j'apprécie beaucoup "Sting In The Tail".





ICED EARTH
INCORRUPTIBLE


Le 17 Octobre 2017 par MAIDENSCORP


Je te trouve sévère JUDAS !
Je comprend que la période Block peut ne pas plaire mais de la à dire purge !

J'ai trouvé "Dystopia" très solide, bien qu'un peu froid et classique.
Et "Plagues Of Babylon" a quand même de sacrés bons moments.

Quand à ce "Incorruptible" il s'agit, pour moi, de l'un des meilleurs albums du groupe depuis la période dorée (au moins "Something Wicked This Way Comes", je n'aime pas trop "Horror Show").
Les morceaux ont une véritable identité ça fait du bien !
Des titres comme "Raven Wings" ou "Clear The Way" font vraiment plaisir à entendre et ça fait longtemps que Jon ne nous avait pas ébloui les tympans à ce point.

Mon morceau préféré, en dehors de "Clear The Way", qui est hors concours, est "Black Flag".
J'aime cette atmosphère, cette imagerie pirate et cette ligne mélodique vraiment accrocheuse.

C'est un très bon album à mes yeux !





ALICE COOPER
PARANORMAL


Le 17 Octobre 2017 par CREEPING MESSIAH


C'est drôle, j'ai laissé un commentaire hier sur Forces Parallèles pour dire que j'étais totalement d'accord avec la chronique, et ce soir, malgré le fait que les avis des deux chroniqueurs FP et NIME divergent sur certains aspects ("The Sound Of A", notamment), je dois dire que je suis aussi totalement d'accord avec le très attendu, mais néanmoins très bon papier du nom moins très bon Alankazame. C'est un bon album d'été ce dernier ALICE COOPER, qui fleure bon les 70s malgré quelques titres plus modernes ("Paranormal" et "Fireball"). Ça manque un peu de matière, c'est un peu court, mais c'est très bon. Je préfère "Holy Water", encore un petit point de désaccord. Bref, l'album ne va pas révolutionner l'industrie musicale, mais nous fera passer un bon moment en voiture (pour peu que le trajet soit court) ou ailleurs. J'irai jusqu'à 3,5/4.





The NIGHT FLIGHT ORCHESTRA
AMBER GALACTIC


Le 16 Octobre 2017 par VINCE


En ce moment plus porté sur le gros Death qui tâche, jusqu'à ne plus écouter ma dose de QUEEN journalière, Metal bla bla, la chronique du Canard et YouTube ont eu raison de moi ... Je me suis procuré le dernier FLIGHT NIGHT ORCHESTRA !
Quelle bouffée d'air frais ! Je surprends mon corps en train de danser tout seul !
Pas un titre a jeter et pas de redondance même si rien n'est inventé dans cet album, ce condensé de gaité est bienvenu et devrait être prescrit par tous les toubibs. Une dose de NIGHT FLIGHT ORCHESTRA par jour et fini les burn out !
Ma femme est soulagée aussi d'entendre un disque avec du "vrai chant" entre deux de growl !
Morceau préféré : "Domino".





ICED EARTH
INCORRUPTIBLE


Le 16 Octobre 2017 par JUDAS


Troisième album de la nouvelle ère, troisième purge.
Sans déconner les gars, j'ai laissé passer pour "Dystopia", j'ai légèrement couiné pour POB mais là c'est du foutage de gueule !
J'ai eu l'impression d'entendre les chutes de studio de POB, ni plus ni moins. Pas de riff, pas d'ambiance, un chanteur qui fait du rien pendant 10 chansons parce que le compositeur est aux fraises putain !
Jon bon sang ! Tu fais quoi ? Il est clairement en roue libre depuis "The Crucible Of Man" et c'en est triste à chialer.
Une écoute franchement déprimante, une seconde et une troisième pour dire m'ont suffi pour absorber la musique proposé par mon Jon d'amour. Rien à manger. Il ne fait que s'auto-parodier en mettant une chanson rapide/thrash pour plaire aux fans, un coup d'Indiens pour faire roots dans un titre aussi long que chiant et à des années lumière d'un "1776", un titre épique (!) qui sent le sapin et j'en passe.
"Clear The Way" c'est juste une insulte à Gettysburg ! Réécoutez le disque pour vous en convaincre mais Jon avait bien plus de choses à dire à l'époque. La fin de "High Water Mark" chantée par Ripper me file des frissons à chaque écoute. Stu est un couineur de seconde zone à côté. J'écris cela mais sachez que je l'aime bien l'animal.
Vous voulez un titre thrash de ouf ? "Framing Armageddon" sur l'album éponyme. Y'a rien eu de ce niveau depuis.

La sauce ne prend pas. Jamais. Je suis en colère car ce groupe m'est cher et qu'il est clair que Jon peut tellement faire mieux...
2/5 car rien n'est mauvais sur ce disque, juste très décevant.





BOLT THROWER
FOR VICTORY


Le 16 Octobre 2017 par MANUWAR


Excellent album !!!!
Plus aéré que les précédents opus,(que j'adule) mais tout aussi destructeur !
"War", "For Victory", "Silent Demise", "Forever Fallen" et "Armageddon Bound" sont pour moi des pièces maîtresses de l’œuvre de nos regrettés lanceur de boulons.
Barry, Gavin, Jo, s'il vous plaît.....REVENEEEEZ !!!







Commentaires :  1 ...<<...<... 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 ...>...>>... 2100






1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod