Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 ...>...>>... 2221
Comment poster un commentaire ?


AVENGED SEVENFOLD
LIVE AT THE GRAMMY MUSEUM®


Le 08 Novembre 2018 par FRED (L'ORIGINAL)

Cher Fred.
Depuis plusieurs années, je participe au commentaires et questions de ce site sous le diminutif de Fred.
Pourrais-tu, afin d'éviter tout malentendu, modifier ton pseudo (Fred2, par exemple…)
Merci par avance.
Cordialement.





AVENGED SEVENFOLD
LIVE AT THE GRAMMY MUSEUM®


Le 08 Novembre 2018 par FRED


AVENGED passe l'exercice périlleux du Live acoustique avec brio. Les versions proposées ici sont juste magnifiques ("Roman Sky", quelle baffe !). J'ai découvert ce groupe assez récemment, et j'en arrive encore à me poser la question de ce bashing dont il est souvent victime... Les mecs sont juste ahurissants de technique (M. Shadows excelle dans la plupart des registres, et Gates arrive à combiner feeling et dextérité à merveille), et leurs compos restent facilement en tête (peut-être à l'exception de leur dernier album, un peu plus difficile d'accès mais tout aussi captivant). Bref, du tout bon !!





QUEEN
LIVE MAGIC


Le 08 Novembre 2018 par LONG JOHN SILVER


Une catastrophe industrielle. Une honte même. QUEEN est devenu énormissime mais est-ce une raison our arnaquer à ce point son public ? Hein ?
Heureusement des concerts de la dernière tournée ont été édités au complet depuis. Même si ces concerts sont loin d'être les meilleurs du groupe. Pourquoi n'avoir pas proposé - à l'époque - un disque Live substantiel, pourquoi avoir charcuté des morceaux, pourquoi, pourquoi, POUR QUOI ?!?! Et depuis tout le monde a oublié ce Live.
Heureusement.





QUEEN
LIVE KILLERS


Le 08 Novembre 2018 par LONG JOHN SILVER


Historique. Forcément historique puisque le seul paru du "vivant" de QUEEN (hormis l'inécoutable "Live Magic", publié en catimini en 1986). Un son cradingue mais une track-list à tomber, même si certains titres sont passés à l'as comme expliqué dans la kro. QUEEN ferme la boutique des 70s, les meilleures années du groupe, par ce disque qui eût pu être exceptionnel si ce n'était le son.
Gros bémol donc, mais comment résister à "We Will Rock You (fast)", "Let Me Entertain You", "Get Down, Make Love", "Now I'm Here", "Don't Stop Me Now" et consort ?
Dommage tout de même.
3,5/5.





AVENGED SEVENFOLD
LIVE AT THE GRAMMY MUSEUM®


Le 08 Novembre 2018 par BAPTISTE89


Il fait vraiment plaisir, cet EP. D'une part, parce que depuis le "Live In The LBC" sorti il y a dix ans, on n'avait pas eu de témoignage Live de la part des Américains, du moins en DVD ou au format digital. D'autre part, parce que cette captation au Grammy Museum est vraiment sympathique.

5 titres, le tout joué en acoustique, avec un orchestre à cordes ; il y a notamment le père de Synyster Gates, Papa Gates, qui apparait régulièrement dans les albums studio des américains pour une petite participation et qui joue ici de la sitar. Les chansons sont introduites par de petites interventions de la part des musiciens non dénuées d'humour ; il règne une bonne ambiance sur ce Live.

5 titres, dont 4 issus des trois derniers albums du groupe et une reprise des ROLLING STONES. "Roman Sky" et "Exist" sont des choix logiques, puisqu'il s'agit des titres les plus calmes de "The Stage" ; la partie calme d'"Exist" pour être plus précis, comme le font remarquer non sans humour les musiciens. Ceux qui connaissent cette superbe chanson comprendront aisément. Le résultat est vraiment concluant, notamment sur "Roman Sky" ; difficile de ne pas succomber à la grosse voix de M. Shadows et au talent de Synyster Gates. "So Far Away", issu de "Nightmare", est également un bon choix, puisqu'il s'agit d'une belle ballade avec de très jolies parties de guitare qui se montre intense par moments (encore une fois, très bon M. Shadows, qui envoie du lourd). La présence de "Hail To The King" est plus surprenante, mais c'est du très bon ; pour le coup, on a vraiment l'impression de redécouvrir le titre. La reprise des STONES, quant à elle, est superbe.

Un très bon Live, quoique assez frustrant ; on aurait aimé qu'il dure plus longtemps, qu'il propose plus de titres, notamment des quatre premiers albums ; à titre personnel, je n'aurais pas dit non à un "Seize The Day" ou un "Gunslinger"...





SCHAMMASCH
THE MALDOROR CHANTS : HERMAPHRODITE


Le 08 Novembre 2018 par NABOMOUETTE


Ok, j'ai rarement entendu un EP aussi intense : une demi-heure de musique qui résonne comme un voyage de plusieurs heures.
Un voyage en terres hostiles, évidemment. SCHAMMASCH a beau laisser de plus en plus de place à ses désirs d'ambiance (cf. déjà la troisième face du "Triangle"), la violence typiquement Black Metal est toujours présente. L'EP propose une montée en puissance géniale, qui court tout au long des 3-4 premières pistes, et prend tout son sens avec le pénétrant "May His Illusion…", profond et tortueux, puis culmine avec "Chimerical Hope", véritable déchaînement de blasts d'une précision chirurgicale, avant que l'épilogue ne vienne clore l'expérience sans pour autant refermer nos blessures. Le groupe ne s'attarde jamais bien longtemps sur chaque facette de sa musique, mais le fait avec une précision et une efficacité remarquables.
Mais le truc vraiment réussi avec ce disque, c'est que même les passages plus calmes ne sonnent pas du tout comme une baisse de régime. Les riffs lancinants, les voix habitées comme jamais (belle diversité vocale, au passage : chaque piste est unique sur ce point), les samples profonds, les basses vrombissantes, tout est là pour poser une ambiance ultra-malsaine. Rien que le prologue : on s'enfonce inexorablement dans l'abîme, guidés par des sons venus de nulle part, à la fois inquiétants et intrigants. Mention spéciale, dans le genre, à "Along the Road…", qui parvient à faire peur avec pas grand-chose, grâce à un mixage précis, à une écriture très fine, et à des vocaux littéralement inhumains.
Autant dire qu'il était difficile d'imaginer meilleure adaptation de ce monument de noirceur que sont les "Chants de Maldoror". SCHAMMASCH, que l'on savait habité par des rêves de grandeur, prouve qu'il peut aussi briller par sa retenue. Après deux albums longs, cet EP fait un bien fou : il condense toutes les qualités de composition et de son des Suisses, sans pour autant simplifier la formule. Certes, la demi-heure passe vite, mais il faudra tout de même de nombreuses écoutes pour en venir à bout.
À écouter impérativement pour les amateurs de Black original.





KILLING JOKE
KILLING JOKE


Le 08 Novembre 2018 par H.


C'est qui ça METALLICA ? Aucune idée pourquoi on mentionne ce nom autant de fois dans la chro de cet album génial.





FILM
BOHEMIAN RHAPSODY


Le 07 Novembre 2018 par MISS DS


Merci pour cette chronique qui fait revivre, en la lisant, les émotions éprouvées lors de la séance.

Depuis, je ne parviens toujours pas à redescendre, tant ces émotions vécues étaient intenses et partagées : cela fait chaud au cœur de voir qu'à la fin du film l'ensemble de la salle a applaudi. Jusque là, je n'avais vécu ce moment que lors d'un concert ou d'un festival, c'est donc la preuve que le film est parvenu à toucher les gens comme seul l'art sait le faire et à les chambouler. C'est aussi probablement dû à QUEEN particulièrement et à la personnalité de Freddie et toute son histoire.

Comment rester insensible au générique de fin quand s'enchainent deux morceaux terriblement appropriés à cet instant où la fin de vie de Freddie est suggérée tout en sobriété: "Don't Stop Me Now" un véritable hymne à la vie et "The Show Must Go On", une ode dédiée à la musique ?


Ce film n'est pas parfait et c'est ce que je préfère, car la perfection m'ennuie. Il en est de même aussi pour la musique à mes yeux. Et c'est pour cela qu'il m'a tant émue.

Je ne suis pas une très grande connaisseuse du groupe comparativement aux fans présents sur NIME, cependant NIME permet de comprendre, d'analyser les morceaux et ce qui est génial, c'est qu'il donne aussi envie de poursuivre la découverte ou la redécouverte d'une discographie entière.
Je n'ai donc qu'une seule envie à présent, prendre le temps qu'il me faudra pour redécouvrir la discographie de QUEEN. Il est probable que mon écoute ne sera pas la même, et c'est ça après tout la magie de la musique : nous permettre à chaque âge de ressentir les morceaux différemment.





QUEEN
ON FIRE - LIVE AT THE BOWL [2004]


Le 07 Novembre 2018 par LONG JOHN SILVER


Un grand OUI !!!
Bien meilleur que "Rock Montreal", bien plus péchu, on retrouve la puissance de feu du groupe des 70s avec un son hallucinant. Les titres de "Hot Space" passent très bien la rampe, "Staying Power" au Funk féroce ou alors "Back Chat" avec son solo de guitare d'anthologie. Superbe version de "Under Pressure" également. Enfin on a "Somebody To Love" sur un Live ! Et quelle claque !
Bien meilleur que tous les autres Lives à l'exception de l'intouchable "Rainbow '74". Mais on attend d'autres archives !





QUEEN
LIVE AT WEMBLEY '86 [1992]


Le 07 Novembre 2018 par LONG JOHN SILVER


Oui... Mais non. Ou alors un "petit" oui. Pour avoir vu le groupe plusieurs fois, donner des spectacles éblouissants, et notamment cette dernière tournée, grandiose certes, démesurée, on reste quand même sur sa fin avec le mastodonte qu'est devenu QUEEN.
Le groupe est devenu prévisible, il n'est pas (contrairement à ce que j'ai pu lire depuis) l'inventeur du Rock pour stades mais il a propulsé le style vers encore plus de gigantisme. Or quand j'ai envie d'écouter un Live de QUEEN, je ne mets jamais celui-ci.
"On Fire - Live At The Bowl", oui, mais pas "Live At Wembley '86". Hier dévastateur, le groupe envoie ici plus de poudre aux yeux que de poudre à canon, "Live At The Bowl" était empli de hargne revancharde suite au camouflet produit par la réception de "Hot Space", là le groupe qui vient de signer la BO de 'Highlander" surfe sur les paillettes. les GROSSES paillettes.
Alors oui c'est bon, QUEEN était très bon sur scène de toute façon, mais le charme s'évanouit quelque peu.





FILM
BOHEMIAN RHAPSODY


Le 07 Novembre 2018 par ELFHIR


Ce film garde le mythe, la légende, le conte de fée (Mercury) intact.

Trop d'ailleurs ! Et même si Freddie était la diva dont tout le monde parle, j'aurais aimé avoir à l'écran quelques passages plus dans l'intimité des autres membres du groupe. Voir comment leur entourage de l'époque a vécu l'ascension du groupe. Même un petit peu !
Quelques passages sur la Red Special de May et sa fabrication artisanale, Deacy et son Deacy Amp fabriqué pour leur répét'... La vie extra-conjugale de Taylor, simplement évoquée ?

Les libertés prises avec l'histoire, sont comme pour avec le Seigneur des anneaux (occulter Tom Bombadil, Saroumane en Comté, Imrahil), un mal pour un bien.

Puisque des albums entre ANATO clairement montré et le Live Aid sont éclipsés.
Évidemment aussi les trois derniers albums studios du vivant de Freddie aussi, mais c'est une forme de respect posthume, de continuité de la philosophie du groupe qu'on peut concevoir et accepter.





QUEEN
HUNGARIAN RHAPSODY: QUEEN LIVE IN BUDAPEST '86 [2012]


Le 07 Novembre 2018 par KNAPY


C'est avec ce Live que j'ai découvert QUEEN et la musique en général en 96... J'avais dix ans et ce concert également. Il avait été diffusé en entier sur une chaîne belge et nous l'avions enregistré.

Je garde ce souvenir de l'ambiance nocturne de ce stade qui est bien plus agréable pour le show que celle de Wembley où il ne fait vraiment nuit que sur les derniers titres. Pour moi ce Live est nettement supérieur à Wembley et bien plus intéressant.

Le set est le même mais l'interprétation et le show global sont meilleures.

Pour moi, QUEEN c'est ce concert... Pas Wembley, pas le Live Aid, pas "Killers"... non c'est QUEEN dans les 80s en Hongrie.





QUEEN
BOHEMIAN RHAPSODY


Le 07 Novembre 2018 par THIERRY RAOULT


Waouh, quelle version que celle de "Love Of My Life" à Rio.
Je pense à mon oncle qui était à Paris en 79.
Cet album renouvelle les best-of existants de la Reine.
(je n'ai pas encore vu le film, j'ai hâte).





BEHEMOTH
THE SATANIST


Le 06 Novembre 2018 par PATATUS EMERITUS


Mon album de Metal extrême favori. Grands dieux, ou presque, que ce disque est magistral. L'ouverture est grandiose, pesante et incantatoire en diable, BEHEMOTH impose sa loi d'entrée de jeu. "Messe Noire" dépote littéralement, assurant avec brio la suite d'un "Furor Divinus" sauvage à souhait. Rien à jeter sur cet album parfait, alternant avec subtilité les ambiances lourdes et épiques, les solos divins et des moments de furie inouïes. Le titre éponyme et "Ben Sahar" poursuivent cette cohérente quête d'apocalypse absolue. Une fin en apothéose, l'hymne "O Father, O Satan, O Sun" enfonce le clou, parfaitement amené par "In the Absence Ov Light"... Le chaos règne en maître.





ARTILLERY
BY INHERITANCE


Le 06 Novembre 2018 par NO BSF


Je découvre seulement cet album... Et c'est du tout bon ! Le chanteur (un petit côté David Wayne en mieux), les riffs, les solos (vraiment excellents), le bon mix entre rage et mélodie, et un petit côté HEATHEN qui n'est pas pour me déplaire...





LED ZEPPELIN
LED ZEPPELIN I


Le 06 Novembre 2018 par METALPROG84


"Good Times Bad Times" et "Communication Breakdown" sont les seuls "vrais" (et très bons) morceaux de Hard Rock de l'album. Le reste serait plutôt du Hard Blues. Mais on se fiche un peu des étiquettes. Premier album de Hard Rock ou pas, il contient des titres vraiment énormes : la superbe ballade "Babe I'm Gonna Leave You" et l'immense "Dazed And Confused". "How Many More Times" est excellente aussi. Le reste est bon également.





QUEEN
A KIND OF MAGIC


Le 06 Novembre 2018 par METALPROG84


Le meilleur depuis "The Game", ce n'est bien sûr que mon avis. Aucun morceau vraiment raté : mention spéciale au morceau-titre, à la ballade "One Year Of Love" et au pêchu "Gimme The Prize", les autres titres oscillant entre le moyen (le pop "Pain Is So...") et le bon ("One Vision" ou la jolie ballade "Who Wants..."). Le son est vraiment typé 80s, avec beaucoup (qui a dit trop ?) de synthés. L'album est également plus Rock que "Hot Space" et "The Works", mais le terme Hard Rock me paraît franchement excessif (QUEEN est effectivement toujours inclassable).
Même si au final "A Kind Of Magic" est pas mal, on est loin d'un "A Night At The Opera" ou d'un "A Day At The Races".





QUEEN
THE WORKS


Le 06 Novembre 2018 par METALPROG84


Album assez moyen de QUEEN mais quand même meilleur que "Hot Space" (c'était pas difficile !). Les tubes "Radio Ga Ga" et "I Want To Break Free" sont sympas à écouter mais pas transcendants non plus. Les morceaux plus pêchues "Tear It Up" et surtout "Hammer To Fall" sont des réussites, les ballades "It's A Hard Life" et "Is This The World We Created?" également. Par contre, je trouve les trois autres titres sont quelconques. Album qui alterne le bon et le moins bon. Un petit 3/5.





QUEEN
NEWS OF THE WORLD


Le 06 Novembre 2018 par METALPROG84


Peut-être pas le meilleur QUEEN, mais largement supérieur à ce qu'ils feront par la suite (hormis "Innuendo"). Pas mal de bons titres sur cet album : outre les deux premiers que tout le monde connaît, le speedé "Sheer Heart Attack" est réussi, les superbes "Spead Your Wings" et "It's Late" sont pour moi les deux meilleurs morceaux, mais j'adore aussi "Fight From The Inside". Le jazzy "My Melancoly Blues" qui clôture l'album est pas mal aussi. Bon, les autres titres sont un peu moins bons, mais aucun n'est vraiment raté non plus (même si j'aime pas trop "Get Down, Make Love").





LACUNA COIL
UNLEASHED MEMORIES


Le 06 Novembre 2018 par CHARLIZE THERION


N'en déplaise à certains (merci T-Ray pour ta réponse), cet album est pour moi moins tubesque, moins facile, et beaucoup mieux composé que "Comalies" et ça le rend donc bien plus intéressant sur le long terme ! Une excellente découverte certes tardive...







Commentaires :  1 ...<<...<... 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 ...>...>>... 2221






1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod