Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 ...>...>>... 2189
Comment poster un commentaire ?


ANATHEMA
WEATHER SYSTEMS


Le 19 Juillet 2018 par WEATHER REPORT


Le meilleur ANATHEMA depuis "Judgement".
La parenthèse acoustique "Hindsight" étant hors-cadre mais excellente. Ils feront de la soupe insipide ensuite et ça me fait chier de le dire, ce groupe était génial...





TYPE O NEGATIVE
OCTOBER RUST


Le 19 Juillet 2018 par NUTELLIZER IS BACK


Comme dirait le méchant à la fin de "Qui veut la peau de Roger Labite": aidez moi je fonds !!! (sur tout l'album quasi). Disque unique pour artistes qui me manquent vraiment.





PRIMORDIAL
EXILE AMONGST THE RUINS


Le 19 Juillet 2018 par MR LARSEN


Le peintre PRIMORDIAL reprend le pinceau après un trop obscur et dispensable "Where Greater Men Have Fallen" pour nous gratifier d'un magnifique et très équilibré "Exile Amongst The Waves" aux contours grisâtres (sa marque de fabrique depuis 2004), cette fois rehaussé de quelques touches de couleurs bienvenues (la très Rock "To Hell Or The Hangman" et la lumineuse "Stolen Years" en tête).
Pour le reste, le classicisme irlandais est de rigueur... Trop peut-être. Il est certain que pour les novices, les vociférations légendaires du prêcheur Nemtheanga, les arpèges de guitare élégants, les éructations de basse et les percussions tribales auront de quoi impressionner. Pour les connaisseurs, la sensation de redite se fera peut-être davantage sentir. Toujours est-il que PRIMORDIAL ne galvaude encore une fois pas son talent et propose un essai fait avec le cœur, comme depuis ses débuts il y a trente ans. Et rien que pour ça, on a bien envie de voir encore quelques toiles de ce maître incontesté du Pagan/Black Metal...





KIX
HOT WIRE


Le 18 Juillet 2018 par LORDI2


Une bonne sortie pour l’époque ! Ce n'est pas aussi fort que AEROSMITH ou AC/DC ! Mais c'est sympathique à écouter ! Je préfère le début de carrière de KIX qui a plus de charme dans le fond et la forme ! 3/5 pour l'ensemble ! C'est pas mal !





SENTENCED
FROZEN


Le 18 Juillet 2018 par DYSENTERIE MACRON


Probablement le plus mauvais groupe de Gothique qu'il m'ait été donné d'entendre !





JOURNEY
EVOLUTION


Le 18 Juillet 2018 par LORDI2


Des chansons courtes qui ne décollent pas vraiment. Je préfère de loin le projet "Infinity" ! Ma déception est grande je m'attendais a mieux ! 3/5 pour cet album court qui fonctionne souvent en pilotage automatique ! Énorme déception en ce qui me concerne !





EMPEROR
ANTHEMS TO THE WELKIN AT DUSK


Le 18 Juillet 2018 par DARKPOET


EMPEROR ! LE Mozart du Black en quelque sorte. Tout est excellent sur cet opus.
Très au-dessus du lot ; cette musique a pu être incomprise et méprisée au profit de lignes plus directes et primaires (DARKTHRONE, MAYHEM, IMMORTAL, etc).
C'est marrant, j'ai toujours appréhendé cet album, en particulier, comme une œuvre de musique classique, concrète, voire progressive. ENSLAVED, aussi, s'est pas mal émancipé dans ce domaine. Peut-être le dernier album que j'écouterai avec OPETH et ENSLAVED. En tout cas pas le "revival" Punk de DARKTHRONE…





METALLICA
ST ANGER


Le 18 Juillet 2018 par DEATH-IS-LIFE


L'envie de donner un avis objectif après avoir avoir bouffé cet album d’innombrables fois et après l'avoir écouté depuis des années.

Excepté une poignée de chansons minables ("Dirty Window", "Invisible Kid"), parsemé de moments plutôt corrects et une certaine quantité de bons, voire très bons passages ("Frantic", "St.Anger"), l'album s'en tire à en devenir tout juste bon.

La sincérité absolue qui se dégage de l'album, témoignant de l'état artistique et social du groupe sur le moment en fait quelque d'inimitable.

Déchet pour certain, génie pour d'autres, le travail fourni est étonnant.

Avis définitif concluant des années d'écoutes.





VISIGOTH
THE CONQUEROR'S OATH


Le 17 Juillet 2018 par RIKKIT


Chaque album de ces mecs sont des putains de growers. Ce skeud n'échappe pas à la règle, déçu aux premières écoutes parce que sur-fan du gros son gras et doomisant du précédent. Y a ici des sur-hits. Peut-être moins fan de "Hammerforged" que du reste, les highlights étant bien sûr "Traitor’s Gate" et "Warrior Queen".

Et puis Jake Rogers meilleur frontman du moment, sérieux.

3,5/5.





MOUNTAIN
CLIMBING !


Le 17 Juillet 2018 par LE MOUNGEPEDOUN


Rien que pour "For Yasgur's Farm" mais aussi pour les autres titres, nous détenons un des joyaux de l'époque des dinosaures du Hard Rock; un must à classer au milieu des LED ZEPPELIN "1&2" et autres BLUE CHEER. Un pur bonheur de Blues électrique psychédélique et sous acide.





KIX
HOT WIRE


Le 17 Juillet 2018 par LE MOUNGEPEDOUN


De l'excellent Hard Rock qui fait taper du pied, le disque est fait pour ceux qui aiment ACDC ainsi que le sleazy glam à la G'n'R de l'époque, pas forcément ma tasse de thé mais dans ce style c'est parfait. Dommage que ce groupe n'ait pas eu plus de succès à l'époque.





SILENT FORCE
INFATUATOR


Le 17 Juillet 2018 par ICARE


Très bel album de Heavy Metal. Après un premier album un poil décevant, celui-ci est beaucoup plus travaillé, le songwritting est excellent et DC Cooper se fonde parfaitement dans le moule. Dommage que l'album commence avec le titre le plus faible ("Infactuator", drôle de choix avec ce titre hautement inspiré de JUDAS PRIEST), le reste est un sans faute. On pourra juste reprocher à Alex Beyrodt d'en faire un peu trop sur les soli.





IHSAHN
ÀMR


Le 16 Juillet 2018 par AERIEL


Un album qui m'aura demandé pas mal d'écoute ! Je le trouve bien moins accessible que "Arktis", ce qui n'est pas un mal en soi.
Après être bien rentré dedans, je le trouve excellent. Une évolution assez logique des expérimentations de "Das Seelenbrechen" et de la variété et de l'accessibilité de "Arktis".
Ihsahn a amélioré son chant clair, la prod est encore une fois étincelante. La cohabitation Black Metal/Pop Metal/Electro fonctionne étonnamment bien. Comme Erwin, je retiendrai principalement "Lend Me The Eyes Of The Millenia" qui poutre comme il faut, "Alone" (pourquoi mettre cette merveille en bonus ???). Mais l'album ne souffre d'aucun raté, toutes les chansons sont excellentes.
Je ne lui mets cependant pas la note maximale, parce que je n'ai pas eu la baffe d'un "Celestial Violence" ou d'un "Departure". Note réelle : 4,5/5.





MEGADETH
RUDE AWAKENING


Le 16 Juillet 2018 par DAVID

Juste pour préciser : dans les années 90, Dave Mustaine se défendait de n'avoir jamais sorti d'albums live en indiquant qu'il existait plusieurs EP de MEGADETH avec des titres live.
Voir les titres live sur les EP de "Train Of Consequences" et "Live Trax", d'excellente qualité, avec le meilleur line-up de MEGADETH.





TRUST
TRUST


Le 16 Juillet 2018 par LE MOUNGEPEDOUN


Il est bon ce disque, du bon Hard Rock à la française et qui envoie du couscous et ça j'aime.





TRUST
TRUST


Le 15 Juillet 2018 par LORDI2


Il est bien décevant cet album de TRUST ! Les compositions sont faiblardes ! Heureusement le groupe sera plus inspiré par la suite !





PRIMORDIAL
EXILE AMONGST THE RUINS


Le 15 Juillet 2018 par DINICED


PRIMORDIAL est grand. Chaque album rappelle le précédent et pourtant quelle évolution depuis "Imrama".
"Exile Amongst The Ruins" est pour moi le plus triste, le plus tragique de leur disco. "Last Call" et "Stolen Years" ont l'émotion nécessaire pour réduire en cendre une journée ensoleillée pleine de promesses d'une vie meilleure ! Soyons honnêtes, le metalleux aime ça, non ?
"To Hell Or The Hangman", pourtant répétitive, me rend heureux de pouvoir crier à pleins poumons : "Send me to hell or to the gallows" !!!
Pour moi, encore un album extraordinaire.
Oui, au coin du feu en sirotant un grog, entièrement d'accord, vivement l'hiver, ce sera encore meilleur !





Blaze BAYLEY
INFINITE ENTANGLEMENT


Le 15 Juillet 2018 par MARTY


J'ai un peu lâché Blaze ces dernières années. Très déçu par "The Man Who Would Not Die", "Promises And Terror" était lui très bon. Suivi par un "King Of Metal" sans intérêt, ajouté à 4 longues années d'attente, 6 ans sans une bonne nouveauté finalement, j'ai oublié l'artiste. Ces derniers jours, je découvre ce que j'ai raté et je doit dire que Blaze est de nouveau très en forme. J'écoute ces albums comme une trilogie, comme un concept, les 3 à la suite, plus de 2h20 de musique à chaque écoute, et je ne me lasse pas, alors que le Heavy traditionnel n'est plus trop ma tasse de thé aujourd'hui. Les compo sont travaillées, les musiciens très bons et Blaze module parfaitement sa voix et donne vie à chacun des titres de ces albums. Alors, ça reste un peu en dessous de "Promises And Terror" et "Silicon Messiah", mais globalement, cette trilogie vaut bien 4/5 !





GAMMA RAY
HEADING FOR TOMORROW


Le 15 Juillet 2018 par CPEJ


Des débuts vraiment réussis. Le choix du line-up est très bon notamment celui de Ralf Scheepers aux vocals.
Je ne considère pas cet album comme un album de Speed Metal ou une suite de HELLOWEEN, il est assez varié mélangeant beaucoup de style.
Des titres pleins de fraîcheur qui donnent vraiment la pêche, on sent que Kai Hansen revit après sa séparation d'HELLOWEEN.





BLIND GUARDIAN
NIGHTFALL IN MIDDLE-EARTH


Le 15 Juillet 2018 par SIRFRANGILL


Rarement on aura vu un album aussi ambitieux que ce "Nightfall In Middle-earth" dans le monde du Metal, le Power a beau être un genre narratif, par son imagerie et ses paroles comme par ses mélodies, il n'est pas chose aisée de retranscrire le riche monde né de la plume de Tolkien par le biais d'une oeuvre musicale. Le contrat semble cependant être rempli, se dit-on après des multiples écoutes bien nécessaires à la véritable compréhension du travail ici présent. Il n'est en effet pas véritablement facile de rentrer immédiatement dans cette galette très copieuse et longue (1h07 au compteur quand même).

Heureusement les Allemands, par leur savoir-faire, nous apportent une clé nous permettant dès la première écoute de nous libérer des chaines de l'hermétisme musical: le refrain. BLIND GUARDIAN est probablement le meilleur du genre en la matière et Satan sait que la concurrence est rude. C'est bien simple, chaque chorus sur cet album est une franche réussite, toujours tonitruants où incroyablement beaux, impossible de ne pas les chanter les points serrés tout au long de l'écoute. Les deux derniers morceaux sont peut-être les moins marquants à ce niveaux là, leurs refrains étant plus sobres et donc moins mémorables.

Le principal responsable de cette réussite est sans aucun doute Hansi Kürsh, chanteur d'exception capable d'osciller entre aigus puissants, voix rugueuse et hautes est douces mélopées. BLIND GUARDIAN est d'ailleurs un des seuls groupe de Metal à ma connaissance qui base sa musique sur le chant et non sur les guitares. BLIND GUARDIAN est un groupe qui ne riffe pas et qui laisse à la voix le rôle de produire les mélodies principales. Les instants instrumentaux sont rares et se résument souvent aux intros des morceaux, Hansi ne se tait jamais et propose des couplets particulièrement hétérogènes qui en plus ont tendance à ne pas se répéter au cours d'un même morceaux. Derrière, les instruments sont en constant changement de rythme et les guitares tissent plus de mélodies qu'elles ne forgent de riffs (on peut discerner des riffs plus Heavy sur "Into The Storm" et "The Curse Of Feanor" mais ils sont ici clairement marginaux). Le Power des Teutons n'est donc pas vraiment accessible, mais ce n'est pas sur cet album un problème comme cela l'était sur "Imaginations From The Other Side". En effet, ce dernier semblait vouloir produire un power plus classique et efficace, ce qu'il n'arrivait pas à faire selon moi car il était difficile de retenir quoi que ce soit d'autre que les refrains de ces morceaux progressifs. Ici, les lignes de chants complexes, plus marquantes que jamais, contribuent à l'aspect narratif de l'album, Hansi se répond à lui même en de longs monologues donnant un aspect de comédie musicale à l'ensemble.

BLIND GUARDIAN sait cependant se montrer efficace sur les morceaux les plus rythmés avec lesquels sont alternés des morceaux plus lents et solennels: cela commence avec un "Into The Storm" plus direct et ça se perpétue avec "The Curse Of Feanor", "Time Stand Still (At The Iron Hill)" et "When Sorrow Sang". Mais le véritable tube de l'album est surement "Mirror Mirror" avec ses airs folkishs souriants et son refrain parfait redynamisé en son milieu par le décalage de la caisse claire. Le groupe sait créer des montées en puissance d'un refrain à l'autre en n'en dévoilant pas l'intégralité lors de la première interprétation ou en plaçant de prime abord ses éléments dans un ordre différent (c'est le cas respectivement sur "Blood Tears" et "The Curse of Feanor").

Les mid-tempos ne sont pas en reste, "Nightfall" marque immédiatement avec son refrain magnifique, ceux de "Thorns" et de "Blood Tears" sont à pleurer, mais c'est bien sur "Noldor" que le climax est atteint, son pré-refrain surprenant préparant à merveille le drame grandiose du chorus. "The Elder" est quant à lui une très belle ballade au piano, assez proche de ce que fait RHAPSODY dans ce domaine, en plus sobre cependant. NIME se compose également de onze interludes marquants des pauses entre chaque morceaux. Si les courtes ballades médiévales comme "The Minstrel" sont agréables, on peut se questionner sur l'utilité des interludes narratifs tel que "Lammoth" ou "Captured". Je ne pense pas que quiconque ait envie d'écouter un cd pour entendre des gens parler, le but d'un album concept est justement de raconter une histoire par la musique, il ne doit pas être un simple enregistrement audio d'un texte narratif. Ils sont cependant tous très courts et n'encombrent pas réellement l'écoute.

Les solos eux aussi savent se montrer suffisamment parcimonieux pour ne pas envahir toute la galette tout en restant qualitatifs. André Olbrich a développé un son très personnel et reconnaissable, ses solos sont variés et ne tombent pas dans la branlette de manche stérile. Ils agrémentent les morceaux comme le font les nombreux arrangements qui parsèment l'oeuvre. Une flûte par ici, des nappes de synthé plus symphonique par là, des choeurs forcément très présents sur lequel le groupe à planché longtemps. Ils sont si nombreux qu'à chaque écoute, vous serez susceptibles de découvrir un nouvel élément dans un morceaux que vous aurez pourtant écouté à plusieurs reprises, ce qui participe indéniablement à la richesse de cet album, suffisamment long et prenant pour que lorsqu'on retire le cd du lecteur, on ait une véritable sensation d'avoir vécu une aventure.







Commentaires :  1 ...<<...<... 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 ...>...>>... 2189






1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod