Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 ...>...>>... 2248
Comment poster un commentaire ?


Tobias Sammet's AVANTASIA
MOONGLOW


Le 14 Mars 2019 par TONTON JO


Très bon album d'AVANTASIA, Tobias semble avoir retrouvé l'inspiration ces dernières années, entre "Ghostlights" et "Moonglow", et "Space Police" (que j'ai franchement adoré !) chez EDGUY, ainsi que les quelques morceaux inédits de "Monuments". Maintenant on aimerait bien qu'il y revienne, chez EDGUY, ça commence à faire long !





FILM
LORDS OF CHAOS


Le 13 Mars 2019 par I AM THE GROWL


Au Black Metal ce qu'est le récent "Bohemian Rhapsody" à QUEEN. C'est plein de raccourcis et de contresens, mais ça marche. La fin m'a rappelé celle des "Affranchis". Très touché par la scène de suicide de Dead, et au-delà de ce qui s'est passé dans le réel, du travestissement des faits similaire à celui qui touche Freddie Mercury dans le biopic de son groupe, en soi le film est psychologiquement juste et même émouvant parfois. Donc 0/5 pour la fidélité historique, 4/5 pour la romance, 3/5 pour la mise en scène. Je ne note pas Sky Ferreira dont le personnage est clairement là pour permettre d'humaniser Euronymous, parce que les expressions de Rory Culkin suffisent à établir les doutes du "guitariste de MAYHEM", en tout cas le MAYHEM de ce film. Un bon film pop-corn avec des trémolos et no clean singing.





Steve HARRIS
BRITISH LION


Le 13 Mars 2019 par METALPROG84


Le moins que l'on puisse dire, c'est que cet album de Steve HARRIS est très controversé : certains adorent, d'autres détestent (surtout les fans de métal pur et dur).
Une première chose, la production n'est pas au top, le son semble quelque peu étouffé, c'est flagrant. Ensuite, la voix du chanteur (Richard Taylor en l'occurrence), sans être désagréable, est un peu passe-partout c'est vrai, elle manque clairement de puissance, elle ressemble à celle de Steve Hogarth, chanteur de MARILLION (mais ce n'est pas non plus rédhibitoire). Les morceaux, quand à eux, sont plutôt bons dans l'ensemble même très bons pour certains, on oscille entre du Rock et du Hard Rock mélodique classique, parfois progressif ("Judas" ou "The Lesson") : on pense à UFO, à THIN LIZZY ("A World Without Heaven"), à JOURNEY ou BON JOVI ("The Chosen Ones" ou "Eyes Of The Young") ou encore justement à un MARILLION musclé ("These Are The Hands"), parfois quand même à IRON MAIDEN mais pas souvent ("Lost Worlds", "Karma Killer" ou les passages de twin guitares dans "Us Against The World"). On a plutôt ici affaire à des ambiances nuancées, avec une majorité de rythmes mid-tempo.
Un bon album qui ne révolutionne certes rien mais qui reste très agréable à écouter. Avec une meilleure prod et un chanteur avec plus de coffre, j'aurai même mis la note maximale !





UNLEASH THE ARCHERS
APEX


Le 13 Mars 2019 par EDDY


J'avais découvert UNLEASH THE ARCHERS avec le titre "Tonight We Ride" de l'album précédent et leur clip à la Mad Max. Je me foutais pas mal de leur gueule d'ailleurs avec les cris de Brittney. En effet, elle criait plus qu'elle ne chantait, c'était très caricatural... Sympa mais pas de quoi se lever du siège selon moi.

Et puis je vois le clip de "Cleanse The Bloodlines" en reco Youtube avec déco dans la neige et costumes, le genre de connerie qui m'attire et je me dis "allez pourquoi pas". Et là boom ! Rien à voir avec ce que j'avais vu/entendu avant. De la maîtrise, un chant super, un titre ultra puissant. Je rejoins le commentaire précédent, ce titre est probablement un des meilleurs de la galette !

Tout l'album est puissant, entraînant et la maîtrise des musiciens, ultra-propre. Ça fait vraiment plaisir à entendre, moi qui ne suis pas un aficionado du Power Metal que j'ai tendance à trouver parfois un peu kitsch. Mais sur cet album, toutes les compos sonnent plus "sérieuses" et les lignes de chant sont vraiment exceptionnelles je le répète.

Seul bémol: Je suis fan d'IRON MAIDEN, et, même si c'est plaisant de voir qu'un groupe s'inspire à fond des Britanniques, j'aime aussi quand il sait créer son propre son, sa patte. Bref je pense que le groupe gagnerait à s'affranchir de ces plans Maideniens qui sont peut-être un peu trop nombreux, bien que savoureux. Rien de grave, ni de déplaisant, mais ça fait toujours tilt quand on entend certaines mélodies.

Top : "Awakening"; "Shadow Guide" (une tuerie); "The Matriarch"; "Cleanse the Bloodlines"; "The Coward"s Way"; "One Thousand Against One"





MANTICORA
HYPERION


Le 13 Mars 2019 par PATATUS EMERITUS


Un grand merci à l'équipe du site et au camarade Nateag 666 pour la re-découverte de ces génies à l'occasion de la sortie de "To kill..." Comment ai-je pu attendre aussi longtemps avant de profiter sur disque d'un talent repéré en concert lors d'un Raismesfest 2006 particulièrement arrosé ? Il n'est jamais bon de se reposer sur ses "acquis". Cet album délivre un Power-Speed sombre et teinté de progressif, passionnant d'un bout à l'autre, jouissif, sans concession et pourtant ultra mélodique. "Keeper of Time", "Cantos", "A long Farewell" figurent déjà dans mes classiques. Encore merci





SNOT
GET SOME


Le 13 Mars 2019 par LORDI2

Nu Metal ? je dirais que non! plutôt Metal Harcore Fusion mais dans une version plus brutale que la plupart des groupes de Fusion.Dans d'autres styles similaires NASTASEE, MUCKY PUP ou encore MUTHA'S DAY OUT.





UNLEASH THE ARCHERS
APEX


Le 13 Mars 2019 par KARI


C'est drôle de voir que chacun a son morceau préféré. Car à mon avis, "Cleanse The Bloodlines" est le titre qui éclipse les autres compositions. A part ça, tout est dit dans la chronique, c'est un véritable bonheur cet album. Et cette chanteuse est une véritable révélation, quelle voix !
Curieuse d'entendre ce qu'ils auront à proposer dans le futur.





Nita STRAUSS
CONTROLLED CHAOS


Le 13 Mars 2019 par DESTROYER


Vu la belle sur scène avec ALICE COOPER et suite à la chronique, je suis allé jeter l'oreille sur cette galette très Heavy.

"Our Most Desperate Hour" est assez énervant dans ses parties batterie qui mériterait plus de finesse et nous retrouverons quasi la même partie sur "Mariana Trench" même si ce morceau semble plus recherché.
"The Quest" a des relents de Tony MacAlpine (flagrant au début du morceau).
"Hope Grows" morceau très doux aurait mérité une voix, dommage qu'elle n'ait pas pris le micro ou fait appel à un guest (aurait-il fallu écrire des paroles).
"Pandemonium 2.0" est surtout là pour démontrer la dextérité de Nina sur ce titre très bourrin par moment.
la cover de QUEEN n'apporte pas grand chose si ce n'est la réplique au violoncelliste.

Un album instrumental qui ne m'a pas dérangé et qui ramène mes souvenirs en 1987 et années suivantes avec pas mal d'albums instrumentaux de guitaristes (Marty Friedman/Jason Becker (en duo - CACOPHONY - ou en solo sous leurs noms respectifs) ; Vinnie Moore ; David T Chastain (si c'est pas le nom complet, c'est pas de l'instrumental) ; Tony MacAlpine ; ...)

L'album vaut le détour même si un guest au chant sur un ou deux titres aurait été le bienvenu.





KAMELOT
EPICA


Le 13 Mars 2019 par MR TINKERTRAIN


Oups une intro basique et un 2e titre redondant au possible ! Que se passe t-il ensuite ? Et bien on attaque le fond du problème mutant avec une rythmique ultra bourrine et le générique de James Bond version Sympho !!! Ça craint un max mais la suite est quand même assez bien composée et les refrains sont suffisamment bien sentis pour que cet album soit agréable... à petite dose, hein ?!?





SNOT
GET SOME


Le 12 Mars 2019 par KAMU2MALIAK


Un des rares albums qui date de mes errances néo adolescentes que je ressors régulièrement avec un grand plaisir.
Quelle énergie, il fait mouche du début à la fin.
Dommage que ça soit un one shot... RIP Dobbs and Strait.





NAZARETH
MALICE IN WONDERLAND


Le 12 Mars 2019 par CHRISNAKE


NAZARETH et la France ça n'a jamais été une grande histoire d'amour mais concernant la belle pochette comme le souligne le commentaire précédent et bien : "Cocorico!!" c'est un photographe français Bernard Faucon (voir son site) qui a réalisé cette illustration et nommée "Le Banquet".





NAZARETH
PLAY'N'THE GAME


Le 12 Mars 2019 par CHRISNAKE


Excellente chronique très réaliste, il manquait cet album ainsi que "No Mean City" pour la période seventies en espérant la suite aussi... C'est un album de routine et de self-indulgence comme le disait Dan MacCafferty le chanteur. Le groupe enchaîne les tournées mondiales et doit sortir deux albums en huit mois d'intervalle !!! Si bien que lorsqu'ils rentrent en studio pour ce nouvel opus, ils sont à sec et donc rien de prêt à proposer. Le groupe se jette sur quatre reprises et ne compose donc qu'une moitié d'album. Leur maison de disques américaine A&M Records les presse de sortir un tube à la "Love Hurts" (gros carton mondial) avec "I Don't Want To Go On..." de même facture mais c'est un flop. Le titre d'ouverture "Somebody To Roll" est un peu mou et pataud. L'album se vendra juste bien au Canada et au Sud des States et ne restera pas dans les annales. Reste des bons moments avec le planant-psyché "Flying" avec un chant très haut perché, le remuant "Born To Love" et le Blues "I Want To..." qui revient parfois dans les setlists (excellente version sur le live "'SNAZ" de 81). "Wild Honey" est un peu énervant et "L.A Girls" peu inspiré mais efficace et qui sonne presque Punk !!





GODFLESH
A WORLD LIT ONLY BY FIRE


Le 12 Mars 2019 par JOE IS GOD


Énorme cet album !

C'est un maxi best of big mac avec cheeseburger + royal bacon frites sauce barbecue ketchup
mayo coca.

C'est lourd, gras, on en s'en met plein la tronche, à la fin on est repu mais on sait très bien que l'on reviendra la semaine prochaine !

"Deadend" est mon titre préféré.





HAKEN
VECTOR


Le 11 Mars 2019 par SAM


Je salue le virage plus agressif (effectivement un peu à la maniere d'un "Train Of Thought" comparé a "Falling Into Infinity" que le précédent album "Affinity" pourrait représenter...) après un "Affinity" bien mou du genou et pas exceptionnel à mes yeux ; du gros son, du rentre-dedans des le premier titre apres une intro qui situe l'ambiance à
souhait. "The Good Doctor" puis "Puzzle Box" sont sans compromis.

Ou plutot si, le compromis c'est effectivement des titres assez courts. Et, hormis "Veil", indubitablement le meilleur titre de l'album pour moi avec sa structure très Prog, sa longueur très Prog et un solo de guitare Bumblefootesque aux environs de 10'10 si je me souviens bien... Eh ben on reste un poil sur sa faim. L'instrumental "Nil By Mouth" dénénage, et puis "Host" qui commence excellemment bien avec de faux airs d'Ibrahim MAALOUF - clavier éthéré et trompette. Une fois l'ambiance installée, ça tourne pendant 6min45 sur la même idée.
"A Cell Divides" conclut l'album, et me rappelle "The Congregation" de LEPROUS avec le son très compact et compressé, les voix un peu éthérées sous-tendues de rythmique ultra syncopée... Là encore, une seule idée tout le long du titre, effectivement comme beaucoup de chansons de "Malina".

Et puis c'est tout. de tête, on a 38 minutes de musique. Rien que pour ca, je peux pas mettre plus que 3/5. C'est quasiment un demi-album de 72min si on enleve l'intro "Clear". Je suis sur que ca fonctionne tres bien live tout ca, c'est taillé pour la scène. Mais moi qui aime voyager avec un groupe tout au long de l'album, ici on est à mille lieues du génial premier album "Aquarius". J'en attendais plus en tout cas, quantitativement comme en termes de créativité et de densité en général.

Enfin l'album est aussi terni pour moi par la voix pas très très naturelle de Ross Jennings, pour cause d'excès d'auto-tuning. Je sais que cette voix aiguë sans aucun vibrato rend difficile de chanter parfaitement juste etc... Mais là ca s'entend vraiment et ca me gêne. Je préfere les légères approximations de justesse compensées par l'émotion sur "Aquarius" ou "Visions".





ACCEPT
THE RISE OF CHAOS


Le 11 Mars 2019 par FRANK HAMMER


2 étoiles ? A ne rien y comprendre.
Franchement, c'est le meilleur depuis "Blood Of The Nations" ; tout y est direct, le feeling, les lignes de chants, les riffs. Là où on avait l'impression d'écouter un album moyen d'U.D.O. avec "Stalingrad" mais surtout "Blind Rage", "Rise Of Chaos" refait parler la poudre de bien belle manière.

Hormis le lourdingue "Hole In The Head", tout l'album passe crème. La durée qu'il faut pour la matière qu'il faut : on y retrouve la diversité des vieux albums du groupe. Du Speed agressif avec "Die By The Sword"/"The Rise Of Chaos"/"No Regret" du "Heavy 'n Roll" avec "Koolaid" (énorme au passage) ou la fendart "Analog Man", ou du Heavy plus classique mais de belle facture avec "Carry The Weight" et le reste de la galette.

Je me répète, mais il suffirait de balancer la 2ème piste et la galette serait un quasi sans faute.

4.5/5 que j'arrondie à cinq, pour le plaisir.





KILLING JOKE
PANDEMONIUM


Le 11 Mars 2019 par LE OUISTITI


Album magistral, mais ce n'est nullement de l'indus.

Les adeptes de FEAR FACTORY et de MINISTRY peuvent apprécier la chose, mais de là à y trouver une parenté, elle est très, très vague.

KILLING JOKE est toujours dans son registre, du Post-Punk presque dansant, hypnotique, plus lourd qu'à l'accoutumée certainement, mais industriel, franchement pas.





UNLEASH THE ARCHERS
APEX


Le 11 Mars 2019 par BIFIDUS METALLUS


Bonjour à tous,

En grand fan de Power que je suis, un groupe a la réputation grandissante comme UNLEASH THE ARCHERS ne pouvait que me plaire.

Et pourtant quand j'écoute ce groupe... Bah je m'emmerde. Il y a un travail indéniable sur les compos, ça joue bien, ça joue propre... Trop propre, au point que l'ensemble soit d'une platitude à faire passer Jane Birkin pour une bimbo.

La voix de Brittney, bien qu'impressionnante techniquement parlant, tant en live qu'en studio d'ailleurs, ne me procure aucune émotion. La faute à son timbre, ou à la prod compressée qui efface tout relief ? Je ne saurais dire... Probablement un peu des deux...

Même constat pour les autres zikos, aucun moment ou presque ne me procure la moindre émotion, cette envie de lever le poing en scandant des refrains épiques (pourtant l'essence même du Power), totalement absente.

2,5/5 arrondi à 3 pour le travail et la maîtrise technique.





ARCHSPIRE
RELENTLESS MUTATION


Le 10 Mars 2019 par PATATUS EMERITUS


ARCHSPIRE est archi inspiré. Véritable dévastation sonore, cet album ultra-technique, rapide et violent, limite Grind au niveau des vocaux, dégage un groove et une bonne humeur rarement entendus. Un coup de maître.





THE YARDBIRDS
FIVE LIVE YARDBIRDS


Le 10 Mars 2019 par PILGRIMWEN

Merci de poursuivre l'aventure en territoire Hard Rock des années 60 et 70. Revenir aux racines est un apport considérable pour ce site. Je ne connais pas grand chose des YARDBIRDS. Cet article a le mérite de me donner l'envie d'en apprendre (et d'écouter !) plus sur le sujet !





QUIET RIOT
CONDITION CRITICAL


Le 09 Mars 2019 par KNAPY


Album sympathique qui vit dans l'ombre de son aîné. Il se laisse écouter sans souci.
Pas de gros défaut. Il lui manque peut-être ce méga hymne qu'est "Metal Health" ou encore "The Wild And The Young". "Sign Of The Time" and excellent et la reprise de SLADE tout à fait à sa place. Si on écoute cet album pour ce qu'il est, il est de bonne facture je trouve.

3,5/5 pour moi. Mérite d'être reconsidéré si on apprécie le précédent et ce genre de style US de la première moitié des 80s, a savoir un Metal encore burné et non tarlouzé pour des groupes comme POISON...







Commentaires :  1 ...<<...<... 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 ...>...>>... 2248






1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod