Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


AUTOGRAPH - That's The Stuff (1985)
Par ALANKAZAME le 2 Mars 2009          Consultée 2014 fois

1985, le hard rock est en pleine ébullition, et une foule de petits groupes fait son apparition, surfant sur la vague. Une nouvelle vague, à laquelle la reformation de DEEP PURPLE, d'ores et déjà auteur d'un excellent "Perfect strangers" paru l'année précédente, a grandement contribué. AUTOGRAPH c'est, en quelque sorte, un produit de ce nouvel engouement, son tube "Turn up the radio" inondant les ondes et les écrans de télé dès 1984 de manière presque logique. Un an à peine après la sortie de son premier album à succès, le très bon "Sign in please", le jeune groupe de hard fm au look modérément glammy décide de battre le fer pendant qu'il est encore chaud, en récidivant avec "That's the stuff".

Dès les premières notes, on se retrouve directement en terrain connu. Le son est exactement le même que celui de "Sign in please", c'est à dire excellent, et la recette reste sensiblement la même : une musique accessible et pas prise de tête, avec des paroles légères et une ambiance décontractée. On retrouve ce qui fait tout l'intérêt d'AUTOGRAPH : un bon niveau technique, des titres carrés qui ont tous un profil de single à succès, un excellent chanteur et un gratteux, Steve Lynch, loin d'être manchot du plectre. Pas de doutes là dessus, la meilleure première partie qu'ait jamais eu VAN HALEN a encore sacrément la pêche. Le tube "Blondes in Black Cars", commercial au possible, en apporte une preuve irréfutable. C'est efficace mais ça reste quand même un peu gentillet, on est loin de la folle agressivité d'un MÖTLEY CRÜE ou des survoltés "Constrictor" et "Appetite For Destruction" que sortiront respectivement ALICE COOPER et GUNS N' ROSES les deux années suivantes. De toute manière, il ne faut pas se faire d'illusions, si on se met à comparer AUTOGRAPH aux grands noms du hard de son époque, ce malheureux groupe ne fait de toute évidence pas le poids à tous points de vue.

Alors il faut prendre AUTOGRAPH pour ce qu'il est : un groupe sans prétention, gentiment délirant, qui ne se prend pas au sérieux et nous sert une musique pas originale pour un sou, mais qui a le mérite de tenir la route de bout en bout. On pourrait cependant regretter que "That's the stuff", aussi sympathique soit-il, reste quand même un cran largement en dessous de "Sign in Please". Le synthé est nettement moins présent, utilisé de manière moins intelligente, la guitare se fait plus timide, et l'ensemble a quand même perdu de son entrain. On ne retrouve en outre aucun tube de la trempe de "Turn up the radio", qui restera, malheureusement pour AUTOGRAPH, son seul grand succès commercial et artistique. D'ailleurs cette baisse de régime se ressent au niveau des ventes, le groupe s'effondrant dans les charts. En bref, "That's the stuff" est un album de hard, pas mal, mais sans plus, qui se laisse écouter mais s'oublie vite. Pas de quoi faire sortir AUTOGRAPH du lot malgré son potentiel. Dommage...

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par ALANKAZAME :


Lita FORD
Dangerous Curves (1991)
S'il faut retenir quelque chose d'elle...




AUTOGRAPH
Sign In Please (1984)
Tuuurn up... the raaadiooooo


Marquez et partagez




 
   ALANKAZAME

 
  N/A



- Steve Plunkett (chant & guitare)
- Steve Lynch (guitare)
- Randy Rand (basse)
- Steven Isham (synthé)
- Keni Richards (batterie)


1. That's The Stuff
2. Take No Prisoners
3. Blondes In Black Cars
4. You'll Get Over It
5. Crazy World
6. Six String Fever
7. Changing Hands
8. Hammerhead (instrumental)
9. Built For Speed
10. Paint This Town



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod