Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (30)
Questions / Réponses (2 / 5)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1985 Killing Is My Busines...
1986 Peace Sells... But Wh...
1988 So Far, So Good... So...
1990 Rust In Peace
1992 Countdown To Extincti...
2016 Dystopia
 

- Style : Exodus, Sulfator, Diamond Head, Spirit Web, Lyzanxia
- Membre : Warrel Dane , Act Of Defiance, Soilwork, Scarve, Aborted, Phazm, Abattoir, Agent Steel, Artsonic, Mortuary, Savatage, Lamb Of God, Cacophony, Hawaii, F5, Marty Friedman , Eidolon, Jag Panzer, Angra, Metal Church
- Style + Membre : Md.45, The Big 4 , Dark Angel, Metallica
 

 Site Officiel Du Groupe (2296)
 Myspace Offciel Du Groupe (1018)
 Chaîne Youtube (712)

MEGADETH - The World Needs A Hero (2001)
Par FENRYL le 2 Juin 2018          Consultée 1727 fois

Avoir des convictions dans notre bas-monde est devenu une valeur rare... Je pensais en avoir... Je me trompais.
J'avais juré, craché et tout le toutim : MEGADETH, c'était fini. Après la merde intersidérale "Risk", le groupe était mort à mes oreilles. S'en était suivi une longue période de deuil à base de "Peace Sells..." mais surtout de "Rust In Peace". Vous savez, prostré, comme une personne s'enivrant des odeurs d'un disparu laissées sur un vêtement.

Et puis en mai 2001, j'ai craqué. Pourtant, je pensais bien avoir franchi le pas. Mais voir au détour d'un rayonnage Vic de nouveau en pochette sur le tout dernier MEGADETH (rendez-vous compte que depuis 1990, il était absent, soit depuis justement "Rust In Peace"... Un premier signe ? Il est ici représenté quittant le corps de Dave Mustaine !), qui plus est en hommage à "Alien" de Ridley Scott l'un de mes films fétiches (second signe ?), j'ai finalement fini par céder…

On passera outre le poster offert dans la version "luxe" encartonnée (j'ai passé l'âge de ses niaiseries) et on notera "Return To Hangar" ("Hangar 18" ? Troisième signe ?) présent dans la tracklist.

Bilan après tant d'années. Les premières notes de "Disconnect" m'auront de suite fait penser à "Angry Again" (le titre présent sur la B.O du film "Last Action Hero"), ce qui explique que j'ai facilement accroché. Riff mid-tempo, MegaDave inspiré au chant, un solo remotivant. Vraiment plaisant. La production très sèche, notamment minimaliste par moments, semble renforcer cet effet. Junior affiche notamment une basse claquante, intéressante.
Après le ratage critique et commercial (entendez "vente") de "Risk", MEGADETH et son patron ont décidé de revenir aux "bases" d'un Thrash, certes, mais toujours Heavy.

Rien à faire : les titres chantés/parlés, je ne peux vraiment pas (désolé pour le titre éponyme, "Recipe For Hate... Warhorse" fonctionne davantage car plaisant par ses soli et "When", l'hommage à "Am I Evil?" de DIAMOND HEAD interminable et malheureusement déjà repris par METALLICA - ce qui a le don de me gaver car nous oblige à faire une énième fois le parallèle entre les deux groupes…). Et comment ne pas pester sur le timbre robotisé de Mustaine sur le refrain de "Moto Psycho" ?
Il faut également préciser que le groupe n'est pas guéri : "1000 Times Goodbye", "Burning Bridges", "Promises" (au secours !! Que de vide...), "Losing My Senses". L'interlude "Silent Scorn" (hommage au western spaghetti avec trompette) lance parfaitement le troisième et dernier bon titre de la galette à savoir justement, "Return To Hangar". Le titre narre la suite de la détention des extra-terrestres qui s'évadent et se retournent contre leurs geôliers. Attention, pas de méprise : ce titre est une arnaque. Il n'est pas question d'y espérer le génie d'antan (la patte de Friedman étant absente) mais en ces temps de disette, on fait moins la fine goule. Sympathoche, avec quelques petits effets de descente de manche pas vilains. On attendra évidemment de découvrir les deux morceaux enchaînés à la suite en live…

Un retour aux affaires ? Mustaine signe tous les textes et ne laisse que quelques miettes à Pitrelli (crédité côté musique sur "Promises" uniquement, famélique !). Il ne faudra pas oublier que cet opus marque la fin de la collaboration du groupe avec le très bon Jimmy Degrasso (après "Risk" et celui-ci) ainsi qu'avec Al Pitrelli (un petit LP studio et puis s'en va) et surtout le départ de Dave "Junior" Ellefson (avant son retour en 2010)… Compliqué ce "step back" pour MEGADETH au moment de faire le bilan.
Hop. Plié. 3 titres sur 12, car la vraie réussite de cet opus est "Dread And The Fugitive Mind" qui regorge de feeling, soit un quart du disque plaisant. Le miracle n'a pas eu lieu. On sort à peine la tête de l'eau. Mais je vais poursuivre et guetter MEGADETH pour la peine, tiens...

Note réelle : 2,5/5.

Bien : "Dread And The Fugitive Mind", "Disconnect", "Return To Hangar".

A lire aussi en HEAVY METAL par FENRYL :


SISTER SIN
Now And Forever (2012)
Pourquoi changer ce qui fonctionne grave !?




Ozzy OSBOURNE
No More Tears (1991)
Autre sommet de la carrière du Mad man !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez



Par MEFISTO



Par EDEN, JULIEN, METAL




 
   FENRYL

 
   POWERSYLV

 
   (2 chroniques)



- Dave Mustaine (chant, guitare)
- Al Pitrelli (guitare)
- Dave Ellefson (basse)
- Jimmy Degrasso (batterie)


1. Disconnect
2. The World Needs A Hero
3. Moto Psycho
4. 1000 Times Goodbye
5. Burning Bridges
6. Promises
7. Recipe For Hate. . . Warhorse
8. Losing My Senses
9. Dread And The Fugitive Mind
10. Silent Scorn
11. Return To Hangar
12. When



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod