Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 ...>...>>... 2205
Comment poster un commentaire ?


Gary MOORE
AFTER THE WAR


Le 13 Octobre 2018 par IDEFLEP666


Rien à redire sur cette kro de Kanji.

Mon Irlandais favori (avec Phil Lynott) nous balance tout le long de cette galette des titres bien écrits et super bien exécutés. Il faut dire qu'il est très bien entouré et que son compère Neil Carter aux claviers est excellent. Il l'est même davantage sur scène car il n'hésite pas à prendre la guitare pour notre plus grand plaisir.

Quant à Cozy Powell et Bob Daisley que dire ? Ce sont des pros de chez pro.

Bonne production et un album bien hard comme savait le faire Gary avant de virer "Blues".
Mais je ne lui en voudrai pas. Je préfère nettement sa période Hard Rock, je n'aime pas sa période G-FORCE mais il faut bien avouer que c'est un musicien exceptionnel et que ses soli sont toujours plein de feeling et d'une maîtrise absolue.

Ses albums de Blues lui feront atteindre la consécration et l'on ne peut pas reprocher à un musicien de faire ce qu'il aime.

Ma seule déception, après son passage au Blues, est qu'il reniait un peu son passé en disant dans les magazines qu'il n'aimait pas vraiment sa carrière précédente plus Heavy.

Et bien moi j'adore ces deux périodes et surtout ce disque qui me réjouit à chaque fois qu'il passe sur ma platine. C'est un must, à se procurer d'urgence en vinyle car le son est bien plus chaud.

Putain de guitariste ! Et quel album !

Félcitations Gary. RIP with Phil your all time friend.

Merci de m'avoir fait rêver pendant tant d'années.





HELLOWEEN
CHAMELEON


Le 12 Octobre 2018 par PILGRIMWEN

J'ai bouffé une grande partie de la discographie des Allemands. Quitte à surprendre : de tous les disques écoutés, "Chameleon" est mon préféré et le seul que j'ai conservé ! Cet album est génial ! Tout ce que j'aime : de l'émotion, du rythme, de l'audace, du décomplexé.

Quand quelqu'un m'évoque HELLOWEEN, je pense immédiatement à "Chameleon".

Je ne lui attribue aucune note, c'est inutile (pour ne pas dire absurde - le milieu scolaire est loin derrière moi). Cet opus est au sommet dans mon p'tit cœur de rocker ! (ça fait des rimes en plus !)





MOURNFUL CONGREGATION
THE INCUBUS OF KARMA


Le 12 Octobre 2018 par SENEZ62


Je trouve ce cd extraordinaire dans un style radical. Il est plus aéré que leurs œuvres précédentes. Bravo !





Gary MOORE
AFTER THE WAR


Le 12 Octobre 2018 par LYNCH


Dernière perle dans le registre Hard Rock de ce grand guitariste que fut Gary Moore.
Certes ce n'est pas le meilleur, mais ce "After The War" est encore un album de très grande qualité où pas grand-chose chose n'est à jeter.





DEATH
SYMBOLIC


Le 12 Octobre 2018 par HEYDRICH


Le bon vieux débat, à savoir si "Symbolic" ne peut être excellent car trop bon, voire parfait dans son exécution, sa production, ses couches sonores, etc et qui par le fait même le rend moins humain ("Human" ?), moins chaleureux, moins amical diront certains... Effectivement "Symbolic" est fort possiblement moins organique, moins Jazzy diront d'autres, moins spontané que son illustre prédécesseur et donc, en étant plus long, plus aride, plus cérébral, il ne peut atteindre les sommets intouchables de "Individual Thought Patterns" (IDT). À mon humble avis, les deux albums sont complémentaires, illustrant deux facettes qui se rassemblent certes mais qui illustrent également une certaine évolution chez St-Chuck. "Symbolic" et "IDT" sont des sommets dans le genre, irremplaçables, copiables mais jamais égalables et qui me font frissonner chaque fois que j'écoute soit l'un, soit l'autre. Deux sommets donc, parce qu'il s'agit de deux montagnes différentes, quand même issues du même génie créatif.

Et comment un album avec "Crystal Mountain" ne pourrait-il pas être parfait... ?

Note réelle : l'infini.


Par Nightfall In Metal Earth

J'ai du mal m'exprimer parce que je n'ai jamais considéré "Symbolic" comme un album trop bon ou trop parfait, bien au contraire. Et le cas "Crystal Moutain" n'est pas sans précédent dans le metal, "Hallowed Be Thy Name", "Princess Of The Night", "The Claws Of Time", "Mou"tains Of Might", "The Art Of Dying"... "Spiritual Healing"...




ALICE IN CHAINS
RAINIER FOG


Le 12 Octobre 2018 par LORDI2


Un album honorable pour un groupe qui commence à beaucoup se répéter. Je n'ai pas eu envie de l'acheter. Ce n'est pas mon coup de cœur.





ALICE IN CHAINS
RAINIER FOG


Le 11 Octobre 2018 par MYSELF


Un bien bel album qui se déguste au fil des écoutes.
"All I am" figure déjà dans mes classiques.





MINISTRY
THE LAND OF RAPE AND HONEY


Le 11 Octobre 2018 par MAGNU


Un très bon MINISTRY, par encore tout à fait Metal et encore beaucoup EBM, mais tellement important pour la suite du groupe et du mouvement Industriel. Dark Beagle a bien raison de souligner le rôle de catalyseur qu'a eu Paul Barker sur le groupe. Je trouve cet album très proche du style de SKINNY PUPPY qu'Al Jourgensen produira l'année suivante (le merveilleusement angoissant "Rabies").





SUICIDAL TENDENCIES
THE ART OF REBELLION


Le 10 Octobre 2018 par CPEJ


Mon premier album de SUICIDAL TENDENCIES, acheté après avoir vu leurs clips à la TV.
Bien vu, c'est le meilleur et le plus accessible du groupe.
Ce mélange de Thrash, de Hard Core et de Heavy Metal était nouveau pour moi qui écoutait encore SCORPIONS et AC/DC.
Les cinq tueries : "Nobody Hears", "Tap Into The Power", "Monopoly On Sorrow", "I Wasn't Meant To Feel This / Asleep At The Wheel" et "It's Going Down".





Gary MOORE
WILD FRONTIER


Le 10 Octobre 2018 par LYNCH


Encore un album essentiel dans la discographie du guitariste irlandais.





MARILLION
ASSASSING


Le 10 Octobre 2018 par GM1968


Les deux meilleures chansons de MARILLION - à mon goût - sur une même galette ! Les paroles assassines d'un Fish vengeur contre son ex-batteur ("Apocalyptic alphabet casting spell the creed of tempered diction" - "Assassing") contrastent à merveille avec celles d'un Fish victime de problèmes d'alcool ("Alcoholic alphabet Through the looking glass the proof in my own reflection" - "Cinderella Search").

Il est effectivement dommage que la deuxième chanson ne figure pas officiellement sur le meilleur album du groupe pour des raisons de place. On préférera dans cette optique l'excellent version remastérisée, contenant toutes les démos.





AYREON
THE THEORY OF EVERYTHING


Le 10 Octobre 2018 par LOUVOIR


On a le droit de changer d'avis ? Parce que je relisais mon dernier commentaire sur cet album et il se trouve qu'entre temps, j'en suis devenu fan. Alors que se passe-t-il ? C'est l'âge ? On devient fan de prog passé trente ans ?

Peu importe, je voulais rendre justice à ce "The Theory Of Everything". Avec une équipe réduite, le chef d'orchestre Arjen Lucassen parvient à nous délivrer un album de Rock Progressif fantastique qui tranche nettement entre deux livraisons plus Heavy. Et s'il a mis du temps à me séduire, je suis finalement charmé par ces mélodies celtiques, ces ritournelles de claviers tellement reconnaissables, cette guitare sèche apaisante... Et ces voix ! Quelles voix !

En effet, avec AYREON, j'ai l'impression que les chanteurs et chanteuses se surpassent. C'est notamment le cas de Tommy Karevik sur cet album. Autant je le trouve à la limite de l'insipidité avec KAMELOT, autant ici il interprête avec justesse et sensibilité son rôle de prodige incompris. Même chose pour Christina Scabbia.
Écouter un album d'AYREON, c'est aussi toujours l'occasion de découvrir de nouveaux chanteurs inconnus (de moi en tout cas) et toujours excellents. Sur cet album, c'est John Wetton qui m'aura particulièrement impressionné par sa voix grave et profonde.
Et j'ai toujours une sympathie particulière pour Marco Hietala et sa voix reconnaissable entre toutes, toujours excellent dans son registre.

On a vraiment l'impression d'écouter une longue pièce musicale sans interruption, sans que l'ennui ne survienne, et c'est sans doute un coup de génie. On passe tout en douceur d'une phase à l'autre, et le temps semble s'accélérer tellement on est pris par la musique et par l'histoire racontée.

Une grande ré-évaluation à la hausse donc, c'est un grand 5/5 pour cet album !





SUICIDAL TENDENCIES
SUICIDAL FOR LIFE


Le 10 Octobre 2018 par NATEAG666


L'album bas-du-front de SUICIDAL TENDENCIES, ça motherfuckise à fond, ça réfléchit pas, ça Hardcorise. Mais no fuckin'problem, ça le fait quand même, le line-up est au top depuis 1989 et Mike se déchaîne comme jamais. Ils reviennent même à l'essence du groupe et font plus de bruit que sur "The Art Of Rebellion". Le dernier grand album de SUICIDAL. En fait je connais pas les suivants, pas envie d'être déçu, il faut se concentrer sur l'essentiel.





SUICIDAL TENDENCIES
THE ART OF REBELLION


Le 10 Octobre 2018 par NATEAG666


Allez il faut faire remonter la note moyenne des commentaires à 5/5, c'est pas possible autrement. Écoutez "Nobody Hears" quand même, cette guitare qui pleure, c'est du grand art.
À sa sortie j'avais été déçu par cet album, je l'écoutais à répétition et il me paraissait lisse, je me forçais un peu à l'aimer, il était long, assez formaté, beaucoup de morceaux, et je regrettais l'époque de "How Will I Laugh...". Mais ça c'était avant, en 1992. Quand je réécoute ça maintenant c'est une toute autre histoire, tout sonne merveilleusement bien, c'est hyper mélodique, guitare et voix forment un duo d'exception, en fait SUICIDAL fait dans l'émotionnel à fond sur cet album, c'est très très beau. C'est leur album le plus accessible, c'est une collection de tubes et on peut l'écouter pour s'endormir, un tour de force pour un groupe de Hardcore. Sinon je dirais que c'est un album qu'on apprécie mieux l'été que l'hiver, c'est un disque lumineux, à l'inverse du Black Metal. Meilleurs morceaux :"Accept My Sacrifice", "Nobody Hears", "Monopoly On Sorrow", "I'll Hate You Better".





SUICIDAL TENDENCIES
STILL CYCO AFTER ALL THESE YEARS


Le 09 Octobre 2018 par NATEAG666


Une étoile, faut pas déconner. Au risque de me faire lyncher je trouve cet album meilleur que l'original de 1983 (d'ailleurs à quand la chronique de ce séminal premier éponyme). En fait je trouve les deux albums très similaires finalement, ça fait presque doublon dans ma discographie, quand je viens de m'écouter l'un, j'ai pas envie d'écouter l'autre. La différence c'est d'une part le son bien meilleur ici et surtout la voix de Mike. En effet, celui-ci vient de sortir d'une cure de voix miaulée, suraigüe et mielleuse à souhait un an plus tôt sur "The Art Of Rebellion" et il y a des restes ici, même si il revient à des tessitures plus viriles quand même. Mais on a ici la voix très particulière et jouissive du nouveau Mike Muir (depuis "How Will I Laugh Tomorrow...") et c'est encore mieux, ça sublime encore un peu les morceaux je trouve. Ils n'en avaient pas besoin mais c'est tout bonus. Donc cet album déchire, il va à 100 à l'heure, il est irrésistible et super mélodique. Et sans un "I Saw Your Mommy" il n'y aurait pas de "Pretend We're Dead" de L7, alors gros respect. Je peux pas noter au-delà de 4/5 parce qu'ils ont fait d'autres chefs-d’œuvre mais ce n'est pas l'envie qui me manque.





SUICIDAL TENDENCIES
JOIN THE ARMY


Le 09 Octobre 2018 par NATEAG666


Franchement je vois pas ce qu'on reproche à cet album, il est au top, aussi bon que le premier. Certes la cadence a un peu diminué mais la frénésie a été remplacée par une nonchalance délicieuse, des riffs rock'n'roll, un esprit encore plus cool, tout est bon, on est en présence d'une collection de titres enchanteurs. Non mais écoutez moi ce couplet dans "Join The Army" le morceau, Mike Muir sussure les paroles, il n'y a pas plus cool attitude, c'est ce que j'appelle de la musique intouchable. Bon ils ont peut-être piqué le riff d'introduction de "War inside my head" à TRUST sur "Antisocial" mais c'est pas grave ça. Dans la catégorie Hardcore 5/5, dans la catégorie SUICIDAL TENDENCIES 4/5. Indispensable.





KAMELOT
THE SHADOW THEORY


Le 09 Octobre 2018 par DUNADAN44000


Peu de nouveautés effectivement mais l'ensemble reste très bon.
Les morceaux sont bien construits et les mélodies font mouche.
À aucun moment je ne me suis ennuyé en écoutant l'album.
De plus pour les avoir vu en live à Lyon ce week-end, les morceaux passent sans problème l'épreuve du live.
Bref pas tout à fait du niveau de "Haven" mais pas loin.





WARRANT
DIRTY ROTTEN FILTHY STINKING RICH


Le 09 Octobre 2018 par REN


Ah le premier album de WARRANT ! J'ai tout de suite été surpris par l'excellente distribution et la médiatisation qu'il a reçu à cette époque. Certes, tout est relatif mais pour un premier album dans le domaine du Hard US il était fort bien représenté chez les disquaires en cette fin d'années 80 et disposait d'un suivi conséquent dans les mensuels métalliques de l'époque. Le débat sur les parties de guitare n'est apparu que plus tard et pas sûr qu'il soit un jour tranché entre la femme de Slamer qui dit que c'est son mari qui joue et Beau Hill qui affirme le contraire.
Au final que Turner et Allen aient ou non joué sur le disque ne change pas grand-chose à la valeur du CD (pour l'authenticité du groupe c'est autre chose mais ce n'est pas un cas isolé). Quoiqu'il en soit on a au final un bien bon album de Hard US avec de bons brûlots comme "DRFSR" ou "Down Boys" et une ballade comme "Sometimes She Cries" se laisse écouter sans déplaisir (comme le dit Trendkill, pour "Heaven" c'est moins le cas); le talent de compositeur de Jani Lane (RIP) est déjà bien affirmé et se révélera totalement sur le génial "Cherry Pie" et sur le plus sérieux et mature "Dog Eat Dog". Après ? Le groupe s'essayera à la vague Grunge, se séparera puis reviendra sans Jani et son talent de songwriter ; et tout ça c'est plus pour moi.





MARILLION
FUGAZI


Le 09 Octobre 2018 par SCHOUFA


Pour moi tout les albums avec Fish sont intemporels et méritent la note maximum.
avec le temps cela se vérifiera certainement.





MARILLION
GARDEN PARTY - THE GREAT CUCUMBER MASSACRE


Le 09 Octobre 2018 par COUCOU

Avec "Margaret", Marillion se moque également de la chanteuse écossaise Moira Anderson, qui passait son temps à reprendre des trads écossais pour la télévision anglaise. On entend justement Fish s'écrier "Moira Anderson, mange ton cœur" au début du morceau. "Mairi's Wedding" et "Loch Lomond" sont exactement le genre de chanson qu'elle aurait repris.







Commentaires :  1 ...<<...<... 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 ...>...>>... 2205






1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod