Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 ...>...>>... 2135
Comment poster un commentaire ?


SAXON
INNOCENCE IS NO EXCUSE


Le 18 Février 2018 par LE MOUNGEPEDOUN


Même si cet album paraît mou du genou et lorgne trop vers le mercantile Rock US de l'époque, il contient toutefois le monumental et épique "Broken Heroes" qui reste un des hymnes référence de SAXON, et ça j'aime.





RUNNING WILD
MASQUERADE


Le 18 Février 2018 par HELLSOLDIER


C'est à partir de cet album que la qualité va progressivement baisser.

Encore une fois l'imagerie pirate est délaissée.

Sur ce "Masquerade", encore assez bon, Rolf va jouer la carte de l’agressivité à fond !
Quasi que des morceaux speed, à l'image du morceau titre, dévastateur (excellent par ailleurs).
Au rayon des réussites on a "Underworld", qui conclut bien l'album (pas de morceau épique ici), et "Lions Of The Sea" au refrain original (très aigu et renforcé par des chœurs efficaces).

Mais les refrains se font moins marquants en général, le tout est assez homogène, sans véritable éclat de génie ou mélodie vraiment marquante.

Après ça reste correct, mais largement en-dessous du monstrueux "Black Hand Inn".





APOCALYPTICA
WORLDS COLLIDE


Le 18 Février 2018 par CLANSMAN57


Les chansons avec du chant sont pour la plupart affreuses à mes pauvres oreilles.
Seule la reprise du "Heroes" de BOWIE ("Helden") m'est agréable, avec un Till Lindemann qui assure pas trop mal.

"I Don't Care" m'est insupportable, avec ce chanteur très typé ado, celle avec Corey Taylor me botte pas non plus.
"S.O.S." est sans plus.

Les instrumentales sont de meilleure qualité, cependant, rien de bien nouveau à l'horizon.








APOCALYPTICA
APOCALYPTICA


Le 18 Février 2018 par CLANSMAN57


Sans plus, cet éponyme.
Il s'écoute toutefois.

"Bittersweet" avec Valo et l'autre de RASMUS est très cool.
On dirait un duo Belle et la Bête.

J'étais assez étonné de voir que Emmanuelle Monet du groupe DOLLY pousse la chansonnette sur une des trois (!!!) versions chantées de "Quutamo" (si je me trompe pas).








DUB WAR
PAIN


Le 18 Février 2018 par LORDI2


Attention ce disque est une bombe. Attention DUB WAR est un groupe majeur de la Fusion. Un chef d'oeuvre c'est certain ! Bizarrement j'ai toujours préféré DUB WAR à SKINDRED. DUB WAR est un mélange de Ragga avec un chant Hardcore et du Rap ! Une référence de la Fusion. Oui pour sûr monsieur. Ça déboîte un max ça fait du bien par où ça passe ! Une énergie incontrôlable qui surprendra plus d'une personne. 4,5/5 de notation pour l'album ! À réhabiliter d'urgence sur nos platines. Ces petits génies le méritent. Une référence comme URBAN DANCE SQUAD !





MANIGANCE
ANGE OU DEMON


Le 18 Février 2018 par JOE THE ALIEN


Je reviens sur mon avis de 2014 et confirme ma critique des paroles des chansons exprimée en commentaire de "D'Un Autre Sang", bien que dans une moindre mesure quand même.

J'ai supprimé "L'Ultime Seconde", "Dernier Hommage", "Intégrité" et "Désobéis" de ma bibliothèque : trop pénibles à réécouter pour leurs textes mal fagotés et le maniérisme musical, singeant SYMPHONY X mais sans le même talent.

Reste malgré tout les tueries "En Mon Nom", "Dès Mon Retour" et la bonne reprise du "Messager" de SORTILÈGE, en plus des autres morceaux tout à fait corrects, où l'essentiel de l'intérêt reste les parties de guitare de François Merle et Bruno Ramos.





RUNNING WILD
PORT ROYAL


Le 18 Février 2018 par LORDI2


Je me souviens m'être penché sur "Port Royal" ! À ma grande surprise j'ai découvert un grand disque ! Donc oui RUNNING WILD est un excellent groupe. Mais il a souffert du même défaut que STORMWITCH : une inspiration forte dès le départ sur deux albums et une discographie très inégale. Car RUNNING WILD est un groupe qui a fait que deux albums allant vers l'excellence : celui-ci et "Death Or Glory" ! 4,5/5. Il faut écouter correctement ces deux-là pour avoir le résumé de sa carrière ! Ne vous fatiguez pas à chercher compliqué.





SAINT VITUS
DIE HEALING


Le 18 Février 2018 par AL PITHéCANTHROPUS


Musique réduite à sa plus simple expression.
Très dépouillé.
Très graisseux.
Très bon.





RUNNING WILD
BLACK HAND INN


Le 18 Février 2018 par HELLSOLDIER


Le voilà !
L'aboutissement de dix ans de carrière, j'ai nommé l'excellent "Black Hand Inn".
Cet album est un véritable best of.
"Pile Of Skulls" avait mis la barre très haut, celui-ci la propulse dans la stratosphère !

Déjà la pochette, putain mais quelle pochette sublime ! Le ton et l'ambiance sont donnés.

Je ne sais que dire sur cette merveille, tout est excellent !
Le son, les riffs, les refrains, le thème TOUT !
De l'intro (la meilleure du groupe) au morceau ÉPIQUE finale (le meilleur du groupe aussi) on a une succession de pépites d'or.

"Black Hand Inn" ? Classique absolu, refrain de tueur, riff de tueur, solo de tueur.
"Mr DeadHead" ? Un boulet de canon dans la face.
"Soulless" ? Un rythme qui défonce tout, un riff carré et efficace.
"The Privateer" ? Un classique total.
"Fight The Fire Of Hate" ? Un gros mid tempo fédérateur.
"The Phantom Of Black Hand Inn" ? Un chef d'oeuvre, une putain d'intro, un putain de riff et un putain de refrain. (et en plus un morceau faisant suite au morceau titre).
"Freewind Rider" ? Un refrain simple et efficace qui reste en tête.
"Powder And Iron" ? Ça défonce tout
"Dragonmen" ? Putain quelle mélodie de malade ! (cette intro mes aïeux).
"Genesis" ? Meilleur morceau épique du groupe, ça riff, ça breake dans tous les sens.

L'âge d'or du groupe se termine avec cet album.
La suite sera moins glorieuse, malgré de bonnes choses par-ci par-là.

Mais ce "Black Hand Inn" est monstrueux.

666/5.





RUNNING WILD
PILE OF SKULLS


Le 18 Février 2018 par HELLSOLDIER


L'un de mes albums préférés du groupe.
Pour moi celui-ci et le suivant sont des chefs d'oeuvre absolus.
Le groupe est à son apogée, le son est excellent et les compositions sont parfaites ! Enfin le groupe rentre à fond dans le Speed Power. La majorité des morceaux sont très rapides et les mélodies fusent de tous les côtés.

On est de retour à fond chez les pirates, on a le retour de la petite intro qui met dans le bain, les riffs sont terribles, les refrains tous plus beaux les uns des autres, et surtout, un morceau final de toute beauté, "Treasure Island".
Ce morceau justifie l'achat de l'album.
Après "Calico Jack" et la bataille de Waterloo, le groupe s'attaque à l'île aux trésors.
Ce morceau est une tuerie tout simplement. Tout le savoir faire de Rock N'Rolf est présent dans ce morceau. L'ambiance, le riff, les breaks, le refrain, tout est là !

Mais il ne faut pas rabaisser cet album uniquement à ce petit bijou !
"Pile Of Skulls" justement est monumental, le riff est jouissif, le refrain atomise tout, les mélodies s'enchaînent comme jamais, c'est du grand art !
En parlant de mélodie comment ne par reprendre celle de "Lead Of Gold" ? Cette petite mélodie en lead est juste excellente et ne demande qu'à être reprise en choeur (tout comme le refrain).

Mais la palme du meilleur riff de l'album (voir du groupe) reviens à "Fistful Of Dynamite". Juste écoutez l'intro, elle va vous mettre une claque dont vous ne vous remettrez jamais.

Est t'il possible de faire mieux que "Pile Of Skulls" ? La réponse est OUI, avec l'album suivant qui sera encore meilleur !





RUNNING WILD
BLAZON STONE


Le 18 Février 2018 par HELLSOLDIER


Tiens, plus de pirates ?
C'est ce que pourrait laisser penser la pochette (tout de même très jolie).
Ici Rolf a choisi de dévier un peu de la piraterie.

Le grand classique "Little Big Horn" nous emmène au coeur de la bataille de BigHorn, opposant le lieutenant-colonel Custer aux sioux et aux cheyennes, "Billy The Kid" (un bonus, dommage car c'est limite le meilleur morceau du disque) nous entraîne lui aussi en plein western pour conter l'histoire du plus jeune bandit de l'histoire.
Mais pas d'inquiétude, "Slavery" nous remmène au milieu des flots et des boucaniers en tout genre.

Musicalement c'est encore très bon, même si un poil en-dessous du précédent.
On sent qu'ici Rolf a voulu favoriser le côté "catchy" des compositions. Il n'y a qu'à écouter la majorité des refrains qui restent immédiatement en tête, comme "Little Big Horn" qui est juste géniale (un riff d'anthologie 100 % RUNNING WILD), "White Masque" bien fédérateur, le morceau titre qui joue son rôle du morceau d'ouverture fracassant au refrain immédiat, "Head Or Tails" avec son "refrain de taverne", et le classique "Lonewolf".

RUNNING WILD ne déçoit pas mais ne surprend pas non plus.
Mais rassurez vous, le meilleur reste à venir.





RUNNING WILD
DEATH OR GLORY


Le 18 Février 2018 par HELLSOLDIER


Baisse de régime au niveau de l'artwork.

La pochette est pas terrible, quel dommage.
Par contre ce qui a bien évolué c'est la production. Quel son ! Enfin un son digne de ce nom !

Cet album est considéré par beaucoup comme le meilleur album du groupe.
Il faut dire qu'il a de sacrés arguments. Les compositions sont bien plus travaillées ("Riding The Storm" en tête) et c'est sur cette galette que les riffs "made in Rolf" vont vraiment prendre une ampleur titanesque.
Les mecs d'ORDEN OGAN ont dû saigner cet album.

Rien à dire qui n'a pas déjà été dit concernant ce disque, le morceau titre est une tuerie monumentale, le morceau épique "Battle Of Waterloo" est un bijou, "Bad To The Bone" marche sur les plates-bandes de "Conquistadores" avec son refrain hymnique, l'instrumental "Highland Glory" montre que Rolf sait composer de belles mélodies, "Renegade" est incisif, "Death Or Glory" est monstrueux (quel riff, quelle mélodie, c'est beau putain !), enfin tous les morceaux sont de bons à excellents ! Aucune faiblesse ici, que ça soit les morceaux speed ou les mid-tempos ("Evilution", quel riff et quel putain de refrain !).

Chaque break et chaque solo est une véritable bouffée d'air frais !
Je ne connais aucun autre groupe qui a un sens de la mélodie aussi poussé que RUNNING WILD ! Car il faut le rappeler, tout ça est réalisé sans aucun artifice, aucun synthé ou orchestre. C'est incroyable d'insuffler une telle ambiance dans les morceaux avec seulement un riff de guitare !

Avec "Death Or Glory", RUNNING WILD entre définitivement dans la cour des grands. La progression entre "Port Royal" et celui-ci est juste dingue !





CHILDREN OF BODOM
FOLLOW THE REAPER


Le 17 Février 2018 par NODEN

L'album remonte dans l'estime du metalleux de base ? je ne comprends pas cet air condescendant (que je sois visé ou non). Les gens ont leur propre avis, Maxwell n'est pas le St Père intouchable... C'est comme tu le dis simplement du bon sens de considérer l'album à sa juste valeur (que l'on aime le style ou non).





RUNNING WILD
PORT ROYAL


Le 17 Février 2018 par HELLSOLDIER


Nouveau voyage chez les pirates !
RUNNING WILD semble avoir adhéré à 100 % cette imagerie.
La pochette est encore une fois très jolie, et nous montre le groupe dans une taverne des caraïbes en compagnie de ses mascottes.

La musique a énormément changé sur cet opus !
Rolf chante désormais assez aigu et n'a plus ce timbre monocorde "menaçant". Les traces de l'époque satanique sont définitivement balayées.

C'est aussi sur cet album que l'on a la première intro dite "narrative" (au nom original de "Intro"). On entend des pirates chanter le refrain de "Under Jolly Roger", puis le capitaine Rolf s'esclaffe de son rire légendaire, "You are in Port Royal" et boum le morceau-titre débarque.

C'est rapide, enjoué, le lead de guitare est très mélodique, la voix de Rolf est agréable, malgré de petites approximations dans le chant.
Le refrain est excellent, c'est le style que va définitivement adopter le groupe. Des petits chœurs de pirates, des "oh oh oh" jouissifs, et cette ambiance de piraterie délicieusement distillée (pas de fioriture avec du synthé ou des instruments folk) ici c'est la guitare de Rolf qui donne le ton et l'ambiance, c'est ça qui fait toute la magie de ce groupe.

Niveau composition il y a franchement du mieux. Déjà cet album possède le meilleur morceau du groupe, "Conquistadores". C'est un modèle du genre, une perle, un véritable chef d'oeuvre !
Pas besoin d'artifices ou de moyens colossaux, juste un petit riff bien mélodique, deux trois chœurs et un refrain aussi simple qu'efficace pour avoir un hymne absolu.

Mais il ne faut pas limiter "Port Royal" à "Conquistadores", il y a aussi "Uaschitschun" et son riff impeccable ainsi que son refrain assez nostalgique et très marqué "pirate".
Et comment ne pas parler du premier morceau épique écrit par le groupe, "Calico Jack", une tuerie monumentale et un exemple de Heavy Mélodique. Les soli sont fantastiques, Rolf s'envole vocalement (avec toujours ces petites approximations qui donnent du charme) et l'ambiance est au top. Voilà comment on conclue un album.

Mais tout n'est pas parfait, "Raging Fire" est correct sans plus, "Into The Arena" et "Mutiny" ne sont pas terribles, "Blown To Kingdom Come" malgré son riff allambiqué, peine à convaincre (mais n'est pas mauvais pour autant) et "Warchild" est par contre hors sujet et assez dégueulasse, quel refrain immonde (dommage pour le seul morceau speed de l'album) !

Le groupe évolue doucement mais sûrement. Il arrive à nous proposer de véritables morceaux de bravoure ("Conquistadores", "Calico Jack", "Port Royal", "Uaschitschun") mais possède encore de nombreuses faiblesses ("Warchild", "Mutiny","Raging Fire", "Into The Arena").

C'est sur l'album suivant que l'on se rendra vraiment compte de tout le potentiel du groupe.





RUNNING WILD
UNDER JOLLY ROGER


Le 17 Février 2018 par HELLSOLDIER


RUNNING WILD ! Un groupe magique !
Des mélodies imparables, un style reconnaissable entre mille, un lead de guitare aux petits oignons, et une ambiance de pirate qui n'est pas là pour me déplaire !

Mais cela n'a pas toujours été ainsi !
En effet les 2 premiers albums tournent autour du satanisme.
Je ne les ai jamais écouter et je ne le ferai pas, pour moi RUNNING WILD c'est les pirates point !
C'est donc par cet album a la somptueuse pochette (la première d'une longue série) que j'ai démarré ma découverte de ce groupe !
L'intro m'a scotché sur place ! Les bruits du vent, des flots et la surpuissance des coups de canon qui laisse place à un riff légendaire m'ont fait instantanément adhérer au groupe.
"Under Jolly Roger", le morceau, est excellent, il présente tous les ingrédients qui feront de RUNNING WILD un groupe incontournable.

Mais en dehors du morceau titre, pas grand chose à se mettre sous la dent malheureusement. Je dois dire que j'avais vite déchanté à l'époque !
Il y a bien "Raise Your Fist", avec son côté bien fédérateur, et "Diamonds on the Black Chest" qui est bien énergique.
Mais le reste c'est pas folichon. La production assez rêche donne un côté froid aux morceaux qui n'ont pas cette énergie communicative qu'auront les albums suivants et Rolf n'a pas encore adopté son style de chant actuelle. Il chante très grave et ne module pas du tout sa voix ce qui renforce ce côté monotone.

On remarque également que le power metal est absent de ce disque (si ce n'est la double pédale de "War in the Gutter", qui voit Rolf pousser un bon cri aigu).

Pour moi ce fut donc une semi découverte ! J'avais adoré le morceau titre et "Raise your Fist", mais le reste m'a laissé de marbre.

Mais je voulais quand même laissé sa chance au groupe, et je ne le regretterais pas !







GAMMA RAY
NO WORLD ORDER!


Le 17 Février 2018 par VALANDRYL


À l'époque, cet album m'avait énormément déçu. Pensez, après tout ce que GAMMA RAY avait fait depuis 1995 ! Ce disque est pauvre. Et, pire, il signe le début du désert d'inspiration. Auto-parodie ("Heaven Or Hell"), pompage en règle du PRIEST, ici c'est la dégringolade. Ça reste sympathique à écouter, sans plus, et ça laisse prévoir la misère que seront les années 2000 pour le groupe.





CHILDREN OF BODOM
FOLLOW THE REAPER


Le 17 Février 2018 par BIFIDUSMETALLUS


Bonsoir à tous,

Amusant de voir à quel point le groupe et en particulier cet album, remontent dans l'estime du metalleux de base (l'effet 2Guys1Tv probablement, si Maxwell dit que c'est bien, alors c'est probablement bien).

Je me rappelle à l'époque, quand on disait qu'on aimait COB, on faisait partie de la plèbe. Pourtant, un album avec cet qualité de composition, peu de groupes de true Black/Death pourris peuvent se targuer ne serait-ce que de s'en rapprocher.

Ce qu'a fait le groupe depuis "Are You Dead Yet", c'est une autre histoire...

Bref, un album culte, qui n'a pas vieilli, d'un groupe qui, malgré ses productions récentes assez médiocres, mériterait qu'on reconnaisse la qualité de ses cinq premiers albums à leur juste valeur.

Heureusement, NIME a eu l'objectivité d'y flairer une bonne dose de talent, déjà à l'époque.





SORTILÈGE
Larmes De Héros


Le 16 Février 2018 par CPEJ


"Larmes De Héros" meilleur album de Heavy Metal français ???

À l'époque on avait juste quelques émissions de radio pour se tenir au courant des nouveautés et ma formation professionnel limitait mes écoutes métalliques.
J'avais malheureusement loupé beaucoup de groupes dont SORTILÈGE. J'essaie maintenant de combler mes absences passées.

Alors ce fameux "Larmes De Héros" je viens de le découvrir.
Tout d'abord l'étiquette Heavy Metal pose question tant
les morceaux sont peu agressifs, hyper travaillés.
Toute la force de cet album tient dans les lignes mélodiques impulsées par Christian 'Zouille' Augustin. Mon Dieu quel chanteur !
les riffs et solos passent au second plan (ce qui est rare pour du Heavy Metal) tant on est concentré sur le chant.

On trouve les paroles kitsch dans un premier temps, mais très vite on les apprécie de plus en plus.
La version anglaise d'ailleurs est moins appréciable.
Le son est au niveau de l'album (très bon pour l'époque).
La caisse claire me plaît bien.

Alors meilleur album de Heavy Metal français ?
Cela dépend des goûts de chacun bien sûr mais
pour moi, certainement un des meilleurs.









CHILDREN OF BODOM
FOLLOW THE REAPER


Le 16 Février 2018 par NODEN


Album très homogène selon moi contrairement à ce que j'ai pu entendre. Alexi Laiho a rarement été autant inspiré que pour celui-ci, les titres arrachent la gueule les uns à la suite des autres, mais de façon très mélodique. Ca joue vite, ça envoie du pâté, les solos sont omniprésents, tout est très bien écrits, les riffs sont monsrueux... Bref, un album obligatoire. Chaque seconde de l'album coule de source, tout est très fluide, de la musique magistrale.





METALLICA
MASTER OF PUPPETS


Le 16 Février 2018 par CLANSMAN57


Un chef d'oeuvre que j'ai réécouté hier, après une longue période d'abstinence.
Et bon sang, quel pied !

"The Thing That Should Not Be", avec son ambiance parfaitement lovecraftienne serait un morceau composé à la va vite ?
Je ne conteste pas ce fait, mais j'adore la tension qu'il peut offrir, cette menace pesante et constante, voire terrifiante.

"Leper Messiah" me tue toujours autant, son agressivité ultra communicative me donne des envies de meurtre.
Comme quoi, pas besoin d'en faire des caisses, il suffit de bien savoir dessiner ses reliefs pour que ça fasse mouche, avec des putains de riffs dedans.
Je ne parle même pas du refrain qui se greffe dans la cervelle pour l'éternité.

Même topo pour le long et jouissif "Disposable Heroes", soit les trois chansons dont on ne parle pas trop...

Pour le reste, inutile de le nommer, c'est le genre d'album qu'on ne fera plus jamais.

J'avais déjà noté une autre fois, mais voilà, il fallait que j'en rajoute une couche.

Apothéose du riff Metal par excellence contenu dans des compositions qui se veulent ambitieuses et qui tiennent largement la route !

20/20.








Commentaires :  1 ...<<...<... 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 ...>...>>... 2135






1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod