Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 ...>...>>... 2174
Comment poster un commentaire ?


MANOWAR
THE ABSOLUTE POWER


Le 05 Juin 2018 par BALAAM


MANOWAR joue ses morceaux avec une énergie incroyable. La setlist ne comporte aucun moment faible. Une vraie fête à la gloire du Metal. La présence des anciens membres rajoute encore cette impression de célébration. C'est puissant mais l'émotion n'est pas oubliée. "Herz Aus Stahl" avec ses chœurs donne la chair de poule. Le morceau de Wagner joué par l'orchestre ne me semble pas hors de propos et apporte une touche d'originalité.

Les musiciens crèvent l'écran par leur charisme. Si Eric est souriant, Joey joue de la basse avec le sérieux d'un chevalier au combat. Un combat mené pour nous, les fans. Le fait que le public soit montré régulièrement, que ce soit en plan large ou en gros plan, apporte vraiment un dynamisme supplémentaire à la réalisation. L'enthousiasme de ceux qui ont eu la chance d'être présent ce soir-là est communicatif. "Battle Hymn" avec tous les musiciens conclut le set de la façon la plus spectaculaire.

Le 2ème DVD avec notament le documentaire sur la Fan Convention est aussi intéressant (mais malheureusement pas sous-titré). Les fans peuvent côtoyer leurs idoles qui répondent à leurs questions dans la bonne humeur. Ross et David nous font une démonstration de leur talent lors de leurs clinics (on ne voit qu'un court extrait de ceux de Karl et Scott, ce dernier n'ayant d'ailleurs pas sa batterie). C'est aussi l'occasion de faire connaissance avec l'entourage du groupe. Le spectacle guerrier ne m'a pas passionné mais plaira aux amateurs de scènes de combat. Vu l'état dans lequel se retrouvent les boucliers, ils ne font pas semblant de frapper. Et dans cet univers viril, l'élection de Miss MANOWAR nous présente des filles à la forte personnalité. C'est pas à Miss France qu'une candidate menacerait de tuer le jury.


Au final, voici un beau témoignage d'un groupe hors normes. Indispensable si vous êtes fan et si vous ne l'êtes pas, il y a de grandes chances que vous le deveniez.





DEPRESSIVE AGE
SYMBOLS FOR THE BLUE TIMES


Le 05 Juin 2018 par PILGRIMWEN

Ambiance mélancolique, torturée... Punaise, ce disque "Symbols For The Blue Times" n'est pas à remettre entre n'importe quelles mains !

Un album varié et atypique, ça c'est certain ! J'ai mis un temps fou entre le moment où j'ai souhaité acquérir un opus de DEPRESSIVE AGE et celui où je l'ai acquis !

Une certaine ouverture d'esprit me semble nécessaire pour plonger dans le monde noir de DEPRESSIVE AGE...

Que les plus courageuses, courageux s'avancent. Les autres, s'abstenir !





AYREON
The Dream Sequencer [Universal Migrator Part I]


Le 05 Juin 2018 par MR TINKERTRAIN


Je cite l'auteur : "l'écoute de "The Dream Sequencer" se révèle indispensable. Et pour cause : c'est un chef d'œuvre, tout simplement." Entièrement d'accord, dès la première chanson, on est happé par l'ambiance et la voix de Johan Edlund apporte un plus essentiel dans cette introduction. Ici nul bourrinage superflu, des compos soignées, un peu heavy ici et là, mais surtout proches du concept et donc assez finement ciselées. Il y a du gros son certes mais on navigue dans une mer de bienfaits progressifs.





AYREON
Flight Of The Migrator [Universal Migrator Part II]


Le 05 Juin 2018 par KON'HAR LE MIRIFIQUE


Entièrement d'accord avec Sam, cet opus est très bon et les interventions citées sont excellentes avec celle de Fabio Lione le chanteur de RHAPSODY ! Et j'ajouterais que cet opus est un des plus variés et des plus Heavy d'AYREON, ce qui n'est pas pour me déplaire... Aucune longueur pour ma part et donc 5/5.





AYREON
Flight Of The Migrator [Universal Migrator Part II]


Le 05 Juin 2018 par SAM


Bon, un peu à part dans la discographie de AYREON, où habituellement les double-albums sont des concepts homogènes, ici c'est une série de titres qui ne sont 9as nécessairement liés musicalement... Mais le principal mérite de ce 'part II' est d'accueillir des voix qui donnent leur personnalité à chaque morceau, pas d'interpréter un personage... Et en particulier, Russell Allen de SYMPHONY X dans "Dawn Of A Million Souls", qui est comme toujours impeccable, avec en bonus probablement le meilleur solo de guitare de Michael Romeo époque "Divine Wings Of Tragedy" (écoutez à partir de 4:20, du grand SYMPHONY X dans l'esprit !) et puis "Into The Black Hole" avec la voix puissante de Bruce Dickinson sur un bon gros riff bien heavy ! À côté de ces deux perles, le reste est inégal mais jamais mauvais je trouve.





TRUST
DANS LE MêME SANG


Le 04 Juin 2018 par JLB


Cet album est le meilleur de TRUST depuis le "IV" avec Bernie qui chante avec ses tripes mais aussi qui maîtrise sa voix mieux que jamais. Le son live et sans fioritures est d'une puissance qui n'est jamais prise à défaut. Des morceaux comme "Ni Dieu, Ni Maître", "Démocrassie" déjà joués sur scène vont devenir des classiques ainsi que "Fils De Pute", "Tête De Liste" et "L'Exterminateur".
Je trouve que l'apport des chœurs apporte un grand plus à certains morceaux et même si c'est pas du Heavy, TRUST a toujours pris des risques avec du piano, du saxo et même les samples avec le DJ qui ont tant fait jaser ! Laissez tomber les à priori et écoutez cet album qui est bon de bout en bout ! Une excellente surprise !!





MEGADETH
THE WORLD NEEDS A HERO


Le 04 Juin 2018 par BRUTALDELUX


Eh bien voilà, on y arrive, la disco du groupe commence à bien se lisser ! Maxi deux étoiles pas plus ! Malheureusement ce n'est pas avec cet album que je pourrai défendre le groupe...

Pourtant je l'ai aimé à sa sortie et aussi beaucoup écouté, mais aujourd'hui il fait pâle figure face aux "Endgame" et "Dystopia", même le suivant "System Has Failed" était déjà meilleur et dirais même qu'il vaut le "Risk" de 2004 remastérisé. Ce n'est pas non plus une bouse, mais il est juste moyen, il s'écoute grâce aux perles de l'album ("Dread And The Fugitive Mind", "Return To Hangar") auxquels je rajouterai "Recipe For Hate... Warhorse" avec sa monté en régime et sa construction en plusieurs parties.

Et le reste ? On a du bon avec les pistes 4 et 6, oui j'aime "Promises" je la trouve bien faite, bonne mélodie et Dave chante juste, pas comme le refrain de l'horrible "Burning Bridges", il y a aussi "When" qui malgré sa longueur me plaît toujours, par contre des bouses comme "Silent Scorn" qui ne sert à rien c'est pas possible, "Losing My Senses" est un reste de l'album précédent que j'apprécie une fois sur deux... Et personnellement j'ai toujours détesté "Disconnect" mou du genou, inutile, les pistes 2 et 3 sont pas terribles ça sent le travail bâclé, il y de bonnes choses mais c'est maigre.

Bilan : 2,5/5 à l'arrache pour la prod' qui est bonne et les deux excellents titres, à l"époque ça faisait illusion mais plus maintenant, dommage que la collaboration avec Pitrelli et Degrasso n'ait pas continué, il y avait moyen de faire du bon ouvrage par la suite.





LOUDNESS
THUNDER IN THE EAST


Le 04 Juin 2018 par DARK METAL


Avec cet album puis aussi le sublime "Lightning Strikes" on tient deux très bons albums de ce groupe !
j'ai eu la chance de les voir au zénith de Paris en 1986, génial !
le meilleur du Metal nippon ! Même si aujourd'hui la mode est de nous vendre du X-JAPAN !!!

je trouve LOUDNESS bien meilleur.





TRUST
DANS LE MêME SANG


Le 04 Juin 2018 par DAVID

Je n'ai pas écouté l'album. Mais je partage complètement le ressenti de Dark Schneider sur les éternels va-et-viens des reformations de TRUST. Et là, le discours promotionnel pour cette dernière reformation sent clairement le foutage de gueule !
Autant la reformation de TRUST en 2006 avait une certaine légitimité, avec les retours de Vivi et Farid Medjane, autant là je vois pas trop l'intérêt...





KILLING JOKE
MMXII


Le 04 Juin 2018 par LOUVOIR


Sans doute le meilleur album de KILLING JOKE ! Celui en tout cas qui me fait le plus vibrer sans être totalement perché comme d'autres productions du groupe beaucoup moins aisées à appréhender.
Un côté tribal déshumanisé très présent, mais allié à des mélodies qui restent bien dans la tête. KILLING JOKE sait aussi par moments ralentir le tempo comme sur le mélancolique et reposant "In Cythera", plus que bienvenu après une première moitié d'album où Jaz Coleman nous balance toute sa colère et son désespoir en pleine face. La voix du chanteur est d'ailleurs bouleversante tout au long de l'album, quel que soit le registre adopté, en totale osmose avec la musique.

C'est finalement un album assez varié qui nous est présenté ici. Le chroniqueur du groupe a raison : c'est un condensé de toute la carrière du groupe. Je dirais même c'est ce que le groupe a fait de meilleur dans chacun des styles abordés. Quiconque découvre le groupe avec cet album ne pourra qu'être déçu en découvrant le reste de la discographie bien moins varié.

"Pole Shift" est à écouter d'urgence, tout comme "Corporate Elect", "In Cythera" dont j'ai déjà parlé, "Fema Camp".... Jetez-vous sur l'album en fait !





BLUE ÖYSTER CULT
IMAGINOS


Le 04 Juin 2018 par LE MOUNGEPEDOUN


Album sous-estimé du groupe avec un côté mystique omniprésent tant musicalement que visuellement via la pochette ; l'occasion de rendre hommage à Sandy Pearlman disparu en 2016 qui a traversé les époques du CULT en tant que mentor du combo.





TRUST
DANS LE MêME SANG


Le 04 Juin 2018 par LYNCH42


Toute ta chronique résumée en une seule phrase que tu dévoiles dès le premier paragraphe "Ce n'est donc pas avec un a priori des plus positifs que j'ai accueilli ce nouvel album".
Tout est dit !!! Chronique remplie d'a priori.
Pour ma part, c'est un très bon album que nous délivre là les papys du (Hard) Rock français. On ne l'attendait plus mais il l'a fait. Ça ne sert à rien de le juger/comparer avec leurs albums passés comme tu le fais si bien.
Merci TRUST pour cette nouvelle galette remplis de Blues/Rock superbement mixé par Mike Fraser !!





ALKALOID
LIQUID ANATOMY


Le 04 Juin 2018 par ANCESTOR


La messe est dite ! Mille fois d'accord avec MEFISTO, ALKALOID n'atteint pas ici les sommets, ils les survolent. Quel que soit le registre abordé ils le maîtrisent totalement, dans un no limit qui n'a que d'égal que leur virtuosité, dont ils usent toujours à bon escient. Une merveille.





GENESIS
FOXTROT


Le 04 Juin 2018 par JOJO


CD acheté à l'époque où les disquaires existaient encore au début des 90s , je découvrais alors GENESIS version Peter Gabriel avec les rééditions Charisma : La pochette avec un contour gris & un horrible bandeau noir "Compact Price" en travers , c'était pas du boulot ça !
Écouté énormément à l'époque dorénavant noyé dans ma bibliothèque ITunes, je n'y reviens plus du tout.
Mais pour ceux qui adorent toujours le Progressif avec des longs développement musicaux, franchement "Foxtrot" est le plus captivant sur la longueur des disques de GENESIS période Prog même si les titres les plus connus et accrocheurs n'y figurent pas.





IRON MAIDEN
THE X-FACTOR


Le 03 Juin 2018 par MICKEY


J'ai découvert MAIDEN avec "Fear Of The Dark", et je dois dire que j'ai été choqué à l'écoute de cet album, que je n'ai pas acheté immédiatement du coup ! Aujourd'hui, c'est plutôt le contraire, je suis mitigé sur "Fear Of The Dark", alors que j'aime beaucoup ce disque, plus inspiré, avec son atmosphère unique. L'album est juste un peu long, mais comme je zappe systématiquement "Judgement Of Heaven" et "The Unbeliever", ça va ! À noter que sur les singles de l'époque, on peut trouver trois titres "I Live My Way", "Judgement Day" et "Justice Of The Piece" qui sont plutôt sympa aussi !





WITH THE DEAD
LOVE FROM WITH THE DEAD


Le 03 Juin 2018 par NORTHMATHR


L'impression d'être emmuré vivant sans avoir la possibilité de mourir, voilà ce que cet album m'évoque. On pourrait croire que ce serait flatteur pour du Doom, mais ici ça figure plutôt l'ennui le plus effroyable.
Pourtant sur le papier ça fait rêver : le fameux leader de CATHEDRAL avec l'ancien gratteux de ELECTRIC WIZARD, admettez que ça envoie... Et pourtant WITH THE DEAD, c'est tout ce que le Doom peut craindre de pire, vouloir être tellement lancinant et poussif, que ça en devient engourdi et agaçant... Dommage... Reste quand même l'ambiance sépulcrale qui fait penser à une petite série B espagnole, mais ce n'est pas assez.





KISS
MUSIC FROM THE ELDER


Le 03 Juin 2018 par DADA


C'est pas du KISS, mais c'est un bon album ! Je n'ai pas aimé cet album lors de ma découverte des albums de KISS au début des 90s. Mes goûts se sont diversifiés avec le temps, et depuis une quinzaine d'années, je l'apprécie vraiment et l'écoute de temps en temps. Seules "Mr Blackwell" et "Odyssey" sont en-dessous, le reste est très bon. Bien supérieur à l'immonde "Dynasty", et même à "Unmasked" que j'aime mais que je n'écoute pas souvent, car pas vraiment de personnalité.





IRON MAIDEN
THE X-FACTOR


Le 03 Juin 2018 par ESKAPEESKAPE


Mon Dieu que l'on s'ennuie sur cet album...

J'aurais dû me méfier de la pochette ratée et pécheresse : on ne tue pas Eddie !

Les compositions sont alambiquées en vain, trop longues ; trop de "tagada" à la basse, trop de "celtiqueries" à la guitare.

C'est sombre, sans vie, répétitif et cette voix d'enrhumé-asthmatique-hémiplégique de Blaze... argh !

En plus, le son est comme étouffé, sans relief.

Bon, rien à en tirer sauf "Sign Of The Cross" et "Man On The Edge" (que je préfère de très très loin par Bruce Dickinson).





SCREAMING TREES
BUZZ FACTORY


Le 03 Juin 2018 par PILGRIMWEN

Pour l'instant, mon préféré de la discographie des SCREAMING TREES. Mention spéciale à la chanson "Yard Trip #7" sur laquelle le chant de Mark Lanegan me fout des frissons !

L'un des plus beaux représentants de la scène Grunge. Et l'un de mes disques favoris dans ce registre !





THIN LIZZY
RENEGADE


Le 03 Juin 2018 par LE MOUNGEPEDOUN


Tout à fait d'accord avec Clansman, ce disque respire le Rock et le feeling. Un monument du Hard Rock, ah que oui !







Commentaires :  1 ...<<...<... 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 ...>...>>... 2174






1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod