Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 ...>...>>... 2100
Comment poster un commentaire ?


DIAMOND HEAD
BORROWED TIME


Le 29 Octobre 2017 par DJINN


Oui, il n'y a que cinq nouveaux titres. Un peu plus sur la version Metal Mind qui ajoute l'EP "Four Cuts".

Oui, deux titres étaient déjà présents sur le blanc. Les versions sont quand même un tout petit peu différentes. On entend bien que METALLICA a repris cette version-ci de Am I Evil?, le solo joué étant plus proche de la version des Mets.

C'est quand même bien d'avoir les deux disques. "Borrowed Time" a sa place dans la boîte à chaussures contenant le meilleur de la NWOBHM.





IRON MAIDEN
NO PRAYER FOR THE DYING


Le 28 Octobre 2017 par LORDI 2


Baazbaaz a raison ce MAIDEN est très bien ! Je comprends parfaitement les fans de l'époque en colère. Mais non désolé ce MAIDEN est bon !





IRON MAIDEN
A MATTER OF LIFE AND DEATH


Le 28 Octobre 2017 par BABAR


De bonnes compos parsèment ce disque, malheureusement la production affreusement plate renforce le côté linéaire.
J'ai du mal à le noter, car si j'aime beaucoup certains titres, je peste à chaque fois en me disant qu'on m'a vendu des mauvais mp3 gravés sur disque...





The BLACK DAHLIA MURDER
NIGHTBRINGERS


Le 28 Octobre 2017 par CHIENLOUTRE


C'est marrant, je trouve cet album plus inspiré et plus facile d'accès que les deux précédents justement.

Sa courte durée le rend extrêmement efficace, et je lui trouve plein de perles...
le groupe s'inspire pas mal des derniers AT THE GATES / CARCASS sur certains morceaux, passages : le final de "The Lonely Deceased", ou sur "As Good As Dead" (les bonus tracks comprennent par ailleurs des reprises de ces deux groupes...). Ces deux groupes étant les seuls pionniers du Death Mélo qui ne me déçoivent pas aujourd'hui, ces influences apportent vraiment a cet album.

La force du Death Mélo de TBDM provient justement de ces riffs complexes qui s'insinuent dans la tête ("Matriarch" prend quelques écoutes à rentrer mais une fois dans le crâne elle n'en sort plus).

Pour moi, une des vraies (seules) claques de cette année 2017 que je trouvais jusqu'à présent bien fade.





MOTÖRHEAD
OVERNIGHT SENSATION


Le 27 Octobre 2017 par IRONGE_MAIDENT


Un des meilleurs albums de Lemmy et compagnie des années 90.
Les quatre premières pistes sont d'un train d'enfer, le reste est d'un acier trempé made in England.
Si "Snake Bite Love" vous rebute, où alors "March Ör Die", foncez sur celui-ci, que du bon.

Mention spéciale à "Crazy Like A Fox" et "I Don't Believe A Word" deux titres qui devraient figurer au panthéon des réussites de MOTÖRHEAD, au même titre que "Ace Of Spades"...

Allez hop 5/5 l'énergie paie.





LUNAR AURORA
MOND


Le 27 Octobre 2017 par SUNN0))


L'album de la honte pour LUNAR AURORA. Il n'a aucun caractère, aucune personnalité, il n'est même pas brutal à l'écoute (pourtant c'est l'objectif).
Il pourrait être l'oeuvre d'un groupe Black s'inspirant des premiers albums de MARDUK, mais un groupe sans aucune talent.





RAINBOW
MEMORIES IN ROCK - LIVE IN GERMANY


Le 27 Octobre 2017 par YANN 77


Album acheté à sa sortie, curieux de voir ce que pouvait donner cette formation autour de Blackmore, j'ai fait l'erreur de commencer l'écoute par "Stargazer"... Mais c'est quoi cette intro de merde !!!! pauvre Cozy... J'ai pas cherché plus et je l'ai rangé direct. Puis arrive cette petite chronique plutôt sympa par notre ami JEFF KANJI, qui me donne l'envie, d'y retourner, et d'écouter l'album "sérieusement", ce que je fait aujourd'hui. Les premières chansons passent, et je suis agréablement surpris, c'est pas mal, le chanteur est plutôt passe partout mais fait bien le job, puis arrive le troisième tiers du premier CD, et là ça commence à se gâter... Puis arrive donc "Stargazer" qui clôt ce premier CD, et là, la catastrophe !!! C'est mou, poussif, le groupe n'assure pas une cacahuète, seul Ronnie Romero essaye de donner ce qu'il peut !!! Je termine donc ce fameux CD éprouvé...
Merde il en reste encore un... Il commence par "Long live Rock'N'Roll", même constat, mou mou mou... Et le pire arrive, une deuxième version de "Stargazer"...

Note 2/5, pour Ronnie Romero, le seul qui essaye de se tirer les doigts du cul...





QUEEN
THE WORKS


Le 27 Octobre 2017 par CHRISNAKE


Après le calamiteux "Hot Space" on attendait un retour au Rock mais dans ce "The Works" il en est très peu question. 2 titres (et pas les meilleurs) de Hard Rock voire un demi de plus avec l'excellent "Machines" dont les paroles rappellent "Mr. Roboto" de STYX. J'aime beaucoup "Radio Gaga" mais déteste cette niaiserie de "I Want To Break Free" (N° 1 en France...) et "Man On The Prowl" est insupportable (mauvais remake de "Crazy Little Thing..."). "Its A Hard Life" renoue avec le QUEEN d'antan. "Keep Passing The Open Window" rappelle "Night And Day" de Joe JACKSON, titre assez mineur. Je n'aime pas trop la production de Mack sur cet album. L'album suivant de 86 sera bien meilleur et plus Rock.





KING'S X
DOGMAN


Le 27 Octobre 2017 par LORDI2


"Dogman" est un album triste et mélancolique. Au départ KING'S X nous avait habitué au contraire à des compositions très positives, joyeuses, je cite les rockeurs des BEATLES comme exemple pour vous représenter le départ des musiciens de KING'S X. "Out Of The Silent Planet" est un album de Hard Rock classique. "Gretchen Goes To Nebraska", "Faith Hope Love" eux prendront une autre direction ; celle de la musique psychédélique, Hard Rock Psychédélique. Contrairement aux BEATLES, KING'S X restera un groupe de Hard Rock classique, même si le deuxième et troisième album sont des exceptions sur la discographie ! Les points forts : "Dogman", "Shoes", "Pretend", "Flies And Blue Skies", "Black The Sky", "Fool You", "Complain", "Cigarettes", "Pillow". Il y a neuf bons titres sur les quatorze. je lui mets 3/5 pour la conteneur du disque. dUg Pinnick le chanteur a une voix Soul. Ce qui est plutôt rare dans l'univers Hard Rock. dUg est talentueux il arrive parfaitement à se démarquer des autres dans le style. J'ai eu une légère déception à la découverte de ce "Dogman" j'attendais plus ! Le prochain "Ear candy" sera remarquable !





ICED EARTH
INCORRUPTIBLE


Le 26 Octobre 2017 par MAIDENIEN


Un très bon album d'ICED EARTH, le meilleur depuis "The Glorious Burden", effectivement le sieur Stu est en grande forme sur cet album ainsi que Jon au niveau des compos ("Raven Wing", "Black Flag", "Clear The Way"), il a encore des choses à dire et c'est tant mieux, on retrouve aussi sa grosse rythmique sur beaucoup de morceaux, ça fait plaisir !!!!!





QUEENSRΫCHE
PROMISED LAND


Le 26 Octobre 2017 par GAHELL


Et de 4 ! Voire 5 (avec "The Warning") 4 chefs d'œuvres enregistrés consécutivement. "Promised Land" sort à une époque où le Rock dur était méchamment mal, le gang de Tate innove (pléonasme) et donne le jour à cette merveille.
Riche, varié, dépassant les frontières effectivement poreuses (si si) du genre, QUEENSRΫCHE excelle partout  : "I Am I", "Lady Jane", l'éponyme et monstrueux "Promised Land" le montrent. Cinq étoiles.





HEART
BRIGADE


Le 26 Octobre 2017 par GAHELL


Excellent album effectivement (peut-être le dernier grand HEART d'ailleurs). Un poil inférieur à "Bad animals" mais très réussi avec ses refrains catchy (quel vilain mot) et les prouesses vocales d'Ann Wilson. La plus grande chanteuse de la galaxie (et c'est un euphémisme) depuis "Little Queen".





IRON MAIDEN
DANCE OF DEATH


Le 25 Octobre 2017 par CREEPING MESSIAH


Là encore, d’accord avec Dark Beagle. Je ne l’écoute quasiment jamais, et je pourrais facilement m’en passer (ce que je fais souvent, donc...). Les défauts que j’y trouve sont les mêmes que ceux que le Beagle énumère (refrains looooooongs...et chiaaaaaaants...). No comment pour la pochette.





PONCE PILATE
LES ENFANTS DU CIMETIèRE


Le 25 Octobre 2017 par GAHEL


Je découvre le groupe par le truchement du label "No Remorse" et j'avoue que l'album est une agréable surprise. Dans une pochette blackmetallique de singulier aloi (j'ai songé à WITCHFINDER GENERAL, sais pas pourquoi...), la musique que délivre ce duo (!!) est originale, mêlant avec brio progressif à la ANGE (petites touches pour les réfractaires) et Heavy sauce NWOBHM (sans pour autant plagier bassement MAIDEN ou ANGEL WITCH). "La Vierge De Fer" (Ah ?) ou "Morphine Queen" valent leur jet d'esgourdes.
"Les Anges De Balthazar" est un autre titre réussi et s'achevant effectivement en des gémissements copulatoires qui évoquent RIOT (les plus réussis), SATAN JOKERS, GUNS N'ROSES, ou MANOWAR (oui, je suis docteur ès-coït) sans être moins "vulgaires" (ni plus au reste).
Quelques bricoles m'ont cependant titillé. Le titre "Imagines" (sic) mal orthographié. Quand même PONCE PILATE vendrait quatorze albums (on espère davantage) ça la fiche mal. Et surtout cette démo-blaguasse "Elle Baise" à ranger entre les pires forfaitures de VULCAIN, de DEMON EYES et des CHARLOTS (j'ai d'ailleurs pensé à feu-Rinaldi en écoutant la chose, à ceci près que le "vocaliste" de PONCE PILATE, en cette seule circonstance, vocifère. C'est hilarant). Bref, nonobstant ces réserves, PONCE PILATE c'est du solide. Foncez !





THRESHOLD
MARCH OF PROGRESS


Le 25 Octobre 2017 par ÉRIC


Quel hasard, "March Of Progress" tournait justement quand j'ai ouvert Nightfall et vu la chronique. Je vais de ce pas m'acheter un billet de loterie.

Effectivement cet album est un must dans la discographie de THRESHOLD, et pour qui aime le Prog où mélodie et émotion prédominent sur la technique pure. Son équilibre est parfait, étant à mon avis plus accessible que son successeur mais plus abouti / moins Pop que son prédecesseur. La production est incroyable, les claviers sont superbement intégrés et les solos de Karl Groom sont magnifiques. Même si tous les chanteurs ayant oeuvré dans THRESHOLD sont excellents, j'avoue avoir également une préférence pour Damian Wilson, qui livre ici une prestation exceptionelle et gorgée de feeling.

Par contre, mea culpa : j'avoue n'avoir jamais porté beaucoup d'attention aux textes de l'album, ce à quoi cette chronique va remédier.

Ce que j'adore de "March..." est que malgré la longueur apparente des titres l'album défile très rapidement, aidé par la variété de plans et ambiances. Je dois admettre que je préfère actuellement la deuxième partie de l'album, les monstrueux "The Hours", "Coda " et "The Rubicon" en tête, alors que passé la claque qu'est "Ashes" la première partie me semble un tantinet moins mémorable mais quand même d'un niveau exceptionnel.





SABBAT
MOURNING HAS BROKEN


Le 24 Octobre 2017 par LORDI 2


J'ai eu un bon souvenir de ce troisième SABBAT. Il m'a bien plu aussi ! J'ai tendance a aimer beaucoup le Heavy Metal. Peut être que dans l'avenir mon opinion sur ce disque sera différente.





JUNKYARD
JUNKYARD


Le 24 Octobre 2017 par CLANSMAN57

Belle tentative de réhabilitation de la part de Fredouille, pour un disque qui le mérite amplement.
Lorsque je me pose la question "quels albums ou groupes sont sous-estimés ?", il n'y en a pas des masses qui me viennent à l'esprit en fin de compte.
Ce premier JUNKYARD fait partie du lot.
Plutôt que d'écouter un énième clone récent du Dirigeable, procurez-vous cet opus, il vous le rendra certainement bien !

Je suis curieux de voir ce que donne ce nouvel album tiens...
Merci pour l'info, je ne savais pas du tout qu'ils étaient encore en activité.

5/5.






ACCEPT
DEATH ROW


Le 24 Octobre 2017 par FRANK HAMMER


L'album décrié des fans, pour sûr.
Et pourtant, quelle patate ! ACCEPT passe la cinquième et écrase tout !
Le style s'est éloigné des envolées musicales (génialissimes, soulignons-le) propres aux "Metal Heart" et autres "Russian Roulette" ? Certes.

Ici, c'est plus mécanique, ça sent l'huile (de moteur) et la sueur. Mais la touche ACCEPT reste là : "Guns 'R Us" (bien Rock dans l'esprit), "The Beast Inside", "Stone Evil", "Bad Habits Die Hard", "Generation Clash II", autant de titres qui ramènent au traditionalisme métallique du groupe.

Quant aux mid-tempos plus lourds comme "Death Row", "Dead On!", "Like A Loaded Gun" ou "What Else" (un titre bien caféïné s'il en est !), ils ont des riffs carrés qui nous renvoient à des titres comme "Balls To The Wall", sauf que le son s'est musclé. Et c'est tout ; jamais un temps mort, la touche Hoffmann saupoudre toujours les chansons d'un son par-ci, un effet par-là, et assure toujours autant sur les solos.

À noter également ces touches "atmosphériques", souvent "dark", qu'on retrouve sur quelques titres cités plus haut (comme "Beast Inside", "Stone Evil",...), et qui montre une facette que le groupe avait peu exploré jusque là (on pensera à "Heaven Is Hell" sur "Russian Roulette" ou "Protector Of Terror" sur "Objection Overruled") et qui pousseront cet aspect un peu plus loin sur "Predator".

Et puis Udo quoi... L'agressivité de notre Dirk Brailleur n'a jamais été aussi tranchante ! Il mène l'assaut comme jamais ! Certes, il est moins mélodique qu'auparavant, mais pour accompagner les riffs du loup, fallait bien durcir les cordes vocales.

Mention spéciale à ce "Sodom And Gomorra" speed et brutal, qui finit dans un déluge de guitares chauffées à blanc et de vocaux archi agressifs - et ce, sans cesser d'être mélodique. Du p*tain de grand art !

Bref, un album que je me repasse au moins aussi souvent que "Balls To The Wall" ou "Metal Heart". Et qui accompagne nombre de mes entraînements (ça donne la pêche !).





MOURNING BELOVETH
RUST & BONE


Le 23 Octobre 2017 par NABOMOUETTE


Eh ben moi j'aime bien l'accélération finale sur "Godether" ! La cassure de rythme est brutale, surprenante, et donne un tour supplémentaire à la complexité du morceau. Une ouverture parfaite, 17 minutes de Doom classieux, varié, qui prend aux tripes. MOURNING BELOVETH à son plus haut niveau.
La suite, par contre, est moins homogène. Deux courts interludes plutôt inutiles, dont on ne retient pas grand-chose, et un morceau final mou du gland. Ils ont tenté l'épilogue nostalgique, avec chant clair et guitare sèche, c'est tout à leur honneur. L'effet aurait été réussi après un disque d'une heure et demi, mais ici, cette conclusion semble arriver beaucoup trop tôt. 28 minutes de vrai Doom, 7 minutes d'épilogue : le ratio est plutôt déséquilibré. On a les pieds dans l'eau et le regard fixé sur l'horizon, c'est cool, mais perso j'aurais bien commencé par prendre un peu de rab, histoire de mieux profiter de cette retraite forcée.
Reste "The Mantle Tomb", deuxième vrai morceau de l'album, qui est très bon dans une veine Doom/Death plus classique. Puissant, accrocheur, mélodique quand il faut, on ne s'ennuie pas du tout.
Semi-déception, donc. Le sentiment d'un disque un peu bâclé, très hétérogène, mal conçu. Alors que quand ils décident d'envoyer, ça envoie du très lourd ! Frustrant.





IRON MAIDEN
BRAVE NEW WORLD


Le 23 Octobre 2017 par BABAR


Pour moi un album qui fait illusion avec trois titres d'ouverture superbes, et puis le soufflet retombe malgré quelques bons passages. Faut dire aussi qu'il profite grandement d'être le successeur de la purge intergalactique "Virtual XI"...
C'est moyen pour du Maiden, alors oui ça s'écoute bien mais avec eux on attend pas du juste bon, on attend de l'exceptionnel. Qu'on est dur avec les légendes vivantes !







Commentaires :  1 ...<<...<... 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 ...>...>>... 2100






1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod