Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 ...>...>>... 2680
Comment poster un commentaire ?


John PETRUCCI
SUSPENDED ANIMATION


Le 11 Juin 2024 par SAM


Bon, la seule raison d'être de cet album pour moi c'est d'avoir réuni quelques titres de shred au kilomètre qui permettraient à Petrucci de faire partie du G3 (il en fut de 2005 à 2007 avec des titres de cet album).
Au final à part "Damage Control" et encore rien ne m'intéresse ici. Les raisons sont les mêmes que dans la chronique ou les autres commentaires... Circulez y'a rien à voir.





The GATHERING
BEAUTIFUL DISTORTION


Le 10 Juin 2024 par MAGNU


Heureux aussi de lire une chronique de ce "Beautiful Distorsion". Rien à ajouter à la chronique et au commentaire de Mr Tinkertrain dont je partage entièrement les avis, c'est un très bon album où il manque peut-être quelques hauts et bas au profit d'une certaine unité. Et quelle pépite ce "We Rise".

3,5 arrondi à 4.





MÖTLEY CRÜE
DOGS OF WAR


Le 10 Juin 2024 par LINKY439


Ce sera aussi un 3 timide pour moi. Le titre n'est pas mauvais en lui-même, mais rien de bien transcendant, on reste dans ce qui aurait pu être une chute du très bon "Saints Of Los Angeles". Sans doute une chanson qui fait le boulot en concert, mais guère plus, trop répétitive et sans réel génie de la part des membres du CRÜE.

Pas une mauvaise introduction pour John 5 mais j'attends de voir, pas convaincu par son court solo sur ce titre.





MORBID ANGEL
BLESSED ARE THE SICK


Le 10 Juin 2024 par BLUEMASK


Le Death Metal "classique" dans toute sa limite. Certes, il s'agit du haut du panier du genre, avec un disque ramassé, court, avec une vraie ambiance, mais j'adhère peu. La faute à ces voix growlées constitutives du genre, qui aplatit le propos, enlève toute agressivité, tout rythme, toute nuance, et nivelle vers le bas. Rares sont les groupes trouvant grâce à mes oreilles, je dirai MASSACRA, pour son extrémisme SLAYERien, et dans un tout autre genre GOJIRA, pour avoir su mettre de l'émotion dans le râle d'orque.
Encore une fois, malgré tout, cela reste le haut du panier, la preuve la filiation avec Mozart, l'essentiel est d'y croire, c'est la base du développement personnel...





The GATHERING
BEAUTIFUL DISTORTION


Le 09 Juin 2024 par MR TINKERTRAIN


Heureux de lire enfin la chronique du dernier THE GATHERING !!! Juste deux ans de retard mais c'est pardonné tant je suis d'accord avec Wën. Je vois dans cette galette la continuité de "Disclosure" encore plus Dream Pop. Par contre je trouve la note assez timide compte tenu de la qualité proposée....





KAWIR
Κυδοιμοσ (KYDOIMOS)


Le 09 Juin 2024 par ARNOM


Effectivement plus agressif que les précédents qui tournaient quand même un peu en rond... "Isotheos" reste pour moi aussi le sommet du groupe mais celui-là n'arrive pas loin derrière : c'est riche, varié, parfois assez inattendu de la part de KAWIR, bien énervé contrairement à ses deux gros "concurrents" grecs, et les quelques samples (pluie, croassements etc.) ajoutent à l'ambiance générale.
Donc bonne sortie en ce qui me concerne.





BORKNAGAR
URD


Le 08 Juin 2024 par JOHN-BOB


Autant son prédécesseur "Universal" était vraiment chiant, autant "Urd" se propulse de manière inespérée au sommet de la discographie de BORKNAGAR (encore que, je verrai dans quelques années comment le nouveau "Fall" sorti en début d'année va maturer).

Pour faire simple, on prend le meilleur de chacune des périodes de BORKNAGAR et le résultat donne "Urd". Le seul ingrédient qui manque est la présence de Garm, mais cela est très largement compensé par une inspiration incroyable et les échanges vocaux entre Vintersorg, Vortex et Lars Nedland. Je n'aurais jamais pu imaginer que la meilleure période de BORKNAGAR commencerait à partir de 2012, même si le retour au bercail de Vortex était de bonne augure.





BORKNAGAR
TRUE NORTH


Le 08 Juin 2024 par JOHN-BOB


Un petit retour sur cet album qui a déjà 5 ans pour dire tout le bien que je pense des morceaux "Lights" et "Voices" qui sont dotés de magistrales parties vocales de Lars Nedland, quand bien même le reste est très bon mais souffre par moment de quelques baisses de régime et de longueurs.

Et sinon, le dernier BORKNAGAR sorti cette année est encore mieux que "True North", et peut-être même que le reste de la discographie de BORKNAGAR.





GRIDLINK
CORONET JUNIPER


Le 07 Juin 2024 par MDT


Mine de rien, on aura eu coup sur coup deux petits chefs d'œuvre de Grindcore en 2022 (avec le "Hiss" de WORMROT) et en 2023 avec donc ce génialissime "Coronet Juniper", le tout dans un genre que l'on pensait ultra codifié, à tort.
Malheureusement dans les deux cas, je ressens quand même une certaine amertume. Pour WORMROT, le départ d'Arif juste après la sortie de l'album est vraiment un coup dur, tant sa performance sur "Hiss" est incroyable. Et pour GRIDLINK, un ultime concert à New York en octobre 2023 et puis rideau ! Le groupe se sépare de nouveau. Définitivement semble-t-il. Décidément...

Mais revenons à l'album. Effectivement, il n'y a absolument rien à jeter pendant cette petite vingtaine de minutes. Les riffs et les idées géniales s'enchainent à une vitesse vertigineuse, la voix puissante de Jon Chang n'en finit pas de nous donner envie de tout casser. Et le tout reste cohérent de bout en bout sans s'éparpiller, jusqu'à l'effectivement orgasmique "Revenant Orchard". Ultime piste magistrale dans un album qui l'est tout autant.

On ressort de cette tempête, sonné, sans comprendre ce qu'il s'est passé.

5/5 sans hésiter la moindre seconde !





JEFF LOOMIS
ZERO ORDER PHASE


Le 07 Juin 2024 par JOHN-BOB


Cet album est clairement le haut du panier en metal instrumental, album dans lequel Jeff Loomis fait étalage de sa classe. Il y a des moments de grâce, du gros riff qui tache et évidemment du shred qui donne envie d'arrêter la guitare. Je me rappelle à l'époque avoir été dégouté par la démonstration du maître sur "Jato Unit" que l'on peut encore trouver sur Youtube.

Il est évident que par rapport à Nevermore (groupe disparu à jamais avec le décès de Warell Dane à mon grand regret), on est en terrain connu. Le jeu virtuose et les gros riffs lourds sont bien présents tout au long de l'album, mais il y a aussi des passages plus aérés (comme le magnifique "Sacristy" ou le prenant "Cashmere Shiv"), et on ne ressent aucune lassitude contrairement à la grande majorité des albums instrumentaux de tricoteurs de manche. Ce "Zero Phase Order" contient de vrais morceaux, ce n'est pas un exercice de shred.

Bon après, je le déconseille aux allergiques des albums instrumentaux et aux chouineurs qui se plaignent du manque d'âme d'un guitariste dès qu'il joue plus de trois notes par seconde hors de la gamme pentatonique.





COFFIN STORM
ARCANA RISING


Le 07 Juin 2024 par TONIO

Poussé par la curiosité j'ai jeté une oreille sur cet album a une étoile, et effectivement ce n'est pas bon du tout. Je ne l'ai pas écouté en entier, au bout de trois morceaux j'ai jeté l'éponge. Tout est à côté de la plaque, à commencer par le chant ridicule qui plomberait n'importe quelle bonne composition. Mais ici la musique est à l'image du chant, c'est a dire grotesque. Les riffs sont d'une platitude abyssale, l'ambiance complètement foirée, bref, un mot pour résumer : nul.
Je n'ai pas écouté en entier, pas de note.





JUDAS PRIEST
PRIEST...LIVE !


Le 07 Juin 2024 par LINKY439


Voilà donc le fameux album live du PRIEST en plein dans les années 80, avec la tracklist axée uniquement sur ces titres (quitte à enlever "Victim Of Changes", "The Green Manalishi" et "Hell Bent For Leather" qui étaient pourtant joués sur la tournée)

Un live un peu le cul entre deux chaises, incomplet y compris au niveau des titres 80's ("Locked In", "Desert Plains" ayant été purgées et c'est sans compter les occasionnels autres titres de Turbo joués ici et là comme "Wild Nights (...)"), mais qui retranscrit sans fard le JUDAS PRIEST de cette époque, avec un Halford enfin libéré de ses démons et à la voix cristalline ! Bon, la prise de son du public était pas au point par contre, on est à des années lumière de ce que pouvait faire QUEEN à la même époque...

L'intérêt du disque a un peu baissé avec les années, surtout depuis la sortie de l'ultra-complet boxset "50 Years" et ses 8 bootlegs remasterisés par le groupe ("New Haven 88"étant peut-être le meilleur témoignage live du groupe à mon sens). Néanmoins, cela reste un très chouette album, avec une performance de grande classe du groupe, malgré ce son des guitares un peu en retrait et une setlist peut-être un peu moins ultime que pouvait avoir "Unleashed In The East". Un bon best-of de la période "British Steel" à "Turbo".





ICED EARTH
INCORRUPTIBLE


Le 07 Juin 2024 par METALPROG84


Album quasiment parfait pour moi. Ne connaissant du groupe que "The Dark Saga" (apparemment un de leurs meilleurs), je place "Incorruptible" au même niveau. Les compos sont superbes, les mi-tempo alternant avec les morceaux plus speedés. Le chant de Stu Block est implacable, me faisant parfois penser à celui de Rob HALFORD quand il monte dans les aigus (sur "Back Flag" et "Defiance" notamment). Un super album !
Titres préférés: "Black Flag", "Raven Wing" et "Brothers" (mais tous les autres valent le coup aussi).





BAND-MAID
UNSEEN WORLD


Le 07 Juin 2024 par CHTRONK


Un joli 5/5 bien mérité. Merci pour la chronique, ne reste plus qu'à chroniquer tout le reste. En commençant par "Unleash" (mais tu vas être bien embêté : on ne peut pas mettre 6/5 sur ce site).

J'ai tellement de choses à écrire sur ce groupe, par où commencer...

Pour ceux qui n'ont pas envie de se taper le pavé qui va suivre : si vous voulez avoir un aperçu de la diversité de ce que produit ce groupe, en 41 secondes top chrono, regardez cette vidéo courte sur YouTube (produite par Ohrenje, un fan français du groupe, très connu et apprécié des fans, allez voir sa chaîne) :
www.youtube.com/shorts/yTzxIWn-FCI

Dark Beagle parle de jeune carrière, mais le groupe a 11 ans d'activité au compteur.
Fondé en 2013 par Miku Kobato. Qui a derrière elle une courte carrière de maid dans un maid café. D'où le concept du groupe : un groupe entièrement féminin en tenues de maids, mais qui joue de la musique cool.

Ça va du Punk / Pop-Rock des débuts (cf le premier EP, composé par d'autres), à du Hard Rock catchy, des brûlots Speed, des morceaux violents/chaotiques, voire à la frontière du Prog.
Ça tourne quand même globalement autour d'une base de Hard Rock mélodique. Avec du chant principalement en japonais (mais bon, vous écoutez bien des mecs qui chantent en norvégien ou en finlandais, hein, on ne me la fait pas).

Ne vous arrêtez pas aux tenues (concept à double tranchant, limite repoussoir pour nos petites mentalités d'occidentaux) : il ne s'agit pas d'un groupe d'idols lambda en tenues de maids. Le groupe est constitué notamment de 3 tueuses aux instruments (des groupes tueraient pour avoir Akane à la batterie, Misa la batteuse a une place prépondérante dans le groupe (attention incroyable : oui, on entend la basse !), et je ne parle pas de Kanami la guitariste lead / compositrice de génie, à qui le groupe doit une part importante de son succès, à mon humble avis).

Et ne confondez pas non plus avec BABY METAL (la confusion m'a longtemps tenu éloigné de BAND-MAID, car je n'aime pas BM, désolé les fans).

Autres particularités du groupe :
* 0 changement de line up depuis leurs débuts.
* Des membres éminemment sympathiques (on est loin de Dave Mustaine), qui sont solidaires, qui ont chacune leur place dans l'équipe et leurs moments de gloire dans les morceaux.
* Deux chanteuses. On est passé d'un vrai duo aux débuts du groupe, à un couple chanteuse lead + chanteuse coeurs/guitariste rythmique. Cf les harmonies vocales de certains morceaux (ça s'entend dès "Warning", dans cet album).
* Une constance dans la qualité (très élevée) de leurs compos. Il n'y a aucun filler, aucun morceau faible, ça en devient même une blague récurrente entre fans et YouTubers (regardez les vidéos de réactions). Et c'est ce qui rend les albums remplis ras la gueule) un peu difficiles à digérer. J'ai mis du temps à comprendre le génie de "Black Hole", car on se prend 11 autres baffes avant ce morceau.

Si vous voulez découvrir le groupe, il y en a pour tous les goûts, et YouTube est une mine d'or :
* Vous voulez chialer sur une ballade ? "Daydreaming", "Smile", "Bestie", ...
* Vous voulez une leçon de composition de morceau de (Hard) Rock accrocheur ? "Dice", C"hoose Me".
* Vous voulez des instrumentaux qui vous mettent sur le cul ? "From Now On", "Without Holding Back"," Onset".
* Vous voulez des morceaux immédiats mais costauds (Metal) ? "Warning!", "Shambles".
* Vous voulez de la violence ?" Rinne", "Black Hole".
* Vous avez envie d'un soupçon de Prog ? "Corallium", "Blooming".
* Vous voulez voir un morceau live, avec des démonstrations techniques ? "Hate?", "Domination".

Bienvenue dans leur monde.





PRIMORDIAL
HOW IT ENDS


Le 07 Juin 2024 par MR LARSEN


Je suis d'accord avec les précédents commentaires : cette nouvelle mouture de PRIMORDIAL est aussi vite écoutée, aussi vite oubliée. La voix de Nemtheanga a largement perdu de sa superbe (bon, le gars va sur la cinquantaine c'est vrai), qui contribuait tant au succès des Irlandais jadis. Idem, le départ de l'historique Micheál O'Floinn à la six-cordes se ressent ici, avec des riffs de guitare éculés ("We Shall Not Serve", "Call To Cernunnos"), quand certains titres font même preuve de vacuité ("All Against All"). PRIMORDIAL s'enferme dans ses propres poncifs et ne propose rien de très novateur depuis plus de dix ans et l'immense "Redemption At The Puritan's Hand". Le groupe reste tout de même attachant, notamment via la fresque tragique et tubesque "Pilgrimage To The World's End". C'est pour cela que je ne peux me résoudre à mettre une seule étoile à cet essai. Mais là clairement, c'est un raté. Qu'il conviendra vite de faire oublier.





PRIMORDIAL
HOW IT ENDS


Le 06 Juin 2024 par AXL


J'aimerais en dire du bien, vraiment.. Mais on va pas se mentir, depuis bientôt dix ans, PRIMORDIAL perd énormément en puissance, qu'elle soit strictement musicale ou émotionnelle. Les morceaux tirent inutilement en longueur, et c'est vite l'ennui qui prend malheureusement le dessus.

Je ne retiens aucun morceau, et ça je crois que c'est une première.

1,5/5.





Ozzy OSBOURNE
OZZMOSIS


Le 06 Juin 2024 par PILGRIMWEN

J'aime "Ozzmosis". Ozzy OSBOURNE adopte un rythme plus lent, plombé mais dans un ensemble relativement mélodieux. A vrai dire, je ressens par moment les relents Grunge propres à l'époque. Même l'illustration d'album s'inscrit dans ce contexte. Il est vrai que "Ozzmosis" succède à l'excellent "No More Tears" et a donc de quoi dérouter, bien que "No More Tears" empruntait doucement cette voie musicale. Je considère qu'une majorité de disques produits dans les années 90 ont bien vieilli. Celui-ci en fait partie.





SUICIDAL TENDENCIES
JOIN THE ARMY


Le 06 Juin 2024 par BLUEMASK


Après un premier disque Punk/Hardcore véloce, original et enthousiasmant, le groupe prend un virage plus metal, voire Thrash, même si il reste encore souvent ancré dans le Hardcore, notamment sur une seconde moitié d'album un peu moins percutante en plus. Mais déjà tout est là pour définir le ST "classique" et des titres comme "Join The Army' et ses couplets rappés, "War Inside My Head", "The Prisoner" auraient pu figurer sur "How Will...'" ou "Lights...". Au final, musicalement, c'est vraiment excellent. mais voilà, la musique n'est pas faite que de musique (sinon, franchement, personne n'écouterait de Death Metal, si ?). Le disque pêche lourdement par sa production que l'on peut qualifier de merde sans trop se tromper, notamment ce son indigne des guitares, qui manquent de puissance et de précision. Et il y a cette pochette, objectivement moche quelque soit le groupe, et subjectivement immonde et hors-propos pour SUICIDAL. C'est peut être un détail pour vous, pour moi tatati tatata...
Bref, mon coeur balance entre 3 et 4, mais SUICIDAL a été tellement un groupe important pour moi, que ce sera 4.





PRIMORDIAL
HOW IT ENDS


Le 06 Juin 2024 par DANTEFEER


Le premier et le vrai gros ratage de PRIMORDIAL, et ça me fait mal de le dire tant j'aime ce groupe.





PRETTY MAIDS
PANDEMONIUM


Le 06 Juin 2024 par LINKY439


Je découvre plus ou moins PRETTY MAIDS avec ce "Pandemonium", même si je connaissais de nom le groupe et que j'ai dû entendre quelques-uns de leur tubes dans le passé.

Et bien cet album est un bon album du genre, avec des titres bien heavy et d'autres bien FM aux refrains sucrés comme il en pleuvait dans les années 80. Dans le premier registre, on peut noter le très bon titre d'ouverture "Pandemonium", ainsi que l'énervé "It Comes At Night" (avec cette petite Talkbox finale !). Dans l'autre, "Little Drops Of Heaven" ravira les afficionados du Hard FM, et "Beautiful Madness" s'impose un peu entre ces deux mondes dans une sorte de DEF LEPPARD en plus lourd. À noter la très bonne performance vocale du chanteur Ronnie Atkins qui se montre à l'aise tout au long du disque !

Malheureusement, le tout a tendance à tirer un peu en longueur, s'essoufflant sur la durée. Un album qui reste néanmoins tout à fait honnête et recommandable, pas un classique intemporel mais fort plaisant à l'écoute.







Commentaires :  1 ...<<...<... 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 ...>...>>... 2680






1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod