Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 ...>...>>... 2236
Comment poster un commentaire ?


MANOWAR
INTO GLORY RIDE


Le 04 Février 2019 par MUSTIS 666


Alors que je viens tout juste de réécouter "Into Glory Ride", je lis le commentaire de Larsen - la coïncidence est plutôt heureuse car on ne peut pas dire que MANOWAR et cet album soient sous les feux de l'actualité.

Si ma mémoire est bonne, j'avais acheté trois albums en septembre 1983 chez un disquaire spécialisé en import près de Montparnasse : "Kill'Em All" de qui-vous-savez et qui a -à tout jamais- changé ma vie musicale, "Battle Axe" (bon album mais pas transcendant et qui s'en souvient ?) et "Into Glory Ride".

Après ces digressions, je note que dans les commentaires, reviennent souvent :
"c'est puissant", "Hatred" et "Warlord" sont nulles", le son est médiocre, c'est épique, les lyrics et la pochette sont kitsch, "Secret Of Steel" est un hymne….

Synthèse 35 après : "Into Glory Ride" reste mon album préféré de MANOWAR dont je n'ai jamais été un grand fan. J'ai lâché ce groupe après "Sign Of The Hammer" qui avait été descendu par la presse de l'époque (comme "1984" - "Flick Of The Switch" - WARLOCK - les KING DIAMOND et j'en passe - VOIVOD - CANDLEMASS qui ont été réhabilités ensuite).

Si "Warlord" est classique mais un bon titre, l'album devient épique et grandiose avec "Secret Of Steel" : jamais groupe et morceau ne feront autant penser à l'univers de Conan. On s'y croirait ! Le voyage continue avec "Gates Of Valhalla", "March For Revenge" et "Gloves Of Metal".

Je n'ai pas de réédition remastérisée mais j'ai été surpris de la qualité du son - lourd et puissant grâce aux coups de boutoir de Scott Colombus (RIP) et de la basse de DeMaio.

"Hatred" est très originale et le chant vindicatif ajoute beaucoup à son atmosphère.

Mon niveau d'anglais s'étant amélioré avec le temps (ouf !), on peut sourire à la lecture des lyrics en 2019 mais on ne pouvait pas accuser les membres de ne pas y croire.

Prochains rdv : l'écoute de "Hail To England" et le Hellfest.

Hail MANOWAR.










LOUDNESS
HURRICANE EYES


Le 03 Février 2019 par YAN


Je possède beaucoup (presque tous), et "Hurricane", album très décrié a sa sortie (comme le fond souvent les magazines, souvenez-vous du massacre de l'album "Triumph And Agony" de WARLOCK, alors qu aujourd'hui, les mêmes chroniqueurs en font un "must") et un album génial, et je suis d accord avec cette chronique de Dark Schneider. D'accord aussi sur l'analyse de "So Lonely", même si ce morceau est très bon. Dommage que DS ne parle pas du bassiste exceptionnel et du batteur hors-concours. Ces deux-là sont des musiciens d'exception (RIP Munetaka). Bref, ce groupe est talentueux et cet album un must du Hard. Merci Dark Schneider pour les chroniques sur ce groupe, dont je suis un grand fan depuis le milieu des années 80.
Yan (Batteur de MG).





SEVENTH WONDER
TIARA


Le 03 Février 2019 par SAM


Bon, on peut dire qu'on l'aura attendu celui-là ! 'Tain, Dix ans ! Et effectivement, je me rappelle du choc en voyant Tommy intervenir pendant le concert de KAMELOT a l'Alhambra en 2011, après l'autre choc provoqué par l'entrée sur scène de Fabio Lione (je n'avais aucune idée des problèmes du génial Khan a ce moment-là).

Eh bien au moins on peut comprendre que Khan ait fait une sorte de burn-out, vu que le rythme de KAMELOT n'a pas permis a Tommy de rejoindre ses vieux amis de SEVENTH WONDER pendant presque une décennie ! Et puis la maison de disques n'a pas voulu sortir ce dernier opus en même temps que "The Shadow Theory", donc paf ! Six mois de plus de délai ! Bref, au bord du désespoir (partagé par le groupe d'ailleurs, si on en croit sa page Facebook), on finit par découvrir "Tiara".

Et finalement c'est dur... Parce qu'il est clair en écoutant cet album qu'ils ont voulu bien faire, tellement bien faire que c'est un peu sur-produit, un peu indigeste par rapport à un "Waiting In The Wings" beaucoup plus direct, et j'ai du mal à m'enthousiasmer pour un titre quel qu'il soit après une dizaine d'écoutes... C'est navrant, j'aime ce son, j'aime ces gars, le bassiste est ultra-doué, il ont d'ailleurs progressé sur bien des points, c'est bien écrit, mais pour moi la mayonnaise ne prend pas complètement, le soufflé est retombé.

Je mets un 4/5 généreux parce que, parmi tout ce que j'écoute, c'est quand même plaisant et sans faute, mais hélas ça ne retrouve pas les sommets de spontanéité et d'originalité des deux albums précédents.

En espérant ne pas attendre à nouveau dix ans pour le prochain...





GRAVE DIGGER
THE LIVING DEAD


Le 03 Février 2019 par KNAPY


Je l'ai acheté à sa sortie car je n'avais plus acheté d'album de GRAVE DIGGER depuis "Ballads Of A Hangman" il y a dix ans... Et je dois dire que si l'album est plaisant, il est long pour ce qu'il est. Axel Ritt fait effectivement d'excellentes choses, mais au final, ça ne m'a pas donné envie de me procurer les albums sortis depuis "Ballads..." jusqu'à ce dernier.

Néanmoins, ça reste un groupe que j'affectionne et que je vais voir volontiers en live.

Pour la note pareil... 2,5/5...





SLASH
LIVING THE DREAM


Le 03 Février 2019 par CHRIS 06


Entièrement d'accord avec la critique, c'est la un bon album du père Slash. Le génie sans doute est passé mais le musicien reste excellent.
J'ai été pas mal surpris par le son aussi, c'est dû au fait que l'album a été enregistré en numérique et non en analogique : choix extrêmement surprenant qui souligne bizarrement un manque de moyens.

Cependant ça reste du qualitatif.





TESLA
PSYCHOTIC SUPPER


Le 02 Février 2019 par LORDI2

TESLA a construit son empire avec cet album en 1991. Un must du Hard Rock qui met une belle claque. La même année D-A-D sort "Riskin' It All". l'année 1991 est riche en bons disques. le Hard Rock survit à la vague Grunge avec d'excellentes formations. Il est loin d'être mort ce style contrairement aux apparences.





WITHIN TEMPTATION
THE UNFORGIVING


Le 02 Février 2019 par LORDI2


Ce disque est beau et à la fois énervant. Sur cet album la chanteuse en fait trop ! Le feeling n'est pas vraiment au rendez-vous. C'est simple, efficace, mais vite chiant au bout d'un moment. On a l'impression que les musiciens se vendent au très grand public.





METALLICA
DEATH MAGNETIC


Le 01 Février 2019 par FOLLOW THE TURTOISE


Pour moi METALLICA s'est arrêté apres le Black Album. METALLICA est un groupe 80s, tout comme U2, ils ont demotré tout leur talent dans les 80s et n'ont plus rien fait de semblable depuis les années 90. Toute façon en 2008 fallait pas s'attendre à du grand art, ils prennent de l'âge aussi, c'est plus à 45-50 ans qu'on joue au ventilo avec ses cheveux longs sur scène.





DUM DUM BULLET
Dum Dum Bullet


Le 01 Février 2019 par JENLAIN


"Dum Dum Bullet".... Je suis très heureux de voir une chronique d'un de mes groupes fétiches des 80's! Combien de fois je les ai vus en concert? Je ne sais plus, tant de bière a coulé sous les ponts. Un grand souvenir d'une date du côté d'Angers, au Lion-d'Angers précisément où ils partageaient la scène avec VULCAIN, une autre raison de me faire faire des bornes en stop pour voir bruler les planches. L'énergie qu'ils dégageaient sur scène était phénoménale, de cette sorte de Rock dont on se foutait qu'il soit Punk, Hard, Heavy ou quoi que soit d'autre pour ne retenir que la chose essentielle : c'était bon! Total respect! (Et j'aimerais tant que l"ami" à qui j'ai prêté, un jour si trop lointain que je ne me souviens même plus qui c'était, le vinyle me le rende)





HEAVEN SHALL BURN
DEAF TO OUR PRAYERS


Le 01 Février 2019 par FINISHERFRANKY


Pour l'histoire, amateur de Metal depuis 40 ans autant que de musique électroniques genre Ambient, les vinyles de JUDAS PRIEST côtoient ceux Klaus Schulze chez moi dès 1979, les explorations électroniques du maître allemand ont toujours été comme une respiration, sans que j'imagina qu'un jour ces 2 genres que tout opposait puissent fusionner comme chez OSI ou RIVERSIDE. Bref c'est en découvrant aujourd’hui Olafur Arnalds, multi-instrumentiste classé dans le genre expérimental et minimaliste, que je lis qu'il a travaillé avec HSB. Une preuve de plus des ponts possibles entre 2 univers si opposés. Mais quelle déception devant HSB : d'abord le chant growlé qui a toujours été un repoussoir pour moi, le monolithisme sonore furieux dont je ne distingue aucune mélodie, presque aucune variation. Alors il reste que je vois ça comme une expérience, un coup de poing dans la tête et le ventre, que j'écoute hébété la bouche ouverte. Les images en live sont comme un choc que je suis capable d'apprécier pour le côté performance. Mais impossible d'écouter plus de 15 minutes.





MANOWAR
INTO GLORY RIDE


Le 01 Février 2019 par LARSEN


Pour revenir sur le commentaire précédent, oui, c'est l'évidence même que BATHORY doit beaucoup à MANOWAR et au côté raw de son Heavy épique, il suffit de s'envoyer "Sign Of The Hammer" pour s'en assurer, pas difficile de savoir d'où vient l'inspiration d'un titre comme "Gods Of Thunder Of Wind And Of Rain" par exemple !
Sinon, concernant "Into Glory Ride" : pas le plus grand des albums (je lui préfère les deux suivants) de MANOWAR, mais déjà une sacrée belle performance ! "Gates Of Valhalla" rivaliserait presque avec la masterpiece "Battle Hymn" !





The DONNAS
TURN 21


Le 01 Février 2019 par LORDI2

THE DONNAS a fait une petite apparition dans la série fantastique CHARMED. Les musiciennes ont joué dans le club P3 de la série. Comme quoi ce groupe est culte à l'étranger même si en FRANCE nous ne savons pas grand chose.





CULTES DES GHOULES
SINISTER, OR TREADING THE DARK PATH


Le 01 Février 2019 par NAZEMPROD


Bien joué la référence a Reflets d'Acide dans la description.





GAMMA RAY
LAND OF THE FREE


Le 31 Janvier 2019 par PILGRIMWEN

J'ai été déçu, il y a quelques années de cela, en découvrant le plébiscité "Land Of The Free". Étrangement, je lui préfère le second volume, "Land Of The Free II", paru en 2007.

J'ai retenté l'écoute, il y a peu, et j'en reviens au même constat : décevant. Il s'en dégage une impression de longueur. De même, le son - originel, hein ! - ne rend pas honneur aux compositions.

Et dire que, deux ans auparavant, GAMMA RAY pondait le superbe "Insanity And Genius". Pas compris cette déception "Land Of The Free"...





VOIVOD
THE WAKE


Le 31 Janvier 2019 par ALEX F


Agréablement surpris par cet album. Je ne suis pas vraiment amateur de VOIVOD à la base, mais là il faut reconnaître que c'est du bon boulot. Mention spéciale pour le guitariste avec sa touche Jazz Rock dans les solos que je trouve très appréciable. J'ai quand même un peu de mal à me faire l'album d'une traite, mais ça c'est une quasi-constante avec le Metal de ce XXIème siècle, surtout avec le son moderne qui fatigue l'oreille. En résumé, bon album.





SKEPTICISM
ETHERE


Le 31 Janvier 2019 par VALANDRYL


Un EP c'est toujours difficile à appréhender, c'est court et généralement redondant avec l'album suivant.

Alors oui, les deux premiers titres (21 minutes passées, tout de même) sont sur "Lead and Aether". Mais la version de "The March and the Stream" en est très différente. 2 minutes de plus, la cloche dérangeante omniprésente et le piano qui remplace la guitare sur certaines lignes mélodiques, le son de batterie plus "sec", tout cela en fait une version originale et intéressante.
Et, évidemment, il y a "Chorale", un des meilleurs titres du groupe, qui serait à sa place sur "Stormcrowfleet", même si plutôt court, tout juste 4 minutes si on en retire intro et conclusion.

En bref, un très bon EP pour annoncer un excellent deuxième album.





DORO
TRUE AT HEART


Le 31 Janvier 2019 par BLACKSHEEP


Comme beaucoup de groupes plus ou moins assimilés à la catégorie Hair Metal DORO aura des difficultés pour survivre dans les années 90, mais avec son tempérament de battante, c’est à ce moment-là qu’elle commence à chercher des pistes pour faire évoluer sa carrière :
"True At Heart" est une tentative pour proposer une musique plus sérieuse, plus AOR, tout en approfondissant son réseau, au sein de l’industrie musicale américaine.
Jusque-là, Doro avait eu la chance de pouvoir compter sur une bonne complicité artistique avec son producteur Joey Balin, puis ensuite avec Gene Simmons, mais ici elle ne retrouvera pas la même alchimie, avec le producteur Barry Becket, davantage réputé pour être spécialisé dans le Swing et le Blues.

Pour l’enregistrement de ce projet, il n’était nullement question de remonter un véritable groupe, on a embauché des requins de studio de Nashville, ce qui donne des parties de guitares bien composées, fluides et mélodiques (Forcément, les musiciens sont hyper pros.) Mais Doro a été habituée à caler ses vocaux sur des guitares plus saturées.
Donc, fatalement, les titres les plus costauds de la galette, comme par exemple "You Gonna Break My Heart" ou "Ear Me", auraient gagné en intensité avec un son plus mordant et une production plus crue (et accessoirement, avec des paroles moins niaises…).

IL y a quand même quelques efforts de composition que J’aime bien :
-les « Spoken words » sur "The Fortuneteller" ainsi que l’ambiance candide et crépusculaire de ce titre.
-Quand Doro fait sortir sa voix blues sur "Gettin Nowhere Without You" ainsi que l’ambiance à la David Lynch apportée par le saxo. Finalement, c’est sur ce titre que la production de Nashville s’avère la plus pertinente. (Au risque de passer pour un snob, je me demande même si ce n’est pas la meilleure piste de tout l’album)

Et parmi les quelques chansons typées Hard Rock, je retiens surtout :
"Live It" qui n’est pas originale du tout mais, c’est le genre de titre qui donne l’impression de foncer sur une grosse Harley chromée dans un paysage de western (Je ne suis pas musicien, mais Je crois bien que c’est ce qu’on appelle un rythme shuffle).
En revanche je n’aime pas trop le style des autres titres Hard Rock, comme "Cool Love" et "Heartshaped Tattoo"
On sent bien que Doro a fourni un gros travail, afin de donner plus de nuances à ses parties vocales, mais rien n’y fait, "True at Heart" manque de fil conducteur artistique, c’est un album qui a particulièrement mal vieilli. Je ne suis pas totalement hostile à ce mélange de Hard Rock et AOR typique des années 90, ALANNAH MYLES a fait de bonnes chansons dans ce style, mais ce n’est pas fait pour Doro, et elle ne peut pas rivaliser avec la canadienne.
Au menu, il y a vraiment beaucoup trop de ballades, et trop de chansons qui parlent des anges et de son petit cœur brisé, trop c’est trop : écouter cet album en entier est plutôt une expérience déprimante.





ANTAGONISM
THRASHOCALYPSE


Le 30 Janvier 2019 par ELRIGO

Je viens d'écouter le titre du jour : "Lxoxt".

Oui, c'est du bon Thrash avec une production moderne. Mais pourquoi les Français ne savent pas chanter en anglais sans ce foutu accent ?!?
3 étoiles pour le morceau mais à peine 2 sur le chant à cause de l'effet comique...
Comme je ne connais pas les autres pistes, je préfère ne pas mettre de note.





VENOM
BLACK METAL


Le 30 Janvier 2019 par PATATUS EMERITUS


Un classique. Un recueil d'hymnes à boire, de riffs crasseux, qu'ils soient Heavy, Thrash ("Black Metal"), ou
Punk ("Teacher's Pet"), de refrains sur lesquels beugler dans la joie et la bonne humeur ("To Hell And Back", "Countess Bathory"). Et que dire de l'insidieux "Buried Alive" ? Summon the deaaad... Intemporel et indispensable.





BEHEMOTH
I LOVED YOU AT YOUR DARKEST


Le 30 Janvier 2019 par PATATUS EMERITUS


Globalement moins percutant que le parfait (avis subjectif) "The Satanist", "I Loved You At Your Darkest" confirme cependant le talent de BEHEMOTH, dans l'élaboration d'un Death mêlant violence pure ("Wolves Ov Siberia" et "God=Dog" tuent littéralement), ambiances orientales et épiques soli et riffs virtuoses comme dans l'excellentissime "Ecclesia Diabolica Catholica". Le groupe se permet même une incursion dans le Métal gothique ("Bartzabel"), et des passages plus mélancoliques sur la seconde partie du disque (le final de "We Are The Next 1000 Years"). Bref, malgré 2-3 titres plus dispensables en fin d'album, BEHEMOTH plane toujours bien au dessus de la moyenne.







Commentaires :  1 ...<<...<... 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 ...>...>>... 2236






1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod