Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 ...>...>>... 2403
Comment poster un commentaire ?


ANTHRIEL
TRANSCENDENCE


Le 15 Septembre 2020 par SAM


Ah, enfin cette chronique que j'attendais depuis un moment, je pense que j'avais mis mon petit bulletin dans l'urne de la boite à demandes de NIME il y a de cela six mois ? J'ai depuis acheté le CD, beaucoup écouté, puis vu la réponse de Haplo disant qu'il s'en occupait...

Mon vœu a été exaucé au-delà de mes espérances, tant la longue chronique correspond tout à fait à mon sentiment, lui aussi empreint d'enthousiasme !

J'avais un faible pour le premier ANTHRIEL, qui parmi l'océan de premiers albums sympathiques de groupes qu'on oublie finalement assez vite, s'était fait une place à part grâce notamment à ma nostalgie pour le SYMPHONY X des débuts, mélodique et progressif ; qui prend son temps et raconte une histoire là où les albums récents sont plus rentre-dedans, tout en puissance vocale et riff-esque... "The Pathway" - que j'avais commenté il y a presque dix ans !!! - est toujours sur la playlist de ma voiture et me permet régulièrement de passer un voyage agréable.

"Transcendence" reprend les mêmes éléments, une voix superbe pas si éloignée de celle de Russell Allen, des chœurs sur les refrains, des riffs en palm-mute et garnis d'harmoniques, des nappes de claviers suffisamment présentes sans être envahissantes, une rythmique basse-batterie impeccable, le tout sans jamais de faute de goût (ce que je reproche un peu au récent "Tiara" de SEVENTH WONDER par exemple).

Comme Haplo j'ai un faible pour "Oath Of Darkness3, piste magnifique de 11 min 23, avec entre autres un passage calme à 5 min 40 qui nous offre un solo atmosphérique aux claviers totalement envoûtant, ensuite vient un interlude encore franchement typé SX, puis un solo de guitare majestueux à 7 min 20, rappelant un peu THRESHOLD.

Messieurs-dames si vous voulez découvrir ce groupe, passez "Oath of Darkness", je vous garantis de faire le plein d'émotions !
Et l'envie de découvrir le reste devrait être irrésistible. "Rhapsody of Fire" est magnifique avec son riff entraînant, "Fallen Souls" et son voyage de presque 20 min rappelle "A Change of Seasons" de DREAM THEATER voire le bijou de SEVENTH WONDER "The Great Escape" sur l'album éponyme. Tout est de grande qualité de toute façon.

Alors merci ANTHRIEL, j’espère que cette offrande en augure d'autres du même acabit, et merci Haplo de continuer à couvrir ce style Power/Prog mélodique qui ne cesse de m'émouvoir !





KISS
IKONS


Le 15 Septembre 2020 par SWISSIDOL


Pourquoi accorder UNE étoile à une compil de KISS ? On n'est pas là pour juger si la paire Simmons/Stanley aime le fric mais pour noter la musique du groupe. À cet égard, j'aime beaucoup ce best of qui est un bel objet et qui est certes un énième best of mais très original dans sa forme.





KISS
HOT IN THE SHADE


Le 15 Septembre 2020 par PILGRIMWEN

L'un de mes disques de KISS préférés. Le groupe a toutefois péché par excès : quinze morceaux, c'est à mon avis le grand défaut de "Hot In The Shade". J'adore leur version de "Hide Your Heart", le rythmé "Read My Body", la ballade "Forever" ou l'excellent "Silver Spoon" (ce final avec les choeurs féminins !).

J'apprécie aussi l'illustration. Ça change des illustrations de mauvais goût des précédents albums. Fort heureusement, je ne m'arrête pas qu'à la forme, sinon je serais forcément fréquemment déçu.





PESTILENCE
OBSIDEO


Le 14 Septembre 2020 par TONIO


Cet album ne passe vraiment pas chez moi. Les trois ou quatre premiers titres font à peu près illusion, en étant magnanime, et le reste n'est qu'un assemblage de riffs poussifs toujours trop saccadés et de leads agaçants, le tout noyé dans une brutalité fatigante et inutile. Les deux albums précédents n'étaient déjà pas folichon, là pour le coup, Mameli sabordait le navire PESTLILENCE qui prenait déjà bien l'eau. Un gentil 2/5 pour les quelques bonnes idées en début de disque.





DISMEMBER
MASSIVE KILLING CAPACITY


Le 14 Septembre 2020 par TONIO


Avec cet album DISMEMBER décide clairement de ralentir le tempo, ce qui n'enlève rien a l'efficacité de la machine de guerre comme l'illustre si bien la pochette. S'il est donc souvent question de mid tempo, les guitares n'en restent pas moins tranchantes et abrasives, avec ce son si caractéristique. Les lignes mélodiques sont très présentes et fort bien utilisées, elles se montrent même parfois mélancoliques mais sans verser dans le gnangnan. Les musiciens n'hésitent pas pour autant a accélérer le tempo sur certains titres, ce qui évitent de tomber dans la monotonie, c'est très bien vu. Ce disque est donc plus accessible que les deux précédents mais reste du 100% DISMEMBER, très accrocheur et bourré de bon riffs et bon soli.





VALDRIN
EFFIGY OF NIGHTMARES


Le 14 Septembre 2020 par I AM THE GROWL


Content de le voir en sélection celui-là. Il le mérite amplement, le disque accroche par ses mélodies, son atmosphère et par la performance des musiciens qui est précise sans être clinique. J'entends plutôt EMPEROR que DIABOLICAL MASQUERADE personnellement. Et 30 minutes, c'est parfait. On n'a pas le temps de s'ennuyer. Et puis il y a deux albums avant qui sont tout aussi bons. "Two Carrion Talismans" me fait penser à "IX Equilibrium" par son ton Death et ses structures progressives, et les traces de Thrash sur "Beyond The Forest" ("Come Forth" !) ne parviennent pas à retirer la qualité épique (aussi épiques que les deux premiers EMPEROR) des compositions de VALDRIN. "Effigy of Nightmares" semble être la synthèse de ces deux premiers disques pour ainsi dire...





DOKKEN
BACK FOR THE ATTACK


Le 14 Septembre 2020 par ED VAN PETRUCCI


Entièrement d'accord avec le commentaire précédent concernant George Lynch et ses différences avec un guitariste comme Eddie Van Halen -). Pour le reste, un album qui reste agréable mais inférieur au précédent.





BLUE ÖYSTER CULT
TYRANNY AND MUTATION


Le 14 Septembre 2020 par GOLGOTH 68


La Kro X du jour m'y fait penser (j'avais posté un avis sur FP il y a quelques années). Oui cet album est très très bon et c'est toujours un plaisir de l'écouter. Mention spéciale à "Wings Wetted Down" et "Wings Wetted Down" [sic] que le groupe a un peu oublié je pense. Et j'ai toujours du mal avec "7 Screaming Diz-busters" mais bon, je maintiens quand même le 5/5.





SLAYER
CHRIST ILLUSION


Le 13 Septembre 2020 par TONIO


Retour de Lombardo, pochette a l'ancienne, album court, je m'attendais à une torpille, j'ai eu une rafale de balles à blanc. Bon sang mais que les riffs sont plats et sans créativité ! Les soli n'ont jamais été aussi inutiles et Lombardo en toute objectivité n'apporte pas grand chose aux morceaux. Ça bourrine, oui, mais dans le vide, on est bien loin des classiques du groupe. Évidemment quelques passages se montrent relativement efficaces, ce qui sauve l'album du naufrage complet, mais c'est clairement insuffisant pour un groupe de la stature de SLAYER qui pour le coup s'auto-parodie. Grosse déception.





MACHINE HEAD
THE BLACKENING


Le 13 Septembre 2020 par BALAAM


L'album précédent ne manque pas d'intérêt et était annonciateur d'un retour aux "choses sérieuses". Mais "The Blackening" me semble nettement meilleur. Le groupe sonne avec une puissance et une détermination qui lui sont propres. L'intensité ne diminue que très rarement. Les morceaux sont longs mais structurés de telle sorte qu'ils restent passionnants. Le chant est très convaincant. On ressent toute la rage et le désespoir comme sur le refrain de "Slanderous".





MR. BIG
LEAN INTO IT


Le 13 Septembre 2020 par LE MOUNGEPEDOUN


"To Be With You", "Just Take My Heart", "Green Tinted Sixties Mind" : avec ces trois titres, MR. BIG pratique du Hard Rock 'cucul la praline' avec ce côté mielleux que je ne supporte pas. Les autres titres sont bien meilleurs, plus dans l'esprit du savoir-faire du combo. Dommage que l'on n'ait pas la magie du premier album, mais ça reste tout de même bien plus efficace que la suite de la discographie qui sera sans aucun intérêt.





IRON MAIDEN
THE FIRST TEN YEARS #6


Le 12 Septembre 2020 par ROBBY

"Mission From..." est digne d'un passage de SPINAL TAP, franchement, c'est hilarant... de bêtise.
McBrian ferait bien d'aller s'en acheter un, vraiment... quelle mule bâtée ! Cette conversation avec Harris et Dickinson ne mène absolument nulle part, c'est un véritable dialogue de sourds. Quant à la pauvreté du vocabulaire... c'est assez lamentable... "fuck" tous les cinq mots...
Bref, des rockeurs en tournée !
Rock'N'Roll !





DIRTY SHIRLEY
DIRTY SHIRLEY


Le 12 Septembre 2020 par LORRYRIFF


Quand j'ai vu apparaître la vidéo de "Here Comes The King" quelques temps avant la sortie de l'album, je me suis dit : cette fois-ci, Lynch va enfin nous sortir un p.. d'album, avec un vrai chanteur !! Je ne connaissais pas spécialement, Jelusic, j'avais simplement entendu un ou deux trucs de ANIMAL DRIVE (dont, si je me rappelle bien, une reprise de "Monkey Business", où il se montrait tout à fait à la hauteur d'un S. Bach) Le garçon avait certes une voix puissante, et habitée, et s'il se montrait capable, à la fois de creuser les basses les plus profondes, ou d'aller chercher les aigus quand il le fallait, il semblait néanmoins devoir encore affirmer sa 'propre voix', tant les ressemblances avec Ronnie James ne pouvaient être simplement le fruit du hasard. Je comptais bien sur l'expérience de Mr. Scary pour le piloter, et l'aider à faire cette mue. Bref, je pré-commande donc l'album en me réjouissant à l'avance de ce qui nous attendait (même si la deuxième vidéo disponible en apéritif 'Dirty Blues' m'avait moins emballée : morceau plus classique, où Dino multipliait les petits gimmicks assez kitsch au chant, comme les hhan à la fin des phrases : par ex : "Things that got me starteeed nnd", ou, plus embêtant encore, le refrain : "I'm gonna riiiide like I never did before" donnait l'impression d'avoir déjà été entendu plein de fois dans les différents bands de Lynch).
Bref, malgré tout l'excitation demeurait !Une fois le CD pré-commandé arrivé, première déception, cette pochette pour le moins pas très réussie qui n'augurait pas grand chose de bon. Et de fait, cet album s'avérait TRÈS différent de ce que "Here Comes The King" nous avait laissé entrevoir, beaucoup plus bluesy, avec des mid-tempos pas vraiment convaincants. Certes, on trouvait ça et là quelques réussites ("The Voice Of A Soul" ou "Escalator To Purgatory"), mais, clairement la déception était à la hauteur des attentes que "Here Comes..." avait fait naître. L'ensemble ne sonnait pas comme un 'vrai' groupe, mais comme une réunion de zicos, les compos étaient plus que classiques, Dino ne parvenait pas à vraiment trouver son propre feeling malgré un talent indiscutable, et, plus étonnant, Mr George himself semblait même un peu en retrait sur certains morceaux. Bref, le disque était un peu à l'image des dernières productions de notre six-cordiste en chef, très inégales, et peu susceptibles de rester sur nos platines plus d'une semaine ou deux... Du coup, par dépit et pour me consoler, j'suis carrément aller me ré-écouter pour la XXXXème fois les premiers LYNCH MOB, même après toutes ces années !





Mark LANEGAN
BLUES FUNERAL


Le 12 Septembre 2020 par VALEK


Divers styles se dégagent de ce Blues. J’entends du Rock, du Grunge mais aussi de la Pop et du Disco. "Blues Funeral" représente cette métamorphose réussie vers un virage très Pop tout en conservant le Blues en avant. L’avenir représentera ce résultat sauf que l’inspiration lui fera défaut avec des sorties intensives d’album à date rapprochée. Je le classerais dans les chefs-d’œuvre du Rock et du Grunge. Je mets la note maximale à presque toute la discographie car c’est amplement mérité.





AESMAH
WALKING OFF THE HORIZON


Le 11 Septembre 2020 par ALUQAH


Un pur Joyau.
Des ambiances travaillées, des riffs tranchants, des leads qui m'envoûtent à chaque écoute et un superbe travail de composition afin de rendre chaque morceau particulier.

Au-delà des ressemblances avec BE'LAKOR et DARK TRANQUILLITY, cet album me rappelle DESILLUSION et le premier ouvrage de DISARMORNIA MUNDI. L'aspect Prog y est parfaitement dosé, les morceaux sont assez longs (pour du Death Melo) sans s'éterniser.








WITHIN TEMPTATION
THE HEART OF EVERYTHING


Le 11 Septembre 2020 par VALEK


Je fais partie de cette minorité qui a trouvé l’oeuvre géniale. La chanteuse est impériale et ne faiblit à aucun moment. La voix de Sharon est céleste, douce et fragile à la fois. Il y a une divergence au niveau des avis tout le monde ne semble pas avoir écouté le même album. Je le classerais dans mes favoris.





FALCONER
FROM A DYING EMBER


Le 11 Septembre 2020 par DEFLEP666

Album plaisant et quelques jolis riffs et soli mais les parties du chanteur ne m'enthousiasment pas davantage.

C'est leur style alors je ne vais mettre de note à un style qui ne me convient pas. À force c'est chiant à mourir. Certes il y a pire et les musiciens s'en sortent bien mais les compositions ne sonnent pas assez Heavy pour moi.

Ce côté lyrique que l'on voit partout n'est pas ma tasse de thé.

WOW brutalisez un peu votre jeu et changez de chanteur pour en prendre un qui à un organe.

Je sors et vais écouter TUATHA DE DANANN - "Trova Di Danú" (2005).





RAINBOW
RISING


Le 11 Septembre 2020 par JOHNDUFF51


Je prends toujours un réel plaisir à réécouter régulièrement ce monument. Tout a été parfaitement résumé dans les chroniques. Cet opus est l'un des meilleurs disques de Hard Rock, tout simplement. Que ce soit la fougue de Dio, les envolées guitaristiques de Blackmore, la batterie monstrueuse, tout est absolument parfait. La doublette épique "Stargazer" / "A Light In The Black" nous assomme complètement pour conclure cet album si court et si bon.
INDISPENSABLE.





FALCONER
FROM A DYING EMBER


Le 11 Septembre 2020 par EVILDEVIL


Avec ce dernier album, FALCONER nous prouve qu'il est toujours aussi majestueux ! Un groupe qui me manquera ! En espérant que Blad n'abandonnera pas le monde métallique... Ce serait une grosse perte pour tous les amateurs de Metal et de belles voix !! R.I.P FALCONER !





KORN
THE NOTHING


Le 10 Septembre 2020 par VALEK


J’ai rarement entendu KORN être aussi original, ils semblent revenir à leurs fondamentaux. Le groupe sonne comme au début et semble plus inspiré que jamais. C’est totalement inattendu comme retour. Je pensais pendant longtemps que KORN avait rendu l'âme mais là c’est la surprise. Je pourrais chipoter sur des titres plus faibles mais je retiens davantage de bonnes choses. En un mot remarquable. En 2019 les familles du Neo Metal sont de retour avec cette étincelle de génie.







Commentaires :  1 ...<<...<... 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 ...>...>>... 2403






1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod