Recherche avancée       Liste groupes



      
POP ROCK / GOTH  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1977 Damned Damned Damned
  Music For Pleasure
1979 Machine Gun Etiquette
1980 Black Album
1982 Strawberries
1985 Phantasmagoria
2018 Evil Spirits
 

- Style : The Ruts
- Membre : Tank
 

 Site Officiel (35)
 Chaîne Youtube (34)

The DAMNED - Phantasmagoria (1985)
Par CHAPOUK le 26 Juin 2018          Consultée 722 fois

Entre 1979 et 1985 on n'arrête plus les DAMNED, ils ne cessent de surprendre leurs fans et ces derniers en redemandent… Pour moi, c'est vraiment leur période "âge d'or" ! Et ce "Phantasmagoria", lorsqu'il sort en 85 marque à la fois la discographie du groupe d'une pierre blanche (ou noire, plutôt) en représentant leur plus gros succès "commercial" chez MCA Records, mais aussi la fin de cette période d'ascension constante… Car soyons honnête, après "Phantasmagoria" on trouve de très bons albums mais aucun (pour l'instant) de l'envergure de celui-ci, ou même de celle du "Black Album" ou de "Machine Gun Etiquette".

Alors que s'est-il passé depuis "Strawberries" ?
Et bien les tensions qui pouvaient exister au sein du groupe s'accumulent tellement que Paul Gray finit par jeter l'éponge et laisse tomber les DAMNED (il sera alors remplacé par Bryn Merrick). De son côté, le Captain, en bon électron libre qu'il est, décide de voir si ça peut marcher pour lui une carrière solo et quitte aussi le navire (laissant son poste à Roman Jugg qui cumulera guitare et clavier)... Faut dire que c'est tentant quand on voit que le fameux "Happy Talk" (à la base cette reprise n'était qu'une grosse blague et m'sieur Sensible fut le premier surpris de voir que ça marchait autant !) est quand même resté numéro un en Angleterre pendant deux semaines…

Cette nouvelle mouture des DAMNED pète littéralement un câble en 84 en enregistrant la BO du film "Give Daddy The Knife Cindy" sous le nom de NAZ NOMAD AND THE NIGHTMARES. Ne cherchez pas ce film il n'existe pas… Tout a été orchestré pour que le public croit à une réédition de la bande-son d'un film d'horreur américain à petit budget qui serait sorti en 67 (la pochette, les crédits de l'album qui mentionnent des stars et producteurs fictifs…), alors qu'en fait ce skeud est un album de reprises de groupes Garage Rock / Psyché des années 60 qu'affectionne particulièrement le groupe. Les enfants, voilà comment le "trolling" a été inventé !

Après s'être bien amusés les DAMNED se sont donc concentrés sur "Phantasmagoria", un skeud où l'on ressent vraiment l'influence qu'a pu avoir Dave Vanian sur le groupe après le départ du Captain déjanté. À partir de ce moment-là c'est comme s'il avait jeté un voile noir sur la formation, tout devient Goth : les ambiances, les textes, l'artwork, la musique, même les fringues des zikos ! Alors sortez les froufrous, les volants et les clavecins et plongeons (enfin) dans cette galette.

Cette dernière démarre avec "Street Of Dreams", une sorte de Rock Goth avec un saxo bien Jazzy, un refrain qui se retient bien (et d'un) et un petit break hispanisant. Dès les premières mesures du titre on ressent également cette atmosphère Pop New Wave qui flotte sur tout le skeud. On le ressent bien sur le morceau suivant ! "Shadow Of Love" baigne dans un son de reverb qui donne un côté froid et funèbre a la mélodie Rockabilly qui port la voix hantée de Dave, mais dont le timbre apporte un peu de chaleur à ce morceau (paradoxalement).

J'évoquais vite fait le refrain qui se retient bien de "Street Of Dreams", mais dans un style un peu plus Pop que ce dernier on trouve également celui de "Is It A Dream?", dont les arrangements sont certes un chouïa pompeux, mais c'est ce qui fait tout le charme kitsch de ce titre. Et que dire de celui de "Grimly Fiendish" ? Si vous voulez encore plus de kitscherie, dès les premières notes de clavecin de ce morceau vous devriez être servis. On retrouve là l'humour noir des DAMNED entre le texte, son interprétation et cette ambiance "Bal Des Vampires" décadent ! Enfin on trouve celui de "Edward The Bear" (chanté par Jugg), ce titre prend une dimension un peu plus New-Wave que les deux autres tout un gardant des petits gimmicks Pop.

Sur un "There'Il Come A Day" ou un "The Eighth Day", deux morceaux plutôt simples (on n'est pas assailli par le côté pompeux des arrangements) dans leur structure, mais où l'on retrouve ce sens de la mélodie qui fait mouche et du refrain qui tue, on sent que le groupe renoue un peu plus avec ses racines. Par contre avec un "Sanctum Sanctorum" ou un "Trojans" il s'en éloigne beaucoup plus ! Ce dernier porte bien son nom puisque ce morceau Jazzy en apparence, dévoile progressivement les différentes notes Psyché, Pop, ou plus typées Ballade, qu'il renferme. Quant à "Sanctum Sanctorum" c'est le résultat de la canalisation de toutes les influences cinématographiques Goth / d'Horreur, du groupe ! Entre l'intro, qui semble inspirée par la "Toccata Et Fugue (En Ré Mineur)" de BACH, cette ballade au piano sur laquelle s'imbrique superbement la voix de Vanian, qui sait exactement quand se faire discret (juste avant que déboule le premier refrain par exemple), ce thème qui rappelle vaguement celui de "Halloween", ces arrangement fantomatiques, je pense qu'il y a de quoi trouver son bonheur si on est fan de cette ambiance "romantique qui sent un peu la poussière".

Chaque morceau se démarque, chaque morceau (dans son genre) représente "le haut du panier" de la discographie des DAMNED. Ce "Phantasmagora", si on met un peu de côté sa teinte Gothique imposante, est un album aux arrangements méticuleusement poussés, qui se montre tantôt mélodieux, tantôt catchy, tantôt mordant. À cette époque il représente l'apothéose de la carrière du groupe.

A lire aussi en PUNK par CHAPOUK :


The DAMNED
Grave Disorder (2001)
ILS SOOOOONT VIVAAAAAAAAAAAAANTS !!!!!




The DAMNED
Strawberries (1982)
Donner de la confiture à des cochons !


Marquez et partagez




 
   CHAPOUK

 
  N/A



- Dave Vanian (chant)
- Roman Jugg (guitare, claviers, chant sur 7)
- Bryn Merrick (basse)
- Rat Scabies (batterie)


1. Street Of Dreams
2. Shadow Of Love
3. There'll Come A Day
4. Sanctum Sanctorum
5. Is It A Dream
6. Grimly Fiendish
7. Edward The Bear
8. The Eighth Day
9. Trojans



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod