Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK BLUESY  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1977 Damned Damned Damned
  Music For Pleasure
1979 Machine Gun Etiquette
1980 Black Album
1982 Strawberries
1985 Phantasmagoria
2018 Evil Spirits
 

- Membre : Tank
 

 Site Officiel (24)
 Chaîne Youtube (20)

The DAMNED - Not Of This Earth (1995)
Par CHAPOUK le 12 Juin 2018          Consultée 369 fois

"Not Of This Earth" chez les DAMNED c'est le skeud qui marque leur troisième et ultime… Holà je m’emballe ! Donc je disais : qui marque leur troisième reformation !

C’est aussi le skeud qui symbolise à lui tout seul le joli merdier qu’est et qu’a toujours été ce groupe… Ah ! On me dit dans l’oreillette que j’ai le droit à quelques lignes bonus pour vous expliquer tout ça ! Et ben allons-y gaiement : c’était en 1986, une époque lointaine où planait l’ombre effrayante de "Anything"...
Bon ok j'arrête...

Donc, un an après l'échec commercial de "Anything" (même auprès des fans !) le groupe se fait lourder par MCA Records. Forcément ça fout un coup au moral de Rat et de Dave qui, lui, se jette à corps perdu dans son side project Dave VANIAN AND THE PHANTOMS CHORDS.

Et à partir de maintenant accrochez-vous, faut suivre !
En 88 Brian James et le Captain reviennent pour quelques dates qui formeront un peu plus tard la tracklist du Live "Final Damnation - The Damned Reunion Concert". Mais le groupe ne tient le choc que quelques temps et finit par splitter peu après...
Mais ! Comme ces garçons ne font jamais rien comme les autres...
Ils enregistrent quand même deux singles en 90, "Fun Factory" (une compo signée Sensible/Vanian/Scabies/Gray écrite en 82 mais mise de côté) et "Prokofiev" (une compo signée cette fois Scabies, Vanian et James).
D’ailleurs Rat aurait bien aimé continuer sur la dynamique qui leur a inspiré "Prokofiev" mais Dave fait la fine bouche et à force de patienter Brian se lasse et se casse. Rat part alors de son côté et collabore pas mal avec le gratteux Alan Lee Shaw. Après avoir composé quelques trucs avec ce mec, Rat déboule chez Vanian en 93 avec un plan génial : il lui propose de le rejoindre lui et Alan pour enregistrer un album qui serait réservé au marché japonais. Comme ça, avec la thune engrangée par les ventes, les DAMNED pourront se payer un studio pour bosser sur leurs propres compos !

Bon au final il s'avère que ce skeud est aussi sorti aux States (et en Grande-Bretagne en 96 sous le nom de "I'm Alright Jack & The Beanstalk" mais ne compliquons pas l’histoire un peu plus) vu que Rat a donné son accord pour que ça se fasse en dépit du fait que Vanian s’y opposait… Mais c’est pas le propos !

Vanian est assez séduit par ce que lui montrent Rat et Alan et accepte de les rejoindre. Et le groupe se reforme avec Lee Shaw, Vanian et Scabies qui s’entourent de Kris Dollimore à la gratte et de Jason Moose Harris, venu tout droit de chez NEW MODEL ARMY, à la basse. Pour info, ces deux garçons ne sont pas si nouveaux que ça (dans le groupe) puisqu’ils ont joué avec Scabies pendant que Vanian repoussait les propositions de ce dernier.

À ce stade, je peux déjà vous entendre penser : ACCOUCHE !! QUE VAUT CET ALBUM NOM DE DIEU !?!. Du calme ça vient, promis !

Après tout ce mic-mac, ce "Not Of This Earth" / "I'm Alright Jack & The Beanstalk" sort finalement en 1995 malgré l'environnement complètement anarchique dans lequel il a été conçu. Si je vous ai raconté tout ça c’est pas spécialement pour remplir des pages Word mais plutôt pour vous donner un aperçu du nuage de confusion dans lequel est situé ce skeud. Dans un contexte comme celui-là, le fait que cette galette soit tout à fait honorable relève du miracle !

Certains ne la considèrent même pas comme un album studio et d’autres l’oublient carrément, passant directement de "Anything" à "Grave Disorder". Ces derniers je les trouve un peu sévères (s’ils l’oublient volontairement), car même si elle n’a pas l’effet détonnant de "Grave Disorder", elle se révèle surprenante et vraiment très agréable à l’écoute malgré quelques redondances.
Sinon, je pense que vous l’aurez compris, exit la recette "Anything" (à part pour ces chœurs féminins discrets, cette fois, qu’on peut retrouver de temps à autres) et place à une nouvelle popote Blues Rock’N’Roll à tendances Punk de temps à autres.

Pour remuer votre popotin je vous renvoie vers "I Need A Life" ou "My Desire", si vous avez des tendances Punkoïdes et que vous aimez bien l’orgue Hammond. Mais si vous êtes plutôt d’humeur Rock’N’Roll allez jeter une oreille du côté, non, pas de chez Swann (lolilol), mais de "Shadow To Fall" oú l’on sent les influences Rock 50s de mister Vanian, "Testify" qui s’essouffle un peu trop vite malheureusement, "Shut It", le titre éponyme qui prend une teinte Psychobilly sans avoir l’air d’y toucher, ou encore "Heaven... Can Take Your Lies" un mid tempo classique mais sympa, en tout cas plus que l'espèce de power-ballade qu’est "Never Could Believe". Quant à "Prokofiev" et "Running Man" ce sont les seuls morceaux ou vous retrouverez un soupçon des autres influences chères aux DAMNED. Le premier est plus typé New Wave dans l’esprit (le gratteux et le bassiste y sont pour quelque chose peut être bien), tandis que le second prend plutôt des côtés Psyché avec ce saxo de l’enfer.

Et là où je risque peut être de surprendre ceux et celles qui connaissent mes goûts habituels, c’est quand je vais révéler que mes deux morceaux préférés sont respectivement "Tailspin" et "No More Tears"... Oui vous avez bien lu : mes deux morceaux préférés ce sont les deux ballades de ce skeud. Et je déconne pas pour une fois ! Je reconnais clairement avoir kiffé cette ambiance inquiétante (comme les CRAMPS ou ALICE COOPER peuvent parfois en produire) et envoûtante de "Tailspin" qui porte la voix sensuelle de m’sieur Vanian. Et j’assume complètement m’être laissée emporter par cette ambiance Bluesy intimiste où Dave brille par ses intonations de Crooner sur "No More Tears". C’est énorme comme ces deux titres semblent taillés pour lui !

Maintenant je peux comprendre pourquoi ce skeud est plus ou moins renié par tous ou tout au moins délaissé : ça ne sonne pas comme du DAMNED mais plus comme un side project de Vanian/Scabies/Lee Shaw. Et pourtant malgré deux-trois petits défauts, cette galette s'écoute très bien ! Donnez-lui juste sa chance.

A lire aussi en PUNK par CHAPOUK :


The DAMNED
Machine Gun Etiquette (1979)
Ladies & gentlemens ! Ow do ?

(+ 1 kro-express)



VISION
Watching The World Burn (2000)
Le monde brûle et les skateurs passent !


Marquez et partagez




 
   CHAPOUK

 
  N/A



- Dave Vanian (chant)
- Kris Dollimore (guitare)
- Alan Lee Shaw (guitare, chœurs)
- Rat Scabies (batterie)
- Jason 'moose' Harris (basse)
- Glen Matlock (basse sur 4 et 8)
- James Taylor (orgue hammond)


1. I Need A Life
2. Testify
3. Shut It
4. Tailspin
5. Not Of This Earth
6. Running Man
7. My Desire
8. Never Could Believe
9. Heaven Can Take Your Lies
10. Shadow To Fall
11. No More Tears
12. Prokofiev



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod