Recherche avancée       Liste groupes



      
POP ROCK & STRANGLERS  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (5)
 Chaîne Youtube (2)

THE DAMNED - Evil Spirits (2018)
Par CHAPOUK le 13 Avril 2018          Consultée 1075 fois

Vous aimez les STRANGLERS, David BOWIE et parfois, quand vous vous sentez un peu foufou, vous aimez bien écouter DEVO ?

Si la réponse est oui installez-vous confortablement pour lire ces lignes, je vais essayer de vous montrer que vous pourrez apprécier ce "Evil Spirits".
Si les groupes cités ci-dessus vous intéressent autant qu'un rapport sur la productivité de l'agriculture pakistanaise durant la Guerre Froide, je vous le dis maintenant : ce dernier DAMNED n'est pas pour vous.

Tout le monde connaît les DAMNED, au moins de nom, et les situe plus ou moins sur la mappemonde des genres musicaux connus de l'Homme. C'est un des groupes qui est souvent cité aux côtés des PISTOLS et des CLASH dans les phrases qui suivent l'expression "pionniers du Punk". Ils sont également passés au Hellfest l'an dernier pour la petite anecdote. Et si comme moi vous êtes allés les voir sur la Warzone, vous aurez constaté que : c'est un groupe de Punk et qu'ils ont joué un set… Punk (majoritairement).

Et ben oubliez tout ça ! Si vous n'êtes pas très familiers avec ce groupe je dois vous dire que ces messieurs ont très vite lorgné vers d'autres horizons que le Punk puisqu'ils n'y brillaient pas des masses (mais c'est un autre histoire clin d'œil). Et pour rester sur le Hellfest, si vous avez entendu les Anglais jouer "The History Of The World Part I" l'an dernier, ça ne devrait peut-être pas trop vous étonner dans le fond.
Enfin bref, tout ça pour dire que dix ans après "So, Who's Paranoid", Captain Sensible (je kiffe ce nom !) et sa bande sont de retour ! Bien évidemment j'ai pas balancé ces noms de groupe au hasard dans l'intro de la chronique, ce sont les plus grosses influences qui se retrouvent sur le skeud. Rien d'étonnant en somme pour l'instant au vu du passé du groupe et du monsieur qui est derrière la console pour ce "Evil Spirits" (Tony Visconti).

Mais déjà ce qu'on remarque à la première écoute du single "Standing On The Edge Of Tomorrow", un morceau halluciné de Surf-Rock-Zombie-Gothique (rien que ça ouais), qui n'est autre que la première tuerie rencontrée sur cette galette, c'est que cet album n'est pas aussi "froid-lisse-pompeux" que son prédécesseur ! Bien sûr on a toujours ce côté kitschouille qui flotte au-dessus des morceaux, mais ça c'est la marque de fabrique du groupe ! Et je dirais même que c'est ce qui fait son charme ! Car lorsque j'écoute "The Devil In Disguise", la seconde tuerie du skeud, "Sonar Deceit" et son côté Pop Rock 60s, ce "Look Left" clairement BOWIEsque où Dave se la joue crooner, "Procrastination", ou encore "Daily Liar", j'ai l'impression d'alterner régulièrement entre un "Machine Gun Etiquette" et "The Black Album", tandis que sur un "Shadow Evocation" je vois planer l'ombre de "Phantasmagoria".

Comme je vous le disais nous avons là du DAMNED pur jus : psychédélique, (le titre éponyme avec ses petits élans Bossa Nova et son final bordélique à souhait vaut du point), remuant, Pop, théâtral et toujours mordant. Le texte de "We're So Nice" est bien acide et le concept de "I Don't Care" est génial : 1 min 15 de "I Don't Care" balancés sur un fond de piano solennel qui constituent une super ode au je m'en foutisme ! Et vu que le tout est enrobé dans une prod moderne (qui n'a rien à envier à "Grave Disorder") c'est encore mieux car on peut ainsi profiter de la voix profonde de Dave (qui n'a pas un pet de jeu à ce niveau) et des prouesses des zikos !

Donc en 2018 les DAMNED nous proposent un album qui ne révolutionnera pas leur carrière (est-ce encore possible après quasi quarante ans d'activité ?) mais qui fait du bien dans le paysage musical actuel. Malgré l'aspect "fouillis" que peut avoir ce skeud, les compos s'imbriquent bien les unes avec les autres (tout en possédant leur propre "personnalité") et l'ensemble sonne frais et léger.
Ma bande-son pour les jours de printemps ensoleillés.

3,5/5 arrondi à 4/5.

A lire aussi en PUNK par CHAPOUK :


REFUSED
Songs To Fan The Flame Of Discontent (1996)
REFUSED est mort, vive REFUSED




WEDNESDAY 13
Monsters Of The Universe : Come Out And Plague (2015)
Plus de sérieux c'est parfois mieux


Marquez et partagez




 
   CHAPOUK

 
  N/A



- David Vanian (chant)
- Captain Sensible (guitare)
- Monty Oxy Moron (clavier)
- Paul Gray (basse)
- Pinch (batterie)


1. Standing On The Edge Of Tomorrow
2. Devil In Disguise
3. We’re So Nice
4. Look Left
5. Evil Spirits
6. Shadow Evocation
7. Sonar Deceit
8. Procrastination
9. Daily Liar
10. I Don’t Care



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod