Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK HARDCORE THRASHISANT  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1980 Army Life
1981 Punks Not Dead
1982 Troops Of Tomorrow
1983 Let's Start A War
1985 Horror Epics
1987 Death Before Dishonou...
1990 The Massacre
1996 Beat The Bastards
2003 Fuck The System
 

 Site Officiel (157)

The EXPLOITED - Beat The Bastards (1996)
Par CHAPOUK le 14 Novembre 2013          Consultée 2677 fois

Dans le top 5 des icônes punks les plus stupides de la planète, juste derrière Sid Vicious, je vous prie de bien vouloir applaudir l’homme qui a popularisé la crête dans le milieu keupon, celui qui a contribué à dégrader l’image du punk en lui collant sur le front tout un tas de clichés: violent, stupide, drogué, alcoolique… Mais encore, celui qui a insulté une bonne partie de la scène Punk notamment Jello Biafra et les DEAD KENNEDYS, Henry Rollins et BLACK FLAG qui seraient des branleurs et des tapettes. Et surtout, celui qui a pas mal fricoté avec Ian Stuart, ex chanteur du groupe de RAC, SKREWDRIVER, et fondateur du National Front et du Blood & Honour. J’ai nommé… Wattie Buchan !!!

Nous sommes en 1996 soit 6 ans après la sortie de "The Massacre". The EXPLOITED rame depuis "Troops Of Tomorrow" sorti en 1982 car entre temps aucun skeud n’a mérité une telle attention que celle portée aux deux premiers opus du groupe. Wattie a coupé la crête et adopté les dreadlocks pour pallier à ses problèmes personnels, et s’est décidé à sauter à pieds joints dans le Thrash. Fini les chipotages de "The Massacre" et son Crossover Thrash à La DIRTY ROTTEN IMBECILES. On garde les paroles et l’énergie du Punk et on couple ça au Metal en rajoutant par-ci par-là de la double pédale, des soli très techniques pour un groupe comme celui-ci, qui n’a jamais été spécialement réputé pour sa finesse de jeu (et sa finesse tout court). Bref c’est à ce moment-là que les metalleux s’intéressent à The EXPLOITED, que les coreux moshent avec plaisir sur ce mélange qui pourrait évoquer un croisement entre AGNOSTIC FRONT et SLAYER, et que les keupons old-school s’en détachent en lâchant un superbe « Punk Is Dead » blasé et s’en retournent vers les CRASS.

Lancez donc "Beat The Bastards" pour voir… Whouhou ! Après une intro tirée du film d’horreur "Twin Peaks: Fire Walk with Me" on se fait littéralement pogoter sur la tronche par des punks qui font du Metal. Et tout l’album ressemble à ça ! De quoi faire passer des EXODUS ou KREATOR pour des petits joueurs lorsqu’on écoute "Affected By Them" ou "They Lie" tellement la vitesse et la puissance de jeu sont impressionnantes ! Des guitares saturées qui sonnent très Heavy dans les soli, une section rythmique hyper lourde, en partie grâce au frangin Willie Buchan qui squatte la batterie et un chouïa de basse sur certaines chansons (puisque le line-up est à géométrie variable), et la voix de Wattie, puissante et rocailleuse, nous tabassent le crâne pendant près d’une heure. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, l’album n’est pas du tout linéaire. Les furieux arrivent à produire des titres plus « lents », mais dont la lourdeur ne les éloigne pas tant que ça de la scène Metal, tels que "If You're Sad" ou "Serial Killer" dont les riffs sonnent très PANTERA.

Et puis les textes toujours engagés, comme sur "Law For The Rich" ou "Police TV", qui contiennent des samples du film « Orange Mécanique », contribuent à nous rappeler que The EXPLOITED appartient à la scène Punk avant toute chose. Cet album est un défouloir à écouter d’une seule traite, c’est un gros « Fuck » adressé au système, à la crise, au gouvernement et aux branleurs, pour reprendre les propos de Wattie. Ce n’est qu’un skeud mais ça fait terriblement du bien de se lâcher comme ça, en beuglant des refrains écrits comme des slogans facilement mémorisables et à hurler jusqu’à l’extinction de voix.

"Beat The Bastards" est l’album qui marque le renouveau du groupe qui malgré le succès de "The Massacre" n’arrivait pas à retrouver sa notoriété du temps de "Punk’s Not Dead" et "Troops Of Tomorrow". C’est ainsi qu’après avoir remanié le logo de The EXPLOITED et son propre look, Wattie et ses copains sont arrivés en puissance sur le devant de la scène Métal, et ont ainsi permis à de nombreux metalleux allergiques au Punk de se familiariser progressivement avec celui-ci.

4.5/5.

A lire aussi en PUNK par CHAPOUK :


The DAMNED
Evil Spirits (2018)
I don't care




AMEBIX
Arise! (1985)
Et ils surgissent dans la brume


Marquez et partagez







 
   CHAPOUK

 
  N/A



- Wattie Buchan (chant)
- Jamie Buchan (guitare)
- Willie Buchan (batterie, basse)
- Jim Gray (basse)


1. Beat The Bastards
2. Affected By Them
3. Don't Blame Me
4. Law For The Rich
5. System Fucked Up
6. They Lie
7. If You're Sad
8. Fightback
9. Massacre Of Innocents
10. Police Tv
11. Sea Of Blood
12. Fifteen Years
13. Serial Killer



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod